Révision examen II - Chapitre 5 Flashcards Preview

Psychologie de la perception > Révision examen II - Chapitre 5 > Flashcards

Flashcards in Révision examen II - Chapitre 5 Deck (66):
1

Quels sont les 2 descriptifs de la lumière ?

1. Intensité
2. Longueur d'onde

2

Qu'est-ce que l'illuminance (intensité)?

(lumière incidente) Quantité de lumière provenant d'une source et qui atteint une surface.

3

Qu'est-ce que la luminance (intensité) ? De quoi dépend-elle ?

Quantité de lumière réfléchie en direction de l'oeil.
Dépend de:
1. l'illuminance
2. réflectance (qui dépend de la surface)

* luminance = illuminance x réflectance.

4

Quelle est la formule de la longueur d'onde ?

Vitesse de la lumière/fréquence

5

Quelles sont les valeurs du spectre électromagnétique ?

10 à la --14m à 10 à la 8m

6

Quelles sont les valeurs que l'on arrive à percevoir ?

400 (violets) à 700 (rouges) NM

7

Que représente la composition spectrale (pureté) ?

Une caractéristique énergétique.

8

Vrai ou faux ?
Un faisceau lumineux contient généralement qu'une seule couleur.

Faux!

Rare qu'il n'en contienne qu'une seule

9

Un faisceau avec une seule longueur d'onde est dit ?
Et celui en contenant plusieurs ?

Monochromatique et polychromatique

10

Dans un faisceau lumineux, que se passe-t-il si l'énergie lumineuse n'est pas répartie de façon égale entre les différentes longueurs d'onde ? (2)

1. Plus la lumière est concentrée sur une bande étroite de fréquence, plus la pureté spectrale est grande.
2. Si toutes les fréquences sont réparties de façon égale, alors il s'agit d'une pureté nulle (lumière blanche)

11

Quels sont les 2 types de tonalité (dimension perceptive)?

1. Chromatique: coloré, déterminée par la longueur d'onde
2. Achromatique: neutre; aucune tonalité (ex. blanc, noir, gris)

12

Qu'est-ce que la brillance ? (dimension perceptive)

Degré de clarté, sur un continuum; couleur de surface. Si l'on parlait d'une source lumineuse, alors on parlerait d'intensité.

13

Qu'est-ce que la saturation ? (dimension perceptive)

Pureté, l'on peut dire d'une couleur qu'elle est +/- riche, accentuée. Plus il y a de gris, moins elle est saturée.

14

Combien de couleurs de surface l'oeil humain peut-il discriminer ?

7.5 millions (résultant de la réflexion de la lumière sur des objets)

15

Avec quelles couleurs peut-on créer toutes les couleurs ?

Les couleurs primaires: rouge, bleu et vert.

16

Quelles sont les constats de Newton ?

1. Le blanc serait la somme de toutes les couleurs plutôt qu'une absence de couleurs.
2. Croit qu'il y a 7 couleurs fondamentales.

17

Que donne le mélange de 2 couleurs complémentaires ? Cela vaut pour ?

1. Blanc (gris)
2. les faisceaux lumineux

18

Que sont les constats de Thomas Young ?

1. existe 3 couleurs primaires: bleu, rouge et vert.
2. Si combinés entre eux, des faisceaux lumineux des 3 peuvent créer le blanc et toutes les autres teintes.
3. deux de ces couleurs ne peuvent produire la 3e.

19

Que sont les constats d'Helmholtz ?

1. le mélange de pigments ne donne pas le même résultat que le mélange de faisceaux lumineux
2. Les pigments absorbent une partie des couleurs (longueurs d'onde) et en réfléchissent d'autres (celles qui sont perçues) = rôle d'un filtre.
3. Équivaut à superposer des filtres;

20

Quels sont les 3 types de synthèse de couleur ?

1. Additive
2. Soustractive
3. Moyenne

21

Qu'est-ce que la synthèse additive ?

Mélange de faisceaux lumineux; la couleur résultante est plus claire (plus lumineuse) que chacune des couleurs de base; selon l'intensité de chacune de ces couleurs, le résultat sera plus brillant (peut se rendre jusqu'au blanc; si pas assez brillantes = gris).
2 règles: p/r à la tonalité et la brillance.

22

À compléter:

« sur le cercle des couleurs, les couleurs (...) sont diamétralement (...) et plus elles sont près du (...), moins elles sont (...).

1. complémentaires
2. opposées
3. centre
4. saturées.

23

À compléter:

« si 2 couleurs complémentaires sont situées à (...) du (...), donc si elles ont la même saturation et qu'elles sont présentes en quantité (...) donc, même quantité d'énergie (...), leur synthèse additive donnera du (...).

1. même distance
2. centre
3. égale
4. lumineuse
5. blanc

24

À compléter:

« si l'une des 2 couleurs (...) est moins saturée que l'autre, son (...) devra être plus (...) pour que la synthèse donne du (...); sinon, une (...) persistera.

