Mi-session Flashcards Preview

Dysfonctions > Mi-session > Flashcards

Flashcards in Mi-session Deck (157):
1

Quels sont les 7 critères personnelles essentielles pour développer une sexualité en santé

1. Maturité
2. Honnêteté et intégrité
3. Capacité d’intégration
4. Désir, image corporelle et distorsion
5. Capacité d’intimité, d’engagement et de différenciation
6. Empathie, compassion et compréhension
7. Plaisir

2

Quelles sont les 3 dimensions présentes dans un contexte relationnel

1. Passion
2. Engagement
3. Intimité

3

Vrai ou faux **
Les femmes ont des muscles pubo-coccygiens + forts que les femmes anorgasmiques

Vrai

4

Quels sont les étapes de la réponse sexuelles selon maîtres et Johnson

1. Excitation
2. Plateau
3. Orgasme
4. Résolution

+ prériode réfractaire

5

Nomme les changements physique de la femme lors de l ‘étape de l’excitation

- vasocongestion (sang qui va vers les orgaes génitaux )

- augmentation de la fréquence cardiaque , de a pression sanguine et de la tension musculaire

- les 2/3 internes du vagin augmentent en longueur et en largeur

- lubrification du câlin (principalement par transsudation)

- le clitoris et les petites lèvres se gonflent

- début de l’érection des mamelons et de la rougeur de la vulve

- début de l’élévation de l’utérus dans l’abdomen

6

C’est quoi la transsudation ?

L’eau dans le sang va être attirer dans les parois du vagin

7

Nomme les changement chez l’homme dans l’étape de l’excitation

- début de l’augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression sanguine et de la tension musculaire

Vasocongestion:

- érection du pénis

- les testicules remontent et se gonflent

- le scrotum se raidit et s’épaissit

- début de l’érection des mamelons et de la rougeur des organes génitaux

8

Nomme les changements chez la femme à l’étape du plateau

- gonflement du 1/3 externe du vagin — resserrement

- rétraction du clitoris sous le prépuce (petit capuchon)

- élévation complète de l’utérus dans la région pelvienne

- changement de couleur des petites lèvres vers le pourpre et épaississement MAXIMAL

-mles glandes de bartholin sécrètent un liquide aidant à la lubrification et à abaissement de l’acidité vaginale (pour pas tuer les spermato)

- rythme cardiaque, pression sanguine et érection des mamelons continuent d’augmenter

- tension musculaire involontaire des muscle d’abdominaux (frétillement)

9

Nomme les changements chez l’homme à la phase du plateau

- le gland augmente de volume et devient de plus en plus pourpre

- élévation et gonflement maximal des testicules

- lubrification et alcalinisât ion de l’urètre par le liquide pré éjaculatoire (glandes de Cowper)

- rythme cardiaque, pression sanguine et érection des mamelons continuent d’augmenter

10

Quelle structure sécrète le liquide pré éjaculatoire pour lubrification et pour alcalinisation de l’urètre (chez l’homme)

Glandes de Cowper

11

Définition de l’orgasme

Est involontaire et dure quelques secondes durant lesquelles la vasoconstriction (le rétrécissement des vaisseaux sanguins ), la myotonie, rythme cardiaque et la pression sanguine se relâchent après avoir atteint un paroxysme

Changements au niveau génito-pelvien: contractions des muscles du plancher pelvien (région anales et génitales) et spasmes musculaires involontaire dans tout le corps

12

Nomme les changements physique à l’étapes De l’orgasme Chez la femme

- maintien de la rétraction du clitoris sous le prépuce

- évasement de 2/3 du vagin interne

- contractions rythmiques de l’utérus et des muscles du plancherlpelvien (région anale et génitales)

- série de contractions musculaires involontaires sur un intervalle de 0,8 secondes (durant 6 à 60 secondes)

- accompagné d’une sensation de plaisir (libération d’oxytocine et de prolactine)

13

Nomme les changements physique chez l’homme lors de l’étape de l’orgasme

1. Émission = sperme expulsé dans l’urètre prostatique

2. Éjaculation = sperme est éjecté via les contractions de l’urètre et des muscles bulbe caverneux et ischiocaverneux

Série de contraction du pénis et de l’urètre à un intervalle de 0.8 secondes qui font suivre le liquide éjaculatoire (environ 10 secondes)

- sentiment d’inévitabilité

14

Est-ce que l’éjaculation et l’orgasme viennent toujours en même temps?

Non

15

C’est quoi une éjaculation rétrograde?
Est-ce que c’est grave?

C’est pas grave mais ca peut devenir chronique

Absence de sperme au moment de l’éjaculation alors que l’individu éprouve une sensation d’orgasme. Le sperme est redirigé vers la vessie. L’éjaculat est éliminé à la miction

Juste plate pour les gens qui veulent avoir des enfants...

16

Nomme les changements physique à l’étape de la résolution chez la femme

- l’utérus redescend, se désengorge puis replonge vers le vagin avant de se replacer complètement

- le clitoris revient à sa taille de base quelques secondes après la fin des contractions

- le col utérin reste ouvert durant 20 à 30 minutes avant la fin des contractions (pour avoir des enfants)

- la vagin et les lèvres : retour à l’état de base

- les mamelons, myotonie, rythme cardiaque et tension artérielle reviennent à la normale

17

Nomme les changements physique à l’étape de la résolution Chez l’homme

- détumescence du pénis en 2 étapes:
1. Diminution de la vasocongestion
2. Retour du pénis à sa taille habituel

- testicules reprennent taille originale et redescendent

- le scrotum reprend sa forme de base

- les mamelons, myotonie, rythme cardiaque et tension artérielle reviennent à la normale

