Lectures Flashcards Preview

Condition féminine > Lectures > Flashcards

Flashcards in Lectures Deck (33):
1

MEJIAS, Jane. (2005). Sexe et société. Rosny Cedex : Bréal, coll. « Thèmes et débats », p. 9 à 21.

1. Vrai ou Faux : Lors de la Renaissance, l’inégalité homme-femme était fondée sur les différences physiologiques. Donc, les fonctions reproductrices de la femme la rendre destinée à faire aimer la vertu, donc de prodiguer des soins et d’éduquer les enfants (p.17)?

Faux

2

TOUPIN, Louise. (1998). Les courants de pensée féministe. Trousse d'information sur le féminisme québécois des 25 dernières années, 1997. Édition 1998.

2. Lequel de ces courants ne fait pas partie d’une métamorphose du féministe marxiste (p.17-19)?
a) Le féminisme populaire
b) Le féminisme matérialiste
c)Le féminisme socialiste
d) Le courant du salaire contre le travail ménager

b) Le féminisme matérialiste

3

De BEAUVOIR, Simone. (1949). Le deuxième sexe. Volume I : les faits et les mythes. Paris : Gallimard,Coll. Folio essais, p. 9-32.

3. Laquelle de ces phrases ne représente pas la pensée de De Beauvoir dans son texte?
a) Un homme ne se positionne pas dans un certain sexe, il va de soi qu’il est un homme (p.14).
b) L’homme considère la femme alourdie par ses spécificités, qui représentent un manque comparativement au sien (p.15).
c) L’homme n’a pas toujours considérée la femme comme inférieure, c’est historiquement que les femmes sont devenues opprimées (p.18).
d)L’homme est capable de se penser comme être complet, c’est la femme qui se pense en opposition à l’homme.
e) L’homme considère qu’il est dans son droit d’être homme, que c’est la femme qui est dans le tort

c) L’homme n’a pas toujours considérée la femme comme inférieure, c’est historiquement que les femmes sont devenues opprimées (p.18).

4

IRIGARAY, Luce. (1990). Je, tu, nous. Pour une culture de la différence. Paris : Grasset, p. 9-25 et 55-61.
5. En quoi Luce Iriguay se définie différente de Simone de Beauvoir ?
a) Contrairement à de Beauvoir, Luce Iriguay rejette complètement la psychanalyse (p.10).
b) Luce Iriguay est pour une neutralisation des genres plutôt que d’une revalorisation sociale du rôle de femme (p.14).
c) Pour Iriguay, l’objectif principal du féminisme doit être d’atteindre l’égalité homme-femme contrairement à de Beauvoir pour qui, dans la perspective de pensée du genre comme sexué, une réécriture des droits et devoirs de chaque sexe (p.12).
d) L’objectif du féminisme diffère pour Iriguay qui vise des droits équivalents quoique différents, en accédant à une autre identité (p.12).

d) L’objectif du féminisme diffère pour Iriguay qui vise des droits équivalents quoique différents, en accédant à une autre identité (p.12).

5

6. Laquelle de ces propositions ne fait pas partie des solutions proposées par Iriguay afin de renverser l’ordre patriarcal phallocratique ?
a) Présenter des images positives du couple mère-fille, dans les lieux publics comme privés (p.58).
b) L’utilisation de pronom non-genré au lieu du systématique masculin (p.59).
c) Le développement d’objets d’échanges entre les mères et filles (p.58).
d)Réapprendre à toutes et à tous l’importance de la vie et de la nourriture (p.57).
e)Que les mères apprennent tôt à leurs filles le respect de la différence non-hiérarchique des genres, en ne s’y réduisant pas aux fonctions complémentaires (p.59).
f)La création d’espace entre mères-filles pour aller du dedans au dehors d’elles-mêmes (p.59).

b) L’utilisation de pronom non-genré au lieu du systématique masculin (p.59).

6

Combahee River Collective. (2008). « Déclaration du Combahee River Collective ». Dans Elsa DORLIN. Black Feminism. Anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000. Paris : L’harmattan,« Bibliothèque du féminisme », p. 59-74.
7. Vrai ou Faux : La pensée féministe noire s’est développée en lien avec la deuxième vague de féminisme à la fin des années 60, puis le mouvement a senti le besoin de se séparer du mouvement féminisme pour devenir le National Black Feminist Organization (NBFO)(p.61)?

Réponse : Vrai.

7

8. Quel énoncé ne fait pas partie des convictions des féministes noires exprimées dans le texte du Combahee River Collective ?
a) Les seules personnes ayant assez de conviction pour libérer de l’oppression les femmes noires sont les femmes noires (p.63).
b) Les féministes noires luttent avec les hommes noirs contre le racisme ainsi que le sexisme (p.61).
c)Il est difficile de séparer quelles oppressions appartiennent à la race, la classe sociale ou bien le sexe puisqu’elles en font l’expérience simultanée (p.61).
d) Pour elles, n’importe quelle forme de déterministe biologique représente un danger (p.66).
e) Une révolution socialiste est essentielle à la libération à la révolution féministe et antiraciste (p.61).

e) Une révolution socialiste est essentielle à la libération à la révolution féministe et antiraciste (p.61).

