Cours 5 - Démarche d'évaluation et classification des TDSP Flashcards Preview

ORT-6027 Développement et troubles développementaux de la parole > Cours 5 - Démarche d'évaluation et classification des TDSP > Flashcards

Flashcards in Cours 5 - Démarche d'évaluation et classification des TDSP Deck (47)
Loading flashcards...
1

Les 5 étapes de la démarche d’évaluation

1. Collecte des données → à l’aide des outils disponibles
2. Analyse des données → à l’aide de la grille sommaire
d’analyse phonologique
3. Interprétation des résultats → à l’aide des données
normatives disponibles en français
4. Établissement du profil communicatif → forces et
faiblesses de l’enfant sur le plan de la parole
5. Formulation d’une conclusion orthophonique → en
tenant compte des systèmes de classification des TDSP

2

Les 4 étapes de la collecte des données

-Anamnèse
-Évaluation de la production de la parole
-Évaluation des habiletés perceptuelles
-Évaluation du mécanisme oral périphérique (MOP) et des praxies

3

Les 3 méthodes pour évaluer la production de la parole

-Évaluation systématique (bilan phonol)
-Évaluation en contexte spontané
-Évaluation dynamique (stimulabilité)

4

Dans un contexte d'évaluation des sons de la parole, quels sont les éléments les plus pertinents de l'anamnèse ?
-Histoire médicale:
-Histoire développementale:

Histoire médicale:
-otites
-évaluation en audiologie

Histoire développementale:
-babillage(âge, quantité, qualité)
-alimentation (succion, étouffement)
-structures orales (contrôle salivaire, position de la bouche au repos, etc.)

5

Quel évaluation permet d'obtenir:
→ Inventaires voyelles et consonnes;
→ Structures syllabiques;
→ PCC;
→ Patrons de transformation.

Évaluation systématique (bilan phonol)

6

Dans l'évaluation systématique, 3 niveaux d'indices sont possibles afin d'aider l'enfant à nommer l'image:

1- Informations supplémentaires pour favoriser l’accès au mot
2- Répétition différée
3- Répétition immédiate

7

Quels sont les 3 avantages de l'Évaluation systématique

• Description systématique des patrons d’erreurs;
• L’enfant ne peut pas « éviter » les sons difficiles;
• Rapide ! Durée d’évaluation : 10-35 minutes

8

Quels sont les 4 désavantages de l'Évaluation systématique

• Typiquement un seul essai par mot;
• Mots produits à isolé (→ pas en langage spontané);
• Pas d’information sur la zone proximale de développement
(→ d’où l’importance de l’évaluation dynamique).
• Contient peu de mots longs : En ajouter si possible (15 à 20)

9

Quelles sont les 4 données obtenues dans le contexte d'évaluation spontanée

-Patrons de transformations: il y en a souvent plus que dans le
bilan phonol
-Intelligibilité : cibles moins prévisibles que le bilan phonol, ce
qui peut diminuer l’intelligibilité
-Variabilité: justement sur la constance ou pas d’un même mot
qui peut revenir à quelques occasions
-PCC: souvent plus faible que dans le bilan phonol

10

Sur quels éléments l'évaluation en contexte spontané nous renseigne-t-il ? (5)

• Les habiletés réelles de l’enfant
• L’impact de l’allongement et de la coarticulation
• Les stratégies de compensation utilisées par l’enfant pour
mieux se faire comprendre
• L’impact des erreurs sur l’intelligibilité globale
• La façon dont l’enfant réagit aux bris de communication

11

Quel évaluation permet de savoir l’habileté de l’enfant à corriger sa production suite à un modèle

Évaluation dynamique
-stimulabilité des phonèmes transformés
-permet de déterminer le pronostic de changement

12

À quel moment peut se faire l'évaluation dynamique?

-lors de l'évaluation des mots-cibles
-au début de l'intervention

13

Quels sont les 3 avantages de l'évaluation dynamique ?

• Permet d’obtenir de l’information qualitative sur les habiletés de l’enfant.
• Permet une description plus approfondie et plus détaillée.
• Permet d’obtenir des informations qui peuvent directement guider le plan d’intervention.

