Diabète de grossesse Flashcards Preview

Médicaments du système digestif 3 - Examen final > Diabète de grossesse > Flashcards

Flashcards in Diabète de grossesse Deck (21)
Loading flashcards...
1

Tiana Koto est une femme africaine de 37 ans qui sort tout juste de sa consultation avec le médecin. Elle est enceinte de son deuxième enfant. Elle est connue pour avoir de "gros bébés", et elle a eu un diagnostic de diabète gestationnel lors de sa première grossesse. Cela l'avait bien découragé, considérant que sa mère est connue pour être diabétique de type 2.

Sa glycémie était à 10.5 mmol/L. Elle a un IMC de 26 (poids : 73 kg). Elle vient vous voir à la pharmacie avec une nouvelle prescription (voir pièce-jointe).

__________________________________________

A. Elle vous demande quelle est la principale cause du diabète gestationnel. Que lui répondez-vous ?

__________________________________________

B. Identifie 5 facteurs de risque de diabète gestationnel chez Tiana.

__________________________________________

C. Vrai ou Faux. Le diabète gestationnel augmente les risques de prééclampsie et d'HTA, sans jouer sur le risque d'avortement spontanné.

__________________________________________

D. Pour quelle raison un HGOP doit être effectuée 6 mois après l'accouchement ?

__________________________________________

E. CLP : Les enfants dont la mère avait un diabète gestationnel ont plus de chance d'avoir un poids plus ___________ (1) que la normale et d'être en ______________ (2) à la naissance.

__________________________________________

F. Parmi les options suivantes, laquelle recomanderiez-vous en premier à une femme atteinte de diabète gestationnel comme Tiana ?

1. Prise de probiotiques

2. Début d'un régime hypocalorique

3. Viser l'assiette santé

4. Prise de Myo-isonitol

5. Prise d'insuline

__________________________________________

G. Tiana vous mentionne avoir pris beaucoup de poids depuis l'accouchement de son premier enfant il y a 1 an et demi. Est-ce que cela aurait pu contribuer à l'apparition de diabète de grossesse ?

__________________________________________

H. Tiana vous mentionne être à sa 25ème semaine de grossesse. Comme elle présente des facteurs de risque de diabète gestationnel, vous êtes supris que son diagnostic ne s'est pas fait lors du premier trimestre comme vous l'aviez vu dans vos cours à l'école. Selon vous, que s'est-il passé pour que le diagnostic soit effectuée lors de la Routine 2 ?

__________________________________________

I. En questionnant la patiente, elle vous explique que son médecin a récemment validé sa glycémie a 2 reprises. Pourquoi selon vous ?

__________________________________________

J. Vrai ou Faux. La cible de suivi nutritionnel en diabète gestationnel est d'entraîner une perte de poids de 20% par rapport au poids attendu.

__________________________________________

K. Que pensez-vous de la prescription reçue par Tiana ? 

__________________________________________ 

L. Selon vous, était-il nécessaire d'instaurer un traitement immédiatement chez Tiana ?

__________________________________________

M. Vrai ou Faux. Chez 70% des patientes atteintes d'un diabète gestationnel, il n'est pas requis d'instaurer un traitement pharmacologique : le suivi nutritionnel suffit.

__________________________________________

N. Nomme 3 éléments/complications qui sont diminués par l'atteinte des cibles glycémiques en diabète gestationnel.

__________________________________________

O. Tiana vous questionne sur l'exercice physique pendant la grossesse. Elle ne fait pas beaucoup d'exercices à l'habitude. Que lui recommandez-vous ?

__________________________________________

P. Quelle mesure est la plus utilisée pour valider les glycémies en grossesse ?

1. Glycémie à jeûn

2. Glycémie 1h après repas

3. Glycémie 2h après repas

4. HbA1c

5. Suivi des glycémies en continue

__________________________________________

Q. Quel est l'avantage du Fiasp par rapport aux autres insulines à courte action ?

__________________________________________

R. Considérant que la patiente a fait un diabète gestationnel lors de sa première grossesse, aurait-t-il été une option envisageable de lui donner de la metformine au début de sa grossesse actuelle pour prévenir un diabète gestationnel ?

__________________________________________

S. CLP : L'insuline doit être initié si les cibles glycémiques sont non-atteintes et que la __________________ (1) du bébé est supérieure au 75ème percentile  au début de ________ (2) trimestre.

__________________________________________

T. Quel est le site d'adminsitration de l'insuline à favoriser en grossesse ?

__________________________________________

U. Tania se demande si elle va allaiter. Nomme 2 bénéfices de l'allaitement pour elle et 2 bénéfices de l'allaitement sur son bébé.

__________________________________________

V. Quelle est la durée minimale pendant laquelle il est recommandé d'allaiter chez les femmes avec diabète gestationnel ?

