Les théories contemporaines et la seconde victimologie Flashcards Preview

Victimologie > Les théories contemporaines et la seconde victimologie > Flashcards

Flashcards in Les théories contemporaines et la seconde victimologie Deck (5):
1

quels sont les apporrs de la 1ere victimologie

• 1. Les facteurs socio-démographiques
• Le jeune âge ou l’âge avancé
• Le sexe de la victime
• L’état physique de la victime
• La dépendance aux substances
• 2. Les facteurs socio-culturels
• Le statut social ou professionnel
• Certains styles de vie : fréquentations, activités nocturnes, aller dans les bars, marginalisation
ethnique dans les quartiers défavorisés, etc.

2

quelles sont les critiques de la 1ere victimologie

Couple pénal ?
▪ La part de la société
▪ La part de l’entourage
▪ La part du contexte

Réduction de la victime
• Le criminel réduit souvent l’importance et la valeur de
l’intégrité de la personne ciblée par le délit: dévalorisation,
rejet… Pourquoi les théories criminologiques feraient-elles la
même chose?

3

que se passe-t-il en 1970

l’intérêt centré sur le rôle joué par la victime se déplace vers l’impact du
crime sur la victime
• = deuxième victimologie

4

pourquoi le passage a la seconde victimologie

Contexte de l’époque:
• Années 1960
• Changements sociaux
• Montée du courant abolitionniste
• Montée du courant féministe
• Première victimologie devenue inacceptable
• On passe de l’étude des causes de la victimisation (étiologie) à l’étude de ses
conséquences
• Redéfinition du statut de victime non pas dans sa relation à l’auteur du crime,
mais son rapport à la société qui la reconnaît comme tel.
• Les féministes s’emparent du «pouvoir» victimologique -- Ces mouvements
posent les bases de la victimologie actuelle…

5

Qu'est ce que la LEAA

Law Enforcement Assistance Administration, 1967

La LEAA est une agence gouvernementale dont le but est de
fournir des fonds pour renforcer les petites initiatives qui
permettent de promouvoir les droits des victimes et des
témoins dans la justice américaine.

Coopération des victimes et des témoins nécessaire:
• LEAA = subventions aux premiers organismes, bureaux se
situant au sein des tribunaux (près des bureaux des
procureurs)
• Projets pilotes se multiplient: aides au témoignage,
accompagnement, garde des enfants…
• Objectif caché : on veut produire de meilleurs témoins
pour l’État : en répondant aux besoins des victimes, on en
fait de meilleurs témoins à la barre.