Troubles de la personnalité Flashcards Preview

Psychopathologie > Troubles de la personnalité > Flashcards

Flashcards in Troubles de la personnalité Deck (45):
1

Qu'est-ce que la personnalité?

Ce sont des prédispositions relativement stables et durables présentes dans une variété de contextes sociaux et personnels. Par exemple, manières de se sentir, de se comporter et de penser.

2

Quand peut-on dire qu'il y a un problème avec la personnalité? (3)

- Quand les prédispositions sont inflexibles et inadaptées, entraînant une souffrance ou une altération du fonctionnement
- Détresse émotionnelle chez la personne qui en est affectée et/ou chez son entourage pouvant causer des difficultés dans ses relations sociales et professionnelles
- Trouble du fonctionnement (car elle ne pense pas qu’elle a des problèmes, mais les gens autour s’en rendent compte)

3

Quels sont les trois groupes des troubles de la personnalité selon le DSM-V ?

1. Groupe A - Bizarre ou excentrique
2. Groupe B - Théâtral, émotif ou capricieux
3. Groupe C - Craintif ou anxieux

4

Qu'est-ce que la fidélité?

Qualité d'un diagnostic reproductible ; la personne est diagnostiquée avec le même trouble de la personnalité selon les différents juges ou dans le temps.

5

Qu'est-ce que la validité?

Existence réelle d'un phénomène

6

Indiquez en quoi la validité est un problème en ce qui concerne les troubles de la personnalité.

Validité pas super, beaucoup de controverses par rapport aux troubles de la personnalité (est-ce vraiment une distinction de la normalité, catégorie à part, ou une exagération de comportements normaux, plutôt dimensionnel?)

♣ Tout le monde parle de dimensions, mais le DSM a une approche catégorielle pour ces troubles
♣ Mais pas besoin d’avoir tous les symptômes, donc permet une certaine hétérogénéité
♣ Identifier le trouble de la personnalité va nous aider à trouver un traitement approprié et à comprendre le pronostic, mais on essaie de ne pas donner d’étiquettes

7

Quelles sont les origines et cours des troubles de la personnalité? (3)

- On suppose que les troubles de la personnalité trouvent leur origine dans l’enfance et se poursuivent à l’âge adulte
- Le trouble ne peut pas être diagnostiqué avant 18 ans (peut avoir des tendances dans l’enfance qui disparaissent)
- Si pas traités, ils tendent à avoir une évolution chronique

8

VRAI OU FAUX? Dans les troubles de la personnalité, les taux de comorbidité sont élevés.

VRAI.

9

Donnez des exemples de biais de genre existant dans les diagnostics des troubles de la personnalité.

o Ex : Personnalité théâtrale seulement diagnostiqué chez les femmes, dans le temps
o Ex : personnalité masculine exagérée (macho), existe pas vraiment

10

Pourquoi y aurait-il ces biais de genre dans le diagnostic des troubles de personnalité? (4)

- Critères pour un trouble peuvent être biaisés
- Les mesures pour évaluer les troubles et leur utilisation peuvent être biaisées (surtout l’interprétation du thérapeute qui peut biaiser le diagnostic)
- Différences en termes de comportements de recherche d’aide (les femmes on tendance à rechercher plus de soutien pour des conditions égales, et sont donc sur-diagnostiquées)
- Tolérance culturelle de comportements spécifiques (personnalité plus inflexibles peuvent être tolérées dans d’autres cultures)

11

Quels sont les trois troubles de la personnalité du groupe A?

1. Trouble de la personnalité paranoïaque
2. Trouble de la personnalité schizoïde
3. Trouble de la personnalité schizotypique

12

Quelle sont les caractéristiques cliniques de la personnalité paranoïaque?

- Tendance généralisée à se méfier exagérément d’autrui, sans justification
- Pense que les gens veulent les piéger, leur faire du mal voit le « malhonnête » partout, centré sur eux (ex : un avion en retard en retard pour contrarier la personne exactement)
- Donc tendance chronique (côté personnalité, inflexibilité, à travers les domaines) - Ne pas mélanger avec l’erreur cognitive, qui se produit dans une situation particulière!

13

Quelles sont les causes du trouble de la personnalité paranoïaque?

