Semiologie Flashcards Preview

Nephrologie > Semiologie > Flashcards

Flashcards in Semiologie Deck (71)
Loading flashcards...
1

Signes fonctionnels pollakiurie

Adénome de la prostate => modérée

Cancer ou infection urinaire => extrême

Étiologies :

- Obstacle

- Irritation vésicale (infection, calculs vésicaux, tumeur vésicale etc...)

-Diminution capacité vésicale (bilharziose etc...)

- Dysfonctionnement neuro végétatif

2

Troubles mictionnels

Pollakiurie

Dysurie

Rétention d'urine

Incontinence

Énurésie

Miction impérieuse

Miction interrompue

Miction en 2 temps

Sd d'hyperactivite vesicale : pollakiurie, urgenterie +/- brûlures mictionnels

3

Cystocele

Descente de la vessie

4

Insuffisance rénale obstructive : SF

Dysurie anurie

Hématurie

Globe urinaire

Douleurs lombaires


Hyperkaliemie
Augm creatininemie

5

Insuffisance rénale fonctionnelle : SF

1) hypovolemie vraie
- perte de poids
- pli cutané
- hypotension

2) pseudohypovolemie
- œdèmes
- OAP
- hypotension

3) oligurie

6

Insuffisance rénale organique : SF

Œdèmes

OAP

HTA

Oligurie

7

Comportement rénal des prot

- albumine globuline
Pas de franchissement de la barrière de FG
Albuminurie physio <30mg/j


- RBP, VDP, alpha2microgl, bêta 2 microgl, cystatine
Franchissement BFG mais Reabs tubulaire proximale par endocytose

- prot sécrétées : uromoduline, IgA, urokinase
Sécrétion tubaire (anse de henle)

Protéinurie quot : 30-130mg/j <150

8

Insuf rénale chronique

Accumulation des toxines urémiques
– Pollakiurie nocturne
– Fatigue, AEG
– Perte d’appétit,
– Odeur urémique de l’haleine

– Péricardite

– Prurigo
– « Givre urémique »
– Atteinte des fonction supérieures,
– Myoclonies, Convulsions
• Perte de l’homéostasie du milieu intérieur
– Balance sodée:
• Oedèmes, HTA,
• OAP
– Balance potassique et acidobasique:
• Crampes
– Balance phosphocalcique:
• douleurs musculo-tendineuses
• Calciphylaxie
• Autres


Annales et complément :
Diminution de la calcémie
Augmentation creatinemie, urée sg, bêta 2 micro globuline, uricémie (acide urique du sang), kaliémie et phosphoremie / phosphatemie aussi
Donc augmentation de synthèse de PTH : Hyperparathyroidie de l'IRC
ANÉMIE --> fatigue AEG perte d'appétit
ACIDOSE MÉTABOLIQUE (elle met alcalose 💕)
Diminution élimination rénale de K+

Tombe : anémie normocytaire normochrone arregeneratif ou microcytaire si carence martiale +++
À cause p° diminue d'epo et dfcit en fer (carence martiale)
Hématocrite DIMINUE

Différence entre IRA fonctionnelle et organique --> regarder la natriurese
<20 : fonctionnelle 💕💕💕💕💕
> 20 : organique 💕💕💕💕💕💕


Créatinine urinaire :
💁‍♂️1200-2000
💁 900-1800
Si augmente --> IR

9

Sd néphrotique

Protéinurie > 3g/24h
Rappel N : <150mg / j

Et

Albuminemie plasm < 30g/L

Atteinte du podocyte et/ou de la membrane basale glomérulaire

Protéinurie > 3g/J
Hypoalbuminémie < 30g/L
Hypoprotidémie < 60g/L


Impur si hématurie hématurie, HTA ou IR


+ symptômes de protéinurie de débit élevé :
Urines mousseuses et œdèmes blancs mous indolore bilât et prenant le godet

10

Protéinurie de Bence Jones

Excès chaînes légères K ou lambda

11

Protéinurie de débit élevé composée d'albumine

Urines mousseuses
Œdème blanc mou (comme ma bite) indolore bilatéraux prenant le godet


Albuminurie entre 30 et 300 => sur risque vasculaire +++

12

Nephro sémiologie

Ratio protéinurie/créatinurie proche de la valeur quotidienne de la protéinurie

Logique lol car 1g de créatine éliminé par les urines environs hahaha

13

Néphropathie interstitielle ou tubulo aigue

HTA + ou - --> si IR
pas d'OMI
PARFOIS DOULEURS LOMB BILATÉRAL , fièvre, rash cutané (allergie)

