ATIVAD 2 Flashcards Preview

PHA-2076 Les anti-infectieux II > ATIVAD 2 > Flashcards

Flashcards in ATIVAD 2 Deck (28)
Loading flashcards...
1

Quel mode d'administration d'ATIVAD doit être réservé en dernier recours?

Par gravité (seulement si aucun autre mode n'est possible)

2

Quel est le seul mode d'administration ATIVAD dont l'intervalle posologique peut être q4 ou 6heures?

Par pompe
- intervalles de 4-6-8-12 ou 24 heures
- autres modes d'administration : q8-12-24-48

3

Quel est le seul mode d'administration ATIVAD suggéré pour les antibiotiques qui s'administrent en 5 minutes?

Par seringue (IV direct)

4

3 grandes conséquences de l'épaississement des sécrétions chez les patients atteints de fibrose kystique

1. Pulmonaire = obstruction partielle des bronches
- Colonisation bactérienne et infections pulmonaires
2. Pancréatique = obstruction voies pancréatiques/biliaires
- Insuff. biliaire et pancréatique (malabsorption), diabète, cirrhose
3. Canaux séminifères = stérilité chez hommes

5

Qu'est-ce qui cause l'épaississement des sécrétions chez les patients atteints de fibrose kystique?

Défaut dans l’expression du gène CFTR (Cystic Fibrosis
Transmembrane conductance Regulator)
- Mutation ΔF508 (la plus fréquente)
- Entraîne dysfonction dans les échanges électrolytiques
- CFTR facilite sortie ions Cl- des cellules épithéliales = appel eau et liquéfaction sécrétions

6

Quel est le principal pathogène colonisant pendant l'enfance chez patients atteints de FK?

initialement avec S.aureus
- Infections souvent causées par S.aureus et parfois
H.influenzae
- Colonisation avec P.aeruginosa plus tard autour de
l’adolescence

7

Quelle bactérie multirésistante est considérée comme la bête noire en FK?

Burkholderia cepacia
- 4% des colonisations à l'IUCPQ et au Canada

8

Durée de traitement antibiotique d'une surinfection bronchique en FK

14-21 jours

9

Quel est le seul agent PO efficace contre Pseudomonas aeruginosa et utilisé en Tx de surinfection bronchique en FK?

Ciprofloxacine
(lévofloxacine semble moins efficace aux poumons contre pseudmonas)

10

Quel l'agent utilisé en Tx de surinfection bronchique en FK contre Stenotrophomonas maltophilia?

Lévofloxacine

11

Quelle est la dose maximale de tobramycine utilisée en FK et pourquoi?

10-12 mg/kg IV q24h
- hautes doses en FK car le métabolisme est accru chez ces patients

12

Traitement lors d'une première apparition de Pseudomonas aeruginosa en FK

DÉCOLONISATION avec 28 jours TOBImd nébule (ou TOBI Podhalermd)
*Si patient si symptomatique, ajouter Ciprofloxacine 750 mg per os BID x 14 jours

13

Traitement lors d'un échec à la décolonisation de Pseudomonas aeruginosa en FK

Traitement suppressif chronique en nébulisation
- Tobramycine, colistine(👍couvert,👎données controversées) , aztréonam (👍nébulisation rapide 👎TID), lévofloxacine (👎 moins bon pseudo = dernière ligne) *Choix en fonction de la réponse clinique du patient et non de la résistance
- Possibilités : 1 mois sur 2, en continu, en alternance

14

Traitement chez un patient colonisé par une souche muqueuse dePseudomonas aeruginosa en FK

Azithro
(500 mg 3x/sem ou 250 mg DIE)
- effet inflammatoire pulmonaire
- diminution de la synthèse flagelles et motilité bactérienne
- ne couvre pas Pseudomonas
*Bénéfices même si pas infecté par pseudo
*Cesser si apparition de mycobactéries pour éviter résistance

15

Antibiotiques utilisés lors de surinfections bronchiques à Pseudomonas aeruginosa en FK

- Ceftazidime, Céfépime (couverture S aureus)
- Tobramycine
- Pipéracilline-tazobactam
- Méropénem
- Cipro (seul PO efficace Pseudomonas)
- Lévo (si Stenotrophomonas maltophilia)

16

Toxicités de la colistine

neurotoxicité (≈ 7-10%)
-paresthésies a/n visage (tour lèvres)
- étourdissements, vertiges, fatigue
-confusion (rare)
néphrotoxicité
-peut causer nécrose tubulaire aiguë
toxicité pulmonaire
- Rapportée avec emploi nébulisation de solutions
reconstituées x > 24h

17

Suivi ATIVAD chez patient FK

En 3 jours max = Disparition de la fièvre (rare en FK)

Ad 10-14 jours :
- Diminution de la toux, toux moins productrice
- Diminution des sécrétions
- Amélioration du VEMS
- Moins fatigue, meilleur état général
- Moins de râles à l’auscultation

