la création des richesses et leur circulation (chap1.3 coste) Flashcards Preview

ESH ECE1 > la création des richesses et leur circulation (chap1.3 coste) > Flashcards

Flashcards in la création des richesses et leur circulation (chap1.3 coste) Deck (30)
Loading flashcards...
1

Production :

Activité socialement organisée qui consiste à fabriquer des biens ou à procurer des services destinées à satisfaire des besoins individuels ou collectifs

2

production marchande:

production destiné à être vendu sur le marché à un prix économiquement significatif

3

production non marchande:

production fournit à ses bénéficiaire à titre gratuit ou à un prix non significatif

4

Un bien :
économiques.

Produit matériel
objet physique qui résulte de la transformation de la matière.
Un bien peut être stocké, ou échangé plusieurs fois entre les agents

5

Un service :

Produit immatériel
La plupart du temps la mise à disposition au client d’une capacité technique ou intellectuelle.
Le service est en générale produit et utilisé en même temps

6

Entreprise :

Agent économique qui produit des biens et des services destinés à être vendus sur un marché afin de satisfaire les besoins de ses clients

7

Société financière:

ensembles des organisations dont la fonction principal est de fournir des services financière marchands. Assure ainsi le financement de l’économie

8

Société non marchande

ensemble des unité institutionnel dont la fonctions principale est de fournir des biens et des services non marchands

9

Ménage :

Individus ou groupes d’individus considérés tant dans leur fonction de consommateurs que dans celle, éventuelle, d’entrepreneurs

⇒ la comptabilité nationale classe dans les ménages les entreprises individuelles

10

Les administrations publiques (APU) :

Ensemble des unités institutionnelles dont la fonction principale est de produire des services non marchands ou d’effectuer des opération de redistribution du revenu et des richesses nationales.

11

Les Institutions Sans But Lucratif à destination des Ménages (ISBLM) :

Ensemble des unités privées dotées de la personnalité juridique qui produisent des biens et services non marchands au profit des ménages.

12

produire

transformer des CI (matière première, énergie…) à l’aide des facteurs de production capital et travail

13

Consommations intermédiaires

Les biens ou services qui sont détruits ou transformés au cours du processus de production

14

Le facteur travail :


L’ensemble des heures de travail effectuées par les personnes actives dans l’entreprise, salariées ou non (ressources humaines)

15

Le facteur capital (fixe) :

Ensemble des moyens de productions durables qui participent à plusieurs cycles de production (utilisés pendant au moins un an)

16

processus de production:

actions des facteurs de productions qui agissent, là où les CI sont passives

17

valeur ajoutée

permet de visualiser les richesses nouvelles effectivement créées par l’unité productrice

valeur de la production(prix) - valeur des CI

Le calcul de la VA créée par les unités productrices non marchandes repose sur l’évaluation aux coûts de production

18

PIB
L’approche par les produits

représente les richesses nouvelles créées en France pendant une période donnée.

PIB = ∑ valeur ajoutée production marchande + ∑ coûts de production pour production non marchande + impôts sur produits - subventions

19

PIB
L’approche par les revenus

somme des rémunérations versées aux agents économiques.
La VA se partage à peu près à 2/3 en salaires et pour 1/3 en profits. Cette répartition est à peu près stable dans le temps

PIB = rémunération des salariés + EBE (profit) + Impôts sur la production et les importations - subvention

20

Revenus disponibles

= Revenu primaire - prélèvement obligatoires + prestations sociales

représentent les ressources dont les ménages disposent véritablement pour répondre à leurs besoins

21

PIB
L’approche par la demande

dépenses de consommation et d’investissement.

PIB = CF + FBCF(Formation brute de capital fixe: investissement) + ∆S + X - M

22

économie fermée, les produits n’ont que 3 utilisations possibles :

-être consommées, c’est-à-dire détruits pour satisfaire directement un besoin ;
-être investis, c’est-à-dire utilisés durablement pour réaliser d’autres produits :
-pour les invendus, être stockés.

23

Paul Samuelson : Le PIB constitue

« sans doute l’une des grandes inventions du XXe siècle, un indicateur phare qui aide les décideur à orienter l’économie vers les principaux objectifs qui lui sont assignés »

24

PIB
En 2014, l’INSEE a introduit un nouveau mode de calcul des comptes nationaux.

Les investissements (FBCF), voient leur périmètre élargie
==> Au titre de la propriété intellectuelle, un certain nombre d’actifs immatériels comme les résultats R&D et les bases de données
==> Les biens d’équipement à usage exclusivement militaire .

dépenses auparavant considérées comme des consommations intermédiaires sont maintenant de la FBCF : le PIB va être plus important.

25

PIB « nouvelle formule » est plus important

+ de 3,2 % que le PIB calculé selon l’ancienne comptabilité
Pour être cohérent L’INSEE a recalculé toute la série des PIB depuis 1949 (ils ont été « rétropolés »)

26

J.-L. Mucchielli nous donne trois règles d’or de l’analyse statistique en sciences sociales :

- On ne peut rien dire d’un chiffre si l’on ignore comment il a été fabriqué ;
- Un seul chiffre ne saurait permettre de décrire ni mesurer un phénomène social complexe ;
- Les chiffres ne « parlent pas d’eux-mêmes », c’est nous qui les faisons parler.

27

la croissance économique se calcule

comme le taux de variation du PIB entre deux périodes

(PIBT2 — PIBT1) / PIBT1 x 100

28

PIB à prix constants
= PIB en volume

calculé en déterminant une année de référence.

peut-être comparé d’une année sur l’autre
==> neutralise la variation des prix d’une année sur l’autre, c’est-à-dire l’inflation, qui empêche de mesurer la variation des richesses réelles

(PIB/indice des prix de l'année) * 100

29

la croissance en 2012 est ... quand on neutralise l’effet prix.

nulle

30

Comparer des niveaux de richesses dans le monde, c’est

comparer des quantités de biens et de services évalués dans une monnaie qui ait le même pouvoir d’achat partout
==> neutraliser l’effet des monnaies différentes.
=la méthode des Parités de Pouvoir d’Achat (PPA) appelle aussi Standard de Pouvoir d’Achat (SPA)