Perspectives déontologiques Flashcards Preview

MÉTHO DE RECHERCHE > Perspectives déontologiques > Flashcards

Flashcards in Perspectives déontologiques Deck (32)
Loading flashcards...
1
Q

Quelles sont les deux principales questions de déontologiques à se poser avant une recherche?

A

Il faut se demander si les bénéfices pour l’individu et pour la société sont supérieurs aux risques encourus par les participants, et il faut se demander si ces risques encourus sont déontologiquement acceptables.

2
Q

Quels sont les principaux codes déontoliogiques?

A
  • C.D de l’ordre des psychologues du Quc
  • C.D de la Société Canadienne de Psychologie
  • C.D de l’APA
  • C.D des trois conseils canadiens (CRSH, IRSC, CRSNG)
3
Q

Quels sont les principes de base de déontologie?

A
  • Respect de la dignité des personnes et des groupes
  • Consentement libre, préalable et éclairé
  • Minimiser les risques
  • Droit de retrait volontaire
  • Anonymat, respect de la vie privée
  • Utilisation de subterfuge justifiée
4
Q

Que pourrait-on inclure dans la déontologie, au-delà des principes de base?

A

Éviter toute exploitation et coercition (par exemple, avec l’argent donné aux participants), un partage égal des bénéfices (participant/chercheur), un transfert de compétences, un accès aux données, et la décolonialisation des méthodes ( WEIRD)

5
Q

Nommez certains points au sujet du respect de la dignité auxquels il faut faire attention en tant que chercheur:

A
  • Reconnaître son autorité, être conscient du déséquilibre et ne pas nuire au participant.
  • Poser de sages questions, sachant l’implication potentielle des sujet soulevés par celles-ci.
6
Q

Nommez deux cas particuliers où les individus ne sont pas en mesure de donner leur consentement libre et éclairé:

A
  • Enfants, personnes avec handicap cognitif, personnes en perte d’autonomie.
  • Population captive
7
Q

Qu’est-ce qu’implique le consentement éclairé?

A

Que le chercheur doit fournir au participant toutes les informations qu’une personne raisonnable et prudente aimerait connaître, dans un langage compréhensible.

8
Q

Quelles informations pertinentes (6) devraient se retrouver sur le formulaire de consentement?

A
  • Les objectifs du projet
  • Les méthodes et techniques utilisées
  • Les avantages et les risques
  • Confidentialité et anonymat
  • Liberté de retrait sans préjudice
  • Informations de contact du chercheur
9
Q

Quel est le but du formulaire de consentement?

A

Protéger les participants

10
Q

Nommez les deux cas où le consentement n’est pas obligatoire:

A
  • Renseignements anonymes (bases de données)

- Observation publique

11
Q

Nommez un enjeu contemporain de l’anonymat:

A

-L’ère électronique peut comporter certains dangers en ce qui a trait au stockage anonyme des données (où, comment)

12
Q

Nommez dans quel cas la duperie est acceptable:

A
  • Les bénéfices de la recherche sont plus grands que les conséquences négatives de la duperie
  • Aucune méthode alternative n’équivaut
13
Q

Quelles conditions doit respecter le chercheur lorsqu’il utilise la duperie?

A
  • Il ne doit pas cacher des informations pertinentes pouvant influencer la volonté des participants à prendre part à l’étude
  • Il doit informer les participants de la duperie à la fin de la recherche
14
Q

Quels sont les objectifs de la séance d’information?

A
  • Éliminer les malentendus
  • Rétablir la confiance du participant
  • SUITE À LA DUPERIE: il faut demander aux participants de consentir à l’utilisation de ses données.
15
Q

Le chercheur a des responsabilités morales, autant envers la science qu’envers les participants. Quelles sont-elles?

A
A) ne pas fabriquer ou falsifier des résultats
B) ne pas plagier
C) maintenir ses compétences
1. Confidentialité et anonymat
2. Détecter, réduire les effets négatifs
3. Debriefing
16
Q

Donnez des exemples de coercition et d’exploitation:

A
  • Le chercheur tire avantage de la condition inhérente des participants. Par exemple, ceux-ci sont atteints du VIH, étude pour la médication.
  • Tirer avantage de la vulnérabilité des participans (toxicomanes, défavoris)
  • Coercition en donnant des médicaments gratuits ou en compensant avec une grande somme d’argent, par exemple.
17
Q

Expliquez le partage égal des bénéfices:

A

Il convient de se questionner sur qui tire réellement profit des résultats. Quels bénéfices réels découlent de l’étude. Le chercheur gagnera de grandes sommes, et peut-être se verra offrir une promotion académique. Les participants bénéficieront réellement de quels avantages?
-Un bon projet tente de départir les bénéfices à la communauté ou aux individus et au chercheur.euse

18
Q

Qu’est-ce que le transfert de compétences?