PÉRIODE RÉFRACTAIRE

18

Définition de la période réfractaire

Suite à l’atteinte de l’orgasme, période durant laquelle l’homme ne peut. Obtenir d’érection

Beaucoup de variations intra et inter personnelle : toutefois plus il y a d’éjaculations dans une courte période de temps, plus les nouvelles érections auront tendance à être longues à obtenir

19

Avantages du modèle de Masters et Johnson

- 1ère étude empirique

- pour les femme , déloger le mythe de FReud sur l’orgasme vaginale

- pour les homme : déloger les mythes sur la taille du pénis

- modèle linéaire et facile à comprendre

- modèle le plus étudier

20

Limites du modèle de masters et Johnson

- échantillon non-représentatif: biais de sélection, participation bénévoles très ouverte d’esprit, très éduqué

- biais des chercheurs

- modèle uniquement physiologique

- risque à utiliser ces résultats comme étant la norme absolue

21

Le modèle de kaplan de 1974 et de 1979

74: excitation — orgasme

79: désir — excitation — orgasme

22

Définition du désir selon kaplan

Appétit et pulsion qui démontre ouverture et réceptivité à avoir des activités sexuelles ; pensées ou fantasmes sexuels

23

Définition de l’excitation de kaplan

Réaction vasocongestive génitale entraînant l’érection du pénis et la lubrification du vagin , de même que l’activation de la plateforme orgasmique

24

Définition de l’orgasme selon Kaplan

Réponse réflexe de contraction musculaires avec des différences de sensibilité d’une personne à l’autre

25

Nomme les étapes du modèle de cycle de réponse sexuelle de Zilbergeld et d’Ellison

Modèle incluant à la fois les variables physiologique et subjectives

- intérêt
- excitation
- préparation physique
- orgasme
- satisfaction

L’anxiété et agressivité : affecte la réponse sexuelle

26

C’est quoi le modèle du feed-back loop de Stevenson et Elliott

A différent moment du rapport sexuel il va y avoir un feed-back entre se qui se passe et les réponses physiologiques pour voir si on continue ou si on arrête

27

Nomme les résultats du vieillissement chez la femme ménopausé sur l’ensemble des facteurs

- baisse du désir sexuel
- baisse de l’excitation sexuelle
- atrophie vulvovaginale
- amincissement des parois utérine et vaginale
- réduction de la largueur et de la longueur
Du vagin
- perte d’élasticité des parois vaginales
- diminution de la lubrfiacation vaginale

28

Ce qui peut arriver chez la femme en vieillissant en lien avec l’orgasme

- plus long à atteindre
- durée et intensité peut décroître
- les contractions peuvent être moins intenses
- la capacité a avoir des orgasmes multiples demeurent

29

Quel est le rôle de l’activité sexuelle chez les femme en vieillissant

Important pour la santé génital

30

Est-ce que les impacts psychologique en lien avec le vieillissement semblent plus importants chez la femme ou chez l’homme

Plus importants chez la femme

31

Quest-ce qui peut se passer pour l’homme en vieillissant

- l’adropause
- plus grand besoin de stimulation directe et plus longue
- plus de difficultés à obtenir une érection
- diminution de la durée et de l’intensité de l’orgasme
- diminution de la qualité du périmé
- plus longue période réfractaire

32

Que font les dysfonctions sexuelles avec l’âgé?

Ils augmentent

33

Nomme des conditions médicale associées au vieillissement qui ont un impact sur les dysfonctions

- troubles cardiorespiratoires
- troubles vasculaires
- tabagisme
- troubles endocrinologistes
- troubles neurologiques
- médicament
- cancers du système reproducteur : prostate, seins, col de l’utérus, des ovaires

34

Nomme quelques raisons invoquées par les participants pour diminuer la sexualité

- diminution de l’intérêt
- augmentation de l’age
- présence de maladie
- niveau de santé faible, diminution de la mobilité
- présence de dysfonctions
- perte du partenaire
- ne pas avoir accès à un partenaire
- croyances religieuses

35

Impact d’une image du corps négative , impacts sur la sexualité?

Une image fortement négative de son corps durant les activités sexuelle est associé à une diminution de la fonction sexuelle

36

Définit brièvement les approches psychothérapeutique

Cognitivo: comportements et cognitions mal adaptées

Existentielle- h: compréhension et l’acceptation des expérience de vie sexuelle

Psychodynamique : traitement des conflits interne

systémique : traitements des relations et de la communication dysfonctionnelle

37

Quels sont les % des h et des f, auront présenté un trouble sexuel DANS LEUR VIE

H: 31%
F: 43%

38

Qu’est ce qu’un script sexuel ?

Chaque culture présente des normes sociale au sujet de la sexualité (transmises et inculqués sous forme de scripts à rététer).
L’internalisation de ces normes guide les comportements sexuels

39

Définition des troubles sexuels

Groupes hétérogène de trouble caractérisés par une perturbation cliniquement signiticative de la réponse sexuelle d’une personne ou de la capacité d’une personne à exprimenter du plaisir sexuel

40

Différence entre dysfonctions et une paraphilie

D: objet habituel, mais réaction physiologique inadéquate

P: objet inhabituel, mais réaction physiologique adéquate

41

Prévalence de présence de dysfonction dans la vie et dans la dernière année

Vie: F 43% et H 31%

Dans la dernière année: F 16% et H 6%

42

Quels sont les dysfonctions les plus présentes chez les F (3) et les H (2)dans la population générale

F:

1) baisse/absence d’intéret Sexuel
2) difficulté à atteindre l’orgasme
3) douleur à la pénétration

H:

1) baisse/absence d’intéret Sexuel
2) éjaculation prématurée

43

Quels sont les dysfonctions les plus présentes chez les Plus fréquentes chez les H et les F en population clinique

F:

1) baisse/absence d’intéret Sexuel
2) douleur à a pénétration
3) difficulté à atteindre l’orgasme

H:

1) difficulté érectile
2) baisse/absence d’intéret Sexuel
3) éjaculation prématurée

44

Définition des critères positifs et négatifs

+: symptômes à présenter

-: symptômes à ne pas présenter

45

Pourquoi classifier les dysfonctions?

