1. TB personnalité niv 1 Flashcards Preview

M1 IED PsychoPatho Adulte > 1. TB personnalité niv 1 > Flashcards

Flashcards in 1. TB personnalité niv 1 Deck (27):
1

mode général de déficit social et interpersonnel marqué par une gêne aiguë et des compétences réduites dans les relations proches, par des distorsions cognitives et perceptuelles, et par des conduites excentriques.
Le tb apparait à l’âge adulte. – 5 M :

- signes conduites excentriques et distorsion perceptuelles

2) Croyances bizarres ou pensée magique qui influencent le comportement et qui ne sont pas en rapport avec les normes d'un sous-groupe culturel (par ex, superstition, croyance dans un don de voyance, dans la télépathie ou dans un sixième sens ; chez les enfants et les adolescents, rêveries ou préoccupations bizarres).
3) Perceptions bizarre ex illus° corporelles.
4) Langage bizarre (p. ex. vagues, circonstanciés, métaphoriques, alambiqués ou stéréotypés).
6) Affects bizarres Inadéquation ou pauvreté.
7) Aspect bizarre, comportmt excentrique ou singulier.

2

mode général de déficit social et interpersonnel marqué par une gêne aiguë et des compétences réduites dans les relations proches, par des distorsions cognitives et perceptuelles, et par des conduites excentriques.

- distorsion cognitifs

1) ID de référence (à l'exception des idées délirantes de référence).
5) ID° méfiante ou persécutoire.

3

mode général de déficit social et interpersonnel marqué par une gêne aiguë et des compétences réduites dans les relations proches, par des distorsions cognitives et perceptuelles, et par des conduites excentriques.

- deficit social

8) Absence d'amis / confidents en dehors des parents
9) Anxiété excessive en sit° sociale due à des craintes persécutoires plutôt qu'à un jugement négatif de soi-même.

4

A. Mode général de détachement par rapport aux relations sociales et de restriction de la variété des expressions émotionnelles dans les rapports avec autrui – 4 M :

- détachement par rapport aux relations sociales

1. Le sujet ne recherche ni n’apprécie les relations proches, y compris les relations intrafamiliales.
2. Choisit presque toujours des activités solitaires.
3. N’a que peu ou pas d’intérêt pour les relations sexuelles avec d’autres personnes.
5. Absence d'amis / confidents en dehors des parents

5

A. Mode général de détachement par rapport aux relations sociales et de restriction de la variété des expressions émotionnelles dans les rapports avec autrui – 4 M :

restriction de la variété des expressions émotionnelles

4. N’éprouve du plaisir que dans de rares activités, sinon dans aucune (manque d’énergie / élan vital limité)
6. Semble indifférent aux éloges ou à la critique d’autrui (CIM : indifférence normes et convent° sociales)
7. Fait preuve de froideur, de détachement ou d’émoussement de l’affectivité (vide intérieur ?, expressivité =)

6

A. Méfiance soupçonneuse envahissante envers les autres dont les intentions sont interprétées comme malveillantes + surestimat° de soi avec orgueil, obstinat° et intolérance opinion autrui (Guelfi) – 4 M :

- Méfiance soupçonneuse envahissante

1. s’attend sans raison suffisante à ce que les autres l’exploitent, lui nuisent ou le trompent.
2. doutes injustifiés concernant la loyauté ou la fidélité de ses AMIS.
3. Est réticent à se confier à autrui (crainte injustifiée que l’info soit utilisée de manière perfide contre lui).
7. doute répété et injustifiés sur fidélité CONJOINT

7

A. Méfiance soupçonneuse envahissante envers les autres dont les intentions sont interprétées comme malveillantes + surestimat° de soi avec orgueil, obstinat° et intolérance opinion autrui (Guelfi) – 4 M :


intentions sont interprétées comme malveillantes

4. Perçoit des significations cachées, humiliantes ou menaçantes dans des commentaires ou des événements anodins.
6. Perçoit des attaques contre sa personne ou sa réputation (pas les autres) => contre-attaque ou colère.
5. Garde rancune (c.-à-d. ne pardonne pas d’être blessé, insulté ou dédaigné).

8

tr ass : toxicom, addict° TCC / autres ms avec objectifs réalistes
A. Mode général de mépris et de transgression des droits d’autrui qui survient depuis l’âge de 15 ans + contact superficiel ms charmeur + instabilité, impulsivité et inadaptabilité (Guelfi) – 3 M :

- mépris et de transgression des droits d’autrui

1. répétition délits : Incapacité de se conformer aux normes sociales qui déterminent les comportements légaux
2. répétition mensonges : Tendance à tromper pour un profit personnel ou par plaisir, indiquée par des mensonges répétés, l’utilisation de pseudonymes ou des escroqueries.
4. répétition de bagarres ou d’agressions : Irritabilité et agressivité
5. répétition prise de risque : Mépris inconsidéré pour sa sécurité ou celle d’autrui.
6. répétition dettes, licenciement : Irresponsabilité persistante, incapacité répétée d’assumer un emploi stable ou d’honorer des obligations financières.
7. Absence de remords = est indifférent ou se justifie après avoir blessé, maltraité ou volé autrui ; PAS d’anxiété.

