Cours 9 Flashcards Preview

Neuroanatomie et neurophysiologie des systèmes > Cours 9 > Flashcards

Flashcards in Cours 9 Deck (31)
Loading flashcards...
1

On distingue 2 types de commande motrice. Nommez-les.

1- Commande motrice coordonnée de la musculature par les circuits spinaux
2- Commande motrice centrale descendante et le contrôle par le cerveau des programmes moteurs spinaux

2

Quels sont les 3 niveaux de contrôle du mouvement?

- Niveau inférieur : exécution du mouvement (tronc cérébral et moelle épinière)
- Niveau intermédiaire : définition des paramètres du mouvement (cortex moteur et cervelet via une boucle motrice)
- Niveau supérieur : définition des stratégies motrices, sélection de mouvement (aires associatives du cortex et ganglions de la base)

3

Les commandes émanant du cerveau peuvent influencer ces programmes musculaires spinaux : niveau intermédiaire et supérieur de la commande motrice via 2 ______ et 2 _____.

Systèmes moteurs descendants (latéral et ventromédian), boucles motrices

4

Décrivez le système latéral et le système ventromédian.

Système latéral :
- Voie corticospinale et voie rubrospinale
- Impliquées dans la réalisation des mouvements volontaires des muscles distaux particulièrement (surtout la voie corticospinale). Sous contrôle du cortex
Système ventromédian :
- Impliqué dans le contrôle de la posture et de la locomotion
- Sous contrôle du tronc cérébral
- Voie vestibulospinale et voie tectospinale impliquées dans le maintien de la tête en position adéquate par rapport aux épaules pendant que le corps bouge + orientent la tête en réponse à des stimulations nouvelles
- Voies réticulospinales (pontique et bulbaire) : facilitent ou inhibent le réflexe antigravitaire

5

Décrivez la voie/faisceau corticospinale ou pyramidale en détail.

- Environ 1 million d'axones
- Origine surtout des aires 4 et 6 (cortex moteur) du lobe frontal, mais aussi des aires somatosensorielles du lobe pariétal
- Capsule interne relie télencéphale et thalamus
- Traverse mésencéphale et se regroupent dans le pédoncule cérébral (juste au-dessus du pont)
- Faisceau dense au niveau du bulbe rachidien : pyramide bulbaire
- Décussation pyramidale (donc contrôle des muscles controlatéraux)
- Portion dorso-latérale (latéral = distaux, dorsal = fléchisseur) de la corne ventrale de la moelle épinière et dans la substance grise intermédiaire

6

Décrivez le faisceau rubrospinal.

- Commence dans le noyau rouge du mésencéphale mais reçoit l'info du cortex frontal
- Apparence rosâtre dans une coupe fraîche (rubro=rouge)
- Décusse au niveau du pont entre 2 et 3 dans la représentation et rejoignent les axones de la voie corticospinale après leur décussation au niveau du bulbe
- Terminent dans la corne ventrale de la moelle épinière pas très loin des axones de la voie corticospinale
- Joue un rôle important dans les mouvements volontaires chez beaucoup de mammifères mais pas trop chez les primates (chez les humains largement pris en charge par la voie corticospinale)

7

Décrivez la découverte sur les lésions de Lawrence & Kuypers, 1963.

=> Lésions du système latéral (corticospinal + rubrospinal)
- Mouvements difficiles et lents; en particulier mouvements fins des mains et doigts
- Capable de s'asseoir correctement et tenir debout
=> Si lésions uniquement du corticospinal
- Symptômes semblables mais récupération via faisceau rubrospinal
- Persiste une faiblesse musculaire + difficulté avec mouvements fins des doigts
=> Lésions de la partie inférieure du système moteur
- Parésie (lésion partielle, faiblesse musculaire)
- Paralysie (lésion importante, perte de mouvement d'un segment d'un membre)
- Aréflexie (lésion importante, perte des réflexes spinaux)
=> Lésions de la partie supérieure
- AVC dans des zones corticomotrices ou au niveau du tronc cérébral

8

Décrivez les types de paralysies.

