Dynamique du proche et intervenant Flashcards Preview

Jeu patho examen 3 > Dynamique du proche et intervenant > Flashcards

Flashcards in Dynamique du proche et intervenant Deck (15):
1

Décrivez la thérapie familiale unilatérale

•Approche cognitive-comportementale
- Durée: 4-6 mois
•Confrontation
-Rencontre de couple avec le professionnel
-Lettre «du coeur»
•Ne vise pas le bien-être du conjoint, mais l’amélioration des stratégies d’adaptation
•Résultats: baisse de la consommation chez le buveur (53 %)

2

Quels sont les objectifs de la thérapie familiale unilatérale?

- Préparer le conjoint à jouer son rôle dans la réhabilitation du buveur
- Renforcements
- Cesser d’être un facilitateur en renforçant les comportements addictifs
- Vise l’apprentissage d’habiletés relationnelles et de communication

3

Décrivez le CRAFT

•Community Reinforcementand Family Training :
Prémisse: Les renforcements environnementaux jouent un rôle crucial dans le développement et le maintien des habitudes de consommation de substances, de même que dans sa réduction ou son arrêt
Cette approche utilise les renforcements issus de l’environnement du consommateurs pour favoriser les changements de consommation de substances
•Combinaison de l’approche cognitive-comportementale et de l’approche motivationnelle
Vise l’augmentation des habiletés relationnelles et du bien-être du proche
•12 rencontres individuelles avec le proche

4

Quels sont les 3 objectifs principaux du CRAFT?

 Augmenter l’indépendance et la qualité de vie du proche
 Diminuer la consommation de la personne alcoolique
 Engager le buveur en traitement

5

Quelle sont les interventions pour les proches des joueurs pathologiques?

Les Gam-Anon
Intervention Johnson
Thérapie familiale unilatérale
CRAFT
Interventions cognitives comportementales pour le proche

6

Décrivez les Gam-Anon

Version des GA conçue pour les proches des joueurs
N’est pas associé à la diminution de la rechute
N’est pas lié au soutien perçu par le JP
Peu d’évidences empiriques quant à l’efficacité sur les comportements du joueur ou la diminution de la rechute
Cependant…
Utilité perçue par les familles
Diminution des conflits conjugaux
Diminution de la détresse du(de la) conjoint(e)
Manque d’études d’efficacité sur la diminution ou l’arrêt du jeu

7

Décrivez les interventions adaptées de l’alcoolisme pour les proches des JP

•Éléments ajoutés:
Informations sur le jeu (psychoéducation)
Gestion de la colère
Gestion des finances

8

Décrivez l'intervention CRAFT - minimale

•Manuel d’autotraitement:
À son propre rythme
Traitement autodidacte
Les objectifs
Augmenter la motivation à aider
Aider le proche à...
Prendre le contrôle des finances
Réduire sa détresse
Gérer ses émotions
Comprendre le jeu pathologique
Aider le JP-cesser d’être facilitateur

9

CRAFT est-elle efficace?

•Amélioration dans les trois groupes à 3 mois:
 diminution des dépenses et des conséquences
 augmentation du fonctionnement individuel et relationnel
Engagement du joueur à consulter
•Seule différence entre les groupes:
Les deux groupes CRAFT: Fréquence de jeu moindre à 3 mois, plus satisfaits du programme

10

Quelle est l'efficacité de la TCC?

•Résultats: comparativement au groupe contrôle
Réduction des symptômes d’anxiété et de dépression
Amélioration sur l’application des habiletés d’adaptation apprises
Mais…Pas d’impact sur les comportements de jeu du joueur (fréquence de jeu, argent perdu au jeu)
•Limite:Pas de suivi à long terme

11

Quelle est l'importance du conjoint dans le processus de changement?

•Un joueur célibataire voit ses chances de succès diminuer
•Un joueur dont le conjoint s’implique dans le traitement voit ses chances de succès augmenter
Dans les cas où le joueur possède un niveau suffisant d’éducation
•Le support de l’entourage fait donc la différence

12

Quelles sont les composantes du plan d'action du proche?

Assurer sa sécurité financière
Assurer sa sécurité psychologique
Fixer ses limites

13

Comment assurer sa sécurité financière?

S’informer de l’état de ses finances et paiements dès l’apparition des doutes
Faire le bilan de ses avoirs (Passifs et actifs)
Faire un budget, le respecter et le mettre à jour
Délimiter sa responsabilité sur les paiements obligatoires et se distancer financièrement du joueur
Être informé de tous les détails sur les contrats et engagements en commun avec le joueur en communiquant avec les institutions
Rapatrier son $, se libérer des comptes communs
Délimiter sa responsabilité sur les paiements obligatoires et se distancer financièrement du joueur (suite)
Ne plus faire d’achat avec le joueur
Ne plus prêter ou donner de l’$ au joueur
Possible de diminuer les limites de crédit sans l’accord du conjoint joueur
Ne tolérer aucun retard de paiement: + vite il agit, + facile de mettre en place des mesures correctrices

14

Comment assurer sa sécurité psychologique?

Briser l’isolement
Prendre du temps pour soi
Identifier ses pensées nuisibles et aidantes & comprendre ses émotions
Agir sur sa vie en identifiant et en travaillant sur ses pensées nuisibles pour les remplacer par des pensées aidantes

15

Comment fixer ses limites?

Prendre une saine distance p/r au joueur et penser à soi
N’assumer que SA PROPRE part des responsabilités
Faire des choses pour son plaisir personnel
Parfois dire NON au joueur de diverses façons

Apprendre à communiquer de façon affirmative
L’expression de la colère et du mépris provoque chez l’autre la réaction inverse à celle souhaitée
Saisir l’ouverture chez l’autre et profiter des moments propices pour exprimer clairement ses attentes
Éviter les pièges à la communication. Il est nuisible de:
Lui faire des critiques, le dénigrer, tenir un discours hostile
Le menacer, lui faire du chantage ou la morale
L’affronter rudement, le punir, se plaindre