Quiz 2 Flashcards Preview

Métho Quali > Quiz 2 > Flashcards

Flashcards in Quiz 2 Deck (60):
1

Par quelle critères peut on travailler pour évaluer la pertinence de notre question de recherche?

L’avancement des connaissances : une question de recherche trop limitative et qui ne peut s’exporter à d’autres populations ou contextes demeure sans intérêt pour l’avancement des connaissances.
Le respect de l’éthique : Certaines questions peuvent être plutôt douteuses ou impliquer des risques sociaux et individuels trop importants
Faisabilité du projet : Aspect pratico-pratique qui fait que l’étude peut être impossible à expérimenter pour de multiples raisons liées à l’échantillon, à la procédure, etc.
Ne pas confondre projet et programmation de recherche : un projet qui détient un trop grand nombre de variables à l’étude (vouloir faire le tour du sujet)

2

Quels sont les objectifs lorsque nous présentons la problématique de recherche?

-circonscrire le problème à étudier
-énoncer le sujet sur lequel porte la recherche
-présenter les grands thèmes

3

quelles sont les 4 composantes d'une problématique?

1.thème général de la recherche (énonce le domaine sur lequel porte le sujet)
2. importance du thème (ampleur, coûts et conséquences qui y sont associés, L'absence de données empiriques sur le sujet ou informations contradictoires)
3. formulation du problème
4.pertinence
-sociale (enjeux ou préoccupation d'acteurs sociaux ou repondre a nouveau phénomène)
-scientifique (enjeux théoriques ou conceptuels, dev. connaissance pour améliorer compréhension d'un phénomène
-sexologique: qu'est-ce que ca apoprte à la discipline

4

vrai ou faux, la recension des écrits part du spécifique au général?

Faux, général à spécifique

5

Qu'est-ce que la recension des écrits?

Elle décrit d’abord les grands principes, concepts, théories propres à la thématique de recherche
Fait une synthèse critique de l’état actuel de la recherche sur le sujet
Faire l’examen des affirmations (que dit-on sur votre problématique?)
Juger de la solidité des affirmations (sur quelles bases ces connaissances ont-elles été produites? Sont-elles fiables? )
Comparer les informations trouvées entre elles afin d’évaluer les points de vue convergents et divergents
Évaluer les méthodes utilisées pour décrire l’objet d’étude et identifie les forces et les faiblesses de chacune
Repérer les « trous » dans les connaissances
Montrer comment votre étude résout les questions laissées en suspens par les autres travaux

6

vrai ou faux, la recension des écrits est un résumé des textes lus.

Faux, La recension des écrits n’est pas un résumé et ne vise pas à aligner une suite d’informations pertinentes.
Le chercheur doit traiter ces informations pour en faire ressortir le sens véritable en lien avec son projet.
Il s’agit d’une synthèse critique.
Il doit y avoir une suite logique dans la façon de présenter sa recension. (liens, démontrer une compérhension globale et intégrée du sujet) (sunthèse critique: poser un regard critique sur ce que vous avex lu et sur l'intérêt de ces lectures pour le traitement de votre sujet)

7

Quelles sont les étapes d'une démarche de recherche documentaire

1. Cerner le sujet d'étude et repérer les sources secondaires
2. Choisir les bases de données appropriées (et les mots-clés)
3. Repérer les sources primaires
4. Lire et évaluer la pertinence et la qualité des sources
5. Analyser et synthétiser l'information
6. Organiser et rédiger une recension des écrits

8

vrai ou faux, la recherche quali s'interesse : processus, points de vues, opinions, croyances, valeurs, motivationsaux perceptions, significations, sens donné à, aux faits objectifs, représentations, attitudes, sentiments, idées, les causes, le pourquoi du phénomène, les dynamiques, les expériences vécues et les interactions

vrai, sauf pour les faits objectifs, les causes et le pourquoi du phénomène.