- Hémiplagie : paralysie seulement d'un côté du corps
- Paraplégie : paralysie des membres inférieurs
- Quadraplégie : paralysie des quatre membres

9

Que se passe-t-il immédiatement après une lésion? Quelques jours après?

=> Immédiatement après
- Choc spinal; tonus musculaire fortement réduit (hypotonie)
- Aréflexie
- Paralysie
=> Quelques jours après :
- Quelques réflexes reviennent
- Spasticité (augmentation considérable du tonus musculaire (hypertonie) et hyperréflexie)

10

Qu'est-ce que le signe de Babinski?

- Une indication que le système moteur est atteint
- Si on stimule la plante du pied brutalement, un réflexe caractérisé par la flexion du gros orteil par le haut et l'étirement en éventail des orteils
- Normal chez les jeunes enfants (<2 ans) chez qui le système moteur descendant est immature mais pas chez les adultes
- Le réflexe normal chez les adultes est une flexion de tous les orteils vers le bas

11

Quels sont les 4 faisceaux issus du tronc cérébral influençant les interneurones spinaux impliqués dans la musculature proximale et axiale?

- Faisceau vestibulospinal
- Faisceau tectospinal
- Faisceau réticulospinal pontique
- Faisceau réticulospinal bulbaire
*Reçoivent des infos sensorielles en rapport avec le sens de l'équilibre, de la position du corps et de l'environnement visuel. Contribuent au maintien de l'équilibre et de la posture du corps.

12

Décrivez le rôle du faisceau vestibulospinal dans l'équilibre et la position du corps.

- Maintien de la tête en position correcte par rapport aux épaules pendant que le corps se déplace dans l'espace
- Orienter la tête en réponse à des stimulations nouvelles
- Origine dans les noyaux vestibulaires bulbaires (afférences sensorielles en provenance des labyrinthes vestibulaires dans l'oreille interne via la VIIIe paire de nerfs crâniens)
- Projections bilatérales sur la moelle épinière au niveau cervical (muscles du cou et du dos)
- Faisceau vestibulospinal projette ipsilatéralement jusqu'au niveau lombaire de la moelle épinière, ce qui contribue au maintien de l'équilibre et de la posture

13

Décrivez le rôle du faisceau tectospinal dans la vision, l'équilibre et la position du corps

- Le faisceau tectospinal origine dans le colliculus supérieur du mésencéphale (tectum optique)
- Le colliculus supérieur reçoit de l'info visuelle (dont certaines directement de la rétine), mais aussi auditive et somatosensorielle
- Carte l'environnement; capable d'orienter les yeux vers un endroit "d'intérêt" dans l'environnement
- Axones décussent rapidement (au niveau pontique : entre 1 et 2 dans la représentation) et terminent dans la corne ventrale près de la ligne médiane au niveau cervical
- Contribuent au contrôle des muscles du cou et de la Lpartie supérieure du tronc et des épaules

14

Décrivez les deux faisceaux réticulospinaux.

En commun :
- Les deux commencent dans la formation réticulée; s'étend sur toute la longueur du tronc cérébral
- Reçoit de l'info de toute origine et impliqué dans la motricité; divisée en deux régions à l'origine des 2 faisceaux
- Tous deux sous contrôle descendant issu du cortex
- Aucun ne décusse
1- Faisceau réticulospinal médian pontique
- Action facilitatrice sur les réflexes antigravitaires qui partent de la moelle épinière : muscles extenseurs des membres inférieurs et des fléchisseurs des membres supérieurs de l'homme
2- Faisceau réticulospinal latéral bulbaire
- Effet inverse : libère les muscles antigravitaires des activités réflexes, permet le mouvement volontaire de ces muscles

15

Décrivez l'aire 4 du cortex moteur.

- Gyrus précentral, juste devant sillon central dans le cortex frontal - aussi nommé M1 ou aire motrice primaire
- Sa découverte remonte à il y a plus d'un siècle
- 1870; Fritsch et Hitzig, stimulations sur l'aire 4 du chien produisent des activations musculaires localisées controlatéralement
- Mouvement simple = souvent 1 seul muscle
- Penfield : cartographie de l'aire 4, organisation somatotopique semblable à celle du cortex somatosensoriel

16

Quelles sont les efférences de M1?