8

SMITH, Barbara. (2008). « Racisme et études féministes ». Dans Elsa DORLIN. Black Feminism. Anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000. Paris : L’harmattan, « Bibliothèque duféminisme », p. 81-86.
9. Lequel des énoncés ne reflète pas la pensée de Barbara Smith quant aux orientations du féminisme dans ses luttes contre le patriarcat blanc ?
a) Les femmes blanches devraient se sentir concernées par la lutte antiraciste puisque cela affecte également leurs chances de survie (p.82)?
b) L’études des mouvements féministes universitaires prône le féminisme noire (p.83).
c)L’excuse d’être « professionnelle » ne doit plus être utilisée par les femmes blanches afin de tolérer les manques éthiques (p.84).
d)L’antiféminisme des femmes du Tiers-Monde est davantage en opposition au racisme des femmes blanches plutôt qu’à la lutte de l’égalité homme-femme (p.85).
e) L’homophobie, ou l’hétérosexualité forcée, représente la manifestation extrême de la domination masculine (p.85).

b) L’études des mouvements féministes universitaires prône le féminisme noire (p.83).

9

FREUD, Sigmund. (1969). La vie sexuelle. Traduit de l'allemand par Denise Berger, Jean Laplanche. Paris : Presses universitaires de France, Coll. Bibliothèque de psychanalyse, p. 139-155.
10. Quelle résolution du complexe de la castration chez la fille peut mener à l’homosexualité ?
a)La cessation de toute vie sexuelle (p.145).
b) L’insistance insolente sur sa masculinité (p.145).
c) L’investissement régressif du clitoris (p.145).
d) Les débuts de la féminité qui sera définitive (p.145).
e) Le rejet partiel ou complet du génie des théories psychanalystes (p.145).

b) L’insistance insolente sur sa masculinité (p.145)

10

Idées principales du texte Sexe et société _Mejiras

-Origine du terme : Robert Stoller
-genre se distingue par caractère construit
-Débat #1 : Faut-il abandonner l'histoire des femmes pour l'histoire des genres ?
-Débat #2 : Rapport de genre sous-entendant rapport domination homme sur la femme, ou plus nunancé ?
-Débat #3: Si le genre est construit, cela fait que le sexe biologique est invariable ? Ce n'a pas été le cas historiquement
-Renaissance : il n'y a qu'un appareil génital, femme est inversée
-Siècle des lumières : C'est nature qui attribue rôle de reproductrice à la femme. caractéristiques différentes de celles des hommes.
Nature et moeurs ont assignées : tâches de soins. naturellement destinée à faire aimer la vertue
Le prix a payer pour disparaitre égalités entre les hommes sur base du sang est inégalités hommes et femmes
-Début XXe siècle, premièere vague libération de la femme

11

idées principales deuxième sexe de De beauvoir ?

-corps de la femme : prison, caractérisé par son manque de qualité
-l'homme se pense sans la femme, pas l'inverse
-les femmes n'ont gagnées que ce dont les hommes ont voulu leurs concéder
-Les femmes ont un lien avec leurs oppresseurs incomparables
-Refuser d'être l'autre, ce serait renoncer a tous les avantages que l'Alliance avec la castre supérieure peut leur conférer
-Beaucoup d'hommes affirment que les femmes sont leur égales mais en meme temps qu'elles ne le seront jamais

12

grandes idées de Je, Tu, Nous d'Irigaray

-Demander l'égalité homme femme est obj vain
-Vouloir supprimer différence sexuelle, c'Est un génocide
-véritable enjeux est de rééquilibrer les pouvoirs
-égalité genre ne peut etre pensée sans penser le genre comme sexué, comme quoi le sexe est différent
-Question de l'identité sexuée importante puisque :
1.Diff sexuelle nécessaire maintien espèce
2.Statut de différence sexuelle lié à celui de notre culture et ses langages
3. Régression de la culture sexuelle s'accompagne de mise en valeurs différentes (emprise des hommes sur l'humanité)

Comment elle devient un non il : a cause de la langue, (jonction de la nature et de la culture), niée de l'ordre partiarcal par leur manque de langage

la dignité pour tous et toutes, malgré les différences. Biologie a été une justification à l'exploitation de la femme

Solutions :
1.Réapprendre le respect de la vie et nourriture
2.Disposer de belels images de la femme et sa fille
3. Mère doivent susciter occasions d'employer pluriels féminin avec leur fille
4. mère apprenent très tôt a leur fille les différences non hierarchiques hommes femmes
5. découvrir et amménager des objets d'échange, je tu féminin
6.Disposer d'un espace de réflexion

