Asthme Flashcards Preview

BioMed Ex. 3 - Hiver 2013 > Asthme > Flashcards

Flashcards in Asthme Deck (59):
1

Réaction Hypersensibilité (type + exemple)

1:immédiate: pollen, nourriture.....
2:cytotoxicité: surface cellulaire
3:complexes immun: mycète, virus, bactérie
4:retardés: greffe.

2

Trajet de la trachée aux alvéoles

trachée_bronches_bronches segmentaires_bronches sous-segmentaires_bronchiole_canaux alvéolaires_alvéoles

3

Muscle de l'inspiration

diaphragme, muscles intercostaux externe(pousse sternum vers le haut)

4

Muscle de l'expiration forcée

Contraction des muscles de la paroi abdominale

5

Muscle de l'inspiration forcée

Muscles accessoire (scalène, trapèze,etc.)

6

Étape de la ventilation pulmonaire

1. Gaz vont des régions de haute-pression aux régions de basse pression
2: contraction du diaphragme + intercostaux externe accroit dimensions du thorax --> dim. pression intraalvéolaire, l'air va dans les poumons jusqu'à l'équilibre des pressions intra et atmo.
3. Relachement des muscles... les gazs s'en vont quand la pression intra est plus grande qu'atmo

7

Volume courant

Volume qui entre et sort à chaque respiration

8

Volume de réserve inspiratoire

air en + avec effort

9

Volume de réserve expiratoire

quantité d'air évacué après l'expiration courante

10

Volume résiduel

Volume servant au maintien des alvéoles libres et prévenant affaissement des poumons

11

Capacité vitale

quantité d'air échangeable

12

Capacité résiduelle fonctionnelle

quantité d'air restant dans les poumons après expiration courante

13

Capacité inspiratoire

quantité d'air pouvant être inspiré après expiration

14

Capacité pulmonaire totale

Somme de tout les volumes pulmonaires

15

Transport de l'oxygène dans le sang

par les érythrocyte avec hémoglobine, dépend de la température, pression et pH

16

Transport du CO2 dans le sang

gaz dissous dans le plasma --> formation d'un complexe avec l'hémoglobine, ions bicarbonates dans le plasma
liaisons et dissociation de O2 et CO2 se facilitent mutuellement
augmentation de CO2 = diminution du pH

17

Régulation de la respiration (SCHÉMA)

voir SCHÉMA

18

Effets mastocytes

Aggrégation plaquettaire, vasodilatation, augmentation de la pression des artères pulmonaires, hypotension systémiques

19

Effets basophiles

augmentation de la perméabilité capillaires, oedème, urticaire, prurit, diarrhée, choc

20

Histamine (Distribution, Synthèse&storage, libération)

D: Dans tous les tissus, plus élevés dans peau, poumons et GI
S&S: synthétisée en mastocytes et basophile puis granule
L: méchanisme allergique & non-allergique

21

Effets Histamine

Vasodilatation
augmentation de la perméabilité capillaire
Bronchoconstriction
Effets sur le SNC
Chatouillement, douleur
Sécrétion de Mucus

22

Effets du SNA sur le Système respiratoire

Para: Constriction des bronchioles
Sympa: Dilatation des bronchioles (adrénaline)

23

Oxymétrie (Signification, Utilité, Rationnel)

Technique non-invasive pour surveiller la saturation en oxygène du sang artériel.
S: Mesure le pourcentage d'oxygène transporter par l'hémoglobine -->attache un dispositif émettant de la lumière traversant tissus sous-cut.
R: Site: doigt, lobe oreille, orteil, frotter le site puis placer le capteur

24

Spirométrie (Signification, Utilité, Rationnel)

S: Appareil permettant d'inspirer et d'expirer des gaz --> enregistrement d'une série de mesures des volumes et des capacités pulmonaires
U: Déterminer l'efficacité des mouvements des poumons et de la paroi thoracique
R: Pas de bronchodilatateur 6h avant

25

Dosage des IgE (Signification,Utilité et Rationnel)

S: Immunoglobuline produit par lymphocytes B en réponse à un allergène IgE (allergie) utilise agents fluorescents identifiant les antigènes spécifique
U: Détecter quelle substance affecte le client
R: Prise de Sang