18

Symptômes d'une Pyélonéphrite aiguë

- Sx d'une infection urinaire basse (dysurie, pollakiurie, urgence mictionnelle)
- Douleurs lombaires
- Sx gastro-intestinaux (No/Vo, dlr abdo, baisse d'appétit)
- Atteinte état général (Fièvre, frissons, malaise)

19

Étiologie bactérienne de la Pyélonéphrite aiguë

Gram négatif
- E Coli (majorité)
- Klebsiella sp.
- Proteus sp.
- Entérobacter sp.
- Pseudomonas sp. (rare)

Gram positif
- Enterococcus (entérocoque)
- Staph

20

Antibiotiques utilisés dans le traitement de la Pyélonéphrite aiguë et leur durée de Tx

- Ciprofloxacine 💊 (à favoriser)/💉(7 jrs)
- Lévofloxacine 💊/💉 (7 jrs, si suspicion Pseudomonas 750 mg x 5 jrs)
- TMP-SMX 💊 ou TMP 💉(14 jrs)
*pas Tx empirique, sert de relais
- Amoxicilline- clavulanate 💊(10-14 jrs)
*inférieur à FQ ou TMPSMX
- Ampicilline +
Gentamicine 💉 (10-14 jrs)
- Ceftriaxone/
Céfotaxime 💉 (10-14 jrs)
*Ajouter ampicilline si
suspicion E.faecalis
- Ertapénem 💉 (10-14 jrs)
*Si germes Gram - résistants ex. Les bêtalactamases à spectre élargi (BLSE) produites par E. Coli
*Méropénem encore plus large et si Pseudomonas ($$, TID)
- Pip/Tazo 💉 (10-14 jrs)
*si germes Gram - résistants ou
Pseudo

21

Meilleure pénicilline contre enterococcus

Ampicilline
- À ajouter avec Ceftriaxone/
Céfotaxime 💉 (10-14 jrs) si suspicion E.faecalis dans la PNA

22

Pourquoi les quinolones représentent un ATB de choix en Pyélonéphrite aiguë ?

- Excellente couverture bacilles G- aérobies
- Couverture P.aeruginosa
(Cipro mais aussi Lévo à 750mg die)
- Élimination par voie urinaire (LVX>CIP)
= Concentration élevée a/n urine = Bonne pénétration prostate
**mais de plus en plus de souches résistantes

23

Choix d'antibiotiques si Pyélonéphrite aiguë avec Culture urine + pour
E.coli producteur de BLSE

- Ertapénem (Actif contre souche isolée et résistant aux BLSE, DIE)
- Gentamicine (ok.. prise DIE mais risque ototoxicité ou néphrotoxicité)
- Pipéracilline-tazobactam (si aucune allergie pénicilline, ne sera probablement pas efficace contre b-lactamases)
- Méropénem (dernier recours car trop large, couvre Pseudomonas, $$$, TID)

24

Facteurs de risque d'arthrite septique

- Âge > 60 ans (certaines références > 80 ans)
- Immunosuppression (stéroïdes, MTX, etc.)
- PAR
- Prothèse articulaire
- Trauma ou manoeuvre
(ex. infiltration)
- Bactériémie récente
- Infection autres sites
(cellulite, ITU)
- Diabète
- ROH
- UDIV
- ATCD ITS
- Résider ds zone
endémique pour maladie
Lyme

25

Pathogènes habituels de l'arthrite septique

- Staphylococcus aureus
- Streptocoques gr. A,B,C,G
- Si matériel prothétique
S. epidermidis (« coagulaseneg »)
- Neisseria gonorrheae
60-80% cas chez 15-40 ans
-Chez immunosupprimés:
Flore plus variée (Gram -,
champignons, etc.)

26

Présentation clinique de l'arthrite septique

- Fièvre, frissons
- Synovite monoarticulaire (90% cas)
Incidence Genou > hanche > épaule > cheville
> poignet
- UDIV: sacro-iliaque, sternoclaviculaire,
symphyse pubienne

27

Traitement de l'arthrite septique

Choix de Tx initial idem cellulite ou ostéomyélite
Couverture Gram + principalement
À ajuster selon résultat cultures
Tous IV 💉 x 3 sem
#1 Céfazoline
- Cloxacilline (mais administration problématique en ATIVAD)
- Ceftriaxone
- Pipéracilline+ tazobactam
- Vancomycine (si SARM)* Daptomycine, Linézolide (si vanco mal tolérée)
- Clinda (alternative : pénétration poss. meilleure, mais sensibilité réduite S.aureus et risque C.difficile)

28

Suivi patient sous céfazoline ATIVAD

Rash cutané occasionnellement
Neutropénie peut parfois survenir lors traitement prolongé
- 1-4% rapporté avec ß-lactamines
- Dose-dépendant (dose cumulative)
-Neutropénie survient généralement > 10 jrs après début Tx
- surveillance FSC + différentielle AU MOINS hebdomadaire
- cesser antibiotique si baisse rapide ou importante neutrophiles
* Au CHUL, 5% prévalence après en moyenne 17 jours de Tx