13

Idées sur les textes de black feminism

-Présence de féminsime noire s'est développée avec deuxhobieièeme mouvement des femmes fin années 60
-Les oppressions des femmes noires ont empêchées certaines de développer conscience pour changer condition
-déterminisme biologique : dangereux
=-Féminisme noir dangereux pour plusieurs hommes noirs
thèmes : stérélisation abusive, droit à l'avortement, femmes battues, viol et santé
-devons changer comment les gens se traitent, donc prendre des risques
-autre blocage : homop

14

Texte 1 : MEJIAS, Jane. 2005. Sexe et société. Rosny Cedex : Bréal, coll. « Thèmes et débats », p. 9 à 21.

Selon le texte de Jane Mejias (2005), quelle théorie de la conception fait référence au fait que « le père est considéré comme inutile, voire dangereux » ?

A. Celle où la femme fait fonction d’hôtel seulement
B. Celle où la femme fait fonction d’hôtel-restaurant en demi-pension
C. Celle où la femme fait fonction d’hôtel-restaurant en pension complète
D. Celle où l’homme fait fonction d’hôtel-restaurant en demi-pension

C. Celle où la femme fait fonction d’hôtel-restaurant en pension complète

15

2. Selon les courants féministes socialistes, quels sont les deux systèmes d’oppression des femmes?
A. Le marxisme et le patriarcat
B. Le capitalisme seulement
C. Le marxisme classique et le courant du salaire contre le travail ménager
D. Le patriarcat et le capitalisme

D. Le patriarcat et le capitalisme

16

3. Le féministe environnementaliste envisage « la présence des liens directs entre la violence patriarcale contre les femmes et la violence contre la nature et les peuples ». p.33 (Vrai ou Faux)

Réponse correcte : Vrai (page 33)

17

4. Simone de Beauvoir affirme dans son livre Le deuxième sexe que « nul n’est plus arrogant à l’égard des femmes, agressif ou dédaigneux, qu’un homme inquiet de sa virilité ». À quoi fit-elle référence avec cette allégation?
A. Aux hommes souffrant du complexe d’infériorité par rapport aux femmes
B. Au besoin biologique mettant le mâle sous la dépendance de la femelle
C. Au danger représenté par la libération des femmes
D. Au cycle de la violence conjugale

Réponse correcte : A (page 26)

18

5. Parmi les « suggestions pratiques pour cultiver les rapports mères-filles », Luce Irigaray conseille aux femmes de « disposer d’espace ». Que veut-elle dire avec ce conseil?
A. « Éviter de s’exiler des espaces naturels, cosmiques » p.59
B. Apprendre à « circuler du dehors en dedans et du dedans en dehors de soi » p.60
C. « Dans les échanges verbaux, créer des phrases où je-femme parle à tu-femme, notamment de soi ou d’une troisième femme » p.60
D. Toutes ces réponses.

Réponse correcte : D.Toutes ces réponses.

19

6. Quels sont les raisons pour lesquelles les hommes noirs se sent menacés par les féministes Noires?
A. Ils croient perdre des alliées de lutte contre le racisme
B. « Ils doivent changer leurs habitudes sexistes et oppressives envers les femmes noires » p.69
C. « Le féminisme Noir divise la lutte Noire » p.69
D. Toutes ces réponses
E. A et B
F. A et C
G. B et C

Réponse correcte : E. Ils croient perdre des alliées de lutte contre le racisme et « Ils doivent changer leurs habitudes sexistes et oppressives envers les femmes noires »

20

7. Selon Barbara Smith, quels sont les deux facteurs qui empêchent la réalisation affective du féminisme Noir?
A. Les hommes noirs et le mouvement antiracisme
B. L’antiféminisme de femmes du Tiers monde et l’homophobie
C. Les femmes blanches et le féminisme blanc
D. Aucune de ces réponses

B. L’antiféminisme de femmes du Tiers monde et l’homophobie

21

8. Le complexe d’Œdipe chez la femme est créé sous l’influence de la castration, « un effet destructeur et trop fréquemment il arrive même qu’il ne soit pas surmonté du tout chez la femme » p.143. (Vrai ou Faux)

Réponse correcte. Vrai (p.143).

