Cours 10 Flashcards Preview

Base biologique du comportement > Cours 10 > Flashcards

Flashcards in Cours 10 Deck (63):
1

Organisme actif principalement le jour

Animal diurne, antonyme: nocturne

2

Condition d’inactivité ressemblant au sommeil
mais avec plus grand déclin de la température

Torpeur

3

Comme torpeur, mais réduction de température
encore plus importante

Hibernation

4

Rythme intrinsèque initiant ou contrôlant
certains comportements

Rythme biologique

5

Vrai ou faux ? Comportement humain davantage fonction de
cycles quotidiens

Vrai

6

- Système neuronal qui « mesure » les durées
- Permet d’anticiper les événements avant qu’ils
ne se produisent

Horloge biologique

7

Temps requis pour compléter UN cycle d’activité

Période

8

À tous les ans

Rythme circannuel

9

Moins d’un jour (e.g., alimentation humaine)

Rythme Infradien

10

Quotidien (e.g., cycle de sommeil)

Rythme circadien

11

Plus d’un jour, moins d’un an (e.g., cycle menstruel)

Rythme ultradien

12

Rythme propre du corps en l’absence
d’indices externes

Rythmes à libre cours (Par exemple, notre cycle circadien est de 25-27
heures sans indice (soleil, horloge…))

13

Signal de l’environnement qui met
l’horloge à l’heure
- Exemple: Lumière et cycle circadien

Zetigeber

14

Vrai ou faux ? le Jet lag est un conflit entre l’heure interne (horloge)
et signaux externes (lumière ET
autres indices de l’environnement)

Vrai

15

Vrai ou faux ? Voyager vers l'est est plus difficile que de voyager vers l'ouest.

Vrai

16

- Horloge circadienne principale
- Structure de l’hypothalamus située au
dessus du chiasme optique
- Voie rétinohypothalamique
- Voie directe des cônes de la rétine au
noyau suprachiasmatique
- Permet à la lumière d’influer directement

Noyau suprachiasmatique (NSC) Pacemakers principal au niveau de l'heure

17

Quels sont les autres pacemakers ?

- Rétine, glande pinéale (rôles moins centraux que NSC chez humain)

18

- Activité métabolique du NSC plus élevée le
jour que la nuit
- Neurones du NSC plus actifs le jour
- Neurones du NSC maintiennent activité
rythmique même lorsque coupés de contacts
externes

Il est question de rythmes suprachiasmatiques

19

Vrai ou faux ? Séparés les uns des autres, neurones du NSC
ont rythmes personnels. Pourrait expliquer pourquoi ce ne sont pas
tous les rythmes qui changent en fonction de
zeitgebers.

Vrai

20

Vrai ou faux ? Pacemaker NSC peut contrôler esclaves via
hormones, protéines, ou neurotransmetteurs

Vrai

21

Vrai ou faux ? Lumière entraîne le NSC. Ensuite le pacemaker NSC contrôle un nombre
d’oscillateurs esclaves et chacun contrôle le rythme d’un comportement
particulier (e.g., température corporelle)

Vrai

22

Hormone secrétée par la glande pinéale durant la
nuit
- Influence rythmes quotidiens et saisonniers

Mélatonine
(hausse de mélatonine sur hamster = diminution désir et vice-versa)

23

Activité électrique à la surface du scalp

Électroencéphalogramme (EEG)

24

Activité musculaire

Électromyogramme (EMG)

25

Activité des yeux

Électroocculogramme (EOG)

26

Vrai ou faux ? Plus la nuit avance plus le sommeil REM prend le dessus.

Vrai

27

Vrai ou faux ? En vieillissant la partie du sommeil qui diminue est le sommeil REM.

Vrai

28

- Parler dans son sommeil
- Somnambulisme
- Terreurs nocturnes

Sont tous des activités que l'on peut avoir durant le sommeil NREM

29

Vrai ou faux ? Lors du sommeil NREM les personnes rêves mais pas aussi vivdes que dans sommeil REM.

Vrai

30

Diminution de la température
corporelle et augmentation de la libération de
l’hormone de croissance lors de ce type de sommeil.

NREM

31

Atonie
- Absence de tonus
- Inactivité musculaire complète

Sommeil REM

32

Rêves vivides
- Tout le monde
(sauf médicaments
ou pathologies)
- Rêves en temps réel

Sommeil REM

33

Vrai ou faux ? Durant le sommeil REM les mécanismes contrôlant
température corporelle prennent
leur pause.

