Cours 9 Flashcards Preview

Base biologique du comportement > Cours 9 > Flashcards

Flashcards in Cours 9 Deck (56):
1

Vrai ou faux ? Une raison du comportement serait la stimulation du
cerveau.

Vrai

2

Vrai ou faux ? Recherche n’a pas trouvé de fonctions
cérébrales supportant l’idée de pulsion.

Vrai

3

Vrai ou faux ? Le cpt est davantage lié à un changements hormonaux ou cellulaires.

Vrai

4

Vrai ou faux ? Recherche n’a pas trouvé de fonctions
cérébrales supportant l’idée de pulsion.

Vrai

5

Les mécanismes innés de libération peuvent être modifiés

par expérience

6

Vrai ou faux ? Selon la psy. évolutive les cpts existent car les
circuits les permettant ont été choisis par
l’évolution

Vrai

7

Cellules olfactives projettent sur

bulbe
olfactif

8

Basé sur produits chimiques fluides plutôt
que volatiles
(Phéromones)

Système olfactif accessoire

9

Quel organe est sensible aux phéromones ?

Organe voméronasal

10

Les nerfs crâniens 7,9 et 10, pour la gustation, forment le faisceau
gustatif et font synapse dans le noyau du
faisceau solitaire (tronc). De là, 2 voies émergent, quelles sont t-elle ?

1 Vers thalamus puis cortex somatosensoriel primaire et cortex gustatif primaire (ensuite vers cortex orbital)
- Perception de la saveur
- Hypothalamus et amygdale
- Comportement d’alimentation

11

Cerveau prédisposé à faire certaines associations
plutôt que d’autres

Prédisposition

12

Envoient information au tronc cérébral pour produire le
comportement

Hypothalamus et hypophyse

13

Quelles structures projettent à l'hypothalamus, ce qui mène au cpt ?

- Lobes frontaux
- Système limbique

14

Comportements permettant de rencontrer les
besoins de base

Comportements régulateurs

15

Par quoi sont contrôlés les cpts régulateurs ?

Contrôlés par mécanismes homéostatiques
impliquant l’hypothalamus (manger, boire, température corporelle, consommation de sel, élimination des déchets)

16

Comportements superflus aux besoins
essentiels de l’organisme

Comportements non régulés

17

- Non contrôlés par mécanismes homéostatiques
- Impliquent lobes frontaux davantage
qu’hypothalamus
- Influence importante des stimuli externes.
Sont tous des caractéristiques des

Cpts non régulés
(ex. Comportements sexuels, comportements parentaux,
aggression, préférences alimentaires, curiosité,
lecture, aller au cours bases bio)

18

Vrai ou faux ? La sécrétion d’hormones est une fonctions régulatrices des
circuits hypothalamiques.

Vrai

19

- Glande endocrine attachée à la base de
l’hypothalamus
- Ses hormones contrôlent les activités de
plusieurs glandes endocrines
- Associée à rythmes biologiques

Glande Pituitaire (hypophyse)

20

Contient noyaux et faisceaux connectant le
tronc cérébral au cerveau antérieur

Région latérale de
l’hypothalamus

21

- Connecte structures du tronc au système limbique,
noyaux de la base, et cortex frontal
- Faisceaux dopaminergiques (tel FMT) impliqués dans
récompense et donc dans comportements motivés

Faisceau médian de la base du télencéphale
(FMT)

22

Continuation de l’hypothalamus
- Tissus nerveux

Hypophyse postérieure (neurohypophyse)

23

Tissus glandulaires
- Sécrétion d’hormones

Hypophyse antérieure (adénohypophyse)

24

Vrai ou faux ? Peptides sont libérés par hypothalamus dans le
but d’augmenter ou diminuer la sécrétion
d’hormones par hypophyse antérieure

Vrai

25

Vrai ou faux ? Hypophyse joue un rôle dans la libération d'hormones

Vrai

26

Contrôlent la quantité d’hormones produites

Boucles de rétroaction

27

D’autres régions du cerveau (e.g., système
limbique, lobes frontaux) influencent libération
d’hormones

Contrôle nerveux

28

Vrai ou faux ? L'expérience fait ressortir l'aspect plastique de la structure et fonction des
neurones de l’hypothalamus

Vrai

29

Vrai ou faux ? Stimulation électrique de différents noyaux
de l’hypothalamus produit des
comportements complexes.

Vrai (manger, boire, creuser, peur, prédation ou attaque, copulation qui sont en apparence identiques aux cpts normaux)

30

Cortex (ou lobe) limbique primitif comprend:

- Gyrus cingulaire
- Formation hippocampique (hippocampe qui est vulnérable au stress et cortex parahippocampique)

31

- Rôle crucial dans émotions et comportements
spécifiques à l’espèce
- Reçoit input de tous les systèmes sensoriels
- Neurones multimodaux
- Envoie principalement projections à
l’hypothalamus et au tronc cérébral

Amygdale (Collection de noyaux en forme d’amande)

32

Quels sont les trois régions principales des lobes frontaux ?