9

Exemple de questions quali

perceptions: Comment percevez-vous…? Quelle est votre perception de …?
Significations : Que signifie pour vous…?
Sens donné à… : Que veut dire pour vous…? Qu’est-ce que vous voulez dire par…?
Représentations : Que représente pour vous…?
Attitudes : Comment avez-vous réagi lorsque…? 
Sentiments : Comment vous sentez-vous lorsque…? Comment vous êtes-vous senti lorsque…?
Idées : Que pensez-vous de…?
Processus : Comment en êtes-vous arrivé à…?
Points de vue : Comment vous situez-vous par rapport…?
Opinions : Quelle est votre position face à…?
Croyances : Quelle est votre appréciation, conception, conviction face à…?
Valeurs : Quelle importance accordez-vous à…?
Motivations : Qu’est-ce qui vous pousse à…? Pour quelle raison faites-vous…?Dynamiques : Comment qualifierez-vous les rapports que vous entretenez avec…?
Expériences vécues : Quelle est votre expérience par rapport à…?
Interactions : Comment interagissez-vous avec les autres dans tel contexte…?

10

Quelles sont les caractéristiques d'une bonne question de recherche

Absence de réponse évidente ou présence de plusieurs réponses opposées (Deslauriers, 1991)
Contenir un élément d'originalité ou de surprise pour démontrer la créativité du chercheur (Deslauriers, 1991)
Claire, simple, explicite, précise, concise sans être restrictive
Refléter une rupture avec les préjugés et les prénotions
Réaliste, faisable (Fortin et Gagnon, 2016)
Pertinente socialement et/ou théoriquement
Significative pour la discipline (Fortin et Gagnon, 2016) 
Posée en termes d'analyse et non en termes de jugement ou de morale
Favorise davantage la compréhension que la description  

11

Quelles sont les deux actions à distinguer dans l'échantillonnage?

-la prise de décision
(quel type d'échantillon? dans quel lieu? comment etc. ?)
-l'action d'échantillonner en elle-même (collecte de données)

12

quels sont les deux décisions à prendre dans le processus d'échantillonange?

1) chosiir un site
2) échantillonner dans ce site suivant des considérations de validité scientifique

13

quel est la pertinence de choisir un cas unique ou des cas multiples?

Cas unique
-pertinence théorique
-qualité intrinsèque
-exemplarité du cas
-intérêt social
-accessibilité

cas multiples
-diversification
-saturation

14

quels snot les étapes de selection d'un échantillonnage valide?

1) intention du chercheur (recherche de cas extrêmes, déviants ou homogènes)
2) construction théorique qui justifie le choix (ensemble de critères et de balises théoriques pour justifier le choix)
3) logistique (accessibilité, facilité d'entrée, coûts, échéance, diposnibilités)

15

Vrai ou faux, l'échantillonage ne recherche qualitative requiert un échantillon probabiliste (choisi au hasard dans la pop. afin d'Assurer la représentativité)

Faux, sélectionne plutôt des échantillons non probabilistes, c-à-d intentionnels le but étant l’exploration de l’objet d’étude et non la généralisation

16

Quelle est la différence entre des variables stratégiques spécifiques et des variables stratégiques générales ?

variables stratégiques spécifiques: liées au phénomène à l’étude



variables stratégiques générales: se rapportant aux caractéristiques sociodémographiques des participants

17

selon quoi s'effectue le choix de l'échantillon?

les lectures effectuées (la littérature);
l’expérience du (de la) chercheur(e), ses intérêts;
les objectifs et les données recueillies sur le terrain;
les contraintes

« Qu’est-ce je veux étudier ? »
« Qu’est-ce que je veux comprendre ? »
« Y a-t-il des contraintes de temps & d’$ ? »

18

Quel est la différence entre les avanages/inconvénients des échantillonshomogènes et des échantillons hétérogènes?

Homogène
avantages
-approfondir l'utilité des catégories
-générer les propriété de base
-hiéarchiser les catégories

hétérogène
avantages
-variété plus grande dans les catégories
-permet de déterminer le choix de la théorie

inconvénient : Interprétation grossière des données étant donné la multitude de différences et de densité des informations

19

Vrai ou faux, en qualitatif, il est important de choisir un échantillon homogène, au début de la collecte de données

vrai

20

Qu'est-ce qui peut expliquer la difficultés a atteindre le critègre d'homogénéité des groupes et les questions quant à la pertinence

-la nécessité exploratoire
-la justification des critères d'inclusion et d'exclusion

21

nommez les modes d'échantillonage vus en cours

1) échantillon de cas typiques
2)échantillon de cas extrêmes ou déviants
3)échantillon de sujets d'opportunité (des cas accessibles)
4)échantillno boule de neige
5)échantillon théorique
6) échantillon multiphasé

22

expliquer l'échantillon de cas typiques

ce type d’échantillon se concentre sur les sujets particulièrement « représentatifs » de la population.
Ex. Un chercheur s’intéresse aux nouvelles formes d’intimité et vise un échantillon diversifié de femmes, d’hommes et d’adultes de tous âges, provenant de tous les milieux

23

expliquer l'échantillon de cas extrêmes ou déviants

ne considère que les sujets qui ont des caractéristiques inhabituelles, extrêmes et/ou révélatrices et qui diffèrent de la « norme » de la population.
Ex. Une équipe de recherche dont l’objet de recherche s’oriente autour de l’adhérence au traitement chez les polytoxicomanes séropositifs au VHC.

