Cours 6 Flashcards Preview

Neuroanatomie et neurophysiologie des systèmes > Cours 6 > Flashcards

Flashcards in Cours 6 Deck (36)
Loading flashcards...
1

Qu'est-ce que la lumière?

Une radiation électromagnétique visible.

2

Comment caractérise-t-on la lumière?

- Amplitude : différence entre creux et sommet. Plus l'amplitude est faible, plus la scène visuelle a l'air sombre. Bonne amplitude = on voit clairement les contrastes, mesure en candela(cd)/m2
- Longueur d'onde : période spatiale, distance entre deux ondes (deux pics ou deux creux) qui se mesure en nm. Visible chez l'humain : entre 400 et 700 nm.

3

Est-ce que la couleur est équivalente à une longueur d'onde?

Non, la couleur est un attribut subjectif pas équivalent à une longueur d'onde. MAIS les différentes longueurs d'ondes sont perçues comme différentes couleurs. (400 = bleu, 700 = rouge)
Une couleur résulte souvent d'un mélange de longueurs d'onde

4

Décrivez optique, réflexion, absorption et réfraction.

- Optique : étude des rayons lumineux et de leurs interactions
- Réflexion : changement de direction des rayons de lumière heurtant une surface (angle d'incidence = angle de réflexion)
- Absorption : déviation des rayons lumineux qui passent d'un milieu transparent à un autre (car vitesse conduction est différente d'un milieu à l'autre)

5

Sclérotique, cornée, muscles extra-oculaires, conjonctive, pupille et iris.

- Sclérotique : paroi dure du globe oculaire (blanc de l'oeil)
- Cornée : en continuité avec la sclérotique mais transparente
- Muscles extra-oculaires : 3 paires de muscles qui contrôlent de mouvement des yeux (invisibles car derrière la conjonctive)
- Conjonctive : membrane qui se replie à partir de l'intérieur des paupières et se rattache à la sclérotique
- Pupille : orifice par lequel la lumière entre dans l'oeil
- Iris : comporte 2 muscles qui contrôlent le diamètre de la pupille (entre 2 et 8 mm) et sa pigmentation donne la couleur à l'oeil

6

Qu'est-ce que le réflexe pupillaire? Il est consensuel, qu'est-ce que cela veut dire?

Réflexe pupillaire : ajustement du diamètre de la pupille en fonction de l'éclairage
Consensuel : la lumière dans un oeil provoque le réflexe dans les deux yeux

7

Décrivez humeur aqueuse, cristallin, muscles ciliaires, ligaments suspenseurs du cristallin, humeur vitreuse et épithélium pigmenté.

- Humeur aqueuse : liquide entre cornée et cristallin
- Cristallin : structure ovale située derrière l'iris qui se bombe ou s'aplatit afin d'ajuster le focus si l'image est proche ou loin
- Muscles ciliaires : responsables de l'accomodation (ajustent le cristallin)
- Ligaments suspenseurs du cristallin : attachent le cristallin aux muscles ciliaires
- Humeur vitreuse : liquide visqueux entre cristallin et rétine (corps flottants - résidus organiques - du vitré s'y trouvent)
- Épithélium pigmenté : couche externe pigmentée de la rétine qui absorbe les photos perdus

8

Qu'est-ce que la transduction? Où a-t-elle lieu?

Transformation de la lumière (signal physique) en signal nerveux. A lieu dans la rétine

9

Quel outil nous permet d'observer le fond de l'oeil? Par qui a-t-il été inventé?

L'ophtalmoscope, inventé par Hermann Von Helmholtz

10

Qu'est-ce que le disque optique/la tâche aveugle?

Zone circulaire décolorée par où sortent les 1 million d'axones des cellules ganglionnaires de la rétine pour rejoindre le cerveau (tête du nerf optique). Ne contient pas de photorécepteurs

11

Les vaisseaux sanguins tapissent la surface ___ la rétine.

Devant (lumière doit les traverser)

12

Décrivez macula et fovéa.

- Macula : centre de la rétine (temporal au disque optique) où la lumière est la plus aigue (absence de vaisseaux sanguins de forte taille améliore la qualité de la vision). De teinte jaunâtre
- Fovéa : petite partie très spécialisée de la macula (vision centrale = la plus précise). Rétine plus fine à cet endroit qu'ailleurs. Environ 2 mm. Les yeux bougent sans arrêt (saccades) pour que l'image soit projetée sur elle

13

Comment le cristallin s'adapte-t-il pour les objets éloignés? Et les objets rapprochés?

- Éloignés (>6m) : rayons de lumières presque parallèles, cristallin aplati (réfraction de la cornée suffit à faire converger les rayons)
- Rapprochés (<6m) : rayons non parallèles, réfraction de la cornée ne suffit plus, accomodation du cristallin (bombé) -
- 78% de la réfraction vient de la cornée, 22% de l'accomodation

14

Qu'est-ce qui fait que les rayons lumineux sont déviés sur l'oeil (2 raisons)?

1- Ils passent de l'air à la cornée, réfraction
2- Courbure de la cornée (plus les yeux sont "pointus", plus ils dévient les rayons)

15

Décrivez distance focale et dioptrie.

- Distance focale : distance entre la surface de réfraction (cornée) et le point de convergence des rayons parallèles (rétine) en m
- Dioptrie : mesure de la puissance de réfraction d'une lentille (1/distance focale) en m
Cornée normale = 42 dioptries
Plus la cornée est bombée, plus la distance focale est petite et plus le nombre de dioptrie est grand

16

Décrivez les différents types de vision (emmétrope, myope, hypermétrope, presbyte).

