Chapitre 4. Douleur du TGI (viscéral) Flashcards Preview

Physiologie gastro intestinale > Chapitre 4. Douleur du TGI (viscéral) > Flashcards

Flashcards in Chapitre 4. Douleur du TGI (viscéral) Deck (31):
1

- Quels sont les types de neurone qui transmettent la douleur vive localisée ?

Neurones myélinisés de type Alpha et delta

2

- Quels sont les types de neurones qui véhiculent la douleur diffuse ?

Neurones amyélinisés type C.

3

- Quels sont les caractéristiques morphologiques expliquant pourquoi les neurones de type-C transmettent le message nerveux plus lentement ?

Leur axone est non-myélinisé.
Autres caractéristiques??

4

- Quels sont les 2 modes de transduction des neurorécepteurs sensitifs ?

Ionotrope ou métabotrope.

5

- Est-ce que les neurorécepteurs sensitifs sont responsables de générer des variations de potentiel membranaire ou sont-ils responsables de générer des potentiels d'action qui seront propagés jusqu’à la moelle épinière ?

Génèrent des potentiels d’actions qui se propagent jusqu’à la moelle épinière.

6

- Dans quelles couches du TGI se localisent les nocicepteurs (mésentère, périvasculaire, séreuse, musculaire lisse longitudinale, plexus myentérique, musculaire lisse circulaire, muqueuse) ?

Dans la muqueuse et la séreuse du TGI, du mésentère et du péritoine
*Pas sur du tout*

7

- Au point de vue douleur, le TGI serait plus sensible à l’écrasement ou au gonflement ?

Plus sensible au gonflement.

8

- Puisque le TGI est de nature peu sensible à la douleur, d’où proviennent les molécules qui sensibilisent les nocicepteurs à la douleur ? Nommez deux agents sensibilisant.

De la destruction ou de l'inflammation d'un tissu.
Prostaglandine et sérotonine.

9

- Comment ces composés (qui sensibilisent les nocicepteurs à la douleur) permettent de rendre plus sensible le neurone sensitif possédant les nocicepteurs ?

En abaissant le seuil d’activation.

10

- Que signifie le terme hyperalgésie ?

Sensibilité accrue à la douleur. Car le seuil d’activation est plus bas, ce qui rend le système neurosensitif plus sensible.

11

- Que signifie le terme allodynie ?

Signal normalement non perçu qui à cause de l’augmentation de la sensibilité neuronale devient douloureux.

12

- L’innervation viscérale permettant la transmission de douleur est de nature très sensible ou peu sensible ?

Peu sensible.

13

- Qu'est-ce qui différencie le fonctionnement des neurones nocicepteurs du TGI de ceux localisés à la peau au point de vue de leur seuil d'activation ?

Leur seuil d’activation est plus haut

14

- Les neurones sensitifs du TGI qui transmettent les stimuli nociceptifs sont dits « polymodaux », pourquoi ?

Ils sont activés par plusieurs types de stimuli de nature chimique, mécanique par la distension et thermique.

15

- Pourquoi le péritoine pariétal est plus sensible que le péritoine viscéral ?
????

Car le péritoine viscéral n'a pas d'innervation nociceptive, mais le péritoine pariétal possède des fibres sensitives

16

- Le neurone sensitif nociceptif (douleur) à l'origine du TGI emprunte quel trajet et fait synapse à quel endroit dans la moelle épinière ?

(Faisceau ascendant antérolatéral) Corne dorsale de la moelle épinière ???

17

- À la jonction synaptique entre le neurone afférent sensitif et le 2ième neurone dans la moelle épinière,
1) quel est le canal ionique et l’ion qui permet la libération des neurotransmetteurs ?

2) quel est le neurotransmetteur excitateur libéré par les neurones sensitifs ?

1)Canaux calciques sensibles à la dépolarisation et Ca2+.
2)Le glutamate.

18

- Nommez un neuromodulateur libéré par le neurone sensitif lorsque la fréquence des potentiels d'action est élevée ou que le stimulus de douleur persiste ?

Neuropeptides, substance P.