__________________________________________

W. CLP : _______ des femmes avec un diabète gestationnel développeront un diabète de type dans les 16 ans suivants la grossesse.

A. Le diabète gestationnel est dû à la non-réponse du pancréas au phénomène normal de résistance à l'insuline qui survient pendant la grossesse (en raison des hormones placentaires).

__________________________________________.

B.

1. Plus de 35 ans

2. ATCD familial de diabète de type 2

3. ATCD d'accouchement d'un bébé à poids élevé

4. ATCD de diabète de grossesse

5. Africaine

__________________________________________

C. Faux. Augmente aussi le risque d'avortement spontanné.

__________________________________________

D. Le diabète gestationnel augmente de 20 à 50 % le risque de diabète de type 2 dans les 5 à 10 années suivants la grossesse. Ainsi, il est important de faire un suivi 6 mois post-accouchement pour valider la présence d'un DB2. Certains médicans vont même prescrire des HbA1c aux 2-3 ans pour faire un suivi.

__________________________________________

E.

1. Élevé

2. Hypoglycémie

__________________________________________

F. Viser l'assiette santé (et débuter insuline dans 2 semaines si pas bonne réponse aux MNPs)

__________________________________________

G. Oui. Le fait de limiter la prise de poids entre les 2 grossesses permettrait de limiter la survenue d'un diabète de grossesse.

__________________________________________

H. Probablement que lors de la Routine 1 (premier trimestre, soit entre la 10 et la 13ème semaine), sa glycémie après 50 g de glucose était inférieure à 7.9 mmol/L. Elle n'a donc pas eu à débuter de traitement tout de suite, puis un suivi a été prévu avec elle lors de la Routine 2 (entre la 24 et la 28 ème semaine).

__________________________________________

I. Sa première glycémie (50 g de glucose avec glycémie 1h plus tard) devait probablement se trouver entre 7.8 et 11 mmol/L, ce qui était trop élevé pour exclure le diabète gestationnel et trop faible pour confirmer le diagnostic. Il a donc dû effectuer une deuxième mesure (75 g de glucose avec glycémie à jeûn, puis 1h ET 2h plus tard). À ce moment, la valeur de glycémie était donc supérieure à 10.6 mmol/L après 1h et à 9 mmol/L après 2h, ce qui a permis de confirmer le diagnostic de diabète gestationnel.

__________________________________________

J. Faux. Il est vrai de dire que c'est un objectif visé, mais la cible de traitement est le bon contrôle des glycémies.

__________________________________________

K. La prescription semble adéquate. En effet, le nombre total d'insuline par jour représente environ 0,7 U/kg. Les doses pourront être ajustées selon les glycémies.

__________________________________________

L. Il aurait été possible d'attendre 2 semaines afin de voir l'impact du suivi nutritionnel/exercice physique. Cependant, comme elle présente beaucoup de facteurs de risques et qu'elle a déjà reçu un traitement par le passé pour contrôler son diabète gestationnel, l'initiation de l'insuline n'est pas une mauvaise option.

__________________________________________

M. Vrai

__________________________________________

N. 

1. Incidence de prééclampsie

2. Incidence de poids élevé à la naissance (macrosomie : plus que 4 kg)

3. Incidence de dystosie à l'épaule

__________________________________________

O. Faire 20 à 30 minutes d'exercices (comme la marche) après les repas pour diminuer ses glycémies.

__________________________________________

P. Glycémie 1h après repas

__________________________________________

Q. En grossesse, le délai d'action des insulines courte action est plus long. Ainsi, cela implique que la patiente doit s'injecter l'insuline plus longtemps avant son repas. Le Fiasp a l'avantage d'avoir une courte durée d'action de base, ce qui permet de le prendre plus rapproché du repas.

__________________________________________

R. Non. Dans les études avec la metformine, aucune observation de prévention de diabète gestationnel n'a été noté.

__________________________________________

S. 

1. Circonférence abdominale

2. 3ème

__________________________________________

T. Abdomen (parois latérales de l'abdomen au 3ème trimestre)

__________________________________________.

U.

Pour la mère :

1. Aide au contrôle de la glycémie

2. Prévention du diabète de type 2

Pour le bébé :

1. Réduit le risque d'obésité

2. Réduit le risque de développer un diabète à long terme

__________________________________________

V. 4 à 6 mois

__________________________________________

W. 40%

2

Vrai ou Faux. La prise de poids importante aux 1er et 2ème trimestres augmentait le risque de survenue de diabète gestationnel.

Vrai

3

Dites les cibles glycémiques pour chacun des éléments suivants :

1. Glycémie à jeûn avec bébé normal

2. Glycémie à jeûn avec bébé plus de 75ème percentile

3. Glycémie 1h après repas avec bébé normal

4. Glycémie 1h après repas avec bébé plus de 75ème percentile

5. Glycémie 2h après repas avec bébé normal

6. Glycémie 2h après repas avec bébé plus de 75ème percentile

 

1. 3.8 à 5.2 mmol/L

2. 3.8 à 5 mmol/L

3. En bas de 7,7 mmol/L

4. En bas de 7 mmol/L

5. En bas de 6,6 mmol/L

6. En bas de 6 mmol/L

4

Une hyperglycémie maternelle entraînera une hypoglycémie chez l'enfant à l'accouchement. Explique.

