7. Acquisition du langage orale Flashcards Preview

Psychologie du langage > 7. Acquisition du langage orale > Flashcards

Flashcards in 7. Acquisition du langage orale Deck (26):
1

Comment peut-on décrire de façon simpliste l'acquisition du langage (schéma)?

2

Qu'est-ce que disent les behaviouristes (Skinner, 1957) de l'état initial et de l'expérience linguistique?

Etat initial:

  • Pas de connaissances ou de capacités innées (tabula rasa)

Expérience linguistique:

  • Rôle critique de l'expérience (input linguistique)
    • imitation
    • conditionnement et renforcement

3

Qu'est-ce que disent les Innéistes (Chomsky, 1959) de l'état initial et de l'expérience linguistique?

Etat initial:

  • Capacités innées spécifiquement langagières
    • "language organ" (Chomsky)
    • "language instinct" (Pinker)

Expérience linguistique

  • L'expérience langagière est nécessaire
  • mais l'entrée linguistique est pauvre

4

Quel est la position intermédiaire concernant l'état initial et le rôle de l'expérience?

Etat initial:

  • Prédisposition biologique au traitement du langage
  • Capacités innées générales, surtout sensori-motrices (ex: perception auditive)

Expérience linguistique:

  • Rôle important:
    • de l'expérience linguistique
      • les enfants acquièrent la langue parleé par l'entourage
      • Etudes sur les enfants "sauvages"
    • Contribution spécifique du "parler bébé"

5

Enfants sans entourage langagier

cas célèbres - Victor

Et quelles questions ce cas a révélé?

Enfant sauvage d'Avignon:

retrouvé dans la forêt à l'âge de 12 ans, ne parle pas

--> tentative d'enseignement de la langue (orale et gestuelle) sans succès (Itard, 1801, 1806)

 

=> Période critique ou enfant présentant d'autres troubles?

6

Enfants sans entourage langagier

cas célèbres - Genie

Et quelles questions ce cas a révélé?

Genie a vécu isolée dans une pièce jusqu'à l'âge de 13 ans (1970)

--> enseignement et observation de son acquisition du langage dès 1971 (Curtiss, Fromkin et al, 1974; Curtiss, 1977)

  • comunique de manière efficace avec des gestes dès le départ,
  • acquiert avec facilité le vocabulaire, mais pas de syntaxe

=> Période critique pour l'acquisition de la syntaxe?

7

Est-ce qu'il y a une période critique de l'acquisition du langage?

(Bishop & Mogford, 1993)

Période de plasticité neuronale maximale pendant laquelle des événements biologiques et des expériences extérieures ont un effet significatif sur le développement d'un système (Bishop & Mogford, 1993)

8

Est-ce qu'il y a une période critique de l'acquisition du langage?

(Lenneberg, 1967)

"Biological foundations of language"

  • Langage génétiquement programmé, se développe de manière optimale durant une certaine période
  • si des stimulations spécifiques ne sont pas présentes durant la période critique/optimale, l'apparition ultérieure sera gravement compromise.

9

Quelles sont les arguments en faveur d'une période critique pour l'acquisition du langage?

--> enfants sauvages

--> lésions cérébrales

--> acquisition de la L2

10

Période critique et acquisition L2

11

Perception et compréhension

Avant et dès la naissance:

  • Préférence pour la voix de la mère
  • Reconnaissance de (réaction à)
    • la langue parlée dans son environnement (Mehler, Juscyk, Labertz & Halsted, 1987), indépendamment de la personne qui parle
    • une comptine répétée entre les semaines 33 et 37 (De Casper et al. 1984, 1994)

--> Probablement les aspects prosodiques de la L perçus dans le foetus durant les dernières semaines avant la naissance. (Mesure d'étude: rythme cardiaque)

12

Décrivez l'expérience de DeCasper et al (1994) sur la reconnaissance d'une comptine

13

Décrivez l'expérience et les résultats de Eimas et al., 1971, 1975 sur la capacité des bébés de savoir discriminer tous les phonèmes de toutes les  langues

14

A partir de quel âge les bébés perdent-ils la capacité de discrimination de tous les phonèmes de toutes les langues?

15

Qu'est-ce qui est la motherese et qu'est-ce qu'elle permet?

La parole adressée aux bébés:

  • Une exagération de la prosodie
  • Une réduction du débit
  • Une sur-articulation
  • Une redondance et répétition
  • Des énoncés courts

=> l'exagération du parler-bébé pourrait faciliter la perception des sons de la L et la segmentation et l'identification des mots dans la parole continue

16

Qu'est-ce qui est la segmentation, pourquoi est-elle importante et à partir de quel âge les bébés reconnaissent-ils des mots ?

  • même si dans le parler bébé les énoncés sont généralement courts, les mots sont très rarement produits en isolé
  • le bébé doit donc apprendre à segmenter et identifier les mots.
  • Vers 7 mois, les bébés écoutent plus longtemps (regardent plus longtemps le stimulus visuel leur permettant l'écoute) lorsque des mots familiers (présentés d'abord en isolé) sont contenus dans des énoncés.

17

Pourquoi l'extraction du sens d'un mot est compliqué?

Quel processus est utilisé par les enfants?

-> Dans le langage adressé à l'enfant, le sens des énoncés et des mots n'est pas explicite.

Processus permettant de catégoriser:

--> Exclusivité mutuelle: 2 mots différents désignent 2 objetx différents (un nouveau mot désigne un nouvel objet)

--> Un mot pour 2 objets différents = 2 exemplaires de la même catégorie

18

Babillage - quand et quoi?

  • premiers 6 mois: cris, gazouillis, sons vocaliques
  • à partir de 6 mois: babillage: séquences de sons consonantiques et vocaliques, proches des syllabes
    • répétés (babillage canonique): bababa, gagaga, mamama
    • alternées (babillage varié): bagadi

19

Dans quelle langue "babillent" les bébés?

Boysson-Bardies et al., 1984

Demandent à des personnes francophones de juger à partir d'extraits de babillages d'enfants de 6, 8 et 10 mois s'il s'agit d'enfants francophones

=> Les adultes reconnaissent le babillage des bébés francophones à 8 mois

=> le babillage comporte des spécificités phonologiques (surtout prosodiques) de la L de l'environnement de l'enfant

20

Les premiers mots (holophrases)

Les premiers mots correspondent généralement aux niveaux de base des catégories sémantiques et/ou aux expressions sociales, les superordonnées et subordonnés apparaissant plus tard.

21

Comment généralise l'enfant le sens des premiers mots?

soit il surgénéralise:

  • Tous les hommes sont papa, tous les animaux à 4 pattes "chat"

soit il sous-généralise:

  • "chat" seulement pour le chat blanc de la voisine, "bouteille" seulement pour le biberon rose

22

Vitesse d'acquisition des premiers mots

compris vs produits

23

L'explosion lexicale en termes de N mots

24

Composition du premier lexique

25

Les premières combinaisons

26

Synthèse: de la naissance à 2 ans