- Contributions biologiques et psychologiques ne sont pas claires
- Peut résulter d’apprentissages que les gens et le monde sont dangereux (ex : parents très protecteurs, contrôlant, donc les enfants deviennent méfiants aussi)
- Facteurs culturels (Groupes de réfugiés, prisonniers, personnes âgés, surdité, ne pas comprendre la langue (mais ont plutôt des craintes d’être dans un autre pays)

14

Nommez quelques manifestations comportementales de la personnalité paranoïaque (6).

- Mécontent/mauvaise humeur
- Fermé
- Se plaint toujours
- Hyper-vigilance (ex : percevoir de l’infidélité, sont rancuniers)
- Ne se confient pas facilement
- Sensibles à la critique

15

Quelle sont les caractéristiques cliniques de la personnalité schizoïde? (5)

- Patron durable de détachement vis-à-vis des relations sociales (ne veulent pas entrer en relation)
- Un éventail très limité d’émotions en situations interpersonnelles (restriction des émotions positives, mais aussi négatives)
- Ne font pas semblant : sont vraiment détachés
- Pas affectés par la critique ni par les louanges
- Isolement social

16

Quelles sont les causes de la personnalité schizoïde? (3)

- Étiologie peu claire, recherches sur les causes sont nécessaires
- Timidité infantile, pratiques abusives
- Pas facile de trouver les causes, car c’est fait de façon rétrospective (difficile de partager de ce qui est réellement arrivée de la pensée qui a été déformée par les individus)

17

Quelle sont les caractéristiques cliniques de la personnalité schizotypique? (5)

- Modèles envahissant de déficits sociaux et interpersonnels marqués par une gêne aiguë
- Comportements habituellement excentriques (étrange)
- Souvent isolés socialement, peuvent être méfiants des autres
- Pensées magiques, idées de référence et expériences perceptuelles étranges sont communes (ex : clairvoyants, télépathes, événements pas liés à un qui interprètent comme lié - admettent que c’est peu probable (pas dans la schizophrénie), pas une certitude
- Existe un risque de développer de la schizophrénie (peut-être même un précurseur)
- Plusieurs rencontrent aussi les critères pour la dépression majeure

18

Quelle sont les causes de la personnalité schizotypique? (5)

- Personnalité schizotypique – même vulnérabilité génétique pour la schizophrénie, mais en l’absence des sources de stress biologiques ou environnementales qui aurait été l’élément déclencheur de la schizophrénie
- Enfants passifs et hypersensibles à la critique
- Manque d’aptitudes sociales (plus de difficulté à reconnaitre les émotions)
- Anxiété sociale excessive
- Maltraitance infantile chez les hommes

19

Quelles sont les troubles de personnalité du groupe B? (4)

1. Trouble de la personnalité antisociale
2. Trouble de la personnalité borderline
3. Trouble de la personnalité histrionique
4. Trouble de la personnalité narcissique

20

Quelle sont les caractéristiques cliniques de la personnalité antisociale? (8)

1. Tendance généralisée au mépris et à la violation des droits d’autrui et des lois (souvent impliqué dans la criminalité, mais PAS une cause à effet)
2. Impliqué dans des fraudes et des tricheries
3. Impulsivité ou difficulté à planifier
4. Irresponsabilité persistante
5. Manque flagrant d’empathie et de culpabilité
6. Beaucoup d’abus de substance
7. À partir de 18 ans, mais trouble du comportement à partir de 15 ans (trouble du comportement pas dans le cours)
8. Besoin de seulement 3 parmi les symptômes

21

Qu'est-ce que les études génétiques suggèrent en ce qui concerne les causes de la personnalité antisociale? (2)

- Études sur les familles, les jumeaux et les enfants adoptés suggèrent toutes une influence génétique
- Interaction gène environnement

22

Quelles sont les théories neurobiologiques actuelles pour expliquer les causes de la personnalité antisociale? (3)

- Dommage au cerveau - peu de soutien pour cette vision
- Hypothèse de la sous-stimulation : niveau anormalement bas de stimulation corticale = cause des comportements antisociaux ou enclins au risque pour augmenter l’excitabilité
- Hypothèse de l’absence de peur : seuil de la peur élevé (ça prend beaucoup plus pour réagir)

23

Quelles peuvent être les influences psychologiques et sociales dans les causes de la personnalité antisociale? (5)

- Incapacité à abandonner un objectif impossible à atteindre
- Difficulté à apprendre à éviter la punition
- Plusieurs viennent de familles avec une discipline et un soutien inconsistants
- Familles ont souvent un historique de comportements criminels et violents
- Désavantage socio-économique

24

VRAI OU FAUX? L’abus n’est pas une caractéristique spécifique à un trouble, mais est un bon indicateur précurseur d’un trouble.