24

expliquer l'échantillonde sujets d'opportunité (des cas accessibles)

utilise des sujets disponibles sur place ce qui permet de décrire de nouveaux types de sujets rencontrés durant l’étude. Donc, permet de suivre des nouvelles pistes et de prendre avantage de l’inattendu durant l’expérimentation.
Ex. Une étudiante en recherche dont le projet porte sur les inconduites sexuelles en milieu universitaire choisit de sélectionner les étudiant.e.s / professionnel.les / professeur.e.s, etc. volontaires alors qu’elle tient un kiosque à l’entrée de l’établissement

25

expliquer l'échantillon boule de neige

recrutement des sujets par la transmission d’informations sur l’étude: un individu en parle à un autre qui en parle à un autre et ainsi de suite.
Ex. Un laboratoire de recherche dont la recherche s’intitule « parentalité adolescente: les défis » demandent aux premiers participant.es rencontrés de leur référer des participant.e.s qu’ils/elles jugent susceptibles d’apporter un éclairage pertinent sur la question.

26

expliquer l'échantillon théorique

recrutement des sujets basé sur des notions théoriques telles que le sujet manifeste ou qui représentent potentiellement un construit théorique qui intéresse le chercheur ou qui s’inscrit dans le champ d’étude.

27

expliquer l'échantillon multiphasé

Même sujet (même cas) vu à différentes phases de l’étude.

28

En quoi la taille d'un échantillon diffère des procédures en recherche quantitative (en recherche quali) ?

La taille d’un échantillon diffère des procédures en recherche quantitative qui se basent sur des calculs d’effectifs en fonction de la puissance statistique des tests statistiques.

29

Selon quoi la recherche quali détermine la taille de l'échantillon?

selon l’évolution de la recherche et de l’analyse des données. L’échantillon est donc révisé tout au long de la recherche.

30

il faut environ combien de source de donnés pour former un échantillon?

Entre 6 à 8 sources de données ou unités d’échantillonnage vont souvent suffire pour obtenir un échantillonnage homogène alors qu’on a communément besoin de 12 à 20 unités pour atteindre un point de saturation.

Au-delà de 40 à 50 entrevues en profondeur, il devient difficile, voire même impossible, de traiter de façon qualitative l’ensemble du matériel recueilli.

31

qu'Est-ce que la saturation empirique?

Le principe de saturation empirique désigne le phénomène par lequel le chercheur juge que les derniers documents, entrevues ou observations n’apportent plus d’information suffisamment nouvelles ou différentes pour justifier une augmentation du matériel empirique.

32

Qu'est-ce que la saturation théorique?


Le principe de saturation théorique désigne lorsque les nouvelles informations ne modifient ni les concepts, ni les explications élaborées

33

Qu'est-ce que la collecte de données?

Différentes techniques de collecte de données non standardisées qui ont pour points communs de… (Deslauriers, 2005)
S’approcher du terrain
S’approcher de la perception que le sujet a de la situation
Connaître le point de vue de l’acteur

34

de quoi les techniques de collectes de données non standardisées ont en comment?

S’approcher du terrain
S’approcher de la perception que le sujet a de la situation
Connaître le point de vue de l’acteur

35

Quelles types d'information peuvent être recueillies?

opinions
valeurs
attitudes
états émotionnels

36

Qu'est-ce qu'une note descriptive?

prise de notes descriptives sur les aspects non-verbaux (apparence du sujet, personnalité, relation avec ce dernier) et sur le milieu (description physique des lieux, des rapports entre les individus du milieu)
les notes descriptives peuvent inclure une documentation du milieu, toute information pouvant aider à mieux comprendre le contexte de l’entrevue ou milieu de vie

37

Qu'est-ce qu'une donnée factuelle?

permettent de mieux identifier nos sujets en vue de déterminer l’homogénéité des groupes à l’étude;
sont obtenues de façon systématique pour l’ensemble des participants;
une recension des écrits préalable à la recherche permet de privilégier tel ou tel facteur en fonction de ceux qui se sont avérés révélateurs dans d’autres études (âge, lieux de naissance, origine ethnique, revenu, niveau de scolarité, appartenance religieuse…)

38

Qu'est-ce que l'observation?

