Klein Flashcards Preview

Psychologie de la personnalité > Klein > Flashcards

Flashcards in Klein Deck (10)
Loading flashcards...
1

Concept de relation d’objet

Objet de la pulsion
Objet : ce qui aide à satisfaire la pulsion
Objet total : la personne
Objet partiel : sein et pénis (1e objets avec lesquels
on entre en relation)
À partir de la relation fantasmatique et réelle de l’enfant avec sein et mère que l’enfant va se former un modèle relationnel qui va être employé tout au long de sa vie

Impact de la relation primaire au sein sur le développement de la personnalité

2

Processus dynamiques : Eros & Thanatos

Eros : pulsion de vie → Amour, satisfaction, plaisir,
sexualité
Thanatos : Pulsion de mort → Haine, agressivité,
destructivité
Klein accorde une importance beaucoup plus grande aux pulsions du thanatos que Freud

Base des premières relations avec la mère et le monde est constitué de fantasmes sadiques (infliger un dommage à autrui)

Dès les premiers mois de vie on a déjà un moi (pas celui de l’adulte, donc peut être facilement débordé par l’angoisse et craindre de se désintégrer)

3

Mécanismes de défense

o Introjection : Mécanisme qui nous permet de prendre en soi les bons et mauvais objets externes
 Fonction : Contrôler l’objet et/ou se sentir protégé par l’objet
• Projection : permet de croire que nos propres désirs, pulsions, idées et sentiments résident chez l’autre
o Fonction : Diminuer l’angoisse d’être détruit par des forces internes dangereuses
• Clivage : garder séparé des pulsions vécues comme incompatibles (Ex : pulsion de vie et de mort), pour pas que pulsions de mort viennent attaquer pulsions de vie (pas assez eu de bon pour savoir que quand on a du mauvais le bon va rester)
o Fonction : Éviter la désintégration du moi
o S’il y a clivage c’est qu’on a choisi de ne pas extérioriser la pulsion vue comme négative
• Identification projective : mécanisme inconscient, où des aspects angoissants de nous-même vont être clivés et attribués sur quelqu’un d’autre. Utilisation à la fois de l’introjection et la projection. Contrairement aux autres mécanismes, ce mécanisme se passe dans l’interaction réelle et va venir impliquer l’autre personne sur laquelle on projette nos pulsions.
1. Cliver une partie de soi angoissante
2. Projection de cette partie sur l’autre
3. Introjection de la nouvelle forme de cette partie du soi
Ex : Faire sentir à l’autre quelque chose qui nous appartient. Une fois que l’autre présente le comportement, on est content d’être en interaction avec se comportement (qu’on ne se permet pas d’extérioriser), c’est moins angoissant de le vivre comme ça
o Fonction : Contrôler l’objet externe et s’y identifier

4

Objets internes :

Image mentale et émotionnelle d’un objet externe qui a été introjecté après avoir fait l’objet de projections (des pulsions de vie et de mort) de la part de l’infant (bébé qui ne parle pas encore)
• Lorsque internalise bon sein = sentiment de protection et vision d’un monde bon
• Lorsque internalise mauvais sein = sentiment de haine, destruction

5

Les internalisations

• 3 internalisations majeures (Ø Ça car là dès la naissance):
o Moi (apparaît dès les 1e mois de vie)
 Responsable du sentiment d’identité, de tolérer + ou – l’angoisse, créer des fantasmes inconscients, d’établir une relation avec l’objet et d’utiliser des défenses
 Peu être un minimum efficient en utilisant les mécanismes de défense
o Surmoi (apparaît dès 2-3 ans)
 Agit comme autorité interne
 Responsable qu’on choisisse de faire l’introspection, de s’auto-évaluer, d’émettre des jugements, d’exercer une pression morale pour suivre un code de conduite, de nous faire sentir imparfait
 Il est très cruel et féroce, car il a d’abord des racines pulsionnelles prises dans le ça sadique et c’est ce qui créer le fonctionnement interne du surmoi
o Complexe d’Œdipe (atteint apogée vers 3-4 ans)
 Similaire aux visions de Freud : désir de posséder sexuellement son parent du sexe opposé et fantasme de mort/destruction face au parent du même sexe. Angoisse de castration chez le garçon, Intériorisation des règles qui vont mener au surmoi plus culpabilisant.