- Emmétrope : vision normale (rayons convergent exactement sur la rétine)
- Myope : oeil trop long, oeil trop courbé, corrigé avec lentilles concaves (-X dioptrie)
- Hypermétrope : oeil trop court, oeil pas assez courbé, corrigé avec lentilles convexes (+X dioptrie)
- Presbyte : durcissement du cristallin dû à l'âge, problème d'accomodation = difficile de voir de proche, corrigé avec lentilles bifocales (Benjamin Franklin)

17

Quel est le critère pour être considéré comme aveugle?

- Celui qui possède après correction une acuité de Snellen de 20/200 ou moins dans son meilleur oeil (champ de vision de moins de 20 deg d'angle visuel)
- 20/X = 20 désigne la distance en pi entre l'évalué et le tableau
- La plus grosse lettre, E, reconnue à 200 pi

18

Qu'est-ce que l'angle visuel? Quelle est la mesure de l'angle visuel du champ de vision?

- Correspond à la région de la rétine qui est stimulée par la lumière en provenance d'un objet
- Le champ de vision mesure 150 degrés d'angle visuel

19

Décrivez la voie directe de la rétine.

1- Photorécepteurs : Glutamate, responsables de la transduction mais pas de potentiel d'action (agissent sur le potentiel membranaire de 2)
1.1. Cônes
1.2. Bâtonnets
2- Cellules bipolaires : Glutamate, pas de potentiel d'action
3- Cellules ganglionnaires : axones forment le nerf optique, seules cellules de la rétine produisant un potentiel d'action

20

Décrivez la voie latérale de la rétine.

- Cellules amacrines : inhibition latérale, GABA, glycine ou autres neurotransmetteurs
- Cellules horizontales : inhibition latérale, GABA

21

Décrivez l'organisation laminaire de la rétine (7 couches).

- Couche des cellules ganglionnaires : contient le soma des CG
- Couche plexiforme interne : contient synapes entre CG, amacrines et bipolaires
- Couche nucléaire interne : contient le soma des bipolaires, amacrines, horizontales
- Couche plexiforme externe : contient synapses entre PR, bipolaires et horizontales
- Couche nucléaire externe : contient le soma des PR
- Couche des segments externes des PR
- Épithélium pigmenté : maintenance des PR, minimiser la réflexion de la rétine (absorbe les photons) qui pourrait brouiller l'image

22

Quelles sont les 3 parties d'un photorécepteur?

- Segment externe
- Segment interne (avec corps cellulaire)
- Dendrites

23

Différenciez cône et bâtonnet.

=> Cônes
- Vision photopique (diurne)
- Bonne acuité visuelle
- Présents en grande quantité dans la fovéa
- Permet la vision des couleurs
=> Bâtonnets
- Vision scotopique (nocturne)
- Grande sensibilité à l'énergie lumineuse
- Faible acuité visuelle
- Présents en vision périphérique, absents dans la fovéa
- Vision en tons de gris

24

Décrivez la densité des récepteurs en fonction de l'excentricité.

- Les cônes sont plus fins et très denses dans la fovéa
- Moins denses et plus gros en périphérie
- Pas de bâtonnets dans la fovéa
5 M de cônes pour 92 M de bâtonnets

25

Quelle différence y a-t-il dans la fovéa au niveau de l'organisation laminaire de la rétine?

- Couche de cellules ganglionnaires et couche nucléaire interne sont déplacées latéralement au niveau de la fovéa
- Peu ou pas de vaisseaux sanguins au-dessus de la fovéa
- Plus faible convergence des cellules ganglionnaires au niveau de la fovéa donc plus grande acuité et précision, mais plus faible sensibilité

26

Comment fonctionne la phototransduction des bâtonnets?

- L'absorption d'énergie lumineuse (dans les segments externes) résulte en des changements de potentiels membranaires des bâtonnets
- Dépolarisation : Le potentiel de repos d'un segment externe : -55µV => second messager intracellulaire, guanosine monophosphate cyclique (GMPc) qui contrôle l'ouverture des canaux sodiques => dépolarisation permanente (entrée constante d'ions sodiques à travers les canaux sodiques) : courant d'obscurité => le potentiel est de -30µV, entraîne la sécrétion de glutamate dans l'espace synaptique
- Hyperpolarisation : Lumière inactive le GMPc (GMPc=>GMP) = fermeture des canaux sodiques = réduction du potentiel membranaire)

27

Décrivez en détail l'hyperpolarisation de la membrane des segments externes des bâtonnets.

- Dans les segments externes des bâtonnets : rhodopsine (opsine + cis-rétinal)
- Lumière => isomérisation du cis-rétinal en trans-rétinal => libération de l'opsine
- L'opsine active la protéine G transducine => active l'enzyme effectrice phosphodiestérase (PDE) => inactive le second messager GMPc en le transformant en GMP => fermeture des canaux sodiques
- Bleaching de l'opsine => enzymes de l'épithélium pigmenté transforment trans-rétinal en cis-rétinal => reconstruction de la rhodopsine

28

Comment fonctionne la transduction dans les cônes?

- Même chose que pour les bâtonnets, sauf que rhodopsine est en fait 3 iodopsines sensibles à différentes longueurs d'onde
- Moins sensibles que la rhodopsine et moins de disques dans les segments externes
- S,M,L (activation différentielle des 3 populations de cônes)

29

Qu'est-ce que les cellules ganglionnaires photosensibles (intrinsically photosensitive retinal ganglion cells)?

Cellules responsables de la synchronisation du cycle circadien (découverte dans les années 90)
- Utilisent la mélanopsine comme photopigment
- Elles sont dépolarisées par la lumière, la transduction se fait dans les dendrites
- Très large arborisation dendritique donc faible acuité

30

Décrivez les champs récepteurs des cellules ganglionnaires.

- Le champ récepteur visuel d'une cellule X est la région sur la rétine qui, stimulée, a un effet sur le déclenchement de X