**Biologie :
- IRA
- pas de Pu massive : généralement <1g/g
- Perte des fonctions de concentration/réabsorption sélective : EF Na >2%, Urée U et creatinine U basses
- Leucocyturie aseptique avec cylindres granuleux
-> eosinophilurie (peu sensible et Spé)

14

Néphropathie interstitielle ou tubulo chronique

- IRC modérée et lentement progressive
- HTA souvent tardive
- faible proteinurie
- leucocyturie aseptique
- tr. Des fonctions de sécrétion/Reabs
--> perte de Na/Cl
--> hypokaliémie
--> diabète insipide nephro génique


HISTO :
- fibrose interstitielle
- destruction des structures tubulaires
- infiltrât glomerulaire
- GLOMÉRULES ET VX NORMAUX +++

15

Syndrome hémolytique

Syndrome hémolytique et urémique

▪Insuffisance rénale

▪Anémie hémolytique:
– diminution Hb, augmentation schyzocytes,
diminution Haptoglobine, augmentation LDH

▪Thrombopénie

▪HTA

16

Fuite néphrose

- PROTÉINURIE
HypoproteinEMIE
Hypoalbuminemie
OMI +++

Microalbuminurie 30-300
Macro >300

17

néphrite = inflammation

*Sédiment urinaire actif :
- Hématurie +++

Cylindre hématique, GR dysmorphique
➢ Leucocyturie+
➢ Insuffisance rénale
➢ Rétention sodée, HTA
➢ Protéinurie +

18

Syndrome Néphritique

-Protéinurie > 1g/J et < 3g/J

-Hématurie (> 10 000/mL) : urines bouillon sale

- HTA , OMI

- Insuffisance rénale modérée


Sd Néphritique :

Formation locale / dépots
Complexes Ac – Ag glomérulaires
-->
Activation cytokines,
Activation locale complément
-->
Afflux cellules inflammatoires
Proliférations cellules mésangiales
-->
Histologie =
GN endocapillaire

19

Glomérulonéphrite rapidement progressive

- Protéinurie significative

- Hématurie (micro parfois macro)

- Insuffisance rénale rapidement progressive

20

Hématurie

Détection :
- A l’œil nu : hématurie macroscopique (H>500 000/mL)

- Bandelette urinaire : dépistage systématique (médecine du travail ++)
o Faux positif : hémoglobinurie, myoglobinurie, betterave, Rifampicine

- Analyse du sédiment urinaire : pathologique si >5 000/mL

- Compte d’Addis (HLM : Hématie/leucocyte/min) pathologique si >5 000/min

Origine rénale suspectée si :
- Totale : épreuve des 3verres où on demande au patient de pisser dans les 3 verres et on regarde si l’hématurie est présente dans les trois ; si oui : néphropathie ; si non : origine terminale (prostatique) ou initiale (urétrale).

- Hématies déformées : origine glomérulaire ++

- Présence de cylindres : protéine de Tamm-Horsfall (uromoduline) dans lesquelles sont engainées des hématies


Annales : origine glomerulaire
Jamais de douleurs lombaires
Imagerie normale
Protéinurie (l)

21

Leucocyturie

Détection :
- BU : seuil détection 10/mm3 (10 000/mL)
- Sédiment urinaire : ECBU >10 000/mL
- Compte d’Addis >10 000/min

Leucocyturie septique / aseptique
- Présence de nitrates à la BU
- Septique si germes + à la culture


Oesinophilurie :
- A rechercher sur urines fraîches
- Evocateur de néphropathie immunoallergique

22

QCM histologie rénale

présence de dépôts à l'extérieur de la MB est dénommée atteinte extramembraneuse et non capillaire attention

Présence de prolif à l'intérieur de la MB --> endocapillaire. Logique (cf cours)

Glomerulonephrite extracapillaire associe a prolifération des c capsule de Bowman. (L)

Les cellules mesangiales sont situés à L'INTÉRIEUR DE LA MB glomerulaire

Les podocytes constituent la barrière de filtration glomerulaire avec les cellules endotheliales et la membrane basale glomerulaire

Hyalinose : dépôt de matériel acellulaire composé de glycoprotéines et quelques lipides (annale osef)

