Révision examen II - Chapitre 4 Flashcards Preview

Psychologie de la perception > Révision examen II - Chapitre 4 > Flashcards

Flashcards in Révision examen II - Chapitre 4 Deck (49):
1

Quelle est la partie protectrice de l'oeil ?

Membrane conjonctive

2

Décrivez la fonction de la cornée et du cristallin et énumérez la contribution de chacune.

Fonction: faire focaliser l'image à un endroit précis sur la rétine.
Cornée: s'occupe de faire dévier les rayons (70% du travail)
Cristallin: faire la mise au point

3

1. Décrivez la réaction du cristallin lorsque l'on regarde les objets rapprochés.
2. Quel effet cela a-t-il sur les objets vus de loin ?

1. S'arrondi et s'épaissit via la contraction des muscles. Cela a pout but que l'image arrive sur la rétine, qu'elle soit au focus.
2. Ils sont vus de façon embrouillée

4

Comment se nomme le réflexe laissant entrer +/- de lumière dans l'oeil ?

Réflexe de Whytt

5

De quoi dépend la pupille et quel est son rôle ?

de l'iris. la dilatation de la pupille dépend de l'ouverture de l'iris. Ayant un diamètre allant de 2 à 8mm, la pupille va laisser entrer +/- de lumière selon la quantité perçue.

6

Nommez les 3 couches qui se trouvent en bas de l'oeil.

1. membrane sclérotique
2. membrane choroïde
3. rétine

7

Quelles sont les deux structures de la rétine ? Quelle est leur caractéristique ?

1. Fovéa: point où la vision est la plus nette.
2. Tache aveugle: il n'y a aucune vision (aucun récepteur); serait le point d'entrée pour le nerf optique. Le cerveau va compenser pour ce manque.

8

Quelles sont les fonctions des muscles oculo-moteurs ?

Mécanisme d'accomodation pour que la vision soit la plus nette possible et permet à l'oeil de se déplacer.

9

Nommer les 5 types de cellules que l'on retrouve dans la rétine.

1. photorécepteurs
a. cônes
b. bâtonnets
2. cellules bipolaires
3. cellules ganglionnaires
4. cellules amacrines
5. cellules horizontales.

10

D'où part l'information pour se rendre au nerf optique ? (3)

Des photorécepteurs, cellules bipolaires et ganglionnaires.

11

Quelle est l'utilité des 2 autres types de cellules?

Les cellules amacrines et horizontales ont pour fonction de faire le relais entre différentes cellules p/r à l'information qui arrive aux photorécepteurs.

12

Nommer et distinguer les photorécepteurs.

1. cônes: vision diurne, seuil de réponse élevé, permettent de percevoir les couleurs, surtout concentrés à la fovéa, très peu ailleurs (quelques un en périphérie)
2. bâtonnets: vision nocturne, donc seuil de réponse bas = n'ont pas besoin de beaucoup de lumière pour générer une réponse.

13

Quels sont les 2 types de cellules ganglionnaires ?

Magnocellulaires et parvocellulaires.

14

Décrire les caractéristiques des cellules magnocellulaires.

- Désignées par « Y »
- 10 à 20 % des cell. ganglionnaires
- Corps cellulaires et axones plus gros = meilleure vitesse de conduction
- répondent aux mouvements rapides
- champs récepteurs plus grands
- plus sensibles aux contrastes lumineux
- perception de gros objets.
- répondent par secousses, en périphérie.

15

Décrire les caractéristiques des cellules parvocellulaires.

- Désignées par « X »
- environ 80%
- vitesse de conduction plus basse
- envoye continuellement de l'information (patron de réponse soutenu).
- analyse de patterns stationnaires

16

À compléter:

« à chaque cellule ganglionnaire correspond un (...) »

champ récepteur

17

Nommer les 3 types de réponses des cell. ganglionnaires.

1. On
2. Off
3. On-off

18

Quels sont les 2 types de champs récepteurs ?

1. Centre « on »
2. Centre « off »

19

De quoi dépendent les réponses rendues au niveau des cellules ganglionnaires ?

De l'endroit précis de la stimulation

20

Que peuvent comparer les cellules ganglionnaires ? Que cela permet-il de faire ?

1. l'illumination du centre de leur champ récepteur et l'illumination de la région entourant. * détection des changements soudains d'illumination
2. Cela permet d'accentuer les extrémités et les discontinuités et donc, d'extraire des contours.

21

Associer les aires V1 à V5 avec leurs anciens noms. Mentionner lesquelles sont le cortex primaire ou secondaire.

V1-aire 17-cortex primaire/strié

V2&V3: aires 18
V4&V5: aires 19
Les aires V2 à V5 sont le cortex secondaire/extra-strié.

22

Combien y a-t-il de cellules par hémisphère ? En combien de couches sont-elles réparties ?

100 millions réparties en 6 couches.
Dans la couche IV, beaucoup de relais d'information.

23

Vrai ou faux ? Il y a une organisation rétinotopique de l'ordre spatial des cellules rétiniennes dans le cerveau ?

Vrai !