- nomenclature et vocabulaire précis et universel

- compilation des statistiques

- système reconnu de processus clinique: diagnostic : pronostic: traitement

46

DSM: c’Est quoi qu’on doit spécifier?

1)
- De tout temps (primaire): dès le début de la vie sexuelle , pas forcément biologique

- acquis (secondaire) : il y avait un moment ou tout allait bien et la moins bien ... chronique.

2)
- généralisé : tout type de rapport

- situationnelle : certains moment ou ca va mieux ou bien

3)
- détresse faible, modéré, sévère

47

DSM un Diagnotic peut être émis si (3)

1) les symptômes persistent depuis au moins 6 mois

2) les symptômes sont à l’origine d’une souffrance cliniquement significative

3) pas mieux expliqué par un trouble de santé mentale non sexuelle, les effets associés à une substance ou une affection médicale

48

DSM 4 : nomme les 5 catégories diagnostic

1) trouble du désir sexuel
2) trouble de l’orgasme
3) trouble de l’excitation sexuelle
4) troubles sexuel avec douleur
5) autres dysfonctions sexuelles

49

DSM 4 : nomme les 5 catégories diagnostic et les diagnostic associés

1) trouble du désir sexuel:
- trouble de baisse du désir sexuel
- trouble d’aversion sexuelle

2) trouble de l’orgasme :
- trouble de l’orgasme
- éjaculation précoce

3) trouble de l’excitation sexuelle:
- trouble de l’excitation sexuelle (chez la femme)
- trouble de l’érection (chez l’homme)

4) troubles sexuel avec douleur :
- dyspaneurie
- vaginisme

5) autres dysfonctions sexuelles:
- dysfonctions. Sex. Due à une affection médicale générale
- dysfonctions sexuelle induite par une substance
- dysfonctions sexuelle non spécifié / autrement spécifié

50

DSM 5: nomme les catgoeries diagnositc

1) trouble du désir/ l’excitation
2) trouble de l’orgasme
3) troubles sexuel avec douleur sexuelle
4) autres dysfonctions sexuelles

51

DSM 5 : nomme les catégories diagnositc et les diagnositcs à l’intérieur de ces catégories

1) trouble du désir sexuel/ l’excitation
- trouble érectile
- trouble du désir hypoacousie chez l’homme
- trouble de l’excitabilité/ de l’intérêt sexuelle chez la femme

2) trouble de l’orgasme :
- trouble de l’orgasme (chez la femme)
- éjaculation prématurée ou absente
- trouble de l’orgasme (chez la femme)

3) troubles sexuel avec douleur :
- trouble de douleur/pénétration génito-pelvienne (chez femme seulement)

5) autres dysfonctions sexuelles:
- dysfonctions. Sex. Due à une affection médicale générale
- dysfonctions sexuelle induite par une substance
- dysfonctions sexuelle non spécifié / autrement spécifié

52

Dyspareunie

Douleur génitales (symptômes est la douleur pas le sexe)

53

Vaginisme

Spasme musculaire involontaire — exige un examen physique pour voir les spames (le symptôme est le spasm pas le sexe)

54

Entre le DSM4 et 5 retrait de l’aversion sexuelle pour le mettre dans quelle catégorie?

Liste des phobies

55

Nomme les aptitudes de base

- connaissances théoriques et pratique bien intégrées

- compréhension empathique

- confort et aise avec les sujets tabous

- développement d’une relation thérapeutique

- jugement bienfaisant

56

Quelle sont le critiques que l’on peut faire du DSM

- critères parfois subjectifs

- peu d’études pour revalider

- vision de la sexualité : fonctionnelle ou non

- quelle place pour la satisfaction sexuelle? Pourrait être intéressant de voir sur un continuum

57

Nomme les éléments à évaluer pendant les rencontres d’évaluation (8)

1) problème actuel : Quoi? Ou ? Comment?

2) histoire personnelle : environnement actuels et passés (ex: trauma, éducation sexuelle...)

3) aspects interpersonnels: famille, amis et relations amoureuses

4) aspects intrapersonnels: santé mentale, consommation...

5) contextes: au niveau socio-culturel

6) santé et capacité physique: pathologie à prendre en considération

7) médicaments: effets secondaires

8) attentes et motivations face au traitement

58

Structure de l’évaluation en couple et pour individuel

- individuelle : 2-4 sessions

- en couple : 2 session en couple et 2 sessions individuelle

- tests psychologiques

- examen médical

- rencontre de bilan

59

Quelle indice peut nous dire si le trouble de la réponse sexuelle est purement psycho ou organique ?

Association temporelle entre dysfonction sexuelle et apparition d’une maladie ou condition physiologique

Nouveau médicaments?

Pour voir si un homme est capable d’avoir une érection ou pas (est ce que c’Est une cause organique) érection matinale? Sinon il se peut que l’homme ne s’en rende juste pas compte puisque dans un phase de sommeil encore alors important d’aller valider en laboratoire du sommeil pour érection nocture

60

Qu’est-il important de se rappeler en thérapie de couple?

- que le client est le couple pas les deux idicvids de façon séparer

- que ce qui est dit en rencontre individuelle devra être ramener en couple sinon ca ne fonctionnera pas

- présence de violence conjugale apeuré est une contre indication à une thérapie de couple... la personne violente doit d’abord règles ce problème.

