Rétinopathie hypertensive/Artériosclérose rétinienne/NOIA/OACR/OVCR Flashcards Preview

Ophtalmologie > Rétinopathie hypertensive/Artériosclérose rétinienne/NOIA/OACR/OVCR > Flashcards

Flashcards in Rétinopathie hypertensive/Artériosclérose rétinienne/NOIA/OACR/OVCR Deck (40)
Loading flashcards...
1

Quels sont les deux mécanismes physiologiques permettant de contrer la rétinopathie hypertensive ?

1. Autorégulation : vasoconstriction si HTA
2. Barrière hémato-rétinienne

2

Dans la rétinopathie hypertensive, que se passe-t-il physiologiquement s'il y a vasoconstriction artérielle rétinienne ?

Vasoconstriction, causant hémorragies profondes et apparition de nodules cotonneux.

3

Dans la rétinopathie hypertensive, que se passe-t-il physiologiquement, s'il y a rupture de la barrière hémato-rétinienne ?

Hémorragies rétiniennes superficielles
Exsudats profonds/secs
Oedème rétinien

4

Dans la rétinopathie hypertensive, que se passe-t-il physiologiquement, s'il y a rupture de la barrière hémato-rétinienne ?

Hémorragies rétiniennes superficielles
Exsudats profonds/secs
Oedème rétinien

5

Quels sont les signes cliniques possibles d'une rétinopathie hypertensive ?

Si rétinopathie hypertensive sévère :
- Rupture BHR :
.Hémorragies rétiniennes superficielles
.Exsudats profonds/secs
.Oedème rétinien
.Oedème papillaire
- Occlusion des artérioles précapillaires :
.Nodules cotonneux
.Hémorragies rétiniennes profondes

6

Comment caractériser l'hémorragie rétinienne dans une rétinopathie hypertensive, dans le cas d'une rupture de la BHR ? et dans le cas d'une occlusion artériolaire ?

Dans le cas d'une rupture de la BHR : hémorragies en flammèches.
Dans le cas d'une occlusion artériolaire : hémorragis profondes et rondes.

7

De quel stade de la classification de Kirkendall, s'agit-il s'il y a apparition d'un oedème papillaire ?

Stade III

8

Qu'est ce qu'une tache d'Elschnig ?

Il s'agit de la cicatrisation de lésions au FO, à la phase aigue, d'une choroidopathie hypertensive.

9

Comment caractérisez vous le stade I de l'artériosclérose rétinienne de la classification de Kirkendall ?

Signe du croisement artério-veineux.

10

Comment caractérisez vous le stade III de l'artériosclérose rétinienne de la classification de Kirkendall ?

- Signe du croisement artério-veineux
- Rétrécissement artériolaire en regard
- Engainement vasculaire
- Occlusion d'une branche de la veine centrale de la rétine

11

Qu'est ce qu'une NOIA ?

NOIA = Neuropathie Optique Ischémique Antérieure. Il s'agit d'une ischémie aigue de la tête du nerf optique, par occlusion des artères ciliaires postérieures ou de leurs branches.

12

De quelle artère naissent les artères ciliaires postérieures ?

Les ACP naissent de l'artère ophtalmique.

13

Quelles sont les étiologies des NOIA ?

1. Maladie de Horton => neuropathie optique artéritique
2. Athérosclérose => neuropathie optique non artéritique

14

Quels sont les signes cliniques qu'on peut retrouver dans une NOIA ?

1. Amaurose fugace précédant la NOIA (Maladie de Horton)
2. BAV unilatérale, brutale, et indolore
3. Asymétrie pupillaire, par diminution du réflexe photomoteur direct
4. Au FO : oedème papillaire partiel ou total, avec papille de coloration pâle +/- hémorragies en flammèches

15

Quel est le principal diagnostic différentiel des NOIA ? Qu'est-ce qui diffère ?

- Rétinopathie hypertensive : pas de BAV, pas d'anomalie du champ visuel. Oedème papillaire bilatéral, avec papille bien colorée.
- NOIA : BAV, anomalie du champ visuel. Oedème papillaire unilatéral, avec papille pâle.

16

Quels sont les examens complémentaires à réaliser dans la NOIA ?

- Examen du champ visuel
- Angiographie à la fluoroscéine

17

Comment évolue une NOIA ?

Pas de récupération visuelle au décours d'une NOIA.
Risque de récidive sur le 2e oeil.

18

Quel est le traitement étiologique de la maladie de Horton ?

Corticothérapie en urgence, IV puis PO en relais.

19

Quel est le traitement de la NOIA athérioscléreuse ?

Pas de traitement efficace. On traite les FdR pour réduire le risque de bilatérisation. Aspirine au long cours.

20

Quelles sont les deux circulations qui permettent de vascularisé la rétine ?

- circulation choroïdienne : vascularisé les couches externes de la rétine
- circulation rétinienne : vascularise les couches internes de la rétine

21

Quelle est la conséquence d'un arrêt de la circulation de l'artère centrale de la rétine ? Au bout de combien de temps est ce définitif ?

Lésions ischémiques définitives de la rétine interne en 90 min.

22

Quels sont les signes fonctionnels de l'OACR ?

1. BAV brutale, limitée à une perception lumineuse
2. Oeil blanc, indolore
3. Pupille en mydriase aréflective :
- réflexe photomoteur direct aboli
- réflexe photoémoteur consensuel à l'éclairement de l'oeil sain conservé
4. Amaurose transitoire

23

Que voit-on au FO dans l'OACR ?

En aigu : rétrécissement diffus du calibre artériel
Puis : oedème blanc rétinien ischémique, avec une fovéola qui garde une coloration normale, et apparait plus rouge que le reste de la rétine

24

Quelles sont les étiologies de l'OACR ?

1. Emboliques
2. Thromboses
3. Troubles de la coagulation

25

Quels sont les traitements utilisables dans l'OACR ?

Pas de traitement spécifique très efficace.
1. Traitement hypnotisant : Diamox + ponction humeur aqueuse
2. Traitement vasodilatateur
3. Traitement anticoagulant : tt étiologique
4. Traitement fibrinolytique sur cathéter sur artère ophtalmique (++)

26

Quels sont les signes fonctionnels d'une occlusion de branches de l'artère centrale de la rétine (OBACR) ?

BAV brutale, indolore, amputation du champ visuel, plutôt horizontale.

27

Quels sont les facteurs pronostics qui caractérisent la gravité d'une OBACR ?

1. Localisation
2. Etendue du territoire ischémique
3. Atteinte maculaire

28

Quel examen complémentaire peut être réalisé dans une OBACR ?

Angiographie à la fluorescéine : montre un retard ou une absence de perfusion dans la branche occluse.

29

Quelle est l'évolution d'une OBACR ?

Résolution en qq jours. Résorption de l'oedème rétinien en qq semaines, et remontée de l'acuité visuelle. Amputation visuelle persiste à titre de séquelle.

30

Quel est l'examen complémentaire à réaliser dans l'OVCR ? Que permet-il de voir ?

Angiographie à la fluorescéine, permet de différencier les formes ischémiques et non ischémiques