Cours #8 Flashcards Preview

Perspective analytique > Cours #8 > Flashcards

Flashcards in Cours #8 Deck (67):
1

Nosographie classique : Qu'elles sont les premières conceptualisations?

- Névroses actuelles Psychonévroses de transfert
- « Névrose narcissique »

2

Nosographie classique : Qu'elles sont les conceptualisations suivantes ?

Névroses actuelles (ont évolué vers les troubles psychosomatiques) Névroses Psychoses

3

Qu'est-ce que la névrose actuelle?

Liée à une angoisse* conçue comme la conséquence physiologique d’une sexualité anormale Les symptômes ne sont pas une expression symbolique et surdéterminée, mais résultent directement de l’absence ou de l’inadéquation de la satisfaction sexuelle Cette notion a beaucoup évolué depuis

4

Définir la notion d'angoisse?

• État composé d’un affect qui a un caractère de déplaisir particulier (différent du deuil, de la douleur et de la tension) et qui s’accompagne de sensations corporelles (cœur, respiration, digestion, etc.) • Diffère de l’anxiété : la source de l’angoisse est inconsciente et généralement interne • Après avoir conçu l’angoisse comme étant la conséquence du refoulement pulsionnel (en particulier sexuel), Freud conçoit à partir de 1926 l’angoisse comme un signal qui déclenche le refoulement

5

La psychonévrose de transfert devient plus tars simplement ?

névrose

6

Vrai ou faux? Les symptôles de la psychonévrose sont l'expression du conflit infantile.

Vrai

7

Qu'est-ce qui caractérise l'expression symbolique de conflits infantiles ?

• Hystérie de conversion
• Hystérie d’angoisse (phobies)
• Névrose obsessionnelle

8

Définir l'hystérie de conversion?

États paroxystiques ou symptômes corporels divers

9

Définir l'hystérie d'angoisse?

Rôle des mécanismes de déplacement, projection et évitement

10

Définir la névrose obsessionnelle?

Surmoi très sévère, toute-puissance de la pensée

11

Qu'elles sont les 5 caractérisques de l'approche psychodynamique au diagnostic psychiatrique ?

1)Doit reposer sur des bases empiriques
2)Comporte une perspective développementale 3)Troubles mentaux vus comme des « échecs adaptatifs »
4)Doit avoir une utilité clinique
5)Importance de la notion d’organisation de la personnalité

12

Dans l'organisation de la personnalité, le terme caractère correspond à quoi ?

Correspond à ce qui est visible de l’organisation de la personnalité; modes de pensée, comportements typiques, « cuirasse défensive »

13

Qu'elles sont les symptômes de l'organisation de la personnalité?

- Dépression -Anxiété - Consommation - Diff. sexuelles - Conduites alimentaires - Comportement violent
ETC.

14

Dans l'organisation de la personnalité, le partie caractère de la pyramique est définit comme étant ? et ?

Explicite et manifeste

15

Dans l'organisation de la personnalité, le partie (organisation de la personnalité) de la pyramique est définit comme étant ? et ?

Implicite et latent

16

Définir la notion de décompensation ?

«Jetons par terre un cristal, il se brisera, non pas n'importe comment, mais suivant ses lignes de clivage, en morceaux dont la délimitation, quoique invisible, était cependant déterminée auparavant par la structure du cristal » (Freud, 1932

17

Les 2 principaux modèles des organisations de la personnalité ont été élaborés par qui?

Jean Bergeret et par Otto Kernberg

18

Jean Bergeret et par Otto Kernberg reconnaissent l'existence de 3 grandes organisations de la personnalité, lesquelles?

Psychotique
Limite (borderline)
Névrotique

19

Qu'elles sont les 4 différences entre les 2 modèles de l'organisation de la personnalité?

1 Pour Bergeret, la structure psychotique est une organisation à part entière
2) Bergeret a longtemps été réticent à accorder à l’organisation limite de la personnalité un statut à part entière
3) Le modèle de Kernberg est arrimé directement à une approche de traitement
4) Kernberg (à contre-coeur ?) a fini par ajouter une organisation « normale » à son modèle

20

Qu'elles sont les 4 caractérisques de l'organisation de la personnalité selon les type de personnalité ?

Identité
Défenses
Contact avec la réalité
Relations d'objet

21

Définition de l'identité selon les 3 types de personnalité (psychotique, limite et névrotique)?

profondément diffuse, diffuse, relativement intégrée

22

Définition de la défense selon les 3 types de personnalité (psychotique, limite et névrotique)?

Primitives (déni, projection), primitives (clivage, identification projective), névrotique-mature(refoulement, formation réactionnelle, ...)

23

Définition du contact avec la réalité selon les 3 types de personnalité (psychotique, limite et névrotique)?

perdu (délire, hallucinations), relativement intact et perturbé lorsque stres++, intact

24

Définition de la relation d'objet selon les 3 types de personnalité (psychotique, limite et névrotique)?

