Coudert Flashcards Preview

5.5.2 Enfant Sourd > Coudert > Flashcards

Flashcards in Coudert Deck (114)
Loading flashcards...
1

à quoi correspond l'onde I

nerf cochléaire

2

à quoi correspond l'onde II

noyaux cochléaires

3

à quoi correspond l'onde III

olive supérieure (tronc cérébral)

4

à quoi correspond l'onde IV

lemnisque latéral

5

à quoi correspond l'onde V

colliculus inférieur

6

que code l'hémisphère gauche ?

perception des consonnes, des traits distinctifs : compréhension « brute » de la parole

7

que code l'hémisphère droit ?

infos fréquentielles (prosodiques), voyelles et infos émotionnelles.

8

la latéraliation pour le droitier est valable à combien de % ?

80-90%

9

la latéralisation pour le gaucher est valable à combien de % ?

50-50

10

TTA : Trouble du Traitement Auditif

Les enfants atteints ont une audition normale mais un fonctionnement auditif central déficient

11

surdités de transmission

celles qui touchent la partie mécanique : oreille externe, avec notamment toutes les agénésies du CAE, les aplasies, les sténoses complètes du CAE; les pathologies de l’oreille moyenne et toutes les pathologies cholestéatomateuses (rares chez l’enfant), ainsi que toutes les otites.

12

conséquences surdités de transmission

provoquent un déficit mécanique, donc un déficit d’amplification. C’est-à-dire que ce sont des enfants qui vont entendre tout moins fort

13

surdité de perception

vont être le champ majeur, avec toutes les surdités congénitales, génétiques ou acquises

14

conséquences surdités de perception

La plupart du temps, on a une audition mécanique normale, mais un déficit au niveau des cellules ciliées externes, ou pire des cellules ciliées internes, voire un déficit au niveau neuronal. Cela cause beaucoup de distorsions et rend plus difficile l’appareillage.

15

peut-on dépister par OEA une neuropathie du 8 ?

En effet, les OEA ne testent que les cellules ciliées externes de la cochlée. En cas de neuropathie auditive, les cellules ciliées externes sont présentes et normales. Donc l’enfant est sourd, avec un dépistage néonatal normal.

16

pb le plus important d'une neuropathie

Le problème d’une neuropathie : ce n’est généralement pas appareillable ni implantable, sauf dans de rares cas.

17

surdité légère

perte de 21-40dB
difficultés à voix basse ou lointaine, diagnostic à 5-6 ans

18

surdité moyenne type I

perte de 41-55dB, l’enfant apprend à parler, demande la TV plus fort, parole perçue si on élève la voix, nbreux bruits familiers non perçus
diagnostic à 2-3ans

19

surdité moyenne type II

perte 56-70dB
parole perçue si on élève la voix, nbreux bruits familiers non perçus
diagnostic à 2-3ans

20

surdité sévère type I

perte 71-80dB
diagnostic à 1-2ans
quelques bruits forts restent perçus, langage non acquis

21

surdité sévère type II

perte 81-90 dB
quelques bruits forts restent perçus, langage non acquis

22

surdité profonde type I

perte 91-100 dB
aucune perception de la parole, seuls de rares bruits très forts sont perçus
diagnostic environ 1 an

23

surdité profonde type II

perte 101-110 dB
aucune perception de la parole, seuls de rares bruits très forts sont perçus
diagnostic environ 1 an

24

surdité profonde type III

perte 111-120 dB
aucune perception de la parole, seuls de rares bruits très forts sont perçus
diagnostic environ 1 an

25

cophose: surdité totale

perte >120 dB

26

Pourquoi un appareillage précoce ?

pour assurer l'immersion sonore nécessaire ( maturation neuronale se fasse de l’oreille interne vers le cortex, il faut une bonne stimulation périphérique et que l’enfant reçoive des bruits en permanence)

27

que permet l'immersion sonore ?

Cette immersion sonore permet de développer la fonction d’alerte (voiture qui arrive), et permet aussi de ne pas s’inquiéter de certains sons du quotidien.

28

que se passe-t-il en cas d'appareillage trop tardif ?

Si l’appareillage est trop tardif, on peut avoir un retard ou une absence complète de maturation du système nerveux central, le nerf auditif ne sera plus myélinisé donc plus « isolé », et toute la tonotopie centrale sera modifiée. Si on modifie la tonotopie centrale, on modifie tous les items de la compréhension, du langage, et ces enfants garderont des séquelles. Ils auront plus tard une « voix de sourd », parce qu’il n’y a pas eu de stimulations suffisamment précoces.

29

age critique de l'appareillage

2 ans, le risque par la suite c’est la mise en place chez l’enfant malentendant d’une plasticité de privation, c’est-à-dire que le cerveau colonise d’autres zones que les zones auditives pour s’aider.

30

au niveau du dvpmt psycho-affectif, que va entrainer une DAL ?

troubles attentionnels possibles, surdités à audiogramme normal, avec des problèmes scolaires,