- Voie corticospinale par laquelle le cortex moteur active les motoneurones alpha est issue de la couche V du cortex
- Formée de cellules pyramidales de forte taille, décrites pour la 1e fois par Betz en 1874 ("cellules de Betz")
- Les cellules de Betz projettent vers des pools de motoneurones qu'ils excitent monosynaptiquement
- Les axones peuvent présenter de nombreuses collatérales et innerver des interneurones inhibiteurs aussi (peuvent avoir un effet sur les muscles antagonistes)

17

Quelles sont les afférences de M1?

Deux types
1- Depuis d'autres régions corticales (surtout aire motrice 6 et aires somatosensorielles 1,2,3)
2- Depuis le thalamus (une partie du noyau ventrolatéral : VLc)

18

Comment se passe le codage du mouvement dans M1?

- Neurone individuel = réponse peu sélective
- "Population coding"
- Chaque neurone a une sélectivité à l'orientation
- On peut la transformer en vecteur dont la longueur représente la fréquence de déclenchement des orientations et son orientation préférée
- En faisant une sommation des vecteurs pour chaque orientation, on obtient le "population code" du mouvement

19

Décrivez l'aire 6 du cortex moteur.

- Juste rostralement à l'aire 4 dans le lobe frontal
- Penfield a montré que des stimulations électriques de l'aire 6 chez l'homme provoquent des mouvements complexes bilatéralement
- Aire 6 est constituée de l'aire motrice supplémentaire (AMS) dans la région médiane et de l'aire prémotrice (AMP) dans la région latérale
- Même genre d'actions que A4 mais groupes musculaires différents (AMS = distaux, APM = proximaux)

20

Quelle est la contribution de d'autres aires corticales?

=> Au niveau pariétal : aire 5 reçoit des infos somatosensorielles des aires 1,2,3 et l'aire 7 qui est la cible d'info provenant d'aires visuelles de haut niveau (V5 et MT)
=> Au niveau frontal : aire préfrontale, impliquée dans la pensée abstraite - plus haut niveau d'intégration dans la hiérarchie de la commande motrice avec le cortex pariétal supérieur
- Aires préfrontales projettent vers l'aire 6 du cortex moteur; sert à spécifier les caractéristiques de l'action qui va être réalisée

21

Quelle découverte Per Roland et son équipe au Danemark ont fait à l'aide de la TEP?

Cortex pariétal supérieur
Cortex préfrontal (aire 8)
Aires somatosensorielles
Les aires 4 et 6
Sont activées (changement de flux sanguin) quand un mouvement volontaire est exécuté
MAIS seulement aire 6 activée lorsque le mouvement est IMAGINÉ (donc joue un rôle dans la planif. du mouvement)
Attention! : aires préfrontales et pariétales
(délai variable)
Prêt! : aire 6 (AMS et APM)
Partez! : aire 4

22

Que montrent les enregistrements dans l'APM (aire prémotrice) lors d'une situation Attention,Prêt,Partez?

- APM répond spécifiquement à un mouvement spécifique d'un muscle proximal
- Si instruction dans "attention!" est de faire un mouvement vers le bouton 1, ce neurone déclenche
- Lorsque le singe reçoit l'instruction "partez!", le neurone arrête de déclencher
- Il y a donc un lien avec la direction du mouvement à effectuer et la planification du mouvement

23

Décrivez les neurones miroirs.

- Découverts par Giacomo Rizzolatti début 90s
- Dans l'aire 6
- Répondent quand un mouvement spécifique est exécuté, mais aussi quand quelqu'un d'autre exécute le même mouvement
- Assez spécifique (neurone actif lorsque l'animal prend un cacahuète, lorsqu'il voit un autre animal saisir une cacahuète, lorsqu'il voit l'expérimentateur prendre une cacahuète, mais pas si l'expérimentateur utilise des pinces)
- Pourraient faire partie d'un système pour comprendre les actions et intentions d'autrui (theory of mind), et pourraient être la base de l'empathie

24

Décrivez la boucle motrice des ganglions de la base.