61

Nomme les différenties échelles (questionnaires) et combien d’items à noter

1) mesure globale de satisfaction sexuelle: 5 items à noter sur un continuum

2) échelle des expériences sexuelless d’Arizona: 7 items, chacun présentant une sous-question évaluant le niveau de détresse lié à: désir sexuel, excitation sexuelle, orgasme et douleur sexuelle

3) Indes de d’onction sexuelle de la femme (FSFI) : 19 item

4) index international de la fonction érectile (IIEF) : 15 items

5) questionnaire d’ajustement dyadique: le plus utilisé pour identifier les couples qui vivent de la détresse. + le score est haut, _ la personne vit de la détresse

6) échelle révisée des stratégies de conflits conjugaux (pour ceux qui se disent dans une relation de couple engagée): 13 items à répondre 2 fois, actes de violence perpétré envers leur partenaire ET enver eux: 3 types de violence: psychologique, physique et sexuelle
Et deuxième partie
Porte sur la présence de contrôle, terrorisme intime (échelle de contrôle coercitif)

7) échelle de consommation de pornographie : 6 item

8) questionnaire sur les expérience d’attachement amoureux : 12 items, pour tous sauf ceux.celles qui n’ont jamais eu de relation intime, ni seuelle

9) inventaire de Dépression de Beck (BDI) : 13 items incluant les idéations suicidaires. Outil d’évaluation de l’état dépressif

10) inventaire des symptômes psychiatrique (IPS): 16 items, dont 2 portant sur les idéations suicidaires. Évaluation du bien-être psychologique

62

***Les 4 facteurs présents dans l’ajustement dyadique et explique les différents scores

1) consensus
2) expression d’affection
3) satisfaction globale de la relation
4) cohésion (partage centre d’intérêt)

+ le score est haut, - la personne est en détresse

0-90: besoin d’amélioration

90-110: sans être catastrophique, quelque chose à prendre en charge, le problème est en train de s’installer

110 et +: qualité de couple élevée

63

Quelle type de violence est la plus perpétrée?

Psychologique

64

Quelles sont les 2 dimensions de l’attachement amoureux alulte

1) anxiété d’abandon
2) évitement d’intimité

65

Quels sont les objectifs de la rencontre bilan?

- renforcer l’alliance thérapeutique

- optimisation des processus d’obtention d’un consentement éclairé

- augmentation de l’espoir, de l’estime

- diminution des symptômes critiques (diminuer le malaise )

- identifier les défis et obstacles au traitement

66

Quelles sont les étapes de la rencontre bilan

- rappel des motifs de consultation
- description des problématique
- gravité
- aspects positifs
- étiologie (comment les problèmes se sont développé)
- proposition d’intervneiton

67

Quels sont les deux pôles de formation au bac en sexo

1) formation en éducation sexuelle : concevoir du matériel didactique et en formant des intervenants

2) de la relation d’aide : n’est pas de la thérapie. La relation d’aide est plus ponctuelle, plus supéficielle, ne vise pas à faire des changements profonds chez la personne

68

définition de la psychothérapie

Traitement psychologique pour un trouble mental, des perturbation comportemental ou tout autre problème entraînant une détresse psychologique

Favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel, son système interpersonnel, sa personnalité ou son état de santé

Ce traitement va au-delà d’une aide ponctuelle visant à faire face aux difficultés courantes ou d’un rapport de conseil ou de soutien

69

Le trouble du désir, comment on appelle ça pour l’homme et pour la femme

Pour l’homme : désir hypoactif

Pour la femme : trouble de l’excitabilité/intérêt sexuel

70

Quel est le critère. A pour le trouble de l’excitabilité/intérêt sexuel chez la femme , DSM

Intérêt/excitation sexuelle absent ou significativement diminué, selon ou moins trois des manifestations suivante:

- intérêt envers les activités sexuelles absent ou réduit

- pensées sexuelle ou fantasmatiques absentes ou réduites

- diminution ou absence d’initiation des activités sexuelles, et non réceptivité aux avances de la / des partenaires

- excitation sexuelle absente ou réduite dans 75%-100% des rapports sexuels

- excitation ou ntérêt sexuelle absents ou réduits en réponse à tout type de stimulation (tactile, écrite, verbale, visuelle, etc).

- sensation génitales absentes ou réduite dans 75-100% des rapports sexuels

71

Pour le DSM nomme les critères B, C, et D

B: Ces symptomes persistent depuis au moins 6 mois

C: Ces symptomes sont à l’origine d’une souffrance cliniquement significative

D: pas mieux expliqué par un trouble de santé mental non sexuelle, les effets associés à une substance ou une affection médicale (ex: troubles endocrinologistes, ou thyroïdiens).

72

Pour le trouble de l’excitabilité/intérêt ^sexuel chez la femme, que doit-on spécifier

1. De tout temps/Acquis
EX: jamais ressenti de désir sexuel
EX: ne se sent plus attirée par son partenaire depuis quelque temps

2. Généralisé/Situationnel
EX: rien ni personne n’est excitant
EX: se sent excitée par fantasme

3. Niveau de détresse faible, modérée ou sévère
- se fier aux réactions de la cliente afin de porter un jugement clinique

73

Combien de temps après le début des stimulations la réponse vasocongestive se produit-elle

La réponse sexuelle d’excitation (vasocongestion) de la mrjorité des femmes débute techniquement dans les secondes qui suivent lestmuleus érotique

74

Chez les femmes avec un trouble de l’ecitabilité/intérêt sexuel, que peut-on dire sur leur capacité à ressentir la réponse sexuelle en présence d’une stimulation érotique

Elles prennent plus de temps à ressentir la réponse sexuelle d’excitation, vasocongestion