- Cortex moteur (mvts fins)
- Cortex prémoteur (sélection des séquences motrices)
- Cortex préfrontal (Spécification des buts, planification)

33

- Dorsolatérale (vers cortex pariétal, cingulaire et
prémoteur, noyaux de la base)
- Mouvements, mémoire
- Inférieure (vers amygdale et hypothalamus)
- Système nerveux autonome (comportements régulatoires)
Sont deux sous-régions du ?

Cortex préfrontal

34

- Réponse Autonome (e.g., accélération cardiaque)
- Hypothalamus et structures associées
- Sensations subjectives (e.g., peur)
- Amygdale et régions des lobes frontaux
- Cognitions (e.g., pensées à propos de l’événement)
- Cortex cérébral

Sont tous des composantes des émotions

35

Que dit l'interprétation James-Lange sur les émotions ?

Changements physiologiques en premier,
réinterprétés par cerveau comme émotion (arguments: Intensité de l’expérience émotive des
personnes lésées de la moelle liée à position de la
lésion)

36

Que dit l'interprétation marqueur somatique (Damasio) à propos des émotions ?

Émotions = réponses à stimuli internes ou
externes visant à orienter le comportement

37

- Impliquée dans comportements liés à l’espèce et peur
- Influence réponses autonomes et hormonales via
connections avec hypothalamus
- Influence conscience des conséquences des
événements et objets via connections au cortex
préfrontal

Sont tous des rôles de l'amygdale

38

Caractérisé, particulièrement, par hypersexualité résultant de
dommages bilatéraux aux lobes temporaux

Syndrome de Klüver-Bucy

39

Vrai ou faux ? Dommages au cortex préfrontal ont sérieux effets sur
comportements émotionnels et sociaux
- Inhabileté à ressentir et exprimer émotions, ou
reconnaître celles des autres
- Apathie et perte d’initiative, motivation
- Difficulté à planifier et organiser, affectant prise
de décision

Vrai

40

Accumulation
excessive de tissus
adipeux

Obésité

41

Trois types de nutriments sont extraits,
chacun étant une forme d’énergie
particulière, quels sont-ils ?

1 Lipides (gras)
2 Acides aminés (blocs constitutifs des protéines)
3 Glucose (sucre)

42

Arrêt de l’alimentation

Aphagie (Observée après lésions à l’hypothalamus latéral)

43

Difficulté à arrêter de manger

Hyperphagie (Observé après dommage à l’hypothalamus
ventromédian)

44

- Dommages affectent préférences alimentaires et
apprentissage aversif.
- Projette à l’hypothalamus

Amygdale

45

- Dommages peuvent causer diminution de
l’alimentation à cause de pertes sensorielles (odeur,
goût)
- Reçoit inputs du bulbe olfactif

Cortex préfrontal inférieur

46

- Due à augmentation des solutés dans les liquides
corporels (e.g., gros sac de chips)
- Boire de l’eau pour ré-équilibrer les
concentrations

Soif osmotique

47

- Due à perte globale de fluides (chaleur, sport…)
- Boire liquide autre que eau, contenant sels et
nutriments

Soif hypovolémique

48

Vrai ou faux ? Le comportement sexuel de la femme varie
selon le cycle hormonal (hormones gonadiques)

Vrai

49

Vrai ou faux ? Chez les mâles, le comportement sexuel a
une relation assez directe avec le niveau
d’androgènes.

Vrai

50

Contrôle la position d’accouplement chez la
femelle (lordose)

Hypothalamus ventromédian

51

Contrôle la copulation chez les mâles, mais non
l’intérêt

Aire préoptique de l’hypothalamus médian

52

Contrôle l’intérêt chez les mâles (et possiblement
femelles)

Amygdale

53

Vrai ou faux ? Rats pèsent sur une barre pendant des heures
pour se stimuler électriquement des régions du
cerveau (Hypothalamus latéral et faisceau médian de la base
du télencéphale très efficace (font partie du système
dopaminergique mésolimbique))

Vrai (la force des récompenses)

54

- Autostimulation libère dopamine
- Agonistes de dopamine augmentent
l’autostimulation, antagonistes la diminuent
- Augmentation de la dopamine lors de
l’alimentation et l’accouplement
- Drogues à haute accoutumance (nicotine,
cocaïne) augmentent les niveaux de dopamine
dans le noyau accumbens

Sont tous des implications mésolimbiques du système de récompense

55

Vrai ou faux ? Le vouloir et apprécier une chose sont deux processus distincts, même si souvent conjoints.

Vrai

56

Robinson et Berridge (1993, 2003) ont montré que que le vouloir et apprécier sont des systèmes neuronaux distincts

Vouloir: dopamine
Apprécier: systèmes opioïdes et benzodiazépine-GABA