Cours 11: L’évaluation des interactions parent-enfant et du milieu familial Flashcards Preview

Développement social et affectif des 0-12 ans- Examen 3 > Cours 11: L’évaluation des interactions parent-enfant et du milieu familial > Flashcards

Flashcards in Cours 11: L’évaluation des interactions parent-enfant et du milieu familial Deck (30)
Loading flashcards...
1

Quels sont les constats issus du domaine de l’attachement ?

De nombreux éléments du risque passent par l’interaction pour influencer le développement de l’enfant à divers niveaux.
– Difficile d’utiliser la Situation Étrangère en milieu naturel plutôt qu’en laboratoire
– Une évaluation de la qualité de l’interaction et de la sécurité de l’attachement est importante afin de mieux cibler l’intervention/la prévention

2

Quels sont les étapes qui composent la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile?

– Arrivée & entrevue
– Evaluation du développement mental et moteur
– Jeu libre/jeu structuré
– Séquence de questionnaire

3

Que cherchons-nous à obtenir comme information lors de stratégie d’observation et d’évaluation à domicile?

• Dans chaque étape, nous recherchons à obtenir des informations directes et indirectes.
– Les informations directes concernent les informations sur lesquelles portent l’évaluation: entrevue, questionnaires, évaluation du développement, etc.
– L’information indirecte concerne la qualité des interactions parent-enfant durant les moments où l’on obtient des informations directes

4

Pourquoi observe-t-on les interactions de façon indirecte lors de stratégie d’observation et d’évaluation à domicile?

• On observe les interactions de façon indirecte car les deux stratégies d’observation directe des interactions sont limitées.
– Le fait de demander au parent d’interagir avec l’enfant pour évaluer directement l’interaction crée une situation artificielle et peu informative quant aux interactions naturelles
– Aller faire des observations à domicile en demandant aux parents d’ignorer notre présence fonctionne mal car les interactions sont rarement naturelles. On oublie difficilement la présence d’un observateur silencieux…

5

À quoi ressemble l'observation indirecte?

• L’observation indirecte ressemble beaucoup au contexte naturel : les parents doivent diviser leur attention entre les tâches quotidiennes (cuisiner, répondre au téléphone, faire le ménage) et s’occuper de l’enfant. Les observations directes constituent donc une tâche qui divise l’attention du parent.

6

Décrivez l'étape de l'Arrivée et Entrevue de la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile.

• Arrivée et Entrevue
– Le visiteur constitue une nouveauté dans le contexte des relations familiales habituelles.
– Ceci peut constituer une opportunité pour observer comment la famille s’adapte à une nouvelle situation.

7

Quels sont les questions qui guident les observations à l'étape de l'Arrivée et Entrevue de la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile?

• Questions qui guident les observations:
– parent (P):
• Est-ce que P remarque si B se sent inconfortable à l’arrivée des visiteurs? Qu’est-ce qui nous fais penser que oui/non? Comment P répond aux inquiétudes de B? Est-ce
que B est réconforté?
• Durant l ’entrevue, quelles sont les réponses de P face aux demandes/besoins/comportements de B?
– Enfant ou bébé (B):
• Au moment de l’arrivée, si B est inquiet, est-ce qu’il regarde P? Est-ce que B se précipite vers l’étranger? Quel est l’état émotionnel de B face à P? face à l’étranger?
• Est-ce que B cherche l’interaction/la proximité/le contact avec P?
• Comment B réagit-il suite aux initiatives de P?

8

À quoi doit porter attention l'observateur pendant l'entrevue à l'étape de l'Arrivée et Entrevue de la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile?

• Pendant l’entrevue
– L’observateur doit porter attention aux déplacements de l’enfant et à l’attention du parent pour son enfant pendant qu’il répond aux questions.

9

Quels sont les questions qui guident les observations à l'étape d'Évaluation du développement de la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile?