VRAI.

25

Quelles sont les caractéristiques cliniques du trouble de la personnalité borderline? (8)

- Le plus commun en milieu clinique
- Patrons d’humeurs et de relations instables : vie tumultueuse (sont des gens « instables de manière stable »)
- Impulsivité, peur de l’abandon (lié au vide intérieur) et mauvaise image de soi (ne mérite pas l’amour d’autrui)
- Automutilation à des fins de réduire les tensions intérieures, gestes suicidaires sont communs (pas nécessairement tentative, désir de mourir, plus par rapport à l’impulsivité)
- Sentiment de vide chronique et colère intense, difficile à contrôler
- Comorbidité avec bipolarité, dépression majeur, abus de substances et troubles alimentaires)
- Déclin du trouble vers 30-40 ans comme personne anti-sociale
- Très facile pour eux d’aller chercher de l’aide, car vivent une grande détresse = on essaie de les aider à diminuer tous les comportements nuisibles et à surmonter leur stress

26

Quelle peuvent être les causes du trouble de la personnalité boderline? (4)

- « Circule » dans les familles : rôle génétique (tendances à l’impulsivité et à la volatilité probablement génétiquement transmises)
- Tendance élevée à ressentir de la honte
- Traumas précoces dont l’abus physique et sexuel
- Changements culturels rapides (immigration) pourraient déclencher les symptômes similaires (ex : le fait d’arriver dans un nouveau pays, une nouvelle ville)

27

Quelles sont les caractéristiques clinique du trouble de la personnalité histrionique? (4)

1. Comportement/réaction exagérément théâtral (pas peur de faire des plaintes, problèmes interpersonnels et déresponsabilisation)
2. Attitude provoquante, séduction sexuelle inadaptée
3. Impulsivité et besoin d’être le centre de l’attention (veulent souvent impressionner leur entourage)
4. Expression émotionnelle superficielle et rapidement changeante (change vite de sujet si cela touche à des choses plus personnelles)

28

Quelles peuvent être les causes du trouble de la personnalité histrioniques?

- Étiologie est largement inconnue (peu de recherches)

29

Est-ce que la personnalité histrionique et antisociale seraient les expressions sexuellement typées d’un même état sous-jacent encore non-identifié?

Continuum de genre avec histrionique pour femme et antisociale pour homme.

30

Quelles sont les caractéristiques cliniques du trouble de la personnalité narcissique? (7)

1. Sens excessif de sa propre importance
2. Préoccupée démesurément de l’attention qu’on lui porte
3. Manque de sensibilité / compassion pour les autres
4. Hautement sensible à la critique
5. Tend à être envieux et arrogant
6. Niveau sur 10 (ex : empathie de 8/10, 2/10), tous les narcissiques ne sont pas égaux
7. Ils peuvent être déprimés, car ils ne sont pas capables de vivre à la hauteur de leurs grandeurs

31

Nommez quelques trucs à utiliser avec les personnalités narcissiques (5).

1- Montrer l’approbation chaque fois que la personne est sincère et important d’être très précis, basé sur le comportement (car le narcissique a une tendance à généraliser)
2- Faible empathie, donc il faut exprimer ce qu’on ressent pour l’amener à réfléchir et à comprendre
3- Difficulté à obéir aux règles, donc il faut vraiment affirmer la règle, un point c’est tout
4- Critiques qui doivent être indispensables et en privé (car le narcissique ne sait pas comment gérer son humiliation et va réagir dès qu’il pense qu’il est critiqué, il ne va pas être capable de le gérer)
5- Ne pas donner un ordre, mais plutôt utiliser une approche collaborative

32

Quelles peuvent être les causes de la personnalité narcissique? (3)

1. Échec développemental profond et très précoce de l’enfant à intégrer et imiter les comportements empathiques de ses parents (phase quand on est petits où on est centrés sur soi, mais on s’en détache graduellement)
2. Vue sociologique – Narcissisme est un produit de la génération axée sur le « moi »
3. En arrière du narcissique, il y a la peur du rejet et de l’abandon

33

Quelles sont les troubles de personnalité du groupe C? (3)