9

A. Mode général de mépris et de transgression des droits d’autrui qui survient depuis l’âge de 15 ans + contact superficiel ms charmeur + instabilité, impulsivité et inadaptabilité (Guelfi) – 3 M :

- + instabilité, impulsivité et inadaptabilité (Guelfi)

3. impulsivité et incapacité à planifier à l'avance

10

Mode général d’instabilité des relations interpersonnelles, de l’image de soi et des affects, avec une impulsivité marquée + angoisse constante (< comportmts pseudo-obsess) / secteur anaclitique avec dysf relat ≠ secteur adaptatif – 5 M :

instabilité des relations interpersonnelles

1. Efforts effrénés pour éviter les abandons réels/imaginés
2. Mode de relations interpersonnelles instables et intenses : alternce entre des posit° extrêmes idéalisation excessive et dévalorisation.

11

Mode général d’instabilité des relations interpersonnelles, de l’image de soi et des affects, avec une impulsivité marquée + angoisse constante (< comportmts pseudo-obsess) / secteur anaclitique avec dysf relat ≠ secteur adaptatif – 5 M :

instabilité de l’image de soi

3. Perturbation de I’identité : instabilité marquée et persistante de I’image ou de la notion de soi.
9. Survenue transitoire dans des situations de stress d'une idéation persécutoire ou de symptômes dissociatifs sévères.

12

Mode général d’instabilité des relations interpersonnelles, de l’image de soi et des affects, avec une impulsivité marquée + angoisse constante (< comportmts pseudo-obsess) / secteur anaclitique avec dysf relat ≠ secteur adaptatif – 5 M :

instabilité des affects

6. Instabilité affective < réactivité marquée de l'humeur (par exemple dysphorie épisodique intense, irritabilité ou anxiété durant qq h et rarement + de qq j).
7. Sentiments chroniques de vide (-> absence de sens à l’existence).
8. Colères intenses / diff à contrôler sa colère ( manif° de mauvaise humeur, colère constante, bagarres répétées).

13

Mode général d’instabilité des relations interpersonnelles, de l’image de soi et des affects, avec une impulsivité marquée + angoisse constante (< comportmts pseudo-obsess) / secteur anaclitique avec dysf relat ≠ secteur adaptatif – 5 M :

impulsivité

4. Impulsivité dans au moins deux domaines potentiellement dommageables pour le sujet (par exemple dépenses, sexualité, toxicomanie, conduite automobile dangereuse, crises de boulimie.)
5. Répétition de comportements, de gestes ou de menaces suicidaires ou d’automutilations.

14

Mode général de réponses émotionnelles excessives et de quête d’attention – 5 M :

quête d’attention

1. Le sujet est mal à l’aise dans les situations où il n’est pas au centre de l’attention d’autrui.
2. L’interaction avec autrui est souvent caractérisée par un comportement de séduction sexuelle inadaptée ou une attitude provocante.
4. Utilise régulièrement son aspect physique pour attirer l’attention sur soi.
6. Dramatisation, théâtralisme et exagération de l’expression émotionnelle.

15

Mode général de réponses émotionnelles excessives et de quête d’attention – 5 M :

réponse émotionnelles excessives

3. Expression émotionnelle superficielle et rapidement changeante.
5. Manière de parler trop subjective mais pauvre en détails.

16

Mode général de réponses émotionnelles excessives et de quête d’attention – 5 M :

7. Suggestibilité, est facilement influencé par autrui ou par les circonstances.
8. Considère que ses relations sont plus intimes qu’elles ne le sont en réalité.

17

Mode général de fantaisies ou de comportements grandioses, de besoin d’être admiré et de manque d’empathie – 5 M :

fantaisies ou de comportements grandioses

1. sentiment GRANDIOSE de sa propre importance (p.ex. surestime ses réalisations et ses capacités, s’attend à être reconnu comme supérieur...).
2. FANTAISIE de succès illimité, de pouvoir, de splendeur, de beauté ou d’amour idéal.
3. Pense être SPECIAL et unique et ne pouvoir être compris que par des institut° / gens de haut niveau.
5. Pense que TOUT LUI EST DU : s’attend sans raison à un ttmt de faveur & ses désirs soient automatiqmt satisfaits.