• Parent:
– Comment P soutien les tâches de B? Quel est l’intérêt de P à l’égard de ce que B fait? Encouragement? Quelle est la réaction de P face à l’échec de B?
– Qu’est-ce qui semble motiver les interventions de P?
– Est-ce que P suit l’évaluation, l’intérêt de B?
• Enfant:
– Est-ce que B est enjoué? Quel est son état affectif durant l’évaluation? Est-il craintif?
– Est-ce que B s’intéresse aux jeux?
– Comment se passent les transitions d ’une tâche à une autre? Est-ce que B collabore ou résiste aux consignes de l’évaluateur?
– Est-ce que B recherche l’interaction avec P? Quelle est la réponse de P?
– Est-ce que B est à l’aise avec le contact physique?

10

Décrivez l'étape du Jeu parent-enfant de la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile.

Jeu parent-enfant
– Avec des jouets que l’on apporte (pour pouvoir faciliter la comparaison entre différentes familles) et sans jouet

11

Quels sont les questions qui guident les observations à l'étape du Jeu parent-enfant de la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile?

• Parent:
– Comment P s ’y prend pour présenter les jeu?
– Est-ce que P suit le jeu de B ou a son propre agenda? Est-ce que P impose son agenda?
– Comment P organise le jeu pour qu’il soit accessible à B?
– De quelle façon P répond aux initiatives de jeu de B? Aux expressions affectives? Est-ce que P engage M dans des vocalisations? Jeu parallèle? Est-ce qu’il y a des échanges visuels, face-à-face? Est-ce qu’il y a une réciprocité dans l’interaction?
• Enfant:
– Est-ce que B recherche l’interaction avec P autour du jeu? Quel est son attitude face à l’étranger?
– Est-ce que B cherche à jouer indépendamment de P, éviter P? Est-ce qu’il y a une lutte entre P et B pour la manière dont le jeu doit se dérouler?
– Est-ce que B persiste malgré le degré de difficulté des tâches? Comment est-ce que B répond aux initiatives de P pour jouer, introduire des nouveaux jeux, etc?

12

Décrivez l'étape des Questionnaires de la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile.

Questionnaires
– L’évaluateur et le parent remplissent des documents. Le focus n’est plus sur l’enfant et cette situation

13

Quels sont les questions qui guident les observations à l'étape des Questionnaires de la stratégie d’observation et d’évaluation à domicile?

• Parent:
– Comment P divise-t-il son attention entre demandes de B et questionnaires?
– Est-ce que P répond aux demandes de B? Comment?
• Enfant:
– Est-ce que le jeu de B est à proximité de P? Loin? Y a t’il des contacts physique?
– Est-ce que B manifeste des besoins/demandes? Comment? Est-il satisfait des réponses de P?

14

Suite aux rencontres, quels outils est utilisé pour faire l'évaluation des interactions?

• Le HOME comme mesure qui évalue l’environnement
familial

• La méthodologie du tri de carte (Q-Sort)
– Q-sort de sensibilité maternelle
– Q-sort d’attachement
– utilisé uniquement avec des enfants de plus de 12 mois.

15

Quels sont les items les moins représentatif de sensibilité?

• Items les moins représentatif de sensibilité.
– M n ’est pas consciente des signaux d ’inconfort de B.
– M répond surtout aux signaux prolongés ou répétés de B.
– M taquine B même lorsqu’il a cessé de ressentir du plaisir.
– M assujettit B à un déluge de stimulation.
– Interactions brutales avec B.
– Le rythme des interactions est établi par M.

16

Quels sont les items les moins représentatif de sensibilité?

• Items les moins représentatif de sensibilité.
– M n ’est pas consciente des signaux d ’inconfort de B.
– M répond surtout aux signaux prolongés ou répétés de B.
– M taquine B même lorsqu’il a cessé de ressentir du plaisir.
– M assujettit B à un déluge de stimulation.
– Interactions brutales avec B.
– Le rythme des interactions est établi par M.

17

En quoi conssiste l'évaluation avec le Q-sort d’attachement?

• Q-sort d’attachement.
• Accent sur le comportement de l’enfant
– B fait référence à son parent
– B organise son jeu autour de la présence de son parent
– B s’oriente vers P si en détresse
– Etc.

18

Quel est le but global des visites à domicile?

• Le but global des visites à domicile est de créer un contexte permettant de faire ressortir des interactions parent-enfant significatives dans une perspective d’attachement parent-enfant.

19

À quoi nous aide la structure de la visite?