6

Croissance et développement :

Position
Enfant continuellement entre sa pulsion de vie et de mort, entre l’amour et la haine, etc. Pour gérer cette dichotomie, il va adopter une des 2 positions, schizo-paranoïde ou dépressive (modes de développement psychologique auxquels on peut avoir accès à tout moment dans notre vie)

7

Position :

manières d’organiser l’expérience de la conflictualité entre pulsion de vie et de mort, de gérer les objets internes et externes et ce sont 2 modes de relation d’objet par lesquelles l’individu passe au cours de son développement normal

8

Position schizo-paranoïde (apparaît vers 3-6 mois)

Mode de fonctionnement psychologique caractérisé par un clivage du Moi et de l’objet en bon vs mauvais
o Prédisposition biologique où le bon = ventre plein (pulsion de vie) et le mauvais = ventre vide (pulsion de mort)
o Doit procéder au clivage, car le moi du bébé n’est pas encore assez bien formé pour tolérer d’être envahi par la pulsion de mort sans avoir peur de se détruire de l’intérieur (détruire tout le bon). Pour se sentir en sécurité et avoir confiance que le monde n’est pas un lieu terrorisant, il faut pouvoir commencer notre vie en ayant plus d’expériences de bon à l’intérieur
o Relation primaire au sein
 Bébé fait l’expérience de manière alterné entre satisfaction et frustration
 Désir le contrôle omnipotent du sein en l’hébergeant en soi
 Angoisse face aux pulsions de mort
 Pour réussir à se sentir mieux, il va utiliser l’introjection qui permet au bébé d’avoir à l’intérieur de lui l’objet bon qu’il peut contrôler et ainsi a le pouvoir de se sentir protéger apaiser, etc.
 Or le sein n’est pas que satisfaisant, il est aussi frustrant. Le bébé peut ressentir de l’agressivité face au mauvais sein qui est aussi à l’intérieur de lui, mais s’il essaie de l’attaquer il risque de s’autodétruire aussi. Incite donc le bébé à cliver et à projeter à l’extérieur ce qui a de mauvais (pulsions agressives)
o Principale angoisse : mort, anéantissement
o Principale préoccupation : survie
 Donc c’est pourquoi il va utiliser des mécanismes aussi drastiques que le clivage du moi et de l’objet, et peu à peu plus il y aura de bonnes expériences plus il va être capable d’avoir confiance qu’il y a plus de bon que de mauvais dans le monde, plus son rapport au monde va être teinté d’une confiance que s’il y a quelque chose qui se passe il va pouvoir être réconforté et protégé. Donc s’il vit de l’agressivité ce n’est pas si grave, le bon est fort et il ne va pas être détruit.
o Paranoïde = Angoisse de persécution / Schizo = Clivage
o Si plus d’expérience négative que positive, on reste pris dans le clivage de position schizo-paranoïde

9

Position dépressive (apparaît vers 5-6 mois)

Mode de fonctionnement psychologique où il y a intégration du bon et du mauvais en soi ainsi que dans nos perceptions des objets
o Lié à la maturation du Moi, celui-ci est en train de se consolider, de plus en plus capable de tolérer qu’il y ait des pulsions agressives qui viennent de lui, il est plus capable de les garder à l’intérieur et de percevoir les choses d’une manière réaliste (ex : commence à percevoir que maman n’est pas juste un sein, mais que c’est un objet total et comprend ensuite qu’elle est séparée de lui)
o Le bébé a déjà acquis une bonne base d’expériences positives, la résolution est normalement atteinte vers 1,5 ans
o Prise de conscience que lorsqu’il attaquait le mauvais sein, il attaquait en même temps la bonne mère. Ressent angoisse de perte d’objet, car peut-être trop endommagé maman et qu’elle va vouloir partir. Le bébé va donc mettre beaucoup d’énergie à prendre soin d’elle pour réparer ce qu’il a endommagé.
o Sentiment d’empathie, culpabilité et remords envers mère qu’elle ait eu à subir toute cette agressivité
o Résolution permet :
 Perception de soi et des autres comme des personnes séparées et totales
 Accès à l’ambivalence (Intégration des pôles + et – de l’expérience)
 Accès à l’empathie, au désir de réparation
 Développement de la capacité d’aimer et d’être aimé

10

L’essentiel de la théorie Kleinienne

• Faire études avec enfant et non adulte sur leurs expériences d’enfant, utilise quand même association libre, mais de manière à questionner l’enfant sur ce qu’il fait en jouant. Interprétation des pulsions négatives
• Pas de stades de développement, mais bien des positions
• Schizo = clivage / Paranoïde = persécution
• Surmoi apparait vers 2-3 ans et il est très cruel et terrorisant
• En relation avec des objets partiels (seins) avant d’être en relation avec objets totaux (mère comme individu à part entière)