Intéroceptive

75

Pour l’homme comment on appel le Diagnositc du DSM en lien avec le trouble du désir

Désir hypoactif

76

Nomme les éléments du critère À du désir hypoactif chez l’homme

Présence d’une déficience (ou absence)persistance et récurrente de pensées ou de fantasmes sexuels/érotiques et du désir de s’engager dans une activité sexuelle

- le jugement de la présence d’une déficience revient au clinicien, qui estime les facteurs pouvant affecter le fonctionnement sexuel, comme l’âge et le contexte socioculturel

77

Nomme les critères b,c et d pour le désir hypoactif chez l’homme

B) Ces symptomes persistent depuis au mois 6 mois

C) Ces symptomes sont à l’origine d’une souffrance cliniquement significative

D) pas mieux expliquée par un trouble de santé mentale non sexuelle, les effets associés à une substance ou une affection médicale (ex: troubles endocrinologistes).

78

Pour le trouble hypoactif de l’homme que doit-on spécifier

1. De tout temps/Acquis

2. Généralisé/Situationnel

3. Niveau de détresse faible, modéré ou sévère

79

***Selon le texte de. Godbout et al. quel est le pourcentage De gens qui consultent pour une baisse de désir, donc en population clinique
H et f

F: 67%

H: 33%

80

Pour les troubles de désirs,, quels sont les différentes infos à prendre en considération lors de l’évaluation de base pour les deux partenaires

- durée de la problématique

- fréquence sexuel (masturbation, relations sexuelles, fantasmes, rêves, pulsions et pensées)

- fréquence d’initiation des actes sexuels

- féquence souhaitée (s’assurer que c’est réaliste)

- refus (comment l’autre partenaire vit les refus? Pleut blesser l’autre)

81

Est-ce que c’est jute de dire que la personne avec une baisse de désirc’est elle qui reçoit toujours les avances?

Non.
La personne vivant une baisse peut se dire que lorsqu’elle a un peut plus envie, elle fait un avance pour pouvoir s’ne Débarrasser par ex.

82

Quels sont les deux types de comorbidités associées à une baisse de désir ou d’excitation selon BASSON

1) comorbidité fonctionnelles:
- douleur
- orgasme (trop précoce ou trop tard)
- diff de conception
- physiopathologie et médicament

2) comorbidité émotionnelles
- colère
- honte
- peur
- anxiété

83

Quels sont les facteurs individuels à évaluer pour un trouble du désir

- distorsions cognitives, images corporelle, cultures religieuse/morale

- santé mentale (symptomes anxio-dépressifs)

- autres dysfonctions sexuelles

- personnalité obsessionnelle (besoin de contrôle)

- faible affirmation de soi

- orientation /paraphilie sexuelle cachée

- facteurs hormonaux

- age

- facteurs comportementaux; évitement; passivité; faible habiletés relationnelles; masturbation ; réaction post traumatique ...

84

Pour un trouble du désir ; quels sont les facteurs relationnels à évaluer

1) qualité des relations avec les parents/figures parentales: (ca influence comment les gens entrent en contact)

- sexualité dénigrée et associée à la méfiance,
- maternité VS féminité (dichotomie)

2) couple peut révéler un problème plus large:

- peur de l’intimité,
- intimité sans attirance physique,
- engagement au-delà de la sexualité,
- lutte de pouvoir (qui a le pouvoir ? Celui qui a pas de désir pcq c’est lui qui décide de la fréquence ou celui qui a du désir puisqu’il peut dire si tu me donne pas je vais aller voir ailleurs)
- hostilité

85

Pour le trouble de désir: quels sont les facteurs socioculturels à évaluer

- grande place du travail
- performance VS sensualité

86

Quels sont les 5 facteurs qui causaux les plus rapportés pour expliquer la baisse du désir

1. Peur de se laisser-aller dans la sexualité
2. Manque de communication (émotionnelle et sexuelle)
3. Manque de plaisir/satisfaction
4. Messages religieux, culturels ou parentaux antis exilés (culpabilité, honte)
5. Manque d’intérêt et de fantaisies : l’aptitude de faire monter l’excitation

87

Quels sont les principaux mythes en lien avec la sexualité qui ont un effet sur les troubles du désir

- hommes toujours prêts
- seules les femmes ont des troubles du désir
- sexualité devrait pas être planifiée, mais plutôt spontanée

88

Nomme les facteurs qui contribuent à la complexité du traitement des troubles du désir

- problème multifactoriel : couple, social, individuel

- résistances: on brise l’équilibre actuelle du couple

- éducation sexuelle est essentiel (connaît mal ses réactions, ses zones érogènes)

- affecte la vie sexuelle à la source

89

Quels sont les principaux traitements pour les troubles du désirs

1) thérapie de couple et l’utilisation de l’approche systémique. Demande de formuler le problème en terme de relationnel (améliorer la qualité de la relation sexuellle plutôt que la fréquence). N’Est pas seulement la faute à un des membre, s, on reconnaît que le pré;lève est dans la dynamique

2) approche cognitivo-comportementale: avec le sensate focus (sensibilisation corporelle) et pleine conscience

90

Quels sont les objectifs du traitement des troubles de désir

1. Reconnaître, valider, communiquer les besoins de chacun des membres du couple

2. Faciliter l’intimité

3. Développer la sensualité et de. l’érotisme (tenter d’investir le processus + que la fin )

4. Diversifier les expériences sexuelles

5. Faciliter les réponses érotiques

6. Travailler les activités sexuelles anxiogènes (faire les premiers pas, peur du rejet, par ex)

91

Explique le modèle de SCHARCH pour les troubles du désir

1. Différenciation

- processus par lequel on peut arriver à fonctionne en tant qu’’individu à l’intérieur d’un système

