Histologie exam 2 (final) Flashcards Preview

Médecine podiatrique session 1 > Histologie exam 2 (final) > Flashcards

Flashcards in Histologie exam 2 (final) Deck (191):
1

Quels sont les éléments cellulaires qui composent le sang

- globule rouge (érythrocyte)
- globule blanc (leucocyte)
- plaquette
- plasma sanguin

2

Quels sont les éléments constituant les globules blanches

-monocyte
-lymphocyte
- granulocyte neutrophile
- granulocyte éosinophile
- granulocyte basophile

3

Où se produit l'hématopoïèse à tous les stades de développement de l'humain

- Foetus: dans le sac vitellin, puis dans le foie et enfin dans la rate
- Au 5e mois de gestation: moelle osseuse est fonctionnelle et produit les leucocyte et les plaquettes
- Au 7eme mois de gestation: production des globules rouges
- À la naissance: tous les os sont impliqués. Il peut y avoir hématopoïèse extra médullaire
- À la maturité du squelette: La moelle des vertèbre, côtes, crâne, bassin, fémur proximal font l'hématopoïèse

4

Quel est la vascularisation de la moelle épinière

- Artère nourricière -> capillaire sinusoïdes
- Veine émissaire

5

Décrire les trame réticulé

- constitué de fibre réticuline
- grande cellule avec des prolongement cytoplasmique

6

Rôle des trame réticulé

synthétisent des fibres de réticuline et la matrice extracellulaire

7

Rôle des macrophages

phagocytent les éléments cellulaire âgés

8

Comment s'appelle la cellule sanguine pluripotente

Colony Forming unit (CFU)

9

Expliquer l'évolution des érythroblastes

proérythroblaste -> érythroblaste basophile -> érythroblaste polychromatophile, érythroblaste neutrophile et réticulocyte

10

Quels cellules fait partie des granulocytaires

-granulocyte neutrophile, éosinophile et basophile
-mastocyte

11

Quels cellules fait partie des monocytaire

-monocyte
- macrophage
- cellule dentritique
- ostéoclaste

12

Quels cellules fait partie des lymphocytaire

-lymphocyte T
-lymphocyte B
-NK

13

Quels cellules fait partie des mégacaryocytaires

plaquette

14

Décrire les granulocytes

-noyau polylobé
-présence de granulation cytoplasmique

15

Fonction des granulocytes

défense non spécifique de l'organisme et dans le phénomène inflammatoire

16

décrire les granulocyte neutrophile

-12 um de diamètre
-noyau polylobé
-très discrètement acidophile
-granulation caractéristique

17

Quel granulocyte contient le corpuscule de BARR

neutrophile

18

Décrire la granulation des neutrophiles

- granulation sphérique et petite (0,2 à 0,4 u de diamètre)
- coloration beige et marron ni éosinophile, ni basophile

19

décrire le noyau des neutrophile

- 2 à 5 lobe
- chromatine de couleur violet foncé
- peite masses cubique sur un nucléoplasme clair

20

Que peut-on dire de la microscopie électronique des neutrophile

- membrane périphérique émet de nombreuses et courte microvillosité
- cytoplasme riche en organite (golgi, RER, ribosome, mitochondire, enclave glycogénique, 2 centriole)

21

Quel sont les granulations primaire des neutrophile + caractéristiques

-myloperoxydase : enzyme capable de catalyser l'oxydation, les ions oxydés ont un pouvoir bactéricide très puissant)
-muramidase: enzyme capable de détruite l'acide muramique de la paroi bactérienne contenant des hydrolases acides)

22

Quel est le rôle et la description de la granulation secondaires des neutrophiles

- moins dense aux électrons et d'aspect vacuolaire
-contiennent des substances impliquées dans la mobilisation de médiateurs de l'inflammation et dans l'activation du complément

23

Quel est le rôle et la description de la granulation tertiaire des neutrophiles

- plus petite et dense aux électrons
- contiennent des substances gélatinolytique
- introduisent des glycoprotéine dans la membrane plasmique et provoque l'adhésion cellulaire
- intervient dans le processus de phagocytose

24

Rôle de la mobilité des neutrophiles

-permet de quitter le torrent sanguin, de traverser la barrière vasculaire et d'arriver dans le tissu conjonctif
- utilise 50% de l'énergie des mitochondries et de l'énergie en anaérobie

25

Comment fonctionnent la diapédèse

-accolement de la cellule à l'endothélium: margination
- la cellule marginé émet un pseudopode et s'insinue entre 2 cellules et réalise un dépolymérisation locale de la membrane basale et s'engage dans le TC