Technique directe d’investigation servant à observer habituellement un groupe de façon non directive en vue de faire un prélèvement qualitatif pour comprendre des attitudes et des comportements (Angers, 1996)

39

NOMMEZ 3 TYPES D'OBSERVATION.

observation systématique(quantitatif)
désengagée (qualitatif)
observation participante (qualitatif)

40

qu'est-ce que l'observation systématique?

Enregistrement répété de comportements manifestes en vue d’en arriver à les prédire (Angers, 1996).
Description exacte des comportements et leur prédiction
Propre à la méthodologie quantitative

41

observation désengagée

Situation dans laquelle l’observateur ne se mêle pas à la vie des personnes observées (Angers, 1996)
Il s’agit surtout de s’en tenir à ce qui a été vu et noté de l’extérieur, et on ne cherche pas à percer autrement la réalité du groupe comme en devenant membre ou en vivant continuellement avec lui
Fait partie de la méthodologie qualitative

42

qu'est-ce que l'observation participante?

situation dans laquelle l'observateur se mêle à la vie des personnes observées c'est le propre de la méthodologie qualitative.

43

dans quels discpline a émergé l'observation participante?

la sociologie (ethnosociologie) et l'anthropologiees chercheurs allant dans les milieux pour observer les populations à l’étude.

44

Pourquoi utilise-ton l'observation participante?

Vise à dégager le sens que les acteurs donnent à la situation
Plus ambitieuse que l’observation systématique dans la mesure où elle vise à présenter non seulement les éléments de la situation mais à en dégager le sens que les acteurs lui donnent 
L’observation participante ne s’en tient pas qu’au champ visuel et elle utilise des outils complémentaires à l’observation tels que des entrevues avec certains informateurs et l’analyse de productions disponibles

45

Quel est le but d'nue observation participante?

But: en arriver à une compréhension profonde de la situation et ses significations

46

quelles sont les principales caractéristiques de l'observation participante?

Observateur s’insère dans le groupe qu’il étudie et prend part à la vie quotidienne du groupe
Insertion dans le milieu = principale caractéristique de l’observation participante
Degré de compréhension de la réalité étudiée dépend de l’engagement personnel de l’observateur
La distanciation objective est impossible.. Et même qu’elle peut nuire
Observation s’effectue en parallèle et simultanément à la démarche de recherche
La collecte de données introduit fréquemment des changements d’orientation théorique = dialectique entre théorie et observation
Une description plus qu’une analyse
L’observation permet d’aller en profondeur alors on dépasse souvent les seuls chiffres ou la seule fréquence

47

qu'est-ce qui compose le cadre d'observation?

1. Les actions
Gestes, interactions, expressions verbales et non verbales
Chacune des observations devrait être datée avec précision (heure, durée, évènements particuliers, absence de certaines personnes)
2. Les groupes sociaux
Ensemble des personnes observées – classées si possible par catégories socio-démographiques
Informations supplémentaires sur le rôle de ces personnes dans le milieu peut être intéressant
3. Les dispositifs matériels
Implantation et localisation des lieux, le type de décor et d’installation
4. Les points de vue des participants
Propos exprimés par les participants dans les diverses situations observées
Respecter le niveau de langage du milieu
5. La situation de l’observateur
Le rôle tenu par l’observateur durant l’observation

48

comment on consigne les données?

Rédaction de notes
Doivent être prises le plus vite possible après l’observation et doivent permettre de répondre aux questions: Qui? Quoi? Comment?
Importance accordée à une rédaction régulière de notes
Journal de bord
Le chercheur se montrera sensible à ses propres attitudes et réactions pour mesurer son influence sur la qualité des données
Inclure aussi des réflexions personnelles du chercheur sur sa démarche de recherche
Usage de magnétophone
Bonne façon de retravailler les informations après
Préférable d’attendre que la relation chercheur-participants soit bien établie avec d’y recourir

49

Qu'est-ce qu i indique le départ du terrain(fin de l'étude)

la saturation, la répétition est le principal signal

50

qules sont les avantages de l'observation participante?