- capacité à maintenir son sens de soi lorsque l’on est proche des autres (+ on est proche, + c’est facile de tomber en fusion)

2. LE désir élevé et le désir faible —-> positions dans un système plutôt que le résultat d’un problème individuel

3. Le partenaire ayant le moins de désir contrôle la fréquence des relations sexuelle et les moment ou elles ont lieu

4. Les jeux sexuels des couples sont une négociation des degrés et types d’intimité et d’érotisme

5. Les conflits majeurs sont inévitables dans les relation à long terme et contribuent à leur développement (c’est normal). OR, les problèmes de désir mènent à des conflits majeurs

6. La tolérance à l’anxiété précède la réduction de l’anxiété

7. Les conflits et problèmes liés au désir, lorsque bien utilisées, mènent vers l’autovalidation

92

Troubles de désir

Nomme les 4 étapes du sensate focus

1) caresses (pas de zones érogènes)

2) + organes génitaux (pas en profondeur, pas de pression soutenue) le but est d’enlever la pression de l’orgasme

3) + soutenue: apprendre aux partenaires à communiquer, à guider l’autre pour qu’il donne du plaisir

4) + pénétration

93

Le sensate focus est aussi connu sous le nom de ...

Sensibilisation corporelle

94

Nomme les objectifs du sensate focus

- relaxation

- développement de l’intimité physique

- communication au sujet de la sexualité (verbale, mais aussi non verbale)

- réapprentissage (leur mode de sexualité)

95

Le viager a féminin c’est de la ...

Flibanserin

Un antidépresseur

96

Nomme les bénéfices de la présence attentive en lien avec le désir sexuel

- le plaisir et l’érotisme, dans le détachement de la performance

- le disposition à se laisser-aller

- une meilleur acuité sensorielle

- la satisfaction relationnelle, l’autonomie, le sentiment d’être lié à l’autre, la proximité et l’acceptation de l’autre

97

Définie «la présence attentive»

L’attitude d’ouverture et de curiosité, ainsi que l’autorégulation de l’attention sur les expériences sensuelles telles que vécues dans le moment présent

98

La «présence attentive» est pertinente pour quelles dysfonction sexuelles?

- quand l’anxiété ou le stress contribuent au dysfonctionnement

- pour les clients rapportant une difficulté reliée au désir, à l’excitation, aux douleurs lors des activités sexuelless et au vaginisme

99

La présence attentive: lori Brotto

Comment ca fonctionne

4 séances de groupe de 90 minutes, à deux semaines d’intervalles, combinant des éléments d’éducation à la sexualité, de la thérapie cognitive, ainsi que des exercices de présence attentive

100

Nomme quelques excercice en lien avec la présence attentive

1) focusing: rédiriger l’attention sur la surface du corps, laisser aller les pensées distrayantes et rediriger l’attention sur des régions corporelle que l’on apprécie (15-30 minutes)

2) observation de soi: observer et décrire ses organes génitaux sans jugement

3) observation de soi avec toucher: intégration d’un touche non-masturbatoire à l’excercie D’observation de soi

4) présence attentive et pensées dans la vie de tous les jours: les participantes poursuivent la pratique de la présence attentive dans la vie de tous les jours en intégrant une attention particulière aux pensées distrayantes

5) version du sensate focus en privé: utilisation des acquis de présence attentive des semaines précédentes pour explorer son corps en portant une attention particulière aux sensations. L’objectif est d’amener les feme s à se lier au plaisir.

6) body maping: en utilisant les instructions pour le sensate focus individuel, les femmes sont invitées à doctement et situation les sensations corporelles en utilisant. Un diagramme et un système de numérotation

7)sensate focus avec partenaire: vise à apprendre à recevoir un toucher intime, à diminuer l’anxiété et à diriger son attention sur les sensations agréables sans la pression d’avoir à atteindre l’excitation ou l’orgasme

8) présence attentive et observation des jugements : continuer les 5 minutes présence attentive quotidiennes et prêter attention au contenu des pensées distrayantes (jugements? Positifs négatif? Qu’est-ce qui les a déclenchées?)

101

Bénéfices chez les participantes de la présence attentive

- l’augmentation de la présence attentive et la diminution des symptomes de dépression étaient liés à une augmentation du désir sexuel.

- amélioration au niveau du désir sexuel, mais aussi d’autres indices du fonctionnement sexuelle (excitation, lubrification, satisfaction, fonctionnement sexuelglobal)

- la concordance de la perception de l’excitation physiologique génitale et de l’excitation subjective étaient significativement améliorées en raison d’une meilleure capacité à percevoir l’excitation (conscience intéroceptive)

102

Quelle est la dysfonction la plus étudiée

Le trouble érectile

103

Qu’est-ce que ca fait que le trouble érectile est la plus étudiée?

C’est celle dont on comprend le mieux les. causes.
Celle qu’on a le plus de solutions

104

Quel est le % des hommes qui rapportent avoir peur de ne pas avoir d’érection, même si c’est jamais arrivé

20%

105

La dysfonction la plus comorbidité avec le trouble érectile?

L’éjaculation précoce

106

Le trouble de l’érection c’est quoi pour la CIM

Échec de la réponse génitale

107

Quel est le critère À du trouble de l’érection dans le DSM

Au moins l’un des 3 critères., au moins 75% du temps.

Lors d’activités sexuelle avec partenaire:

1. Diff marquée à parvenir à une érection lors de l’activité sexuelle

2. Diff marquée à parvenir à maintenir l’érection jusqu’à lachèvement de l’acte sexuel

3. Diminution marquée de la rigidité érectile

108

Que doit-on spécifier pour le trouble érectile

- de tout temps/Acquis

- généralisé/Situationnel

- niveau de stress

- dysfonction comorbidité:
1) éjaculation prématurée (comorbidité 30% des hommes)
2) éjaculation retardée ou absente chez les hommes plus âgés

109

Est-ce que le trouble érectile est la dysfonction la plus présent dans la population ?