26

Comment fonctionnent la migration dans les TC des neutrophiles

-mouvement amiboïde
- orienté par chimiotactisme positif (peut même faire de la chimiokinétique positif: augmente la vitesse)

27

Décrire les éosinophile

- 12 à 17 um de diamètre
- noyau bilobé
- granulation caractéristique

28

Décrire la granulation des éosinophiles

-sphérique
- 0,5 à 1 um de diamètre
- sous forme cristalloïde
- contiennent des protéine basique majeur (PBM)
- présence d"enzyme lysosomiales et peroxydase
- petite granulation: contiennent des phosphatase acide et de l'arylsulfatase B

29

Rôle des éosinophile

-pas de phagocytose
- attiré par l'histamine
- ont des récepteur de surface pour les IgE
- destruction des parasites
-limite les effets destructeurs par les mastocyte
-retrouver dans les réactions allergiques

30

Décrire les basophiles

-12 um de diamètres
- noyau polylobé en forme de trèfle
- granulation caractéristique violet foncé
-granulation basophile typiquement métachromatique coloré en pourpre par le bleu de toluidine

31

Quel caractéristique des basophiles les rapproche des macropages

granulation basophile typiquement métachromatique coloré en pourpre par le bleu de toluidine

32

Que peut-on dire des la microscopie électronique des basophiles

granulation apparait dense dans un matrice clair

33

Que contient les granulations métachromatiques des basophiles

-peroxydase
-histamine et héparine
- protéases neutres
- substance intervenant dans la réaction inflammatoire

34

Rôle des basophiles

déclenchement et entretien du phénomène inflammatoire

35

quels sont les différents types de macrophages

-histiocyte
-cellule de Kuppfer du foie
- macrophages des sinus des organes lymphoïdes
-macrophages alvéolaire, synoviaux, pleuraux et péritonéaux
-cellule dendritiques, cellule de Langerhans

36

Décrire un monocyte

-cellule mononucléées
- 20 um de diamètre
- cytoplasme pâle
- granulation azurophile
- noyau réniforme et encoché par une profonde scissure

37

Rôle des monocytes

-phagocytaire analogue au polynucléaire neutrophile
- impliqué dans les phénomène inflammatoire chronique

38

décrire un lymphocyte

- 9 à 15 um
-mononucléé
- chromatine très dense et basophile
- renferme quelque organite

39

Rôle d'un petit lymphocyte

-chargé de l'immunosurveillance
-analyse en permanence la nature des particules étrangères

40

Rôle d'un grands lymphocyte

rôle immunitaire

41

Décrire les plasmocytes

-forme différentier des cellules B
- noyau à chromatine motté en écaille de tortue ou en bâton de roue
- cytoplasme riche en ARN et en ergotoplasme
- zone claire paranucléaire: correspond à l'emplacement d'un golgi

42

Vrai ou Faux
On retrouve les plasmocytes dans le sang

Faux, surtout dans les tissus et organes lymphoïdes jamais dans le sang sauf dans des conditions de pathologie

43

Décrire les plaquette

-dépourvue de noyau
- maissance à partir d'une énorme cellule multinucléées; le mégacaryocyte

44

Rôle des plaquettes

assure l'hémostase

45

Modification des cellules souches pour donner des GR

-diminution de la taille
-production d'hémoglobine qui remplace la basophilie liée au REG et ribosome
- disparition progressive des organites
- disparition du noyau

46

Décrire les réticulocytes

- colorale par le violet de Crésyl
- 1% du sang normale

47

Rôle des GR

-oxygénation du sang

48

Quels facteurs sont nécéssaires à la formation des GR

-Erythropoïétine
- Fer
-acide folique
-vitamine B12

49

Décrire les mastocytes

-mononucléées
-granulation métachromatique

50

Rôle des mastocytes

- inflammation et réaction allergiques

51

Quels sont les 4 types de barrières contre les agents pathogènes

-physique
-biologique
- inflammatoire
-immunitaire

52

Où se passe la maturation des lymphocytes T

issu de la moelle osseuse, sont véhiculé par voie sanguine au thymus

53

Décrire les lymphocytes T auxilliaire

ont un récepteur appelé CD4 qui permet de reconnaitre l'antigène qui lui seront présenter par les cellules spécialisées

54

Décrire les lymphocytes T cytotoxique

ont un récepteur appelé CD8 qui est capable de reconnaitre un antigène et de le détruite tout de suite