18

Mode général de fantaisies ou de comportements grandioses, de besoin d’être admiré et de manque d’empathie – 5 M :

besoin d'être admiré

4. Besoin excessif d’être admiré.

19

Mode général de fantaisies ou de comportements grandioses, de besoin d’être admiré et de manque d’empathie – 5 M :

manque d'empathie

6. EXPLOITE : utilise autrui pour parvenir à ses propres fins.
7. NE RECONNAIT LES SENT / LES BESOINS d’autrui.
8. ENVIEUSE Envie souvent les autres, et croit que les autres l’envient.
9. ARROGANTE ET HAUTAINE Fait preuve d’attitudes et de comportements arrogants et hautains.

20

Mode général d’inhibition sociale, de sentiments de ne pas être à la hauteur et d’hypersensibilité au jugement négatif d’autrui – 4 M :

inhibition sociale

1. évite les activités soc prof qui impliquent des contacts importants avec autrui par crainte d’être critiqué, désapprouvé ou rejeté.
2. évite de s’impliquer à - d’être certain d’être aimé.
3. craint la honte / ridicule dans les relat° intimes
4. Craint d’être critiqué/rejeté dans les sit° soc

21

Mode général d’inhibition sociale, de sentiments de ne pas être à la hauteur et d’hypersensibilité au jugement négatif d’autrui – 4 M :

sentiments de ne pas être à la hauteur

5. inhibé ds les sit interpersl < sentiment de ne pas être à la hauteur.
6. Se sent socialemt incompétent, sans attrait ou inf
7. évite risques personnels / nouvelles activités par crainte d’éprouver de l’embarras.

22

Besoin général et excessif d’être pris en charge qui conduit à un comportement soumis et « collant » et à une peur de la séparation – 5 M :

comportement soumis et « collant »

3. A du mal à exprimer un désaccord avec autrui de peur de perdre son soutien ou son approbation.
5. Cherche à outrance à obtenir le soutien et l’appui d’autrui, au point de faire volontairement des choses désagréables.
7. Lorsqu’une relation proche se termine, cherche de manière urgente une autre relation qui puisse assurer les soins ou le soutien dont il a besoin.
8. Est préoccupé de manière irréaliste par la crainte d’être laissé à se débrouiller seul.

23

Besoin général et excessif d’être pris en charge qui conduit à un comportement soumis et « collant » et à une peur de la séparation – 5 M :

Besoin général et excessif d’être pris en charge

1. Le sujet a du mal à prendre des décisions dans la vie courante sans être rassuré ou conseillé de manière excessive par autrui.
2. A besoin que d’AUTRES assument les responsabilités dans la plupart des domaines importants de sa vie.
4. A du mal à initier des projets ou à faire des choses SEUL (par manque de confiance en son propre jugement ou en ses propres capacités plutôt que par manque de motivation ou d’énergie).
6. Se sent mal à l’aise ou impuissant quand il est SEUL par crainte exagérée d’être incapable de se débrouiller.

24

Mode général de préoccupation pour l’ordre, le perfectionnisme et le contrôle mental et interpersonnel, aux dépens d’une souplesse, d’une ouverture et de l’efficacité – 4 M :

aux dépens de l’efficacité

1. Préoccupation pour les détails, les règles, les inventaires, l’organisation ou les plans au point que le but principal de l’activité est perdu de vue.
2. Perfectionnisme qui entrave l’achèvement des tâches (p. ex. incapacité d’achever un projet parce que des exigences personnelles trop strictes ne sont pas remplies) = soin, méticulosité, vérificat° ms ss compulsion

25

Mode général de préoccupation pour l’ordre, le perfectionnisme et le contrôle mental et interpersonnel, aux dépens d’une souplesse, d’une ouverture et de l’efficacité – 4 M :

aux dépens de l'ouverture

3. Dévotion excessive pour le travail et la productivité à l’exclusion des loisirs et des amitiés (sans que cela soit expliqué par des impératifs économiques évidents).
6. Réticence à déléguer des tâches ou à travailler avec autrui, à moins que les autres ne se soumettent exactement à sa manière de faire les choses.

26

Mode général de préoccupation pour l’ordre, le perfectionnisme et le contrôle mental et interpersonnel, aux dépens d’une souplesse, d’une ouverture et de l’efficacité – 4 M :

aux dépens de la souplesse

4. Est trop consciencieux, scrupuleux et rigide sur des questions de morale, d’éthique ou de valeurs (sans que cela soit expliqué par une appartenance religieuse ou culturelle).
8. Se montre rigide et têtu.

27

Mode général de préoccupation pour l’ordre, le perfectionnisme et le contrôle mental et interpersonnel, aux dépens d’une souplesse, d’une ouverture et de l’efficacité – 4 M :

aux dépens de la générosité

5. Incapacité de jeter des objets usés ou sans utilité même si ceux-ci n’ont pas de valeur sentimentale.
7. Se montre avare avec l’argent pour soi-même et les autres ; l’argent est perçu comme quelque chose qui doit être thésaurisé en vue de catastrophes futures.