• La structure de la visite nous aide à faire ressortir ces interactions. On porte toujours une attention particulière aux événements suscitant un degré d’inconfort ou de détresse chez l’enfant. La détresse est perçue comme faisant ressortir l’organisation sous-jacente à toutes les relations d’attachement.

20

À quoi nous aide la rencontre post-visite?

• La rencontre post-visite aide à les intégrer les divers événements de la visite à la maison, dans une perspective d’évaluation.

21

Quels sont les objectifs de la rencontre post-visite?

Objectifs:
– Discuter de la visite afin d’en retirer les grandes lignes de l’organisation de la relation parent-enfant.
– Créer une description chronologique de la visite à domicile en situant dans le temps et dans un contexte d’évaluation les divers événements.
– Résumer les caractéristiques comportementales de la dyade.
– Décrire le modèle relationnel en fonction des caractéristiques dyadiques.
• Attachement sécurisant, évitant, ambivalent, désorganisé.

22

Vrai ou faux? Toutes les interactions ont la même signification.

Faux.
• Toutes les interactions n’ont pas la même signification. Certaines sont plus importantes que d’autres.
– La présence d’interactions avec des émotions négatives pèsent plus que les interactions à saveur positives.

23

Sur quoi porte-t-on attention lors de l'évaluation de la visite?

• On porte toujours l’attention sur l’organisation des comportements, plutôt que sur les « bons » ou « mauvais » comportements.
– Les gestes doivent être appropriés à un contexte donné, à l’organisation globale de l’interaction parent-enfant. Un geste peu sembler positif (donner un bec) mais peu approprié dans un contexte (l’enfant a faim).
– Chaque détail est important. Si on ne peut expliquer un événement, on le note quand même pour pouvoir l’intégrer à l’ensemble de l’évaluation.
• Par exemple : pourquoi la mère a changé l’enfant de place à un moment donné, sans que l’enfant signale le besoin de changer d’endroit?

24

Qu'est-ce qui est important par rapport aux visites dans une équipe?

Importance de se donner une structure aux visites, une grille commune entre intervenants d’une même équipe pour les différents âges des enfants, de même que d’avoir une très bonne connaissance du développement, des dynamiques familiales et des modèles relationnels.

25

Comment sont utilisées les bandes vidéos?

• L’utilisation de bandes vidéo.
– Fait partie du dossier de chaque enfant.
– Permet de constater le développement (ou le retard de développement). Donne des points de repères.

26

À quoi s'appliquent les règles de base concernant l’évaluation?

• Les règles de base concernant l’évaluation s’appliquent:
– Visites répétées
– Plus d’un évaluateur
– Autres sources d ’information (éducateurs, enseignants, famille élargie, etc.).
– Accord inter-juge

27

Laquelle de ces étapes ne fait pas partie du processus d’observation et d’évaluation à domicile?

A. L’observation du jeu libre entre le parent et l’enfant
B. Les questionnaires
C. L’entrevue
D. L’observation d’un repas pris en famille

A

28

Pourquoi est-il difficile d’évaluer les interactions en demandant aux parents d’ignorer la présence des évaluateurs?

A. Car la plupart des parents refusent de se faire observer.
B. Car il est difficile d’oublier la présence de l’évaluateur, donc les interactions sont moins naturelles.
C. Car le fait d’obliger une interaction la rend artificielle et donc peu représentative.
D. B et C

D

29

L’hypothèse de Smith et Pederson (1988) est que les interactions les plus importantes pour l’enfant et pour le développement de son attachement sont…

A. Celles qui sont structurées autour des jouets.
B. Celles qui sont structurées autour de la nourriture.
C. Celles qui ne sont pas structurées.
D. Toutes les interactions sont aussi importantes.

C

30

Pourquoi est-il important d’avoir une séquence précise des étapes qui constituent une visite à domicile?

A. Afin de s’assurer que les observations effectuées sont fiables, et non pas attribuables à des variations dans la procédure.
B. Afin de ne pas oublier d’étapes.
C. Afin d’éviter que le parent prenne le contrôle de la visite et nous empêche de compléter certaines évaluations.
D. Car les étapes sont prévues pour ne pas fatiguer l’enfant et ainsi obtenir des interactions les plus représentatives possible du quotidien de la famille.

A