CIRCULATION AUTOMOBILE - les rêgles de circulation des engins de secours Flashcards Preview

CONNAISSANCES DES INS ET DES TEXTES > CIRCULATION AUTOMOBILE - les rêgles de circulation des engins de secours > Flashcards

Flashcards in CIRCULATION AUTOMOBILE - les rêgles de circulation des engins de secours Deck (17)
Loading flashcards...
1

Le port de la ceinture de sécurité est .......... dès lors que le véhicule en est .......... .

obligatoire / équipé

2

tout conducteur d’un véhicule usant des avertisseurs spéciaux sonores et lumineux doit obligatoirement ........................................... et ne poursuivre sa route qu’après s’être assuré de pouvoir le faire sans danger (vacuité du croisement et arrêt des autres usagers).

marquer un temps d’arrêt net

3

Dans tous les cas où les avertisseurs lumineux sont actionnés, les feux de croisement
doivent ................................ .

obligatoirement être allumés

4

Tout départ en intervention est considéré comme une urgence et induit l’usage des avertisseurs spéciaux sonores et lumineux. En revanche, la conduite doit s’adapter ................................., afin de ne pas exposer inutilement les tiers et l’équipage à des risques inconsidérés (fuite d’eau en pavillon, transport,…).Une montée en garde pour rééquilibrer la couverture opérationnelle doit être également considérée comme une ............... .

au degré d’urgence de la mission / urgence

5

Certains établissements, par la fréquence du passage des véhicules de secours qu’ils engendrent ou leur nature même, doivent faire l’objet d’une attention particulière à leur proximité pour ce qui concerne l’usage des avertisseurs sonores. quels sont-ils ?

ª des centres de secours ;
ª des établissements de soins ;
ª de certains établissements publics (Palais de l’Elysée, Matignon, ministères, préfecture de police, etc.).

6

Pour préserver le voisinage du centre de secours
L’usage de l’avertisseur sonore dans l’enceinte du centre de secours est ................................ en dehors des essais imposés par les opérations de .............. et de ..................... .

formellement interdit / contrôle / maintenance

7

Certaines interventions imposent la discrétion et un usage modéré, voire déconseillé, des avertisseurs, afin d’éviter d’aggraver la situation. C’est le cas par exemple dans les situations de ........................., ou aux abords d’une intervention pour ................................... .

violences urbaines / une personne menaçant de se jeter

8

Au retour d’intervention, les chefs d’agrès se conforment aux règles générales de la circulation. L’usage des avertisseurs sonores et lumineux est strictement ................... .

interdit

9

Lors d’une évacuation de victime, la conduite doit être souple, sans coup de frein ni changement de vitesse brusque. Cette technique de conduite doit faire l’objet de formations progressives et adaptées auprès des plus jeunes conducteurs dans chaque centre de secours, dans le cadre de la préparation opérationnelle, avant de les faire conduire dans les conditions réelles d’intervention.
Le véhicule doit se déplacer dans des conditions normales de circulation sans utiliser les ............................................... .

avertisseurs sonores et lumineux

10

Lors d’un transport vers un centre hospitalier, l’utilisation des voies réservées à la circulation des bus doit rester ................... et .............. par le seul souci d’une prise en charge plus rapide de la victime sur ordre express et clairement exprimé du ...................... . Dans ce cas, les avertisseurs sonores et lumineux doivent être ................... .

exceptionnelle / justifiée / médecin-coordinateur / en fonction

11

S’agissant d’une victime d’un traumatisme, la vitesse de l’engin, hors autoroute et voie rapide, ne doit en aucun cas excéder .............. .

30 km/h.

12

Pour le cas des AR, si l’urgence médicale l’impose et sous la seule responsabilité du
médecin, il peut être fait usage des ......................... pendant le transport
Le transport d’une victime par un VSAV utilisant ses avertisseurs sonores et lumineux n’est envisageable que dans les situations imposées par ................... et sur ordre express et clairement exprimé du ................... .
Si besoin, une escorte de motards peut être demandée.

avertisseurs sonores et lumineux / l’urgence médicale / médecin-coordinateur.

13

En règle générale, les sens interdits doivent être respectés. Toutefois, la marche à contresens peut être admise, uniquement sur de ................... et lorsque la circulation est ....... .

courtes distances / nulle

14

Lorsque le conducteur d’un véhicule refuse de céder le passage à un engin se rendant sur intervention ou si la position du véhicule gêne significativement la progression des secours (livreur arrêté en pleine voie, véhicule stationné devant un accès, etc.), le chef d’agrès doit le mentionner dans la .... rubrique de son message de rentrée. Après avoir noté la description du véhicule et sa plaque minéralogique, il prend contact avec le ..................................... pour la procédure à suivre (signalement, dépôt de plainte, etc.).

8ème / bureau des affaires juridiques et de la commande publique (groupe contentieux)

15

LE GUIDAGE
Dans les passages difficiles, lors des manœuvres délicates ou pour garer le véhicule, le ............., ou le ................... par ce dernier, doit descendre du véhicule pour guider le conducteur.
Le guidage est obligatoirement réalisé par ..................... et nécessite une reconnaissance préalable des ............ . Le guide ne doit jamais se trouver derrière le véhicule lorsqu’il est en ................... .

chef d’agrès / gradé désigné / l’avant du véhicule / abords / mouvement

16

Lorsqu’un ou plusieurs engins sont immobilisés sur la voie publique, il appartient au chef d’agrès de faire prendre toutes les mesures immédiates de protection de son personnel et de son matériel.
A minima, que comprennent ces mesures ?
ET a quoi ces mesures doivent elles être adaptées ?

ª le maintien en fonction des avertisseurs lumineux (signalisation de position)
ª la mise en place de dispositifs coniques auto-stables à bandes blanches et rouges à distance suffisante (signalisation d’approche réduite) ;
ª le port d’une tenue de haute visibilité conforme aux dispositions du code du travail (EPI).

ª à la nature de la voie ;
ª à l’importance du danger ;
ª aux conditions générales de circulation ;
ª à la visibilité.

17

Lorsque l’engin en est doté, l’utilisation du lot de signalisation en dotation est impérative.
La signalisation allégée, mise en place dans l’urgence par les premiers intervenants, doit être relayée dès que possible par les signaux et panneaux de types réglementaires disposés par les services ............... ou en charge des routes.

de police