Feux de PSC Flashcards Preview

118.2 > Feux de PSC > Flashcards

Flashcards in Feux de PSC Deck (8)
Loading flashcards...
1

quels sont les 2 impératifs dont la lutte contre le sinistre doit répondre?

-l’engagement des moyens le plus rapidement possible, afin de réduire au maximum
l’échauffement des véhicules soumis au rayonnement, les dégradations de la structure et
l’extension du sinistre
-la sécurité du personnel : le COS doit veiller à engager le personnel strictement nécessaire à la
localisation du foyer.

2

quels sont les éléments d'ordre générale que le COS doit prendre en compte?

-la stabilité au feu des dalles d’un PSC peut varier d’une demi-heure (rare) à 1h30 voire 4h00 dans le cas
d'un IGH. Il faut donc que le COS prenne en compte un risque possible d’effondrement de la dalle
supérieure au niveau du foyer
-les moyens de secours type colonnes sèches et/ou système d’extinction
automatique à eau
-les PSC ayant plus d’un niveau peuvent être également dotés de moyens de désenfumage mécanique dont
les commandes manuelles sont en général situées au niveau de la rampe d’accès du parc
-la coupure de l’alimentation générale doit rester exceptionnelle afin de ne pas mettre à l’arrêt le
désenfumage mécanique du PSC

3

quels sont les éléments de nature constructive qui peuvent favoriser le développement du feu?

-une propagation horizontale rapide, du fait de la proximité des véhicules, de la présence éventuelle de
cloisons métalliques (boxes grillagés), voire de stockages anarchiques
-une propagation verticale par les joints de dilatation et/ou les gaines techniques (absence de
recoupement)
-une propagation descendante par les écoulements d’hydrocarbures au travers de la dalle fissurée ou
déstructurée
-un risque d’envahissement par les fumées des niveaux supérieurs du PSC (via les rampes d’accès des
véhicules) et/ou des cages d’escaliers des bâtiments en superstructure
-la présence d'éventuelles victimes dans les étages supérieurs, car les fumées peuvent se propager par les
conduits d'évacuation des eaux usées en PVC, détruits par la chaleur, mais également dans les voitures et
les SAS qui servent parfois d’hébergement à une population défavorisée ;
-différents types de motorisation des véhicules, tels que essence, diesel, GPL, GNV ou électrique et hydrogène.

4

Quels sont les 6 éléments primordiaux de l'idée de manœuvre du COS?

-prise en compte des moyens de secours propres à l’établissement
-reconnaissances approfondies dans l'ensemble du PSC et dans les bâtiments attenants
-localisation rapide du foyer (CTHE)
-attaque massive du foyer (avec produit mouillant)
-utilisation du désenfumage mécanique du PSC, lorsqu'il existe, ou de nos moyens de ventilations
propres, qui permet d'abaisser la température, d’évacuer les fumées et de faciliter les reconnaissances
-utilisation de la mousse qui peut s’avérer judicieuse dans certains cas : niveau le plus bas, attaque
« classique » impossible (demande du groupe mousse ventilation GMV)

5

au bout de combien de temps, l’emballement d'une batterie d’un véhicule électrique survient-il?

45 min

6

quels sont les principes d'extinction?

-attaque massive
-accéder prioritairement par les cages d’escaliers
-dans le sens du tirage tout en s’appuyant sur les
effets du désenfumage mécanique lorsqu’il est mis en œuvre
-dispositif hydraulique conséquent afin d’enrayer les propagations, lutter contre le sinistre
abaisser la température et refroidir la dalle dans le(s) niveau(x) concerné(s).
-cas exceptionnel: attaque par des trouées d’extinction en maintenant le dispositif classique en cas d'échec.

7

Comment doit-on mettre en oeuvre le désenfumage d'un PSC?

-dès que possible, même si le foyer n'est pas découvert,
-mise en œuvre progressive (PV puis GV),
-ouverture des rampes d'accès,
-mise en place d'un VGD.

8

comment est menée la reconnaissance d'attaque?

-en s'appuyant sur la présence éventuelle d'un poste de surveillance avec ou sans caméras, d'un gardien, d'un
résident ayant une bonne connaissance des lieux, etc.
-en se munissant d'un plan affiché dans un hall, un sas, le parc ou la rampe
-en coupant l'alimentation électrique des éventuelles stations de charges des véhicules électriques
-en barrant le gaz si les canalisations traversent le niveau sinistré