Vrai

34

Séries d’images
et d’actions bizarres partiellement
reliées

Contenu manifeste selon Freud

35

Véritable sens du
rêve

Contenu latent selon Freud

36

Vrai ou faux ? Selon Freud les rêves permettent de satisfaire des
besoins ou désirs inavoués

Vrai

37

- Rêves sont personnels mais n’ont pas de
sens
- En réponse à l’activation du tronc
cérébral, le cortex génère des images
aléatoires à partir de “bibliothèque”
personnelle

J. Allan Hobson: Activation-Synthèse

38

Rêves biologiquement importants pcq
améliorent capacités face aux menaces
(fonction adaptative)

Anttio Revonsuo: Hypothèse évolutive

39

Vrai ou faux ? Le sommeil serait une adaptation biologique.
- Stratégie de conservation d’énergie
(-Acquérir nourriture au meilleur moment et dormir
le reste
-Animaux avec diètes plus riches dorment plus)
- Prédateurs dorment plus que proies
- Sommeil durant la partie du cycle jour-nuit où
l’on voit moins bien

Vrai

40

Cycle récurrent à période de 90 minutes chez
humains, durant lequel notre niveau
d’activation fluctue.

Cycles activité-repos

41

Vrai ou faux ? Le cycles activité-repos est fondamental et ne peut pas être arrêté, même la nuit

Vrai

42

Hypothèse sur le processus de restauration: Processus chimiques apportant énergie aux
cellules sont diminués durant l’éveil et restockés
durant le sommeil. Ce qui voudrait dire que la fatigue et niveau d’alerte sont peut-être juste des
aspects des

rythmes circadiens

43

- Brèves périodes de sommeil (1 à quelques secondes)
- Peut expliquer la performance cognitive en privation de
sommeil

Microsomme

44

Qu'arrive-t-il si les pp sont priver de REM ?

Tendance plus élevée d’entrer rapidement en
sommeil REM dès que rendormi

45

Est-ce qu'il y a des effets négatif notoire à la privation de sommeil REM ?

Non

46

Lésion à une région de la
partie caudale du tronc
cérébral causant paralysie
et mutisme.

Locked-in Syndrome

47

Vrai ou faux ? Le sommeil joue un rôle dans l’intégration et
la solidification des souvenirs.

Vrai

48

Groupes de cellules actives durant tâche de recherche
de nourriture actives aussi durant sommeil subséquent
- Importance du sommeil NREM pour le stockage

Wilson et McNaughton (1994) ont remarquer ça. En lien avec les cellules de lieu

49

Vrai ou faux ?
- PET scan durant apprentissage d’une tâche de
réaction sérielle
- PET scan durant sommeil subséquent montre que
mêmes régions du cerveau actives pendant tâche
et sommeil REM
- Participants rêvaient à la tâche
- Sommeil REM renforce le souvenir de la tâche

Vrai

50

Gros reticulum (mélange de corps cellulaires
et faisceaux) passant à travers le centre du
tronc cérébral et lorsque stimuler produit un EEG d'éveil

Formation réticulée activatrice (FRA)

51

Vrai ou faux ? Le contrôle de l’éveil et du sommeil est contrôlé
par un réseau complexe de fibres et cellules
- Pas par un seul noyau

Vrai

52

La base du cerveau (Cellules cholinergiques libérant
acétylcholine vers néocortex) antérieur stimule EEG d'éveil quand

animal est tranquille, alerte

53

Le noyau raphé médian (Contient neurones à sérotonine qui
projettent aussi vers le néocortex) stimule EEG d'éveil quand

animal bouge

54

Vrai ou faux ? Si le noyau raphé médian et la base du cerveau antérieur sont endommagés la capacité d’apprentissage disparaît.

Vrai (animal peut toujours se déplacer cependant)

55

- Noyau cholinergique de la partie dorsale du tronc
cérébral
- Projette à formation réticulée médiopontique

Aire péribrachiale

56

- Noyau dans le pons participant au sommeil REM
- Projette à plusieurs régions corticales participant
aussi au REM
- Impliquée dans mouvements oculaires

Formation réticulée médiopontique

57

- Stimulée par formation réticulée médiopontique
- Impliquée dans EEG d’éveil

Base du cerveau antérieur

58

Inhibition des motoneurones spinaux
- Atonie REM

Noyau subcoeruléen et noyau magnocellulaire
du bulbe rachidien

59

Problème du sommeil profond causant le sommeil
à moments inappropriés

Narcolepsie

60

Incapacité à bouger due à atonie
mais conscience

Paralysie du sommeil

61

Forme de narcolepsie liée à
stimulation émotive

Cataplexie

62

Événement de type rêve au début du
sommeil ou lors d’attaque de
cataplexie

Hallucination hypnagogique

63

Désordre du sommeil à ondes lentes résultant en
problème prolongé à dormir

Insomnie