Séance 10 Flashcards Preview

Éthique > Séance 10 > Flashcards

Flashcards in Séance 10 Deck (15):
1

Quelle est la définition de la persuasion?

La persuasion est un changement des croyances et attitudes résultant d'une exposition à une communication
Capacité à provoquer un changement d'attitude chez un individu

2

De quoi sont composés les attitudes?

- La dimension cognitive
- La dimension affective
- La dimension conative

3

QuQuels sont les modèles duaux de la persuasion?

- le modèle de probabilité d'élaboration (ELM)
- le modèle du traitement heuristique systématique (HSM)

Un récepteur peut traiter un message persuasif en empruntant soit la voie centrale (ELM) / systématique (HSM), soit la voie périphérique (ELM) / heuristique (HSM)

4

Quelle est la différence entre la voie centrale / systématique et la voie périphérique / heuristique?

Voie centrale (ELM) / systématique (HSM): le récepteur dispose d'une motivation et de capacités importantes, jugement formé sur la qualité de l'argumentation

Voie périphérique (ELM) / heuristique (HSM): le récepteur dispose d'une motivation et d'une capacité faibles de traitement de contenu persuasif, il base son jugement sur des indices périphériques comme des indices contextuels ou des indices propres à la source du message.

Principe limite biaisant le modèle: la peur

5

Que démontrent les modèles duaux de la persuasion?

- L'importance de prendre en compte la motivation, l'implication et la capacité de traitement du message de la cible pour que la compagne soit efficace

6

Quelles sont les 4 composantes de l'appel à la peur?

1 - la vulnérabilité (ai-je des risques d'expérimenter cette menace?)
2 - la gravité (la menace est-elle dangereuse?)
3 - l'efficacité de la réponse (les recommandations sont-elles efficaces pour prévenir la menace?)
4 - l'auto-efficacité (suis-je capable d'exécuter les recommandations?)

7

Quels sont les facteurs à respecter lors de la persuasion dans les messages?

1 - les caractéristiques de la source: l'efficacité du message est affectée par la crédibilité de la source, la sympathie qu'elle a su ou pu inspirer
2 - la construction du message: l'efficacité du message dépend du choix et de la place des arguments, du choix du type d'argumentation, du type de conclusions
3 - le contexte: l'efficacité du message dépend du contexte dans lequel un message est diffusé

8

Quelles sont les questions à se poser lors de la communication de persuasion?

- Qui dit quoi?
- À qui?
- Comment?
- Avec quel effet?

9

Quelles sont les limites de la persuasion?

- prise de conscience qui ne se traduit pas nécessairement par un changement de comportement
- difficile de persuader des individus à changer leur comportement surtout si ces derniers entrent en conflit avec les habitudes

10

Quelle est la définition de l'engagement?

- Il correspond aux conditions dans lesquelles la réalisation d'un acte ne peut être imputable qu'à celui qui l'a réalisé

11

Quelles sont les caractéristiques d'un acte engageant?

- Tailles de l'acte:
- visibilité / importance
- Raisons de l'acte
- raisons d'ordre externe/interne
- contexte de liberté (le plus puissant facteur d'engagement)

12

Quels sont les 2 types d'actes d'engagement?

- Actes non problématiques (pro-attutidinaux)
- conformes à nos idées et motivations

- Actes problématiques (contre-attitudinaux)
- Non-conformes à nos idées et motivations

13

Quelles sont les questions à se poser lors de la communication d'engagement?

- Que doit-on faire faire aux individus dont on cherche le concours?
- Quels sont les actes préparatoires à obtenir?

14

Quelle est la différence fondamentale entre une d.amcrche de communication classique et une d.marche de communication engageante?

- La cible est un acteur et non pas un récepteur

15

Recomandations

Modifier librement les comportements pour une cause socialement juste
Des terrains d’application multiples (santé, environnement, prévention etc.)
Repenser la communication du point de vue des acteurs (de récepteur d’un message à acteur librement engagé) à qui elle s’adresse plutôt que du point de vue des émetteurs
Non pas modifier les idées pour changer les comportements (communication classique) mais modifier les comportements pour changer les idées (communication engageante)