55

Où se passe la maturation des lymphocytes B

reste dans la moelle osseuse pour maturer

56

Rôle des lymphocytes B

- sécrète des immunoglobulines
- neutraliser spécifiquement des antigènes
- réaction immunitaire humoral

57

Décrire les NK

cellule qui ressemblent à des grands lymphocytes

58

Rôle des NK

-éliminer directement certain antigènes comme les virus ou les cellule tumorale
-sont dite cytotoxique

59

Décrire les macrophages

-dérivent par différenciation des monocytes sanguins en plusieurs catégories de cellules macrophagiques
-grande activité lysosomiale

60

Décrire les cellules dendritiques

-prolongement cytoplasmique
- cellules présentatrice d'antigène

61

Décrire le thymus

-organe lymphoïde primaire lymphoépithélial
- situé dans la partie antéopostérieur du médiastin
- subit une involution fibrograisseuse importante

62

Décrit les observation du thymus à faible grossisement

- délimité par une capsule conjonctive
-constitué par la zone corticale externe dense et très peuplée de cellule lymphoïde basophile (thymocytes)
- zone interne médullaire pauvre en thymocytes
- pas de fibres de réticuline
- cellules épithéliales s'anastomose

63

Décrit les observation du thymus à fort grossissement

- cortex: zone dense très peuplée de lymphocytes T
- thymocyte en contact avec les cellules nourricières

64

Rôle des thymocytes

- permettent d'éliminer les lymphocytes T immatures qui reconnaissent les antigènes du soi
- participent à la maturation, prolifération, différenciation des lymphocytes T
-sécrète des hormones thymique et autre facteurs qui sont impliqué dans la maturation des thymocytes

65

Expliquer les corpuscules de Hassal

-épithéliocytes s'organise en cellules dégénérées disposé en lamelle concentriques
- se produit dans le cortex de la zone médullaire

66

comment les thymocytes quittent-il le thymus

1. voies vasculaire
2. voies lymphatique efférente

67

Comment est-ce-que les lymphocytes immature entre-t-il dans la zone cortico-médullaire du thymus

veine post-capillaires

68

rôle du thymus

-maturation des lymphocytes T
-destruction des lymphocytes qui reconnaissent les antigène du soi

69

La thymuline stimule quoi

l'immunocompétence des lymphocytes T

70

La thymopoïétine agit sur quoi

les cellules nourricières des prothymocytes

71

Qu'est-ce-que le thymus n'a pas

-trame réticulaire
-follicule lymphoïdes
- réaction immunologique

72

Décrire les ganglions lymphatiques

- organe réniforme de quelque millimètre disposés en amas ou en chaînes
- où l'initiation de la réponse immunitaire a lieu

73

observation fait à faible grossissement pour les ganglions lymphatiques

entouré par une capsule fibreuse

74

Quel sont zone des ganglions lymphatiques et décrire

-zone corticale: contient des formations lymphoïdes sphériques dénommées follicule lymphoïde I et II
- Zone paracorticale: milieu grossièrement triangulaire contient des lymphocytes
- Zone médullaire: plus claire, située au centre près de hile, constituée de cordons médullaires et de sinus médullaire

75

Chemin de la lymphe dans les vaisseaux lymphatiques

-pénètre par les vaisseaux afférent
- se jette dans un sinus sous capsulaire connecter au sinus cortical qui se continue en sinus médullaire
- se jette dans le vaisseaux efférent
Donc: entre au niveau du cortex et du paracortex et ressort par les cordons médullaires pour suivre son cheminement dans le sinus médullaire

76

Observation a fort grossissement des ganglions lymphatiques

-parcouru par un réseau de fibre réticuline synthétisées par des fibroblaste
- constitué d'une trame grillagée qui emprisonnées des cellules qui constituent le ganglion

77

Décrire le cortex des ganglions lymphatiques

- formé de follicules
- follicules I: dense et constitués de lymphocytes sans centre germinatif
- follicules II: comportent un centre germinatif
- retrouve des macrophages, CPA, lymphocytes B et T

78

Expliquer la maturation des lymphocyte B

-arrivent à la moelle osseuse dans la zone folliculaire périphériques appelé manteau
-au contact de l'antigène. il sont stimulés et subissent différentes transformation morphologiques
- centrocytes -> centroblaste -> immunoblaste dans la zone paracorticale et sinus médullaire

79

Décrire le paracortex des ganglions lymphatiques

-formé de CPA, macrophage et cellule T
-augmente de taille lorsqu'elle est stimulé
- Les lymphocytes T quitte par le vaisseaux efférent, circulent dans le sang et exerce leur activité