23

Insuffisance rénale

Pas de signes cliniques à BIOLOGIE avec évolution créatinine plasmatique

Insuffisance rénale : analyse filtration glomérulaire (FG)
- Atteinte de la FG
- Aigue (48h) / chronique (>3mois)
- Méthode d’analyse de la FG
o Méthode des clairances : uniquement à l’équilibre à pas en situation aigue ++
▪ Clairance plasmatique
▪ Clairance rénale (UxV) / P
▪ Gold standard : traceur exogène à inuline, Iohexol, Iothalamate, Cr EDTA plasmatique
▪traceur endogène : creatinine plasmatique


Annale :
Peut être mesurée par décr plasmatique du iohexol
(Vrai)
Peut être ESTIMÉE par Cl rénale de la creatinine (piège avec mesure)

24

Creatinine plasm et FG

- Produite par les cellules musculaires (regarder le patient pour voir si créatinine adaptée à la masse musculaire)
- Comportement rénal :
o 80% filtré par le glomérule
o20% secrété par le tubule proximal par transport actif

Cl creatinine
💁 : 60-110 micromol/L
💁‍♂️ : 80-115 micromol/L
NON UTILISABLE EN IR

25

Estimation de la FG

Et non mesure attention

Formules utilisant la créatinine plasmatique

- Cockcroft :
o Comparaison à la clairance de la créatinine --> estimation de la clairance de la créatinine
o Exprimé en mL/min

- MDRD :
o Comparaison au DFG mesuré par Iothalamate --> estimation de débit de filtration glomérulaire
o Exprimée en mL/min/1,73m2

- CKD EPI : HAS EN 2011 (annale)
o Amélioration de la formule MDRD


Cockcroft non valable : reflète clairance de la creatinine et non DFG

MARQUEURS EXOGÈNES +++ et CKD-EPI

26

IRA : 48h

ET IRC (>3mois)

IRA DÉF KGIGO 2012
Diminution rapide des fonctions du rein :
Stade1 :
- ­ AUGM Créatinine pl > 26,5 micro Mol en 48h
- ­ AUGM Créatinine pl > 50% en 7 jours
- Oligurie < 0,5mL/kg/h sur plus de 6h

Stade 2
- ­ AUGM Créatinine pl > 100%
- Oligurie < 0,5mL/kg/h sur plus de 12h

Stade 3 :
- ­ AUGM Créatinine pl > 200%
- Oligurie < 0,3mL/kg/h sur plus de 24h
Ou anurie >12h
! Les formules d’estimation du DFG ne sont pas applicables car situation aigue !
Aigue à créatinine ++





IRC :
il existe 5 stades de la maladie rénale chronique (DFG estimé par la formule MDRD) :

• Stade 1 : Maladie rénale chronique sans IR

DFG ≥ 90 ml/mn

• Stade 2 : IRC débutante

DFG entre 89 et 60 ml/mn

• Stade 3 : Insuffisance rénale chronique modérée

DFG entre 59 et 30 ml/mn

• Stade 4 : IRC sévère

DFG entre 29 et 15 ml/mn

• Stade 5 : IRC terminale

DFG < 15 ml/mn


Formule d'estimation +++

27

Méthodes dosage creatinine

Specto masse : Gold standard


Colorimetrie : MDRD (méthode cinétique) ET Cockroft (a l'équilibre)


Enzymatique : CKD EPI

28

Hypokaliémie SF

Crampes paresthésies

Annale :
Fait courir un risque de troubles de l'excitabilite cardiaque

Aggravée par les episodes de diarrhées et lorsque la diarrhée entraîne l'hypoK+ une acidose métabolique liée à la perte dé HCO3- est également mise en évidence

29

Hyperkaliemie

Paralysie
Iléus

30

Atteinte des fonctions tubulaires

L’analyse du tubulo-interstitium : analyse de la fonction de réabsorption/sécrétion +++


Plasma filtrât glomerulaire :
1) Na : ++++++++++
2) HCO3- : +++
K+ : +
Urée : +

Urines finales :
Na : +
HCO3- : rien
K+ : ++
Urée : ++++++++++

(((((Fonctions tubulaires :

- H20 : environ 2L, densité urinaire > 1015
- Natriurèse = apports oraux : environ 9g/j 150 mmol/j
- Kaliurèse = apports oraux : environ 50 mmol/j
- Glycosurie = 0
- Aminoacidurie = 0
- Bicarbonaturie = 0
- Calciurie = environ 0,1mmol/kg poids/j
- Phosphaturie : TmPi/DFG>0,8mmol/L))))


ALLER VOIR LA PHOTO DANS IMAGES ABSOLUMENT +++++