22

9. Quel est, selon Freud, le plus fort motif d’éloignement de la mère par la petite fille?
A. « L’empêchement de l’activité sexuelle libre » p.146
B. « L’influence de la castration » p.143
C. Le fait « qu’elle n’a pas donné à l’enfant un vrai organe génital » p.146
D. Toutes ces réponses

Réponse correcte : C Le fait « qu’elle n’a pas donné à l’enfant un vrai organe génital » p.146

23

10. Luce Irigaray mentionne dans son texte « Ce sexe qui n’en est pas un. », que « l’autre sexe n’étant que le complément indispensable au seul sexe. » (p.28). À quoi fit-elle référence?
A. Au fait que la femme « jouit d’un peu partout » p.28
B. « À l’activité clitoridienne » p.27
C. À la pénétration vaginale
D. B et C

Réponse correcte : A. Au fait que la femme « jouit d’un peu partout »

24

Question 1 : Le concept de genre est né en Europe avec les travaux de Magnus Hirschfeld.
A. Vrai
B. Faux

faux

25

Question 2 : Parmi les choix suivants, quelle est ou quelles sont les métamorphoses du courant
féministe marxiste ?
A. Les courants féministes socialistes
B. Le féminisme alternatif
C. Le féminisme populaire
D. Le féminisme libéral égalitaire
E. Aucune de ces réponses
F. a, b
G. a, c
H. a, d
I. b, c
J. b, d
K. c, d
L. Toutes ces réponses

G. Les courants féministes socialistes et Le féminisme populaire

26

Texte 3 : de BEAUVOIR, Simone. 1949. Le deuxième sexe . Volume I : les faits et les
mythes . Paris : Gallimard, Coll. Folio essais, p. 9-32.
Question 3 : De quelle façon est défini la femme par rapport à l’homme ?
A. Elle est l’ « Objet »
B. Elle est l’ « Autre »
C. Elle est le « Sujet »
D. Elle n’est pas définie car elle est l’ « Inessentiel »

B. Elle est l’ « Autre »

27

Texte 4 : IRIGARAY, Luce. 1990. Je, tu, nous. Pour une culture de la différence . Paris :
Grasset, p. 9-25 et 55-61.
Question 4 : Sur quoi est fondé l’exploitation des femmes ?
A. La domination patriarcale
B. L’inégalité salariale
C. La différence sexuelle
D. Toutes ces réponses
E. a, b
F. a, c
G. b, c
H. Aucune de ces réponses

C. La différence sexuelle

28

Texte 5 : Combahee River Collective. 2008. « Déclaration du Combahee River Collective ».
Dans Elsa DORLIN. Black Feminism. Anthologie du féminisme africain-américain,
1975-2000 . Paris : L’harmattan, « Bibliothèque du féminisme », p. 59-74.
Question 5 : Quels systèmes doivent être détruits afin de libérer tous les opprimés ?
A. Capitaliste
B. Impérialiste
C. Socialiste
D. Patriarcal
E. Marxiste
F. Toutes ces réponses
G. a, b, c
H. a, b, d
I. a, b, e
J. b, c, d
K. b, c, e
L. Aucune de ces réponses

H. a, b, d Capitaliste,Impérialiste et Patriarcal

29

Le féminisme est menaçant pour la majorité des Noir.e.s

vrai

30

Question 7 : Quel est l’héritage laissé par le patriarcat blanc ?
A. L’esclavagisme
B. Le racisme
C. Le féminisme
D. Toutes ces réponses
E. a, b
F. a, c
G. b, c
H. Aucune de ces réponses

B. Le racisme

31

Texte 6 : SMITH, Barbara. 2008. « Racisme et études féministes ». Dans Elsa DORLIN.
Black Feminism. Anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000. Paris :
L’harmattan, « Bibliothèque du féminisme », p. 81-86.
Question 8 : De quoi la tâche du renversement du racisme est-il inséparable ?
A. Du féminisme
B. Du système patriarcal
C. Des études de l’intersectionnalité
D. Toutes ces réponses
E. a, b
F. a, c
G. b, c
H. Aucune de ces réponses

A. Du féminisme

32

Texte 7 : FREUD, Sigmund. 1969. La vie sexuelle. Traduit de l'allemand par Denise
Berger, Jean Laplanche. Paris : Presses universitaires de France, Coll. Bibliothèque de
psychanalyse, p. 139-155.
Question 9 : Quelles orientations du développement peuvent découler de la peur de la castration
chez les femmes ?
A. La renonciation à la sexualité
B. L’homosexualité
C. La bisexualité
D. L’hétérosexualité
E. Toutes ces réponses
F. a, b, c
G. a, b, d
H. b, c, d
I. Aucune de ces réponses

G. a, b, d : La renonciation à la sexualité, L’homosexualité et L’hétérosexualité

33

Texte 8 : IRIGARAY, Luce. 1977. Ce sexe qui n'en est pas un. Paris : Éditions de Minuit,
Coll. « Critique », p.23-32.
Question 10 : Que signifie l’entrée de la femme dans une économie scopique dominante ?
A. Elle peut marchander sa valeur
B. Elle est passive
C. Elle peut vivre son auto-érotisme
D. Elle est le sujet

B. Elle est passive