80

Décrire la zone médullaire des ganglions lymphatiques

-composé de cordons médullaire et de large sinus lymphatiques
- contient des macrophages, lymphocytes B et plasmocytes
-anticorps déversé dans la lymphe

81

Décrire la rate

-organe lymphoïde secondaire
-partie supérieur gauche de l'abdomen
-entouré par une capsule fibreuse
-constitué d'une pulpe blanche et d'une pulpe rouge

82

Observation à faible grossissement de la rate

-Constitué d'une capsule fibreuse qui envoie des travées à l'intérieur du parenchyme
-Septa fibreux envoie des fibres réticuline qui constituent la charpente réticulaire
- pas de cortex, ni de médullaire

83

Rôle de la pulpe rouge dans la rate

cimetière des globule rouges

84

Décrire la pulpe blanche

- étroitement liée à la vascularisation artériolaire
- élément lymphoïde disposés autour de l'artériole et constituent un manchon périartériolaire
-structure qui varie énormémenten fonction du degré de stimulation antigénique
- entouré par une mince couche appelé zone marginal

85

Le manchon est constitué de quoi

-lymphocytes CD4 et CD8
- autour, il a des lymphocytes B

86

De quoi est constitué la zone marginal de la pulpe blanche

-grands lymphocytes
-CPA
- réseau vasculaire provenant des artères radiaires qui sont des rameaux de l'artériole centrale

87

Quels sont les 2 modification que peut subir l'artériole centrale de la rate

- à son extrémité distale: donne une artériole droite dit pénicillé qui traverse la pulpe rouge puis donne l'artère housse qui se jette dans les cordons spléniques circulation ouverte
- à son extrémité proximales et moyenne: des ramification donnent un réseau sinusal dans la zone marginal et s'anastomose directement avec le sinus veineux et constitue la circulation fermé

88

Décrire la pulpe rouge

-constitué de cordons spléniques et de sinusoïde
- supporté par des fibres de réticuline

89

De quoi sont constitué les cordons de Billroth

-cellule macrophagique
-fibroblaste

90

Décrire les sinusoïde

- large capillaire à endothélium discontinu
- souvent bordé de macrophage
- élément sanguin circulent pour subir une phagocytose

91

Rôle de la rate

- permet de neutraliser des antigènes contenus dans la circulation sanguine
- contact étroit avec les antigène réaliser au niveau de la zone marginale
- élimination des GR et plaquette

92

Décrire les MALT

-formation lymphoïde diffuse ou nobulaire non encapsulé - localisées dans la paroi du tube digestif, appareil respiratoire et appareil uro-génital
- contact étroit avec l'épithélium

93

Rôle des MALT

réaction immunitaire dirigées contre les Antigène locaux

94

Décrire les GALT

tissu qui regroupent les structures lymphoïdes associées au tube digestif

95

Quel sont les GALT

-amydales palatine ou pharyngienne
-plaque de Peyer
-appendice

96

Décrire les amydales palatine ou pharyngienne

-structure lymphoïde enchassé dans le chorion de la muqueuse de l'organe où elle se trouvent
- s'invaginent profondément dans le chorion pour former des cryptes

97

Décrire les plaques de Peyer

-localisées dans l'iléon le plus souvent
- villosité sous forme de dôme entouré en surface par un épithélium
-tissu lymphoïde diffus avec des formations de follicules I et II
- retrouve des lymphocyte T et B
-épithélium formé de cellule cubiques particulière dénommé cellule M
-nombreux replis en surface qui serve à mettre en contact les antigènes et les plaques

98

Décrire les appendices

structure lymphoïde localisée dans le chorion de l'appendice

99

Décrire les BALT

structure lymphoïdes associées à la bifurcation des grosses bronches, de structure analogue aux précédentes

100

Fonction des MALT

-contient des cellules B dont certaines se différencient en plasmocytes sécrétant des antocourps IgG, IgM, et surtout les IgA

101

Rôle des IgA

accrochent une pièce sécrétoire et traverse l'épithélium où elles participent aux mécanisme de défense

102

Quels sont les type de cellules responsable des contraction musculaires

- cellule musculaire: strié, lisse, cardiaque
- cellule myoépithéliales: situé autour des glandes
-myofibroblaste: capable de contraction et de sécrétion de collagène
-péricytes: autour des vaisseaux

