Leloup CM+TD Flashcards Preview

UE 5.2.2 > Leloup CM+TD > Flashcards

Flashcards in Leloup CM+TD Deck (78):
1

formule de Gouth et Tunner ?

LECTURE = Identification x Compréhension

2

identification ?

conversion des graphèmes en phonèmes

3

compréhension ?

associer des mots à des images, elle est dépendante de la compréhension orale

4

identification des mots est un processus de bas niveau , pk ?

automatique

dépend des compétences visuelles, phonologiques , exécutives, attentionnelles et mnésiques

5

comment faire le diagnostic différentiel de la dyslexie ?

quand un patient lit mal et ne comprend pas, il faut faire un test de compréhension ORALE

6

pour évaluer le langage écrit, on évalue ...

le langage oral

7

meilleur hypothèse pour expliquer la dyslexie ?

trouble d'identification des mots seulement, pas de la lecture, déficit de conversion phonologique

8

lecture experte ?

identification des mots très rapide et indépendante du contexte

9

différence entre mauvais lecteur et dyslexique ?

mauvais lecteur a un trouble de compréhension de la lecture, un dyslexique a quelques troubles de compréhension moins importants que les troubles d'identification

10

quel est le facteur de protection d'un dyslexique ?

niveau de vocabulaire

11

test de stroop

test d'inhibition (lire des couleurs avec des mots écrits en couleur)

12

qu'est-ce qui est traité avant ? le mot ou l'image ?

le mot

13

pourquoi l'apprentissage de la lecture modifie les capacités d'inhibition ?

modifie l'architecture neurone

14

niveaux de difficulté du test de stroop :

0-contrôle
1-bruit visuel
2-lettres
3-catégorie sémantique différente
4catégorie sémantique identique

15

rapport dyslexie - dysorthographie

pas de dyslexie sans dysorthographie mais tous les dysorthographies sont pas dyslexiques

16

par quoi est accélérée la lecture d'un moins bon lecteur ?

lecture en contexte (peut jouer des tours pour le dyslexique aussi)

17

mots voisins orthographiques

mots qui ont une orthographe très proche (diffèrent d'une lettre)

18

effets de régularité orthographique

décodages par représentation orthographique (comme les phonogrammes)

19

automatisation dépend dU...

processus inférentiel

20

identification des mots

décodage phonologique + réflexion générale sur les mécanismes sous-jacents à la lecture

21

effet de perception catégorielle

capacité à décider que l'ensemble des variations acoustiques entendues correspondent au phonème

22

que permet la stabilité phonémique ?

transcription graphémique

23

granularité

nombre de graphème pour un phonème

24

qu'est ce qui est le plus difficile à identifier entre CCV et CVC ?

CCV

25

lecture

processus automatisé dépendant de l'environnement culturel

26

2 approches dans le traitement d'un patient ?

approche diagnostique (bons/mauvais lecteurs/dysleiques)

et classification

27

4 catégories de lecteurs ?

normo-lecteur identifie et comprend
mauvais lecteur identifie mal et comprend mal
dyslexique identifie mal mais accède à un niveau de compréhension
hyperlexique identifie pas trop mal mais ne comprend rien

28

à quoi sert le bilan ?

confirmer ou infirmer la plainte

29

3 types de traitement ?

visuel, phonologique, sémantique

30

2 modèles d'identification des mots écrits:

modèle sériel à 2 voies

modèles connexionniste à traitement parallèle distribué

31

voie sublexicale (phonologique), de segmentation ou sérielle

ensemble de règles restreintes de correspondances graphèmes-phonèmes permettant de lire de mots nouveaux

32

voie lexicale(orthographique)

représentations orthographiques des mots, dont le fonctionnement est testé par la lecture de mots irréguliers fréquents, voie d'aces au sens

33

dyslexie de surface

quand les pseudo-mots sont mieux lus

34

modèle à traitement parallèle distribué

modèle connexionniste, calcule de connexions entre des unités

orthographiques
phonologiques
sémantiques

35

conclusionde share

les enfants apprennent à lire parce qu'ils font de la conversion graphème-phonème mais pas que et plus ce système est opérationnel, plus le lexique orthographique est développé

36

inertie cognitive

si j'ai un problème phonologique et que je ne peux pas faire de conversion graphème-phonème

37

qu'entrainent les troubles phonologiques ?

pas d'automatisation pas d'accès à la représentation sémantique

38

mémoire orthographique (stanké)

bonne capacité de mémorisation orthographique permet la création du stock lexical. La consolidation est sensible à la fréquence des mots et au renforcement sémantique

39

système morphologique

quasi-régulier, l’encodage morphologique est un moyen de compensation des dyslexiques

40

2 types de compétences sous-cents nécessaires à l'identification

théorie phonologique (auditive + allophonique)

théorie visuelle (magnocellulaire + attentionnelle)