19

- En lien à la question précédente, quel est l’effet de ce neuromodulateur (Substance P) sur le 2ième neurone ?

Modifie la transmission synaptique en rendant le 2e neurone plus sensible.

20

- Quel est le nom du faisceau ascendant (2ième neurone) qui achemine les stimuli de douleur de la moelle épinière au cerveau ?

Antérolatéral (ventrolatéral) ou spinothalamique.

21

- Le faisceau ascendant antérolatéral permet la transmission de 2 types de douleur pourquoi ?

Car il est composé de 2 voies ascendantes différentes, une voie rapide et une lente.

22

- Le faisceau rapide de la douleur excite quelle région du cerveau et quelle est sa fonction?

Vers le cortex pour définir la localisation précise, la durée et l’intensité de la douleur.

23

- Le faisceau lent de la douleur excite quelle région du cerveau et quelle est sa fonction?

Vers la formation réticulée pour définir l’aspect désagréable, insupportable, à l’origine d’émotions d’anxiété ou de dépression et stimulation du système autonome sympathique.

24

- Les faisceaux descendants qui origine du cortex ou de la région réticulée peuvent moduler le signal de douleur. Nommez trois neurotransmetteurs importants qui peuvent être libérés dans la corne dorsale à la jonction entre le 1er neurone (sensitif) et le 2ième neurone (ascendant).

Noradrénaline, opioïdes et GABA.

25

- Quel est le mécanisme d’action de la noradrénaline, opioïdes et GABA sur la membrane pré-synaptique qui permet d'atténuer (d'inhiber) le signal de douleur ?

Inhibition présynaptique. Diminution de l’entrée de Ca2+ ce qui réduit la relâche des vésicules présynaptiques contenant les neurotransmetteurs.

26

- Nommez deux mécanismes possibles par lequel ces neurotransmetteurs (noradrénaline, opioides, GABA) peuvent inhiber la transmission nerveuse à la membrane post-synaptique ?

Hyperpolarisation postsynaptique : action sur les canaux d’écoulement au K+ et Cl- ce qui favorise une hyperpolarisation de la membrane.

27

- Nommez 3 raisons pourquoi la sensation de la douleur viscérale transportée par le réseau de nerfs spinaux (sympathique) est plus diffuse que la somatique

- Les neurones viscéraux sensitifs se distribuent de façon diffuse sur une dizaine de segments thoraciques et lombaires selon la portion du TGI en cause.
- L’innervation viscérale sensitive est moins développée que la somatique et à majorité constituée de neurones de type-C.

28

- Quelle est l’explication anatomique qui explique pourquoi une douleur viscérale pourra être perçue provenant de la peau ou d’origine musculaire ?

Une des couches cellulaires dans la racine dorsale de la corne dorsale de la moelle épinière est constituée de neurones convergents. Il y convergence anatomique de neurones afférents nociceptifs cutanés, musculaires et viscéraux. (Douleur rapportée dans une région somatique).

29

- Pouvez-vous en nommez des exemples (p.ex. chez l’Humain) ?
(une douleur viscérale pourra être perçue provenant de la peau ou d’origine musculaire)

Ischémie cardiaque qui cause une douleur à l’épaule gauche.
Douleur au diaphragme causé par une tumeur sera rapportée à l’épaule.
Douleur utérine lors des menstruations cause une douleur sur la peau de l’abdomen.

30

- Lors de douleur viscérale qui origine du TGI pourquoi dans certains cas peut-on observer une sensibilité accrue à la peau ou une rigidité des muscles abdominaux ?

Les afférences viscérales à partir de la lésion convergent à la corne dorsale vers les interneurones qui stimulent à leur tour des motoneurones qui provoquent une contraction des muscles sollicités.

31

- Expliquer les 4 façons dont la sévérité de la douleur viscérale peut évoluer dans le temps ?

- La douleur augmente et se résorbe d’elle-même.
- La douleur augmente, puis se résorbe, puis revient.
- La douleur s’accentue avec le temps occasionnée par la destruction tissulaire et l’inflammation.
- Douleur qui s’accentue rapidement avec un résultat catastrophique.