103

Les cellule musculaire strié dérive de quel tissu

- mésenchyme, cellule primitives mononucléées dénommées rhabdomyoblaste

104

Décrire les cellule musculaire strié

- contraction volontaire
- contrôlé par le systèmes nerveux central et périphérique
-fusiforme
-plusieurs noyau allongé
- diamètre de 50um et 5 à 10 cm de long
- entouré par le sarcolemme

105

Quels sont les unités de contractions des cellule musculaire strié

-actine
-myosine

106

Quels sont les 3 couches de tissu conjonctivo-vasculaire des cellule musculaire strié

-endomysium
-perimysium
-épimysium

107

observation à fort grossissement des cellule musculaire strié

-microfilament épais de myosine
-microfilament fin d'actine
- une centaine de myofibrille parallèles au grand axe de la cellule

108

Quels sont les 2 systèmes de réticulum endoplasmique des cellule musculaire strié

-réticulum sarcoplasmique
-système T

109

Décrire le réticulum sarcoplasmique

réseau de canalicule et de saccule anastomosés entourant chaque fibre et se terminant par une citerne entre les disques A et I

110

Décrire le système T

-invagination de la membrane plasmique et est formé par un systhème tranversal de canalicule disposé entre les bandes A et I. Met en contact la matrice extracellulaire et le cytosol
-citerne terminales de part et d'autre de A et I qui s'anastomosent avec le reticulum sarcoplasmique

111

Quel est l'unité de contraction musculaire des cellules musculaire strié et décrire

sarcomère: élément constitutif de myosine et d'actine qui sépare deux stries Z successives

112

Qu'est-ce qui régit la contraction musculaire

-stimulus nerveux provenant de la plaque motrice et médié par l'acétylcholine provoque une dépolarisation de la membrane plasmique
- cette excitation est conduite le long du réticulum T puis transféré au réticulum sarcoplasmique, provoquant la dépolarisation de la membrane de ce dernier et l'ouverture des canaux calcique qui conduisent à la libération de Ca++ qui déclenche la contraction musculaire

113

La contraction musculaire est dépendante de quoi

Ca/ATPase

114

Que ce passe-t-il au niveau des sarcomères au repos

le cytosol se vide de Ca++ se qui modifie la liaison unissant l'actine et la myosine

115

Que ce passe-t-il au niveau de l'actine et de la myosine lors de la contraction

-actine glissent le long des filaments de myosine
-la tête de la myosine se lie à l'actine
-aboutit à un raccourcissement du sarcomère

116

Quel est la protéine qui transmet la force de contraction à la matrice extracellulaire

dystrophine

117

Décrire le muscle cardiaque

muscle strié qui se contracte de façon rythmique. harmonieuse et spontanée

118

Observation à faible grossissement du muscle cardiaque

-tubaire, allongé, bifurqué
-noyau unique allongé disposé au centre de la fibre
- cardiocyte plus petite que les fibres musculaire squelettique

119

Observation à fort grossissement du muscle cardiaque

-myosine et actine (même que le muscle strié)
- entouré par du tissu conjonctif lâche analogue au muscle squelettique

120

structure observer au microscope électronique dans le muscle cardiaque

- mitochondrie abondante
-glycogène très nombreux
- système T avec un grand diamètre au niveau de la strie Z
- pas de saccule
- le réticulum sarcoplasmique ne forme pas de triade

121

Comment sont fixées les complexes de jonction du muscle cardiaque

- trait scalariforme
- desmosome
- jonction adhérentes
- jonction communicante

122

Quel sont les 3 types de fibre cardiaques

- fibre ventriculaire
- fibre cardionectrice
- cellule de Purkinje

123

Décrire la fibre ventriculaire

cardiocyte typique

124

Décrire les fibre cardionectrice

cardiocyte modifié responsable de la conduction

125

Décrire les cellule de purkinje

-beaucoup plus volumineuse, claires car pauvre en myofibrille
-branches du faisceau de His et souvent sous l'endocarde et constituent le réseau de His

126

Ou sont situé les noeuds de la fibre musculaire modifié

- oreillette droite (sinoatrial)
- oreillette et ventricule droit (atrioventriculaire)

127

Ou se trouve le faisceau de His

part du noeud atrioventriculaire dans la cloison centriculaire pour se ramifier en branche droite et gauche pour enfin se connecter aux cellules de Purkinje disposées dans le ventricule droit et gauche

128

Comment fonctionne la contraction dans le tissu cardiaque

-concentration de Ca++ dans le cytosol, dans le réticulum sarcoplasmique et le système T
- les jonctions communicante permettent la diffusion du stimulus de façon très rapide dans les cardiocytes