1. complémentaire
2. intensité
3. élevée
4. gris
5. couleur

25

Peut-on obtenir un mélange achromatique si l'ont mélange des couleurs non-complémentaires ?

Non

26

Vrai ou faux ? Les couleurs sont toutes sur le cercle des couleurs.

Faux. Celles qui n'y sont pas sont dites non-spectrales.

27

Que donne l'addition que quantités égales de couleurs au niveau de la brillance ?

Donne une brillance équivalente à la moyenne des brillances des couleurs d'origine.

28

Que donne l'addition de quantités inégales de couleurs p/r à la brillance ?

Brillance se rapprochant de celle présente en plus grande quantité.

29

Qu'est-ce que la synthèse soustractive ?

Mélanger des pigments/superposer des filtres de couleurs; la résultante sera moins lumineuse que chacune des couleurs de base utilisées.

30

Comment agit un filtre ?

Laisse passer les couleurs se rapprochant de la longueur d'onde de la couleur du filtre.

31

Quels sont les 2 types de synthèse moyenne ? Les décrire.

1. Spatiale: des points de différentes couleurs sont confondus à cause de leur densité.
2. Temporelle: lorsque des couleurs sont trop rapprochées dans le temps pour être perçues séparément.

32

Quelles sont les 2 théories de la vision des couleurs ?

1. Théorie trichromatique de Young-Helmholtz
2. Théorie des processus antagonistes d'Hering

33

Selon la théorie de Y-H, combien y a-t-il de types de fibres dans l'oeil ? À quoi sont-elles sensibles ?

1. 3 types de fibres; correspondent chacune à l'une des 3 couleurs primaires: bleu-violet, rouge et vert.
2. sensibles à toutes les longueurs d'onde mais ont une sensibilité maximale à leur couleur.

34

Toujours selon la théorie de Y-H, que se passe-t-il lorsque le stimulus est blanc au niveau des fibres ?
Lorsqu'il est jaune ?

1. Réponses des 3 types de fibres.
2. Les récepteurs « rouge » et « vert » répondent plus que les « bleu ».

35

Quelles sont les 3 objections à la théorie de Y-H ?

1. au niveau perceptif, le jaune ne résulte pas d'un mélange de couleurs
2. certaines personne ne distingue aucune tonalité, mais perçoivent le blanc.
3. certaines personnes ne percoivent pas le rouge ni le vert mais peuvent percevoir le jaune.

36

Selon la théorie de H, que remarque-t-il ?

Les personnes semblent percevoir 4 couleurs pures, n'étant pas le résultat d'un mélange: bleu, rouge, vert et jaune.

37

Toujours selon la théorie de H., que suggère-t-il ?

Les couleurs fonctionneraient par paires opposées.

38

Selon les processus antagonistes, comment réagirait un neurone ?

Pourrait augmenter son activité en présence d'une couleur et la diminuer en présence de la couleur opposée.

39

Énumérer les 3 paires de couleur.

1. Jaune-bleu
2. Rouge-vert
3. Noir-blanc (p/r à la brillance)

40

Vrai ou faux ?

Des démonstrations électrophysiologiques donnent raison aux 2 théories.

Vrai!

41

Sur quoi les démonstrations des 2 théories se basent-elles ?

1. basées sur l'activité au niveau des photorécepteurs (cônes)
2. basée sur l'activité à un niveau plus central.

42

Quelles sont les preuves à l'appui de la théorie de Y-H ?

3 types de cônes sur la rétine, selon la longueur d'onde à laquelle l'absorption est maximale.

43

Quels sont ces 3 types de cônes sur la rétine ?

1. a = rouge (L)
2. b = vert (M)
3. y = bleu (S)

44

Quelles sont les preuves à l'appui de la théorie de Hering ? (Étude de Devalois & al)

Au niveau du CGL, observent 4 types de cellules antagonistes:
1. excitation au rouge, inhibition au vert
2. inverse.
3. excitation au jaune, inhibition au bleu
4. inverse.

et 2 types de cellules non-antagonistes (système noir-blanc):
1. excitation à tous les stimuli
2. inhibition à tous les stimuli

45

Comment se nomme la théorie comprenant les 2 précédentes et de qui vient-elle ?

Théorie contemporaine/compromis, Devalois & Devalois.

46

Selon la théorie contemporaine, comment se fait la perception ?

À 2 niveaux:
1. dans la rétine, l'info est captée par 3 types de cônes réagissent de façon optimale à leur longueur d'onde (S, M ou L)
2. dans les cellules ganglionnaires (CGL); l'info influe sur 4 types de cellules antagonistes et 2 n-antagonistes.

47

75% des cell. du CGL sont sensibles à ?

