prep exam2 applications Flashcards Preview

perspective annalistique > prep exam2 applications > Flashcards

Flashcards in prep exam2 applications Deck (18):
1

______ implique de porter un jugement clinique sur la situation d’une personne à partir des informations dont le professionnel dispose et de communiquer les conclusions de ce jugement. Les professionnels procèdent à des ______ dans le cadre de leur champ d’exercice respectif

L’évaluation

2

Vrai ou faux
Comme psychologue, la situation sur laquelle porte le jugement clinique réfère généralement à la présence, ou à l’absence, de troubles mentaux

Vrai

3

affections cliniquement significatives qui se caractérisent par le changement du mode de pensée, de l’humeur (affects), du comportement associé à une détresse psychique ou à une altération des fonctions mentales ».

Les troubles mentaux

4

Un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d'une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d'un rapport de conseils ou de soutien 

Psychothérapie

5

quels seront les différencent entre une psychothérapie de soutien et une de changement ?

Lors d’une psychothérapie de soutien, le rythme sera plus faible, soit d’une séance par deux semaines ou plus.

Dans une psychothérapie misant sur le changement, le rythme s’intensifie, variant d’une à quatre séances par semaine.

6

la question du transfert est aussi modulée par la position occupée sur l’axe soutien-changement.

Dans une psychothérapie de soutien, en raison de la faible fréquence des rencontres, le transfert est moins important et fait l’objet de peu d’interventions de la part du psychologue.

À l’inverse, lors d’une thérapie de changement, la fréquence des rencontres intensifie le transfert et ce dernier fait l’objet d’un plus grand nombre d’interventions

7

Certainement l’une des interventions les plus fréquentes du psychologue psychodynamicien, l’encouragement à l’élaboration constitue autant un rappel de la règle fondamentale qu’une manifestation de l’intérêt du thérapeute face au discours du patient.

L’encouragement à l’élaboration

8

l’exploration, avec le discours du patient, de tous les éléments d’information qu’il nous a fournis et qui restent vagues, imprécis, déconcertants, contradictoires ou incomplets ».

La clarification

9

Ce type d’intervention peut être associé à la partie concordante du contre-transfert, mais ne se résume pas à celle-ci. En effet, il s’agit bien de reconnaître un état interne du patient, de s’en imprégner, etc., mais au terme de cette identification, le thérapeute confirmera au patient que son expérience est justifiée compte tenu de ce qu’il a pu vivre.

La validation empathique

10

Il s’agit, pour le psychologue, de vérifier que ce qu’il a compris la première fois est bien exact et complet, de faire apparaître l’information préconsciente et consciente jusqu’aux limites de ce que le patient sait sur lui-même.

La clarification

11

vrai ou faux
L’observation ne fournit pas de sens ou de lien. Elle consiste seulement en une remarque portant sur un comportement, un affect ou une situation. L’objectif de l’observation est de favoriser la réflexion du patient sur l’objet de la remarque.

vrai

12

: La ______ réfère au fait de « mettre le patient en présence des éléments d’information qui paraissent contradictoires ou inconséquents ». la _____ vise précisément le lien manquant entre les éléments contradictoires conscients ou préconscients.

La confrontation

13

Avec la clarification et la confrontation, l’interprétation, constitue l’une des principales techniques de la psychothérapie focalisée sur le transfert

Vrai

14

D’une façon générale, cette intervention est considérée comme l’outil de prédilection du psychologue analytique pour favoriser la prise de conscience chez son patient

L’interprétation se situe à l’extrémité « changement » sur le continuum soutien-changement

15

Plus précisément, l’interprétation « relie le matériel conscient et préconscient à des motivations ou fonctions, jugées ou présumées inconscientes, présentes dans l’ici-et-maintenant ».

Vrai

16

: Sont qualifiés d’actes manqués tous les cas d’oubli, d’erreur injustifiée, d’erreur de lecture, de lapsus linguae et calami/parlé ou écrite, de méprise et d’action accidentelle.

yes

17

Pour être rangée dans la catégorie des
actes manqués, une action doit répondre
aux critères suivants (3)

1-Elle ne doit pas s’écarter exagérément de la conduite normale du sujet.
2-Elle doit être passagère ou momentanée. C’est-à-dire qu’en temps normal, la personne doit pouvoir effectuer cette action de façon correcte
3-Les motifs de l’écart doivent échapper au sujet (il affirmera alors généralement qu’il s’agit du hasard ou d’un manque d’attention

18

_____ ne fournit pas de sens ou de lien. Elle consiste seulement en une remarque portant sur un comportement, un affect ou une situation. L’objectif de l’observation est de favoriser la réflexion du patient sur l’objet de la remarque.

l'observation

 Je remarque que vous… J’observe que…, etc. »