Une hyerglycémie maternelle entraînera un passage de sucre important vers le foetus. Cela le mettra en état d'hyperinsulinisme. Lorsque le cordon ombilical sera coupé, le transfert de sucre cessera et la quantité importante d'insuline chez le foetus entraînera une hypoglycémie. 

5

CLP : L'exposition à l'________________ (1) pendant la grossesse augmente le risque de complications métaboliques et d'impact au niveau du ________________ (2).

1. Hyperglycémie

2. Neurodéveloppement

6

À quelle semaine de grossesse se développe le pancréas foetal ?

14ème semaine

7

Nomme 2 aspects à valider 3 mois avant le début d'une grossesse chez une patient diabétique.

1. Contrôle du diabète (présence d'hyperglycémie?)

2. Prise d'acide folique 1 mg

8

Nomme 4 facteurs qui augmentent le risque de complications reliées à l'hyperglycémie en grossesse chez les patients diabétiques.

1. Survenue d'acidocétose

2. Cétones au niveau urinaire

3. HbA1c plus que 10%

4. Association vec HTA

9

QSJ : HbA1c cible chez les patientes enceintes diabétiques

7% (parfois 6,5%)

10

Mis à part les glycémies/HbA1c, nomme 2 suivis à faire en post-partum chez une patiente diabétique de type 1.

1. TSH (2 à 4 mois post-partum)

2. Examen ophtalmique (avant la grossesse, dans le 1er trimestre et dans la première année post-partum)

11

Quelle est la valeur cible d'hypoglycémie chez les patients diabétiques en grossesse ?

Moins de 3.3 mmol/L (ou 4mmol/L)

12

Vrai ou Faux. Les hypoglycémies sont généralement sans risque pour le foetus, et ce, peu importe le trimestre.

Faux. Cela est généralement vrai, sauf au 3ème trimestre où des hypoglycémies répétées augmente le risque de macrosomie.

13

À quelle fréquence devons-nous mesurer la glycémie chez une femme enceinte diabétique ?

4 à 7 fois par jour

14

Nomme 4 conditions où la mesure des cétones est recommandée chez la femme enceinte diabétique de type 1.

1. Maladie (fièvre, NoVo), et ce, même si glycémies normales

2. Si 2 glycémies consécutives à plus de 14 mmol/L malgré l'adminsitration d'une dose d'insuline

3. Si glycémie à plus de 20 mmol/L de façon inexpliquée

4. Si glycémie à plus de 14 mmol/L à jeûn ou avant de faire du sport

15

Que faites-vous chez une patient diabétique de type 1 dont la glycémie est entre 4 et 13.9 mmol/L et la cétonémie est inférieure à 0.6 ?

Utiliser la dose d'insuline habituelle

16

Que faites-vous chez une patient diabétique de type 1 dont la glycémie est entre 4 et 13.9 mmol/L et la cétonémie est supérieure ou égale à 0.6 ?

Prendre un supplément de 10% de la dose quotidienne d'insuline en plus des doses d'insuline de base + revérifier les glycémies et les cétones 1 à 2 heures plus tard

17

Que faites-vous chez une patient diabétique de type 1 dont la glycémie est supérieure à 14 mmol/L et la cétonémie est inférieure à 0.6 ?

Prendre un supplément de 10% de la dose quotidienne d'insuline en plus des doses d'insuline de base + revérifier les glycémies et les cétones 1 à 2 heures plus tard

18

Que faites-vous chez une patient diabétique de type 1 dont la glycémie est supérieure à 14 mmol/L et la cétonémie est supérieur ou égale à 0.6 ?

Urgence médicale

19

Quels sont les besoins en insuline :

a. Lors du premier trimestre

b. Lors du deuxième trimestre

c. Lors du troisième trimestre

d. Après la 37ème semaine

a. Augmenté

b. Diminué (risque d'hypoglycémie)

c. Augmenté

d.Diminué

20

Si une patiente diabétique prend de la metformine et tombe enceinte, serait-il profitable de changer sa metformine pour de l'insuline ou d'ajouter l'insuline en complément à la metformine si besoin ?

Il serait mieux de combiner. En effet, la metformine a comme effet de diminuer le risque d'hypoglycémie rattachée à la prise d'insuline et de limiter le gain de poids avec l'insuline.

21

CLP : Il faut introduire l'ASA entre la ______ (1) et la _______ (1) semaine de gestation pour prévenir la prééclampsie.

1. 12ème

2. 16ème