HS_ Méningites et autres infections cérébrales Flashcards Preview

P3 2.4 SEMsn > HS_ Méningites et autres infections cérébrales > Flashcards

Flashcards in HS_ Méningites et autres infections cérébrales Deck (21):
1

Quels sont les trois critères de l'échelle du score de Glasgow?

- Ouverture des yeux
- Réponse verbale
- Réponse motrice

2

Quels sont les ≠ts stades dans l'ouverture des yeux de GCS?

1- Nulle
2- A la douleur
3- Au bruit
4- Spontanée

3

Quels sont les ≠ts stades dans la réponse verbale de GCS?

1- Nulle
2- Incompréhensible
3- Inappropriée
4- Confuse
5- Normale

4

Quels sont les ≠ts stades dans la réponse motrice de GCS?

1- Nulle
2- Extension stéréotypée
3- Flexion stéréotypée
4- Evitement
5- Orientée
6- Aux ordres

5

Min et max de GCS?

Min = 3
Max = 15

6

Définition de la méningite infectieuse:

Méningite:
Inflammation des méninges, des enveloppes du névraxe (encéphale et MS).

Infectieuse:
Qui peut être due à une infection par virus, bactérie ou champignon.

7

Définition encéphalite:

Inflammation de l'encéphale.

8

3 grands signes de l'infection des méninges ou de l'encéphale:

→ ATTEINTE MÉNINGÉE
Raideur de nuque, vomissement, photophobie, phonophobie.

→ ATTEINTE ENCEPHALIQUE
Trouble de la conscience, coma, déficit neurologique focal.

→ SYNDROME INFECTIEUX
Fièvre, tachycardie, hypotension artésienne (choc)

9

Décrire la triade du syndrome méningé:

- Céphalées
- Vomissement
- Raideur méningée

10

Décrire les céphalées du syndrome méningé:

Céphalées:
quasi constantes et précoces.
Intenses, diffuses, continues avec paroxysme possible, non soulagé par les antalgiques habituels.
Exagérés par les stimuli: mouvement de la tete, examen physique du patient, exposition à la lumière (photophobie) ou au bruit (phonophobie).

11

Décrire les vomissements du syndrome méningé:

Inconstant mais en général précoces, spontanés, en jet survenant san effort. Pouvant être favorisé par le changement de position.

12

Décrire la raideur méningée du syndrome méningé:

Secondaire à une contracture des muscles para-vertébraux en rapport avec la douleur provoquée par une irritation des méninges.
« En chien de fusil »: couché sur le coté, dos tourné à la lumière, membres semi-fléchis.
Touche particulièrement la nuque:
→ la flexion de la tête par l’examinateur entraine une résistance invincible et douloureuse de la nuque
→ Les manoeuvres de rotation et de latéralité de la tête sont conservées mais augmentent la céphalée.

13

Décrire le syndrome encéphalitique:

Inflammation de l’encéphale.
Peut être présent de manière isolée (encéphalite) ou le plus souvent associé à un syndrome méningé (méningo-encéphalique):
* Trouble la conscience (somnolence → coma profond)
*Syndrome confusionnel
* Signes de focalisation: déficit moteur, aphasie, mouvements anormaux (tremblements, myoclonies*)
*Crises épileptiques partielles (simples ou compexes) et généralisées.

14

Décrire le syndrome infectieux:

Fièvre dont l’intensité varie en fonction du germe responsable, parfois associée à des frissons, sueurs, et myalgies.

Signes d’infection associé = Porte d’entrée:
Pneumopathie, foyer ORL (otite, rhinopharyngite, angine), infection urinaire, atteinte digestive, éruption cutanée
**Purpura: extravasation qui ne disparait pas à la vitro-pression → plaquettes infiltrent la peau. Fait évoquer une méningite à méningoccoque → urgence vitale.

15

Quels sont les signes cliniques de gravité de l’infection:

Purpura extensif
Purpura fulminans: Septicémie à meningocoque, un purpura extensif ulcéra-nécrotique, hémorragies viscérales, choc infectieux et coagulation intra-vasculaire disséminée.
Signes encéphalitiques
Critères de gravité hémodynamique (sepsis grave, choc septique)
Etat de mal convulsif

16

Quels sont les examens complémentaires à réaliser?

+++ Ponction lombaire
Imagerie cérébrale et EEG si signes de gravité ou signes neurologiques (encéphalite).

17

Citer les différentes méningites bactériennes et virales:

BACTERIENNES
- à méningocoque
- à pneumocoque
- à Listeria
- à Haemophilus influenza

VIRALES
- herpétique
- à entero-virus
- à myxovirus
- à paramyxovirus

18

Décrire la méningite à méningocoque:
- Prévalence
- Etiologie
- Epidémiologie
- Symptômes
- Examen

BACTERIENNE
Prévalence: Cause la + fréquente des méningites bactériennes (90% cas 15- 24ans) 

Etiologie: Neisseria meningitidis. Transmission par voie aérienne. 

Epidémiologie:  Se rencontre à tout âge de façon sporadique ou épidémique, avec une recrudescence hivernale. 

Symptômes: Certains arguments cliniques peuvent orienter le diagnostic :
rhinopharyngite inaugurale
herpès nasolabial, arthralgies, injection conjonctivale ;
purpura pétéchial (membres, tronc, muqueuses) ;
purpura extensif nécrotique (purpura fulminans des septicémies à méningocoque) → urgence thérapeutique
Examens:  LCS : Méningite purulente. 


19

Décrire la méningoencéphalite herpétique

VIRALE
Urgence diagnostic et thérapeutique car risque de séquelles graves.
La méningo-encéphalqieue herpétique est nécrosante pour le cortex.
Survient à tout âge.
Signes:
Tropisme pour le lobe temporal (omnubilé, hallucination, aphasie: Ø langage, perte mémoire…)
Outils diagnostic:
PL en urgence, IRM,ECG temporal
→ Traitement anti-viraux (acyclovir pour herpès) même avant résultat dans urgence

20

Décrire l'abcès au cerveau:
- définition
- prévalence
- localisation

Abcès du cerveau: collection suppuré développée au sein du parenchyme cérébral
Prévalence: Peu fréquent
Localisations:
 - sus-tentorielles (80%), temporales ou frontales,
- cervelet et tronc cérébral (15%)
- cérébral profond (5%).

21

Décrire l'empyème intracrânien:

Empyème intracrânien: collection suppurée développée dans
l’espace sous-dural (empyème sous-dural)
ou dans l’espace extra- dural (empyème extra-dural)