41

theorie phonologique

analyse phonémique

MCT phonologique

dénomination rapide automatisée

42

théorie visuelle

contrôle binoculaire

instabilité visuelle

43

vitesse de lecture

manifestation comportementale d’un trouble

44

test des significations

texte avec effet de contexte, s'oppose au "one minute test

45

motilité oculomotrice

façon dont on déplace les yeux (nystagmus)

46

la dysplasie visuo-spatiale est fortement corrélée à ....

l'oculomotricité

47

à quoi sont liés les troubles visuo-attentionnels ?

problème traitement pariétal-occipital droit

48

à quoi est dû le retard de développement de la voie sublexicale ?

conversion graphonologique

49

de quoi est composée la théorie phonologique ?

théorie auditive (perception phonèmes)

théorie allophonique (mauvaise catégorisation des phonèmes)

50

de quoi est composée la théorie visuelle ?

theorie visuelle magnocellulaire (système périphérique de l'oeil)

theorie visuo-attentionnelle

51

2 niveaux de traitement graphème-phonème:

parvo-cellulaire
magno-cellulaire

52

Parvo-cellulaire

informations qui arrivent au centre de la rétine et qui traitent les formes et les orientations

53

magno-cellulaire

traite l’atmosphère du paysage. C’est le système périphérique de l’œil.

54

empan visuel

theorie-visuo-attentionnelle

55

Explication la plus communément admise pour rendre compte d’un retard de développement de la voie sublexicale

déficit de la conversion graphophonologique

56

Prédicteurs dyslexie

conscience phonologique et phonémique (prédicteur le plus fort)

mémoire à court-terme verbale

dénomination rapide et le traitement de la parole (la perception allophonique).

57

pourquoi le concept de conscience phonologique ne recouvre pas une compétence homogène ?

dépend de:

dvpmt compétences précoces du traitement de la parole

mémoire phono

capacités segmentation

58

2 hypothèses de causes de la dyslexie ?

hypothèse d'un déficit phonologique

hypothèse d'un déficit visuo-attentionnel et visuel

59

Lecture de pseudo-mots détecte

dyslexie phonologique (voie sublexicale)

60

Lecture de mots irréguliers détecte

fréquents – dyslexie de surface (voie lexicale)

61

voie d'adressage

voie lexicale

62

voie d'assemblage

voie sublexicale

63

comprendre est un facteur de...

protection

64

prévalence de la dyslexie

études françaises (entre 6% et 8%

études internationales (4% vs 6% en moyenne

65

prévalence difficultés d'apprentissage aux troubles spécifiques

5% et 15% au début de l'apprentissage

66

critères d'exclusion #3

apas de deficit intellectuel

scolarisation

troubles associés --> comorbidité

67

critères d’inclusion#5

• Le critère de note seuil « cut off »: Performance HN à 1.6 ET

• Type de test : Identification (lecture de texte, de mots et pseudo-mots)

• Compréhension (lectures de phrases, de textes)

• Marqueurs associés : phonologiques et visuo-attentionnels

• La persistance (études longitudinales)

68

l'enfant qui est dyslexique est aussi souvent ....

dysorthographique, dysgraphique (comorbidités…)

69

Gyrus fusiforme gauche (jonction occipito-temporale)

Aire spécifique pour transformer l’information visuelle, initialement traitée de façon non spécifique dans les deux hémisphères par les cortex strié et préstrié (perception visuelle – lobe occipital), en information spécifiquement linguistique

70

Focus Développemental

changement radical de l’organisation des circuits de la région temporo-pariétale inf., latéralisation à gauche des processus de traitement des informations visuelles verbales.

71

3 types de représentations

orthographique
phonologique
sémantique

72

il y a -t-il un apprentissage explicite du système phonologique ?

non

73

en quoi consiste l'hypothèse auditive pour expliquer la dyslexie ?

Déficit dans la résolution temporelle du système auditif

74

en quoi consiste l'hypothèse allophonique pour expliquer la dyslexie ?

hypothèse de perception catégorielle de la parole / de traitement phonologique

dyslexique est quelqu’un qui n’est pas déficitaire mais qui perçoit différemment la représentation des sons

75

capacités reliées à la lecture selon l’hypothèse phonologique

segmentation phonémique
Dénomination Rapide Automatisée
Mémoire phonologique à court terme
MDT phonologique
perception catégorielle

76

un dyslexique va-til reussir à extraire un phonème d'un mot ?

non pas en bilan

77

en quoi consiste l'hypothèse magnocellulaire pour expliquer la dyslexie ?

performances étaient altérées dans les faibles contrastes pour détecter des mouvements

78

est-ce que le système attentionné dépend des aptitudes visu-spatiales ?

non que des aspects magnocellulaires