Non, mais c’est celle pour laquelle les hommes consultent le plus

110

Quelle est la prévalence d’hommes se présentant en clinique pour le Trouble érectile

78%

111

Quelle est la tranche d’âge auquel la prévalence est la plus forte pour le trouble érectile

55-65 ans

112

Trouble érectile

Combien d’hommes ne réagissent pas au Viagra

20-30%

113

Pour quelles raisons les femmes sabotent le traitement du trouble érectile

Elles apprécient les activités sexuelles non centrées sur la pénétration

On se rend compte que ce n’Est pas pour elles que c’est imp mais pour l’homme

114

Pour quelles raisons plusieurs hommes attendent d’être à bout avant de consulter

Trouble érectile

- pensaient que c’était temporaire

- gêne ou honte (identité sexuelle)

115

Quelle est la prévalence du trouble érectile
- hommes de moins de 40 ans et de 70 ans et plus
Selon le DSM

2%: moins de 40 ans

40-50%: plus de 70 ans

On se rend compte qu’avec l’a^ge la prévalence augment, mais que la détresse diminue .. changement dans l’identitié, dans les pratiques

116

Trouble érectile: plus l’homme augmente en âge, plus les causes...

Peuvent être complexes: organique avec du psychogène

117

Nomme les facteurs biomédicaux du trouble érectile

- problèmes neurologiques
- problèmes endocriniens
- diabètes
- problèmes cadiovaculaire
- arthrite (à cause de la mobilité, douleur)
- mode de vie: tabagisme, obésité, exercice
- alcool (les personnes qui prennent bcp d’alcool sur une base régulière, on peut voir une baisse de la testostérone, aussi en état d’ébriété avancé érection plus diff)
- narcotiques
- antihypertenseurs
- antidépresseurs
- age
- mauvaise santé
- infections urinaires

118

Quelles sont les facteurs psychosociaux du trouble érectile

- faible statut socio-$
- abus sexuel
- agression sexuelle
- anxiété de performance
- stress généralisé et stress aigu
- stress généralisé
- dépression
- conflits relationnels
- secondaire à un trouble du désir ou à un trouble d’éjaculation précoce
- manque de connaissance au sujet de la sexualité
- adhésion aux mythes sociales.à propos de la sexualité masculine

119

Quelles sont. Les facteurs psychosociaux du trouble érectile qui causent une interférence cognitive

- sous-estimation de l’érection
- stimuli non-érotiques et augmentation de l’érection
- demande de réponse sexuelle et diminution de l’érection
- stimuli érotiques et affect négatif
- anxiété et diminution de l’érection

120

Quelles sont les choses à évaluer pour le trouble érectile (8)

- auto rapporté : capacité à obtenir et maintenir une érection (perception personnelle)

- tumescence et rigidité nocturne

- durée de la problématique

- fréquence actuelle et passée : érections complètes, pénétrations possible, actes sexuels (masturbation ou avec partenaire) menant à l’orgasme

- perte de tumescence génitale (dans quel contexte?)

- niveau d’anxiété par rapport à la sexualité (tout est anxiogène?)

- niveau d’importance accordée à la performance sexuelle

- satisfaction sexuelle, relationnelle et globale

121

Nomme les principaux médicament pour le trouble érectil

viagra (sildenafil)

Civils (tadafil)

Levitra (vardénafil)

122

LEs md pour le troubles érectile c’est quoi

Inhibe la phosphodiesterase de type 5 : PDE5

123

C’est quoi la PDE5

C’est une enzyme qui détruit l’oxyde nitrique, responsable du relâchement des vaisseaux sanguins

124

Est-ce que c’est le fun l’oxyde nitrique quand on veut une érection ou c’est pas le fun et pourquoi?

Oui c’est le fun parce que c’est elle qui est responsable du relâchement des. Vaisseaux sanguins

Si on veut une érection il faut un relâchement des muscles pour que le parasympathique embarque

125

Comment ca fonctionne les md style VIAGRA

Se sont des md qui Inhibe la phosphodiesterase de type 5

La PDE5 est une enzyme qui détruit l’oxyde nitrique

L’oxyde nitrique est rresponsable du relâchement des vaisseau sanguin qui permet l’érection

126

+ de PDE5 = ? Oxyde nitrique = ? Érection

+ de PDE5 = - d’oxyde nitrique = -d’érection

127

— de PDE5 = ? Oxyde nitrique = ? D’érection

- de PDE5 = + d’oxyde nitrique = + d’érection

128

Quels est le principal effet secondaire des md style viagra (inhibiteur de phosphodiesterase PDE5)

Comme ca amène le ang sans les extrimité du corps, certaines personnes ont des maux de tête, la face rouge

129

Pourquoi le CIALIS c’est démarquer dans les dernières années

Parce que les hommes eurent le prendre en dose continue pcomparativement au Viagra

130

Quelles est la particularité des injections intracaverneuses

Érection même si pas de stimulation sexuelle

131

c’est quoi le md MUSE (alprostadil)

C’Est un suppositoire intra-urétral
Pas besoin de stimulation sexuelle

132

Quels sont les avantages de la pompe et vaccum

Hommes se disent satisfaits
Peu de complications
Orgasme présent
Peu d’effets secondaire

133

C’est quoi le principe de la pompe vaccum

Attirer mécaniquement le sang dans Le épiés et le maintenir à l’aide d’un anneau

134

Quelles sont les deux intervention chirurgicales pour contrer les troubles érectile