26

Test cutané d'allergie (Signification, Utilité et Rationnel)

S: Cutiréaction: Scarification (témoin+ zone)
injection intradermique
test épicutané sur le bras ou le dos
U: Identifier l'allergène responsable des réactions
R: Voir selon le type, ne jamais laisser la personne seule (risque de choc anaphylactique)

27

Physiopatho de L'asthme (Voir SCHÉMA)

SCHÉMA

28

Étiologie Asthme

Infections, allergie, exercices, irritants

29

Facteurs de risque asthme

Hérédité, allergie, polluants, exposition aux irritants, infection respiratoire, rhinite, stress

30

Signes et Symptômes Asthme

Dyspnée, respiration sifflante, toux, oppression thoracique, augmentation du rapport I/E, hypoxémie, sibilances

31

Complications Asthme

Somnolence, confusion, bradychardie, exacerbation des symptômes

32

Physiopatho+Étiologie Rhinite Simple

Adénovirus qui envahit les voies respiratoires supérieures

33

Signes et Symptômes Rhinite Simple

1. Chatouillement + Irritation
2. Éternuements, sécheresse du nez, sécrétions nasales abondantes, obstruction nasale, larmoiement, hyperthermie, céphalée
Dure quelques jours

34

Complications Rhinite Simple

Pharyngite, sinusite, otite moyenne, amygdalite, infections pulmonaires

35

Physiopatho & Étiologie Rhinite Allergique SCHÉMA

SCHÉMA

36

Physiopatho Sinusite SCHÉMA

VOIR SCHÉMA

37

Étiologie Sinusite

Virus, fongique, allergie

38

Facteurs de risque Sinusite

Immunodéprimé, asthme

39

Signes et Symptômes Sinusite

Douleur dans les sinus atteints, écoulement nasal purulant, congestion, fièvre, malaise général

40

Complications Sinusite

Asthme

41

SUDAFED, pseudoéphédrine

MA: Active les récepteurs adrénergiques alpha1 sur les vaisseaux sanguins du nez --> vasoconstriction -->diminution de l'enflage des membranes --> drainage nasal
ET: Décongestionnant
ES: Aggravation de la congestion, Stimulation du SNC, effets cardiovasculaires
P: Effets retardés (prise oral)

42

OTRIVIN, xylométazoline

MA: Active les récepteurs adrénergiques alpha1 sur les vaisseaux sanguins du nez --> vasoconstriction -->diminution de l'enflage des membranes --> drainage nasal
ET: Décongestionnant
ES: Aggravation de la congestion, Stimulation du SNC, effets cardiovasculaires
P: Action rapide et intense, spray et gouttes

43

CODÉINE, opioïde

MA: Élève dans le SNC le seuil de la toux --> diminution/annihilation de la toux
ET: Antitussifs
ES: Supprime la respiration
P: Dépendance

44

NON-OPIOÏDES, dextrométhorphane

MA: Élève dans le SNC le seuil de la toux --> diminution/annihilation de la toux
ET: Antitussifs
ES: n'a pas ceux des opioïdes
P: Augmente les effets des opioïdes

45

BENADRYL, diphenhydramine

MA: Bloque les récepteurs H1
ET: Antihistaminique
ES: Sédation, bouche sèche, constipation
P: pour allergie mieux vaut en prendre régulièrement même en cas d'absence de symptômes, le moins efficace

46

CLARITIN, loratadine

MA: Bloque les récepteurs H1
ET:Antihistaminique
ES: Sédation (moins que benadryl)
P: efficace à très efficace

47

ALLEGRA, fexofénadine

MA: Bloque les récepteurs H1
ET: Antihistaminiquess
ES: Sédation (moins que benadryl)
P: Efficace à très efficace, meilleure combinaison efficacité et sécurité, pour urticaire aussi

48

FLONASE, fluticasone

MA:Δ pénètre la membrane cellulaire et se lie aux récepteurs dans le cytoplasme, conversant un récepteur inactif en récepteur actif; le complexe récepteur-stéroïde migre ver le nucléus ou il se lie a la chromatine de l’ADN et altère l’activité des gènes voulus; inhibe la prolifération des lymphocytes, supprime l’infiltration des phagocytes
ET: Supprime tous les symptômes majeurs de la rhinite allergique
ES: Sécheresse de la muqueuse nasale, sensation de brûlure, saignement de nez
P: Effets systémiques moindres

