Module 1 Flashcards Preview

Délinquance sexuelle juvénile > Module 1 > Flashcards

Flashcards in Module 1 Deck (22)
Loading flashcards...
1

Qu'est-ce que l'adolescence ?

-Entre 12 et 18 ans
-Une période d'expérimentation, d'exploration et de tumulte.
-Nous sommes ni un enfant, ni un adulte.

2

Qu'est-ce qu'une conduite délinquante?

-L'auteur est mineur au sens de la loi
-Qui fait une conduite dérogatoire qui va à l'encontre de la loi
-Conséquences: arrestation, comparution devant un juge, prison.

3

Qu'est-ce que la délinquance sexuelle juvénile?

-Jeune mineur qui pose des gestes sexuels chez n'importe quel humain
-Sans le consentement
-Sous la menace
-Accompagné de chantage

4

Quels sont les facteurs à considérer lors de l'évaluation d'une situation de délinquance sexuelle juvénile ?

1. Égalité
2. Consentement
3. Coercition

5

Qu'est-ce que l'égalité?

-Différences physiques/psychologiques
-Pouvoir et le contrôle sur la victime
-La position d'autorité
-Développement émotionnel

6

Qu'est-ce que le consentement?

Donner son accord dans toute connaissances de cause, de façon éclairée. La personne a la liberté de choisir. Les jeunes de moins de 12 ans n'ont pas la capacité à consentir.

7

Quelle est la différence entre le consentement et la coopération ?

Une personne peut coopérer pendant l'acte sans toutefois donner son consentement. Elle achète la paix.

8

Qu'est-ce que a coercition ?

La pression exercée sur la victime qui l'empêche de prendre une décision éclairée. Comprend un rapport d'inégalité comme le pouvoir ou l'autorité, le chantage, les menaces, etc.

9

Qu'est-ce que les agressions sexuelles de niveau 1,2 et 3 ?

1- Voies de fait avec pas ou presque pas de blessure corporelle.
2- Armées, utilisant les menaces ou infection de lésions corporelles.
3- AS qui blesse, mutile ou défigure. Elle met la vie de la victime en danger.

10

Qu'est-ce qu'une AS ?

- Avec ou sans contact physique
-Sans consentement
-Utilisation de la force ou de la contrainte
-Sous la menace
-Porte atteinte aux droits fondamentaux, l'intégrité physique ou psychologique de la personne et la sécurité de celle-ci.

11

Nommez d'autres infractions d'ordre sexuelles.

- Contacts sexuels
- Inceste
- Relations anales
- Bestialité

12

Quels sont les facteurs qui ont eu un rôle face à l'émergence du phénomène des abus sexuels ?

1. Expériences d'exploration sexuelle durant l'enfance ayant été désapprouvées et punies de façon exagérée.
- La sexualité est un sujet tabou
2. Négation, minimisation et répression de la société à l'égard des besoins sexuels des ados.
- Masturbation et exploration sexuelle fût punit ou désapprouvé. C'était inacceptable.
- Les ados fût exposés à des réactions similaires de désapprobation, de punition et de rejet.
- La société minimisait ou niait que ces comportements pouvaient exister.

13

Quels sont les facteurs ayant retardé le développement d'une intervention spécifique à l'endroit des AAS?

- Absence de motivation des AAS à recevoir un traitement.
- Connaissances limitées du phénomène.
- Gêne ou peur des victimes qui a limité la dénonciation.
- Protéger les AAS de la stigmatisation
- Les comportements déviants considérés par les professionnels comme de l'expérimentation sexuelle seulement.
- Les comportements déviants considérés par les policiers comme des évènements isolés.

14

Quels sont les facteurs ayant amené les chercheurs à considérer qu’il s’agit d’un pattern nécessitant une évaluation et un traitement spécialisés ?

- Entre 50 et 60 %, des agresseurs adultes ont commencé à abuser à l’adolescence (Abel, 1984).
- Premiers délits sexuels tendent à survenir avant l’adolescence.
- Profil d’aggravation : Un adolescent passant de l’exhibitionnisme à des délits sexuels plus sérieux et plus violents, par exemple.
- Possibilité de commettre des crimes plus violents que les adultes, car ils ont une tendance à être plus impulsifs.
- Interventions plus efficaces si effectuées à l’adolescence

15

Qu'est-ce que les premières études sur le sujet démontraient ? (Années 40-50)

Il existe un grand débat entre la banalisation de ces comportements à l’adolescence et la pertinence d’effectuer une intervention spécifique auprès de ces jeunes dès le début de leur carrière criminelle afin de la contenir et d’en diminuer les conséquences.

16

Quelles sont les deux perceptions des comportements ?

- S’ils sont considérés comme un épiphénomène de l’adolescence (comportements d’exploration en voie de maturation), ils peuvent paraître comme étant voués à l’extinction à l’âge adulte, d’où la banalisation.
- S’ils sont considérés comme un début de carrière, une étape dans l’acquisition des modèles d’intérêts déviants comme chez la clientèle adulte, la situation est tout autre, d’où la pertinence d’effectuer une intervention spécifique.

17

D'autres auteurs ont mis l'accent sur l'intervention spécifique qui doit être présente le plus rapidement possible. Quelles sont les grandes lignes de leur hypothèse ?

- Il est impératif de traiter ces jeunes et de mettre au point des modalités thérapeutiques spécifiques à leurs comportements déviants.
- Ces délits ne devraient surtout pas être banalisés ni passés sous silence.

18

Sur le plan étiologique, quelles sont les conclusions des auteurs ?

- Ces jeunes proviennent de familles dysfonctionnelles qui sont incapables de leur fournir un encadrement et un soutien adéquat.
- Ces jeunes ne souffrent pas forcément de maladies psychiatriques classiques (ex. : psychose).
- Ces jeunes souffrent plutôt de désordres émotionnels et de problèmes d’adaptation.

19

Qu'en ait-il des comportements sociaux (Années 60) ?

- II s’agit d’individus solitaires ayant très peu de relations avec des pairs du même âge.
- Ils recherchent et préfèrent la présence d’enfants plus jeunes, ce qui traduit une immaturité sociale et sexuelle.
- Ils ressentent une méfiance face aux pairs, combinée à une idéalisation du monde des enfants (caractéristique fondamentale des pédophiles adultes).

20

Quels sont été les noms des lois pour les jeunes ?

1. La loi sur les jeunes délinquants
2. La loi sur les jeunes contrevenants
3. Loi sur le système de justice pénal pour adolescents

21

Quel est l'objectif de la loi sur la protection de la jeunesse ? (LPJ)

La LPJ a pour objectif d’assurer la protection des enfants dont la sécurité ou le développement est compromis. C’est par ailleurs la mission du directeur de la protection de la jeunesse que de faire respecter cette loi.

22

Quels sont les facteurs qui expliquent l'émergence de nombreux ouvrages traitant du sujet ?

- Poussée du mouvement féministe;
- Études rétrospectives portant sur les agresseurs adultes qui démontrent qu’ils avaient commencé leur carrière à l’adolescence;
- On assiste à l’élaboration de plusieurs programmes de traitement spécifiques pour les AAS aux États-Unis.