La couleur

48

De quoi dépendent ces caractéristiques ?
1. tonalité
2. brillance
3. saturation

1. activité des R-V et B-J
2. dépend du taux d'activité des cell. n-antagonistes.
3. si systèmes R-V et B-J sont + actifs que N-BL, la couleur sera + saturée et inversement; dépend de ce qui est excité dans les processus centraux.

49

Dans la théorie contemporaine, les couleurs complémentaires peuvent-elles coexister ?

Non.

50

Quels sont les 5 effets chromatiques ?

1. contrastes simultanés
2. effets d'assimilation
3. images consécutives
4. constance de la couleur
5. couleurs subjectives.

51

Quelles sont les 2 explications des contrastes simultanés ?

1. Helmholtz: effet d'inférence inconsciente sur la luminosité
2. Hering: serait dû à une inhibition latérale; si région du système récepteur est excitée par un stimulus chromatique, dans les régions voisines il y aura une insensibilité aux stimuli de cette couleur = vient activer la réponse à cette couleur complémentaire.

52

Qu'est-ce que l'effet d'assimilation ?

Contraire du contraste simultanée; atténuation subjective des différences de couleurs ou de luminosité

53

Comment l'effet d'assimilation est-il expliqué ?

Dépendrait de la taille des champs récepteurs;
1. sont plus petits à la fovéa = la lumière arrive sur une plus petite surface, donc les cell. détectent le contraste.
2. sont plus grands à la périphérie = les cell. assimilent la lumière des régions avoisinantes = couleurs mélangées (assimilées) dans la rétine.

54

Quand l'assimilation survient-elle ?

Quand la couleur est signalée par des cell. dont le centre du champ récepteur se trouve dans les régions avoisinantes aux contours qui séparent 2 stimuli contigüs.

55

Qu'est-ce que l'effet de l'image successive ?

phénomène temporel, après la fixation des couleurs, il y a apparition de leurs couleurs complémentaires sur une surface blanche.
Effet McCollough

56

Comment l'effet de l'image successive s'explique-t-il ?

Les récepteurs spécifiques à une couleur s'adaptent, mais se fatiguent; si l'on regarde ensuite une surface blanche, il y aura une réponse plus grandes des récepteurs non-fatigués, soit ceux des couleurs complémentaires.

57

Qu'est-ce que la constance de la couleur et comment s'explique-t-elle ?

Malgré les variations chromatiques modérées de l'éclairage, on retrouve la couleur réelle des objets.

2 explications:
1. Cornsweet: le système visuel aurait la propriété de transmettre les différences de composition spectrale
2. Helmholtz: le sujet se sert de sa mémoire pour faire des inférences inconscientes sur la couleur des objets.

58

Qu'est-ce que l'effet des couleurs subjectives ?

Impression d'apparition d'une couleur lorsque l'on présente une stimulation achromatique.

59

Quelles sont les explications pour l'effet des couleurs subjectives ?

1. Piéron: les récepteurs n'ont pas tous la même vitesse de réponse = la configuration/vitesse du stimuli influenceraient de façon sélective les récepteurs au rouge, vert et bleu
2. Festinger & al.: l'info visuelle serait encodée sous forme de codes temporels divers pour différentes couleurs
3. Campenhausen & Schramme: lien avec la constance des couleurs
4. autres: la stimulation ne passerait pas par la rétine mais se rendrait directement au cerveau et produirait une séquence d'événements neuronaux simulant/imitant l'activité neuronale provoquée par un stimulus chromatique.

60

Comment appelle-t-on la déficience de la perception des couleurs ? Quel est le % de personnes en souffrant selon le sexe ?

Dyschromatopsie. 8% hommes et 1% femmes.

61

Quelles sont les 3 formes de dyschromatopsie ?

1. Trichromatisme
2. Dichromatisme
3. Monochromatisme

62

Nommer et décrire les 3 types de trichromatisme

1. Protanormaux: + de rouge pour que le mélange R-V donne du jaune (1% hommes)
2. Deutanormaux: + de vert pour que le mélange R-V donne du jaune (5% hommes)
3. Tritanormaux: + de bleu pour que le mélange B-V donne du B-V.

63

Nommer et décrire les 3 types de dichromatisme

1. Protanope: aveugle au rouge; voit en B et J; le rouge t le vert bleuâtre = gris (1% hommes)
2. Deutéranope: aveugle au vert; voit en B et J; rouge bleuâtre et vert = gris (1% des hommes)
3. Tritanope: voit en rouge et vert; bleu pourpre et jaune = gris. rare.

64

Décrire le monochromatisme.

Les cônes ne fonctionnent pas; vision en nuances de gris; très rare et diminution de l'acuité visuelle.

65

Quel problème affecte de façon égale les hommes et femmes ?

Discrimination du jaune et bleu

66

Pourquoi les hommes seraient-ils plus touchés pour la discrimination du rouge et du vert ?

Serait sur un gène récessif sur chromosome X.