Perception de la réalité immédiate
Compréhension profonde des éléments
Accès à un portrait global
Meilleure intégration du chercheur
Coopération facilitée avec les informateurs.trices
Situation naturelle
Information sans intermédiaire

51

De quel domaine provient les groupe de discusision?

du marketing (surtout utilisé à l’origine pour l’évaluation des produits de consommation) (

52

qu'est-ce qu'un groupe de discussion?

Une technique d’entrevue qui réunit un groupe et un animateur, dans la cadre d’une discussion structurée sur un sujet particulier

53

comment fait-on un groupe de discussion?

Implique la participation de 6 à 12 personnes
Un animateur pour guider la discussion et un observateur pour la prise de notes
Permet à l’animateur de se concentrer sur l’animation du groupe
Les notes de la discussion aident à l’analyse des données

54

quels caractéristiques nous cherchons dans un groupe?

1. Important de miser sur la diversité et la richesses des points de vue, tout en maintenant une certaine homogénéité dans le groupe
Lors du recrutement il importe de construire des groupes assez semblables
Expliquer d’entrée de jeu aux participants qu’il est nécessaire d’essayer d’ajouter sur les commentaires des autres
Favoriser qu’une personne nouvelle s’exprime en premier à chacun des tours (pour diversifier le contenu)
2. Nombre optimal de participants = + ou – 8
Un grand groupe requiert plus d’interventions de l’animateur.trice, offre moins de latitude aux participant.e.s pour s’exprimer
Avec peu de participant.e.s, s’ils sont moins loquaces la discussion sera lente et l’animateur.trice devra constamment poser des questions
3. Exclure certains types de personnes
Personnes qui se connaissent (point de vue trop homogène, désir de ne pas contredire un ami, etc.)
Participants uniquement attirés par les compensations financières (tendance à répondre en fonction de ce qu’ils croient qui est demandé)
4. Importance de créer un climat de non-jugement
Pour que les participant.e.s soient à l’aise d’exprimer leur véritable opinion

55

Pourquoi doit on faire un fuide?

Guide: repère général pour éviter que des sujets importants ne soient omis lors de la discussion

56

quelles composantes retrouve-t-on dans la phase d'introduction? et combien de temps dure-t-elle?

(+ ou – 10 minutes)
Bienvenue et explication du déroulement
Raison de l’enregistrement de même que de la présence de l’observateur
Précision qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse

57

qu'est-ce qui est dans la phasse de discussion des groupe de discusison?

Phase de discussion
Débute par un sujet relativement facile qui pourra n’avoir qu’un lien très indirect avec les buts de la recherche
Ensuite on aborde des expériences et les comportements (sujets moins impliquants affectivement)
Finalement, on aborde les attitudes et les sentiments

58

Qu'est-ce qui se trouve dans la phase de conclusion d'un groupe de discussion et combien de temps devrait-elle durer?

( + ou – 10 minutes)
Remerciements des participant.e.s

59

quels sont les avantages des groupes de discussion?

Dégager les divergences et les convergences
Permet de mettre en évidence les distinctions entre les arguments énoncés et non d’obtenir un consensus
Obtenir des nuances aux réponses des participant.e.s
Vise à aller chercher la complexité des phénomènes
Flexibilité de la méthode
Permet de s’ajuster aux informations qui ressortent lors des rencontres, dépasser le guide
Dynamique de groupe
Permettent d’approfondir les phénomènes avec des éléments de la dynamique de groupe que l’on ne retrouve pas en individuel
Exploiter des sujets délicats
Permet d’aborder des sujets plus délicats car les gens peuvent nuancer leurs propos
Rejoint et fait participer des groupes souvent délaissés
Permet d’aller chercher la participation des gens marginalisés qui souvent ne sont pas rejoints par les devis quantitatifs

60

quels sont les désavantages des groupes de discussion?

Échantillon pas représentatif
Comme le groupe de discussion est réalisé auprès de petits groupes, l’échantillon ne reflète pas vraiment l’ensemble des caractéristiques de la population visée
Influence de l’animateur
La personne qui anime peut influencer les réactions des participant.e.s par ses commentaires, ses réactions
Dynamique de groupe imprévisible
Participant.e.s qui prennent trop place, atmosphère de conflit ou de compétition peut entraîner le retrait ou la non-participation de certaines personnes