14

Quels sont les 2 désavantages de l'évaluation dynamique ?

• Plus long pour certains enfants (+ erreurs => + temps).
• Parfois décourageant pour certains enfants (exige effort)

15

À quelles évaluation correspond chaque description:
1. 5-10 minutes de jeux ou activités libres / conversation.
2. Se base sur le modèle de développement cognitif de Vygotsky (1978) : environnement optimal pour l’apprentissage de l’enfant (zone proximal de développement)
3. Contient une liste de mots incluant chaque phonème en position initiale, médiane et finale.

1. Évaluation en contexte spontané
2. Évaluation dynamique
3. Évaluation systématique

16

Vrai ou faux
Les difficultés de perception de la parole affecteraient 20% des enfants présentant des troubles du développement des sons de la parole (TDSP)

FAUX
affecteraient 30 à 40 %

17

Évaluation des habiletés perceptuelles
Nature des difficultés perceptuelles chez les enfants présentant un TDSP:
Meilleurs dans _______, mais performance chute ou est rapidement compromise lorsque la _______

-des conditions d’écoute idéale
-qualité du signal sonore ou de la condition d’écoute se
dégrade (Garderie, En classe, Bureau d’orthophoniste)

18

Vrai ou faux
Les erreurs de perception des enfants reflètent souvent leurs
erreurs en production

Vrai
donc importance d’évaluer la perception de la parole des enfants en contexte clinique, en visant les sons mal produits, ce qui est déterminant aussi pour l’autocorrection et la généralisation des acquis

19

Quel est le but de l'évaluation des habiletés perceptuelles?
Tester s'il y a perception du contraste entre ____ vs ____

-son-cible
-erreur de production
ex: antériorisation des vélaires (/k/ vs /t/)

20

Quelles sont les 6 étapes de la procédure d'évaluation des habiletés perceptuelles?

1.Familiarisation avec la tâche (ex.: son nom vs d’autres noms)
2.Opposition des phonèmes par contraste minimal /k/ vs /t/
3. Mise en syllabes de phonèmes-cibles (ex. /tu/ vs /ku/)
4. Choix de mots avec le phonème-cible : Jugement des productions
de l’interlocuteur
5. Jugement de productions en parole continue
6. Jugement de ses propres productions : autocorrection

21

Quel est le but de l'évaluation du MOP et des praxies ?

-Chercher des indices d'un trouble moteur : dyspraxie ou dysarthrie
-Vérifier si présence de déficits structurels

22

Quels sont les 4 éléments à évaluer pour le MOP et les praxies ?

-MOP: Structures, forme et fonctions
-Praxies bucco-faciales
-Praxies verbales : Séries de diadochocinésie; répétitions
de mots /de syntagmes / de phrases
-Fonctionnalité en parole

23

Quel est l'impact sur la production d'une fente palatine ou une fissure sous-muqueuse?

associée à une compétence vélopharyngée réduite
-Hypernasalité et difficulté à produire des consonnes de haute pression (occlusives et fricatives)

24

Fonctions des structures
Quels sont les 5 paramètres moteurs des sons de la parole?

-Amplitude des mouvements
-Vitesse
-Force
-Habileté à varier la tension
-Coordination

25

Vrai ou faux
Il est important de faire l'évaluation systématique du MOP, puisque les moindres anomalies engendrent des difficultés de production des phonèmes

FAUX
Seules des anomalies significatives affectent la production des phonèmes

*Ce ne sont pas les mêmes structures du SNC qui gouvernent les
mouvements non-reliés à la parole que ceux pour la parole.
Les mouvements non-reliés à la parole ne reflètent donc pas
les habiletés à produire les sons de la parole.
En l’occurrence, les exercices oraux-moteurs n’améliorent pas
l’intelligibilité.

26

Qu'est-ce que signifie le mot praxie

Capacité à exécuter des gestes orientés vers un but déterminé

27

Quelles sont les 4 façons d'évaluer les praxies verbales ?

- Séries de diadochocinésie (Papapa)
- Répétition de mots
- Répétition de syntagmes
- Répétition de phrases

28

Après l'évaluation, quels sont les types d'inventaires à réaliser ?