1. Trouble de la personnalité évitante
2. Trouble de la personnalité dépendante
3. Trouble de la personnalité obsessionnelle-compulsive

34

Quelles sont les caractéristiques cliniques de la personnalité évitante? (4)

1. Extrême sensibilité aux opinions d’autrui
2. Évite la majorité des relations interpersonnelles (comme la personnalité schizoïde)
3. Anxieux sur le plan interpersonnel et craintif face au rejet
4. Sentiment de ne pas être à la hauteur

35

Comment distinguer la personnalité évitante de la personnalité schizoïde? (2)

- Schizoïde n’a pas l’intention d’avoir des relations, ne semble pas avoir peur du rejet (ce n’est pas caché, ils ne ressentent pas le besoin) vs les autres qui ont le goût, mais qui sont trop anxieux
- Affect plat pour schizoïde, alors que la personnalité évitante a une forte émotivité

36

Comment distinguer la personnalité évitante de la phobie sociale? (4)

1. Presque deux troubles sur un cotinuum
2. La personnalité évitante a un problème dans toutes les sphères de sa vie, depuis toujours vs phobie sociale que c’est un peu moins pire
3. Évitante : évitements rationnalisés, attributions externes et fait partie de sa personne (donc conscience plus floue de son problème)
4. Phobie sociale : évitements culpabilisés, responsabilité interne et ne fait pas partie de lui (est vraiment conscient de son trouble, veut aller chercher de l’aide)

37

Quelles peuvent être les causes de la personnalité évitante?

1. Des caractéristiques innées pourrait être à l’origine du rejet (tempérament ou personnalité difficile = distanciation des parents = image de soi négative)
2. Affection des parents déficitaires (pas appris que les gens peuvent être là pour nous en cas de besoin)
3. Expériences dans l’enfance de rejets, de conflits

38

Quelles sont les caractéristiques cliniques de la personnalité dépendante? (5)

1. Soumission excessive aux autres pour la moindre de ses décisions, banales ou importantes
2. Crainte irrationnelle de l’abandon, de séparation
3. Tendance à être « collant »
4. Soumission, timidité, passivité (difficulté à prendre le « lead » et à commencer des projets)
5. Différence avec dépendance saine, où on est capable d’aller chercher de l’aide, mais aussi de s’autoréguler dans notre recherche de réconfort

39

Quelles peuvent être les causes de la personnalité dépendante? (2)

- Serait lié à des difficultés précoces dans le développement d’une vision de soi positive (qu’ils méritent l’amour des autres)
- Bouleversements infantiles à l’origine de la peur de l’abandon

40

Comment distinguer la personnalité évitante de la personnalité dépendante?

Les deux ont l’impression qu’ils ne sont pas adéquats, mais la personnalité évitante garde les choses pour elle, alors que la personnalité dépendante est en recherche incessante de contacts et de réassurance.

41

Quelles sont les caractéristiques cliniques de la personnalité obsessionnelle-compulsive? (4)

1. Fixation rigide et excessive à faire les choses de la bonne façon
2. Tendance à être très perfectionnistes et rigide + à procrastiner
3. Ordre, perfectionnisme et contrôle (mental et impersonnel) sont importants
4. Obsessions et compulsions sont rares! (plus d’emphase sur le contrôle et la maitrise de son environnement vs compulsions et pensées magiques

42

Quelles peuvent être les causes de la personnalité obsessionnelle-compulsive? (3)

- Prédispositions à structurer + renforcement parental (qui sont aussi rigides)
- Très centré sur le travail, difficulté à jeter des objets
- Pauvres relations interpersonnelles (beaucoup de rigidité)

43

Combien de trouble de la personnalité comprend le DSM-V ?

10.

44

En combien de groupes se divisent les troubles de la personnalité?

En trois groupes ; A, B et C.

45

Dîtes à quel groupe appartient chacun des troubles de la personnalité suivants.
1. Trouble de la personnalité bordeline
2. Trouble de la personnalité narcissique
3. Trouble de la personnalité schizotypique
4. Trouble de la personnalité histrionique
5. Trouble de la personnalité schizoïde
6. Trouble de la personnalité obsessionnelle-compulsive
7. Trouble de la personnalité antisociale
8. Trouble de la personnalité évitante
9. Trouble de la personnalité paranoïaque
10. Trouble de la personnalité dépendante

1. B
2. B
3. A
4. B
5. A
6. C
7. B
8. C
9. A
10. C