- Aire 6 reçoit des afférences sous-corticales en provenance principalement du noyau du thalamus (VLo)
- VLo reçoit des afférences principalement des ganglions de la base (structure nerveuse très volumineuse dans le télencéphale)
- Ganglions de la base reçoivent des afférences de plusieurs régions du cortex (aires frontales, préfrontales et pariétales)
- Boucle motrice des ganglions de la base : cortex frontal, préfrontal, pariétal => thalamus => ganglions de la base => thalamus (VLo) => AMS et APM
- Sélectionnent et déclenchent le mouvement
- Impliqués dans la prise de décision

25

Décrivez la structure des ganglions de la base.

=> Dans le télencéphale :
- Striatum (noyau caudé + putamen), cible majeure des afférences corticales
- Globus pallidus, principale efférence vers le thalamus
- Les autres structures des ganglions de la base participent à des boules internes
=> Noyau sous-thalamique dans le diencéphale :
- N'en fait pas partie mais interagit fortement avec les GB
=> Dans le mésencéphale :
- Substance noire (substantia nigra) pars compacta
- Substance noire pars reticula; structures très complexes qui semblent aléatoire

26

Quelles sont les deux voies des ganglions de la base?

1- Voie "directe"/go
- Cortex excite le putamen => inhibe le globus pallidus interne => inhibe de façon permanente les neurones du VLo => excite l'AMS (aire motrice supplémentaire)
- Résultat net : un effet facilitateur ou de sélection d'une action motrice
2- Voie "indirecte"/no go
- Cortex excite le putamen => excite le globus pallidus externe => inhibe le globus pallidus interne => inhibe VLo => excite l'AMS
- Résultat : excitateur
MAIS
- Composante excitatrice qui provient des noyaux sous-thalamique qui est excitée entre autre par le cortex
- Résultat net : tendance à inhiber/à ne pas sélectionner un mouvement

27

Décrivez la maladie de Parkinson.

- 1% de la population
- Hypokinésie : réduction considérable de la capacité à réaliser des mouvements
- Associé à une dégénérescence de la voie neuronale liant la substance noire pars compacta au striatum (substance noire produit de la dopamine; affecte le système modulateur diffus "système dopaminergique nigostrié")
- La dopamine facilite la voie directe/go
- Atteint aussi le système dopaminergique mésocorticolimbique de l'aire tegmentale ventrale, patients deviennent impulsifs (altération prise de décision)
- L-DOPA prescrit mais effets secondaires et finit par ne plus aider

28

Quel est le rôle du cervelet?

- Responsable de coordonner finement les muscles de la commande motrice
- Joue un rôle dans l'apprentissage moteur (store les séquences motrices)
- Lésions du cervelet produisent des effets très caractéristiques : ataxie (perte de coordination) et mouvements imprécis (intoxication éthilique)
- Test des fonctions cérébelleuses : avec lésions, dyssynergie et dysmétrie
- L'atteinte est ipsilatérale (cervelet droit par au cortex moteur gauche qui lui influence les membres controlatéralement)

29

Comment fonctionne la boucle motrice impliquant le cervelet?

Axones venant de la couche V des aires 4 et 6, des aires somatosensorielles et du lobe pariétal => projettent massivement vers les noyaux du pont (tronc cérébral) => cervelet => thalamus (noyau ventrolatéral) => cortex moteur

Projections cortico-pontocérébelleuses comprennent environ 20 millions d'axones (càd 20x + que le faisceau corticospinal)

30

Décrivez l'anatomie du cervelet.

- Repose sur de puissants pédoncules qui s'élèvent depuis le pont
- Partie visible est une fine lame représentant le cortex cérébelleux, très plissé
- Deux profondes scissures divisent le cervelet
- Des noyaux sont enfouis dans la substance blanche et forme les noyaux cérébelleux profonds
- Représente 1/10 du volume du cerveau mais contient autant de neurones que le reste du cerveau
- Les deux hémisphères sont séparés par le vermis
- Le vermis projette vers les structures du tronc cérébral qui contribuent au système ventromédian, impliqué principalement dans le contrôle de la musculature axiale
- Les hémisphères sont mis en rapport avec les structures motrices formant le système moteur latéral. Impliqués dans le contrôle de la musculature des membres (proximales et distales)