- Inventaire syllabique
- Inventaire phonémique
- Inventaire vocalique

29

Quelle est la différence entre l'inventaire phonémique et phonétique ?

• Inventaire phonémique: Liste des consonnes bien produites par l’enfant dans les mots – dans chacune des positions (initiale, médiane, finale, finale de syllabe)
• Inventaire phonétique (consonnes en émergence): Capacité de l’enfant à produire le son d’un point de vue moteur, en sachant que des facteurs linguistiques influencent sa maîtrise.
-consonnes stimulables

30

L’un des buts de l’évaluation est d’établir _______

des recommandations cohérentes avec le profil établi

31

Vrai ou faux
< 3 ans : Si l’enfant est inintelligible, une intervention précoce surtout
axée sur la stimulation du langage est recommandée.

Vrai

32

Vrai ou faux
• 3 à 8 ans : Si l’enfant a une intelligibilité réduite ou comporte des
erreurs idiosyncrasiques, une intervention en parole est
n'est pas nécessairement recommandée.

FAUX

33

Vrai ou faux
Sur le plan linguistique, il faut des mots et des combinaisons de mots AVANT de pouvoir travailler spécifiquement la production des sons de la parole.

Vrai

*sauf en dyspraxie

34

Quelles sont les 3 classifications des TDSP?

→ Classification de dodd
→ Classification de shriberg
→ Modèle psycholinguistique de Stackhouse et Wells

35

Quelles sont les 3 grandes catégories de la classification de Dodd

→ Phonétique
-trouble d'articulation, distorsions

→ Phonémique
- retard phonologique
-trouble phonologique constant
- trouble phonologique inconstant

→ Trouble de la programmation motrice
-dyspraxie verbale

36

Quelles sont les caractéristiques de la classification de Dodd

→ se base sur les caractéristiques de surface
→ Permet de classifier de façon fiable à un moment X
→ aucune preuve de la stabilité de la classification dans le temps

37

Quelles sont les 3 grandes catégories de classification de Shriberg

→ Retard de parole
-origine génétique
-origine environnementale (risque psycho-social)

→Troubles moteur de la parole
- dyspraxie verbale
-dysarthrie
-non-spécifique

→ Erreurs articulatoires
-distorsions

38

Quelles sont les caractéristiques de la classification de Shriberg

→modèle médical, qui est d'abord un outil de recherche
→relie les caractéristiques de la parole à des processus explicatifs sous-jacents
→les processus explicatifs sous-jacents sont à leur tour reliés à des facteurs étiologiques probables

39

Quelles sont les caractéristiques du modèle psycholinguistique de Stackhouse et Wells ?

→ implications en clinique: permet l'identification des processus pathologiques et des forces ainsi que l'élaboration d'hypothèses sur les causes
→ supporté par plusieurs études qui démontrent que les enfants avec TDSP ont un déficit à un point ou un autre de la chaîne de traitement phonologique
→ supporté par plusieurs études qui démontrent que l'identification des déficits mène à une meilleure sélection des objectifs et une meilleure efficacité des interventions

40

TDSP
quelles sont les atteintes d'origine fonctionnelle (sans cause connue)

→ articulation
aspects moteurs

→phonologie
aspects linguistiques

41

TDSP
quelles sont les 3 atteintes d'origine biologique?

→atteinte motrice/neurologique
Exécution: dysarthrie
Planification: dyspraxie

→ atteinte structurelles
fissure palatine ou autres anomalies crânio-faciales

→ atteinte sensorielle/perceptuelle
déficience auditive

42

Importance de considérer ________ de l'enfant avant de conclure à un TDSP

l'exposition linguistique

43

La présence de patrons non-développementaux / atypiques chez les enfants préscolaire serait prédictif de:

difficultés de conscience phonologique et de difficultés en lecture à 8 ans

44

2. Analyse des données → à l’aide

de la grille sommaire d’analyse phonologique

45

3. Interprétation des résultats → à l’aide

des données normatives disponibles en français

46

4. Établissement du profil communicatif →

forces et faiblesses de l’enfant sur le plan de la parole

47

5. Formulation d’une conclusion orthophonique → en
tenant compte

des systèmes de classification des TDSP