A

Il s’agit de s’assurer que la recherche fasse bien état des méthodes et techniques de recherche utilisées pour mener la recherche afin que les autres chercheurs la lisant puissent contribuer à d’autres projets de recherche. On peut également se questionner pour savoir si les participants repartent plus savants

19
Q

Expliquez les enjeux d’accès aux données:

A

Il est primordial de développer un protocole d’entente d’accès aux données afin que les interprétations de celles-ci soient justes. Il faut également s’entendre pour savoir qui est propriétaire des données. Les chercheurs sont-ils vraiment propriétaires des données?

20
Q

Qu’entend l’idée de décolonialisation des méthodes?

A

Il faut se questionner sur la provenance des méthodes de recherche scientifique, et sur les prémisses dont elles découlent. Existe-t-il une science blanche, occidentale? Existe-t-il une meilleure science? A-t-on recours à des théories blanches avec des non blancs?

21
Q

Quelle est la démarche déontologique?

A

a) demande d’approbation déontologique évaluée par un comité d’éthique, préalable à la recherche.
b) consentement libre, préalable et éclairé du patient.
c) expérimentation: respect du participant, droit de retrait en tout temps.
d) séance d’information: transmission d’informations reliées aux objectifs de recherche, deuxième consentement si duperie.
e) Continuation des obligations morales du chercheur, confidentialité, etc.

22
Q

Quels sont les avantages et les inconvénients dans l’utilisation d’un échantillon en recherche?

A

L’échantillon représente une économie de temps, d’énergie et d’argent, et il est essentiel puisqu’il est impossible de rejoindre des N complètes parfois. Toutefois, la sélection est source d’erreurs, surtout dans la représentativité.

23
Q

Quelles sont les deux techniques possibles pour augmenter la représentativité d’une population?

A
  • Sélection/ choix des participants au hasard.

- Augmenter le n.

24
Q

Quelles sont les conditions pour extrapoler les résultats d’un échantillon à ceux d’une population?

A
  1. Échantillon représentatif (hasard, gros N)
  2. Observations VALIDES et fiables
  3. Processus fondamentaux.
25
Q

Comment détermine-t-on la taille de l’échantillon?

A

En considérant:

  • le devis de l’étude
  • la nb de variables
  • la puissance de l’effet/sensibilité des mesures
  • les analyses statistiques
26
Q

Qu’est-ce que l’échantillonnage aléatoire simple?

A

Un échantillonnage aléatoire dans lequel charue unité de la N a une probabilité ÉGALE d’appartenir à l’échantillon.

27
Q

Qu’est-ce que l’échantillonnage stratifié?

A

L’échantillonnage de la population est sous-divisé en populations selon une ou plusieurs variables, puis les unités d’échantillonages sont sélectionnés aléatoirement dans chaque strate. Cette technique assure la présence de différentes sous-populations.

28
Q

Qu’est-ce que l’Échantillonnage accidentel?

A

Un échantillonnage où l’inclusion des unités résulte d’un hasard inconnu et se fait de façon accidentelle et inattendue. Il représente toutefois un risque accru de biais puisque l’endroit de l’échantillonnage représente un choix implicite des individus recrutés.

29
Q

Qu’est-ce que l’échantillonnage de volontaires?

A

Un échantillon d’individus présentant certaines caractéristiques et recrutés sur une base volontaire (ex: fumeurs).

30
Q

Qu’est-ce que l’Échantillonnage par quota?

A

Un échantillonnage accidentel de volontaires stratifiés. (ex: à la cafét, recruter autant de sec. 1-2-3)

31
Q

Qu’est-ce que l’échantillonnage par grappes?

A

L’échantillon représente un groupe d’unités de la population (ex: classes d’étudiants) Homogénéité des groupes.

32
Q

Quelles sont les techniques d’échantillonnage? (6)

A
  1. Par grappe
  2. Par quota
  3. Volontaire
  4. Accidentel
  5. Stratifié
  6. Aléatoire simple