1) implants de prothèse péniennes (semi-rigide) 2) la gonflable

135

C’est quoi le principe des intervention chirurgicale pour les troubles érectiles

Vide le pénis des corps caverneux e cèdes corps spongieux pour mettre un implant

136

Quelle est la plus grosses inconvénient de la prothèse demi rigide

La prothèse peut éroder le gland par en dedans

Aussi, risque briser la prothèse

137

Quelle est le moyen avec le meilleur taux de satisfaction contre les troubles érectile

Les implants de prothèse péniennes

138

Quels sont les objectifs des approches psychothérapeutiques des troubles érectilessoelon masters et Johnson

1) éliminer la peur de l’échec

2) transformer le rôle habituel de spectateur en celui d’acteur

3) éliminer craintes éprouvée pour son partenaire

139

Deéfinition orgasme

Est un réflexe

Dure quelques secondes, durant lesquelles la vasoconstriction et la myotonie se relâchent

Pour les femmes: contractions rythmiques de l’utérus et des muscles du plancher pelvien, rétraction du clitoris sous le capuchon et évasement des 2/3 internes du vagin

140

Parle de l’orgasme clitoridien VS vaginal

Freud dit que l’orgasme V est plus mature

C’est masters et Johnson qui dit qu’il n’ya Aurait pas de dfférentce entre les orgasmes vaginaux et clitoridiens

141

***Quel est le % des femmes qui peuvent avoir un orgasme vaginal sans stimulation clitoridienne

20%

142

Est-ce qu’il y a un consensus scientifique pour le point G

Non

143

C’est quoi le point G

C’est a un point dans le vagin qui rassemblent trois structures: vagin, urètre et clitoris

À un pouce/1 pouce et demi dans le vagin

144

Définition de multiorgasme

Capacité à avoir plus d’un orgasme dans un court laps de temps
Dans un même rapport sexuel
En qq secondes ou qq minutes

145

Nomme les éléments du critère À du DSM pour le trouble de l’orgasme chez la femme

L’un (ou les deux) des critères suivants sont éprouvés lors d’au moins 75% des activités sexuelles:

- retard marqué pour parvenir à l’obtention de l’orgasme ou diminution de la fréquence ou absence d’orgasme

- diminution marquée dans l’intensité des sensations orsgasmiques

146

Quelle est le prévalence du trouble de l’orgasme chez la femme

22 à 28% tous âge confondus

147

% du nombre de femmes qui expriment jamais avoir eu d’orgasme

10%

148

Dans la population générale, % du nombre de femmes qui correspondent au trouble de l’orgasme

5%

149

****Qu’est-ce qui est à évaluer pour le trouble de l’ogasme chez la femme

1) stimulation : adéquate ? (Quoi, combien de temps, seule, avec partenaire)

2) définition: attentes réalistes? (C’est quoi un orgasme pour cette personne?)

3) détresse: sentiment d’échec? (Jusqu’à quel point c’est lié à un sentiment d’échec?)

150

Quels sont les différents facteurs selon Kaplan qui interviennent dans le trouble de l’orgasme chez la femme

- facteur immédiats (temps de stimulation)

- facteurs liés à l’apprentissage (de son corps , plaisir, de la sexualité)

- facteurs intra psychiques et développementaux (peur de perdre le contrôle, peur de l’intimité, capacité de se montrer à l’autre)

- facteurs relationnels (conflits dans le couple, confiance avec l’autre partenaire: se laisser aller peut être compliquer)

151

Quels sont les facteurs de risque biologiques du trouble de l’orgasme

- musculature du plancher pelvien (travailler le tonus pas efficace)

- maladies affectant le système nerveux

- hormones (oestrogènes plus faible impact)

- antidépresseurs (inhibiteur de La ré capture de la sérotonine - ISRS) : plusieurs effets sur la réponse sexuelle

- alcool : alcoolisme peut faire qu l’orgasme va être plus long à. Obtenir

152

Quels sont les facteurs de risques psychosociaux du trouble de l’orgasme

- distractions cognitive
- mode de stimulation et fantasmatique rigide
- faible satisfaction sexuelle
- éducation, statut marital, âge, génération
- expérience sexuelle
- anxiété
-évènements stressants
- historique d’abus émotionnel ou sexuel
- éléments culturel
- enjeux de santé physique et mentaux
- surcontrole de soi

153

Quels sont les facteurs de protection du trouble de l’orgasme chez la femme (3)

1) s’autoriser à avoir du plaisir

2) s’autoriser à vivre sa sexualité

3) capacité à se détendre

154

Piste d’intervention pour l’anorgasmie primaire et secondaire

Primaire:

- masturbation dirigée et thérapie cognitivo-comportementale

Secondaire:

- traitement plus complexes (parce que peu de contrôle sur les causes comme pas pouvoir tomber enceinte, stress...)

- moins d’études

- taux de succès plus faible

155

La masturbation dirigées (t de l’orgasme) c’est quoi son but

Vise à améliorer la conscience du corps et de ses sensations chez la femme et à explorer les zones érogènes à l’aide de toucher et caresses, et de masturbation seule ou avec son partenaire

156

Quelles sont les 12 étapes de la masturbation dirigée

1) engagement personnel
2) apprendre à se connaître
3) explorer par le toucher
4) la découverte du plaisir par le toucher
5) la concentration sur son plaisir par le toucher
6) se rapprocher du but
7) utilisation du vibrateur
8) partager ses découvertes avec son/sa partenaire sexuel
9) faire plaisir à l’autre
10) le coit, une autre forme de plaisir mutuel
11) la valorisation
12) que faire maintenant?

157

Combien de temps dure la masturbation dirigée

Plus ou moins 18 semaines