Maladies veineuses périphériques Flashcards Preview

MD1 CARDIO - Exam 2 > Maladies veineuses périphériques > Flashcards

Flashcards in Maladies veineuses périphériques Deck (57)
Loading flashcards...
1

Le système veineux des membres inférieurs peut être divisé en réseau ____ et en réseau ____.

Le système veineux des membres inférieurs peut être divisé en réseau superficiel et en réseau profond.

2

Quelles sont les veines principales du réseau superficiel? 

Les veines principales du réseau superficiel sont les veines saphènes.

3

Quel est le trajet de la veine saphène interne? 

  • La veine saphène interne ou grande veine saphène débute antérieurement à la malléole interne.
  • Elle suit un trajet à la face interne de la jambe et de la cuisse avant de se jeter dans la veine fémorale commune au niveau de l’aine.

4

Qu'est-ce qui connectent le réseau superficiel au réseau profond au niveau du mollet et de la cuisse?

Les veines perforantes

5

Quel est le trajet de la veine saphène externe? 

  • La veine saphène externe ou petite veine saphène débute derrière la malléole externe et suit un trajet situé sur l’aspect latéro-postérieur du mollet.
  • Elle devient plus médiane à la hauteur du genou et se termine dans la veine poplitée.

6

Dans le mollet, le réseau profond est constitué de quoi? 

il comprend les veines tibiales et péronières accompagnant les artères de mêmes noms ainsi que les sinusoïdes des muscles soléaires.

7

La veine poplitée devient, plus proximalement, la veine___?

veine fémorale superficielle.

8

Qu'est-ce qui forme la veine fémorale commune sous le ligament inguinal? 

  • La veine fémorale superficielle et la veine fémorale profonde se joint pour former la veine fémorale commune sous le ligament inguinal.
  • Au-dessus de ce ligament, elle devient la veine iliaque externe.

9

La veine iliaque commune est formée par la réunion de quoi?

des veines iliaques interne et externe.

10

Qu'est-ce qui forme veine cave inférieure?

Les veines iliaques communes droite et gauche se joignent au niveau de la cinquième vertèbre lombaire pour former la veine cave inférieure.

11

Fonction des valvules des MI

La fonction de ces valvules est de diriger le flux sanguin du réseau superficiel vers le réseau profond et du réseau profond vers le cœur.

 

12

Les valvules des MI sont absentes où?

Elles sont absentes dans les sinusoïdes du mollet.

13

Les valvules des MI sont plus nombreuses où?

Les valvules sont plus nombreuses à la portion la plus distale de la jambe ; leur nombre décroît proximalement et elles sont absentes dans la veine cave.

14

La maladie thromboembolique veineuse comprend quoi?

la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs et sa complication directe, l’embolie pulmonaire.

15

La maladie thromboembolique veineuse survient le plus souvent où? 

le plus souvent en milieu hospitalier et complique généralement un geste chirurgical ou l’évolution d’une autre pathologie.

16

À court et à long terme, quels sont les risques de la maladie thromboembolique veineuse? 

  • À court terme, elle présente un risque potentiellement létal en raison de sa principale complication, l’embolie pulmonaire.
  • À long terme, le risque est lié au développement d’une insuffisance veineuse post-phlébitique et, dans moins de 1% des cas, à l’évolution vers une hypertension pulmonaire chronique.

17

Physiopathologie de la thrombose veineuse 

  • La thrombose veineuse, aussi appelée thrombophlébite, est un thrombus formé à l’intérieur d’une veine profonde ou superficielle, généralement au sein des sinus d’une valvule.
  • s’ensuit une réponse inflammatoire au niveau de la paroi veineuse. Initialement, le thrombus est composé principalement de plaquettes et de fibrine.
  • Des globules rouges rejoignent ensuite l’agrégat plaquettaire et le thrombus prend de l’expansion en direction de la lumière vasculaire.

18

La triade de Virchow

  • Les facteurs prédisposant au développement d’une thrombose veineuse
  • stase veineuse, lésion vasculaire et hypercoagulabilité.

19

Le thrombus se forme le plus souvent où?

au niveau des veines du mollet.

20

Qu'est-ce qui est à l'origine de la maladie post-phlébitique? 

  • La croissance du thrombus qui adhère à la paroi veineuse peut entraîner une occlusion complète de la lumière vasculaire et causer un syndrome obstructif responsable de phénomènes douloureux et d’œdème.
  • L’évolution se fait ensuite vers une recanalisation variable et le développement d’une circulation veineuse collatérale.
  • La lyse du thrombus peut s’accompagner d’un remaniement des valvules et d’une insuffisance valvulaire à l’origine de la maladie post-phlébitique.

21

Nommez les facteurs de risque transitoires de la thrombose veineuse

22

23

Nommez les facteurs de risque permanents de la thrombose veineuse

24

La thrombophlébite profonde (TPP) est caractérisée par quoi?

  • par la formation d’un thrombus à l’intérieur d’une veine profonde, le plus souvent au niveau des membres inférieurs.
  • Cette condition est fréquente et se complique d’une embolie pulmonaire dans près de 50% des cas.

25

Manifestations cliniques de la thrombophlébite profonde 

  • La douleur spontanée ou provoquée par la palpation du mollet est présente dans environ 60% des cas.
  • L’œdème s’accompagne d’une perte de ballottement et d’un empâtement du mollet en raison de la congestion veineuse en amont de l’obstruction thrombotique.
  • Une élévation de la température cutanée complète le tableau des formes typiques.
  • Toutefois, la première expression clinique d’une thrombophlébite profonde peut être l’embolie pulmonaire.

26

Nommez l’examen de référence pour le diagnostic de la thrombophlébite profonde

L’échographie Doppler veineuse

27

Pertinence de la tomodensitométrie pour la thrombophlébite profonde 

  • peut mettre en évidence, dans le cadre de l’investigation d’une embolie pulmonaire, une thrombose au niveau des veines iliaques, cave ou pelviennes.
  • Elle peut donc être utile en complément à l’échographie Doppler dans ce contexte.

28

Pertinence de la phlébographie pour la thrombophlébite profonde 

  • La phlébographie n’a plus que des indications d’exception, soit lorsque les autres méthodes d’investigation sont indisponibles ou contre-indiquées.
  • Il s’agit d’un examen invasif dans lequel un cathéter est inséré à l’intérieur de la veine afin d’y injecter un produit de contraste.
  • La prise de radiographies permet ensuite de visualiser la lumière vasculaire.

29

En présence d’une douleur ou d’un œdème aigus au niveau d’un membre inférieur, plusieurs diagnostics autres que la thrombose veineuse profonde doivent être évoqués. 

Nommez les. 

  • Cellulite ;
  • Rupture d’un kyste poplité ;
  • Déchirure musculaire ou rupture tendineuse (plantaire grêle) ;
  • Hématome ;
  • Insuffisance artérielle aiguë.
  • lymphœdème

30

Pertinence de l'héparinothérapie pour la thrombophlébite profonde 

  • L’héparinothérapie repose sur l’administration d’héparines de bas poids moléculaires (HBPM) ou d’héparine non fractionnée (HNF) par voie sous-cutanée ou intraveineuse.
  • L’héparinothérapie est prodiguée en centre hospitalier chez les patients atteints d’embolie pulmonaire et en externe chez les patients atteints de thrombophlébite.
  • La durée du traitement est de quelques jours