49

NASONEX, mométasone

MA: Δ pénètre la membrane cellulaire et se lie aux récepteurs dans le cytoplasme, conversant un récepteur inactif en récepteur actif; le complexe récepteur-stéroïde migre ver le nucléus ou il se lie a la chromatine de l’ADN et altère l’activité des gènes voulus; inhibe la prolifération des lymphocytes, supprime l’infiltration des phagocytes
ET: Supprime tous les symptômes majeurs de la rhinite allergique
ES: Sécheresse de la muqueuse nasale, sensation de brûlure, saignement de nez
P: Encore moins d'effets systémiques que flonase

50

VENTOLIN, albutérol ou salbutamol

MA: Activation des récepteurs adrénergique bêta 2 --> bronchodilatation
Supprime la libération d'histamine dans les poumons et augmente la motilité ciliaire
ET: Effets à courte action, bronchodilatateur
ES: minimal --> tachycardie, angine, tremor

51

SEREVENT, salmétérol

MA: Activation des récepteurs adrénergique bêta 2 --> bronchodilatation
Supprime la libération d'histamine dans les poumons et augmente la motilité ciliaire
ET: Effets à longue action, bronchodilatateur
ES: augmente le risque sévère d'asthme lorsqu'utilisé inadéquatement
P: contrôle à long terme, de deuxième vie, jamais utilisé seul.

52

ATROVENT, ipratropium

MA: Bloque les récepteurs muscariniques cholinergiques dans le bronchi
ET: Bronchodilatation, courte durée, soulage les bronchospasmes
ES: bouche sèche, irritation du pharynx
P: Moins efficace que les bêta 2 agonistes

53

SPIRIVA, tiotropium

MA: Bloque les récepteurs muscariniques cholinergiques dans le bronchi
ET: bronchodilatateur, longue durée
ES: bouche sèche
P: plus efficace qu'Atrovent

54

FLOVENT, proprionate de fluticasone

MA: Δ pénètre la membrane cellulaire et se lie aux récepteurs dans le cytoplasme, conversant un récepteur inactif en récepteur actif; le complexe récepteur-stéroïde migre ver le nucléus ou il se lie a la chromatine de l’ADN et altère l’activité des gènes voulus; inhibe la prolifération des lymphocytes, supprime l’infiltration des phagocytes
ET: Supprime tous les symptômes majeurs de la rhinite allergique
ES: Sécheresse de la muqueuse nasale, sensation de brûlure, saignement de nez
P: poudre sèche, inhalation seulement

55

SINGULAIR, montelukast

MA: Bloque les récepteurs de leucotriène
ET: Supprime bronchoconstriction, production de mucus, oedème et infiltration des eosinophiles
ES: Dépression, comportement suicidaire
P: Mixer avec de la sauce aux pommes/carottes

56

ADVAIR, salmétérol et fluticasone

MA: Combinaison des deux, pour la maintenance à long-terme
P: augmente l'asthme

57

Immunothérapie, traitement de désensibilisation

Pour les allergies mettant en jeux des IgE
Injection d'une concentration augmentant graduellement d'allergène
1-2 années pour un effet maximal, 3-5 ans pour un maintien au total

58

Aérosolthérapie

Rincer l'aéorosol doseur 2x/semaine
Présente une dose précise de médicaments à chaque activation

59

PULMICOR, budesonine

Δ pénètre la membrane cellulaire et se lie aux récepteurs dans le cytoplasme, conversant un récepteur inactif en récepteur actif; le complexe récepteur-stéroïde migre ver le nucléus ou il se lie a la chromatine de l’ADN et altère l’activité des gènes voulus; inhibe la prolifération des lymphocytes, supprime l’infiltration des phagocytes et inhibe la synthèse de médiateurs chimiques
- Effets T : anti-inflammatoire
- Effets S : candidose buccale, dysphonie, perte osseuse, cataracte, glaucome