Perturbations profondes position SZP, perturbations plus ou moins importantes et souvent chaotiques et instables position SZP, conflits plus subtils(autonomie-dépendance, rivalité, sexualité, ... position dépressive.

25

Définition de la capacité de mentalisation selon les 3 types de personnalité (psychotique, limite et névrotique)?

Profondément perturbées,
Perturbées (souvent de façon sérieuse),
Généralement maintenues, perturbations occasionnelles autour des sphères conflictuelles

26

Définition de la nature des conflits selon les 3 types de personnalité (psychotique, limite et névrotique)?

Existentiels (vie – mort),
Relationnels, Autonomie – dépendance

27

Définition de l'angoisses selon les 3 types de personnalité (psychotique, limite et névrotique)?

Morcellement annihilation,
Persécutrices (bas niveau), abandonniques – dépressives (haut niveau),
Punition

28

Définition du transfert et contre-transfert typiques selon les 3 types de personnalité (psychotique, limite et névrotique)?

Intenses, parfois positifs, mais parfois terrifiants,
Intenses, alternance entre idéalisation et dévaluation,
Plus subtils

29

Qu'elles sont les 4 sections du diagnostic psychodynamique?

1. Niveau d’organisation de la personnalité (basé sur identité, défenses, contact avec la réalité, rel. d’objet)
2. Syndromes de personnalité
3. Fonctionnement mental
4. Patterns syndromiques

30

Définir la section 1 du diagnostic psychodynamique : 1. Niveau d’organisation de la personnalité (basé sur identité, défenses, contact avec la réalité, rel. d’objet)

• Psychotique • Borderline • Névrotique • Normal

31

Définir la section 1 du diagnostic psychodynamique : 2. Syndromes de personnalité?

Différences avec le DSM (ex. personnalité dépressive, sadique, somatisante)

32

Définir la section 1 du diagnostic psychodynamique : 3. Fonctionnement mental

• Processus cognitivo-affectifs (ex. régulation, attention, mentalisation) • Identité et relations • Défenses/coping • Conscience de soi/autodirection

33

Définir la section 1 du diagnostic psychodynamique : 4. Patterns syndromiques

• Assez près des catégories du DSM

34

Vrai ou Faux? le rôle des facteurs génétiques-biologiques fait partie de l'organisation psychotique de la personnalité.

Vrai

35

Qu'est-ce qu'une structures schizophréniques de la personnalité?

étiologie neurodéveloppementale

36

Qu'est-ce qu'une structure psychotiques de la personnalité?

étiologie liée à des perturbations affectives-relationnelles précoces

37

Définir la notion d'attaque des liens?

?

38

C'est l'intégrité même du ? qui est en cause de l'organisation psychotique de la personnalité.

Moi

39

Pourquoi l'intégrité du Moi est en cause dans l'organisation psychotique de la personnalité?

1) Frontières du Moi mal définies, confusion intérieurextérieur 2)Confusion plus ou moins importante soi-autrui
3) Perte du sentiment d’être en contrôle de ses propres pensées, ses propres actions, sa propre activité mentale, …

40

Vrai ou faux, dans l'organisation psychotique de la personnalité, la personne est incapable d'inscrire son histoire personnelle de façon cohérente à l'intérieur de lien familial.

vrai

41

Dans l'organisation psychotique, l'angoisse qui domine est celle d'un ?

morcellement

42

Définir le morcellement?

Impossibilité subjective de constituer un véritable Moi, autonome et unifié Peut prendre diverses formes : peur de perdre tout contrôle mental, physique ou corporel, de devenir fou, de se dissoudre, d’être absorbé, envahi, brisé, d’exploser, de fondre, de se liquéfier, de s’évaporer, de disparaître…

43

Dans l'organisation psychotique de la personnalité, le délire devient une façon désespérée de tenter de ?

redonner un sentiment d’unité, un sens

44

Pour Bergeret, quels sont les 3 sous-types à l'organisation psychotique?

Schizophrénique
Paranoiaque
Mélancolique

45

Décrire l'organisation psychotique schizophrénique?

• Confusion marquée soi-autrui, intérieur-extérieur, …
• Troubles de la pensée
• Troubles du langage (régression vers les processus primaires)

46

Décrire l'organisation psychotique paranoiaque?

• Mécanismes de projection ++
• Pensée dont la forme semble normale mais structurée autour d’une logique délirante

47

Décrire l'organisation psychotique mélancoliqur?

• Confusion entre le Moi et l’objet perdu
• Possibles défenses maniaques

48

Différence entre organisation limite et psychotique de la personnalité?

À la différence de l’organisation psychotique, maintien du contact avec la réalité et de l’épreuve de réalité.

49

Vrai ou faux? dans l'organisation limite de la personnalité, la frontière du Moi est mal établies.

faux

50

Pour Kernberg, la principale caractérisque de l'oraganisation limite est la ?

diffusion de l'indentité

51

Dans l'organisation limite de la pers. les mécanismes de défense primitifs sont centrés autour du ?

clivage

52

L'organisation limite de la personnalité lutte contre quoi ?

les angoisses dépressives

53

Organisation limite de la personnalité : définir Troubles schizoides?