24

Qu'est-ce que la magnification ?

L'importance relative dans le cerveau dépend de l'endroit où l'image arrive sur la rétine; en l'occurrence, de petites parties dans la rétine peuvent prendre beaucoup de place dans le cerveau.

25

Décrire les caractéristiques spécifiques auxquelles répondent les cellules de l'aire V1.

- orientation x
- la direction du mouvement
- la couleur
- la disparité oculaire

26

Quels sont les 2 types de cellules de l'aire V1 ?

Cellules simples et complexes

27

Pour les cell. simples, quelle orientation doivent avoir les barres lumineuses pour provoquer une réponse spatiale ?

La même que celle de leur champ récepteur.

28

Vrai ou faux:

les cellules simples auront une meilleure acuité et plus de réponses pour les orientations se rapprochant de la verticale ou de l'horizontale.

Vrai!

29

Quel terme correspond à cette définition:
séries de colonnes adjacentes rassemblant des orientations différentes.

Hypercolonnes

30

Vrai ou faux:

pour chaque hypercolonne, il y a plusieurs champs récepteurs.

Faux!
une hypercolonne, un champ récepteur.

31

Combien y a-t-il d'hypercolonnes dans chaque hémisphère et combien de cellules contiennent-elles chacune ?

6400 hypercolonnes avec 15 000 cellules chaque.

32

En fonction de quoi répondent les cellules complexes ?
Qu'est-ce qui les distingue des simples ?

1. à l'orientation
2. répondent de façon indépendante à la position du stimulus dans le champ récepteur.

33

À quoi peuvent réagir les cellules de terminaisons ?

1. barres de longueur spécifique se terminant à l'intérieur du champ récepteur
2. angles en mouvement
3. coin

34

Décrire la voie magnopariétale.

- via l'aire V5
- permet la localisation d'objets dans l'espace
- traitement du mouvement (mouvement et profondeur), surtout la direction
- préparation à l'action
- voie du « comment » : dire où et comment ça se passe.

35

Décrire la voie pariétotemporale

- Voie du « quoi » : identification d'objets, traiter la couleur
- via Aires V2 et V4.

36

Vrai ou faux:

l'information visuelle croise et est inversée.

Vrai!

37

Décrire, pour chaque oeil, quelles informations visuelles et où elles arrivent.

1. Oeil gauche
a. la partie droite du champ visuel sera reçu à la région temporale
b. la partie gauche arrive à la région nasale.

2. Oeil droit
a. la partie gauche du champ visuel sera reçue à la région temporale
b. la partie droite arrive à la région nasale.

Ce qui est dans les régions temporales sont ipsilatérales et ce qui est dans les régions nasales sont controlatérales.

38

Dans quelle structure se croise l'information ?

Chiasma optique

39

Que fait le tractus optique ?

Relaye l'information à un niveau plus central.

40

Par quelles structures passe l'information avant d'arriver aux hémisphères ?

Noyaux thalamiques et corps genouillé latéral.

41

Dans quelles structures est projetée l'information ?

Tubercules quadrijumeaux ou CGL.

42

À quoi correspond un problème de réfraction ?

Façon de faire dévier les rayons lumineux qui est problématique: plutôt que de s'arrêter à la rétine, ils seront projetés un peu trop loin.

43

Nommer et décrire les 2 types de myopie.

1. Réfractive: les rayons sont trop déviés.
2. Axiale: globe oculaire trop grand.

44

Voici les problèmes de réfraction (outre la myopie); les décrire.
Hypermétropie, presbytie, astigmatisme et anisométropie.

1. Hypermétropie = lorsque l'oeil est au repos, un objet distant serait focalisée à l'arrière de la rétine (inverse de la myopie)

2. Presbytie = problème d'accomodation, durcissement du cristallin, difficulté à voir de près et à faire la mise au point sur un objet très rapproché.

3. l'on ne voit pas clairement dans toutes les directions du champ visuel, cornée aplatie donc certaines parties du champ visuel seront hors foyer.

4. Anisométropie: différence importante de réfraction entre les 2 yeux, différence de taille des images ce qui fait que la fusion de l'image est très difficile. Il y a donc distorsion de deux yeux.

45

Les cataractes sont un problème de lumière embrouillée (blessure/maladie de la cornée). La lumière est floue mais peut toutefois être déviée correctement. Nommer les 4 types de cataractes.

Congénitale, secondaire (maladie), traumatique ou sénile.

46

Vrai ou faux ?

Toutes les types de cataractes nécessitent des interventions

Faux. Seulement 5% environ.

47

Qu'est-ce que les cataractes altèrent ?

La vision des couleurs

48

Quels sont les 3 problèmes liés à des dommages à la rétine ?

1. Diabète (car les yeux sont très vascularisés)
2. dégénéréscence de la macula: il s'agit de la tache jaune: l'on voit bien partout sauf où l'on regarde (la mise au point à la fovéa n'est pas optimale)
3. Décollement de la rétine

49

Quel est le problème lié à des dommages au nerf optique ?

Le glaucome, fait une pression dans l'oeil.