1) Séparation soi-autrui maintenue mais fragile 2)Peur d’engouffrer l’autre (et d’être engouffré) si la proximité est trop importante
3) En même temps, angoisse importante quand l’objet est à distanc

54

Organisation limite de la personnalité : définir Troubles psychopathiques?

1) Relations de domination, de contrôle et d’exploitation • L’angoisse face à l’autre est combattue en adoptant une position de contrôle omnipotent face à l’autre 2) Problèmes souvent graves du Surmoi
3) Les neurosciences nous informent sur diverses anomalies d’ordre biologique… mais n’expliquent pas de façon satisfaisante les aspects objectaux du trouble

55

Organisation limite de la personnalité : définir Troubles limites?

1) Séparation soi-autrui maintenue, mais clivage marqué des représentations de soi et de l’autre (« toutes bonnes » et « toutes mauvaises ») 2)Diffusion plus ou moins sévère de l’identité 3)Relations interpersonnelles instables marquées par l’hyperactivation du système d’attachement
• Méfiance
• « Sadomasochisme »
• Dépendance
4) Problèmes marqués de régulation affective

56

Organisation limite de la personnalité : définir Troubles narcissiques?

1) En psychanalyse, « narcissisme » a eu au fil du temps diverses significations… (voir Renaud, 2011)
• Narcissisme primaire comme étape normale du développement
• Narcissisme sain
• « Choix d’objet narcissique » – « On aime ce que l’on est, ce que l’on a été, ce que l’on voudrait être soi-même »
• Pathologie du narcissisme
2) Pour Kernberg, le narcissisme pathologique résulte d’une fusion défensive entre la représentation du Soi réel, du soi idéal et de l’objet idéal
• L’individu ne peut tolérer aucun écart entre soi réel et soi idéal
• Si la distinction soi-autrui est maintenue, les implications de cette distinction sont niées
• Constamment en lutte contre l’envie et le sentiment de dépendance
3) Trois manifestations principales de la pathologie du narcissisme (Ronningstam, 2011) :
• Amour pathologique de soi
• Amour pathologique de l’autre
• Pathologie du Surmoi

57

Dans l'organisation névrotique de la perosnnalité, il y a présence d'une identité ? et de mécanismes de défenses ? mais rigidités dans la ?

intégrée, matures, personnalité

58

Dans l'organisation névrotique de la perosnnalité, Quels sont les enjeux conflictuels qui touchent des sphères spcécifiques de fonctionnement ?

Expression de l’agressivité
Relations avec l’autorité Contrôle-inhibition des pulsions
Compétition
Sexualité

59

Pour Kernberg, quels sont les 3 sous-types de l'organisation névrotique de la personnalité?

1) Dépressif-masochiste • Régulation problématique de l’agressivité, retournée contre soi (déprime, culpabilité) ou exprimée de façon détournée 2)Obsessionnel-compulsif • Contrôle, perfectionnisme, rigidité, ambivalence face à l’autorité
3) Hystérique • Labilité émotionnelle, contact engageant mais conflits autour de la rivalité-triangulation et de la sexualité

60

Distinction entre la dépression introjective et anaclitique?

Introjective : dévalorisation, sentiment d’échec et de culpabilité, peur chronique de la critique et de la désapprobation, vulnérabilité face aux situations qui menacent leur estime de soi Anaclitique : Désespoir, solitude, peur chronique d’être abandonné, vulnérabilité à l’égard des perturbations dans les relations interpersonnelles

61

Le troubles anxieux serait causé par des conflits inconscients en lien avec quoi ?

avec un attachement insécurisé

62

Selon Kernberg, : anorexie en tant qu’attaque sadique et acharnée de la patiente* contre son propre corps, autour de différentes dynamiques : ?

Une attaque contre le plaisir Une attaque contre la féminité
Une attaque contre la mère

63

Vrai ou faux? L'anorexie et tr. alimentaires serait définit par le désir de retrouver un sentiment de contrôle/identité chez des « bonnes filles* » qui ont longtemps cherché à plaire à leurs parents

vrai

64

Anorexie et tr. alimentaire : quels sontles sous-types en lien avec la personnalité sous-jacente et le style défensif ?

Haut niveau
Dérégulation émotionnelle Évitant-insécure
Rigide-obsessionnel

65

Introjection et projection de l'agressivité sur la nourriture est définit par ?

Désir de se « purger » de quelque chose de mauvais à l’intérieur de soi

66

Troubles somatique fonctionnels ?

: reconnaissance de subtils déficits des systèmes neurobiologiques impliqués dans la régulation de la douleur et de la fatigue

67

Causes du troubles somatique fonctionnel?

Attachement insécurisé Problèmes de mentalisation