129

Décrire le muscle lisse

- aucune striation
- présent dans les viscères, les vaisseaux, les tubes excréteurs

130

Observation à faible grossissement du muscle lisse

-fusiforme avec un noyau allongé
- taille variable entre 20 um et 500 um
- entouré par une lame basa;e qui adhère à la membrane cellulaire
-groupé entre elles par du tissu conjonctif lâche vasculaire et innervé

131

Observation à fort grossissement du muscle lisse

-corps dense analogue aux jonction adhérentes fixés aux filaments contractiles
- composé d'actine et de myosine différent des muscles strié
- mitochondrie dans la zone périnucléaire
- vésicule qui s'invaginent à l'intérieur et adhèrent avec le réticulum endoplasmique dans le membrane plasmique
-jonction communicante qui permettent la diffusion de l'excitation

132

Comment fonctionne l'excitation dans le muscle lisse

- provoqué par l'influx de Ca++ du réticulum dans le cytosol de la cellule
- le Ca++ se fixe à la calmoduline qui active une kinase réalisant une phosphorilation de la myosine
- lier à l'actine, elle contribue à la contraction musculaire

133

Décrire les myofibroblastes

-retrouvé dans les divers tissus: poumon, cryptes des glandes digestives, dans le collagène lâche
- population de cellule inactive
- processus de réparation suite à une lésion et particulièrement lors de la cicatrisation

134

Décrire les cellules myoépithéliales

-présent à la surface des glandes et canaux excréteurs
- cellule en panier et en étoile
- contractent pour expulser le contenu des sécrétion à l'extérieur des glandes exocrine

135

Décrire les péricytes

-cellule disposées en forme de bulbe d'oignon autour des capillaire des veinules
-possède des microfilament contractile et sont capable de se transformer en myofibroblaste élaborant le collagène de soutien périvasculaire

136

Quels sont les deux partie du système nerveux

-système nerveux central
-système nerveux périphérique

137

Vrai ou Faux
Les deux partie du système nerveux ne sont pas relier

Faux, étroitement lié

138

Rôle du système nerveux central

contrôle et coordonne les informations en émettant des signaux précis et spécifiques via des transmetteurs, dont le but est d'assurer les fonction essentielles du corps humain

139

Quel est le constituant essentiel du SNC

le neurone

140

Rôle du neurone

reçoit, traite les information et produit un signal qu'il conduit et transmet

141

Quel sont les constituant du corps cellulaire du neurone

-noyau
-cytoplasme
-lysosome
-lipofuschine
-graine de neuromélanine
-gaine de sécrétions

142

Vrai ou Faux
le neurone n'a pas de centrosome à l'âge adulte

vrai

143

Description du noyau du neurone

volumineux, clair, à chromatine finement dispersé et à gros nucléole unique et dense

144

Constituant du cytoplasme

- les corps de Nissl
- l'appareil de golgi
- les mitochondries
- le cytosquelette

145

Description des corps de Nissl

- matériel basophile qui correspond qui correspond à du REG,
- absents dans l'axone et peu abondant dans le pôle d'implantation de ce dernier,
- présent aussi dans les dendrite

146

Description de l'appareil de golgi

-très volumineux
-largement répandu dans le cytoplasme
- occasionnellement dans l'origine des dendrites

147

Description des mitochondries

nombreuse et répartie au hasard

148

Description du cytosquelette

-composé de 3 type de filament : microfilament, microtubule et filament intermédiaire

149

Rôle du cytosquelette

-fortement organiser
-permet le maintien de la forme de la cellule

150

Rôle des microtubules

transport des substances et des organites dans les 2 sens, le long de l'axone

151

Description des dendrites

-véritable prolongement cytoplasmique du corps cellulaire
- contient les mêmes organites que le corps cellulaire sauf noyau
- pas myélinisée et leurs contours sont irréguliers et même boursouflé
-présence d'épine dendritiques qui accroissent leur surface de réception synaptique

152

Description de l'axone

-prolongement cytoplasmique unique du neurone
-prend naissance à partir du cône d'implantation
-ramification terminales porteuses de nombreuses synapse

153

Rôle de la gaine de myéline

-accroit la vitesse de conduction de l'influx nerveux
-servir d'isolant

154

Rôle de l'axone

transmettent des signaux par des variations de polarité électrique de la membrane

155

Quel sont les 3 types de neurones

-moteur
-sensitif
-interneurone
-cellule de purkinje

156

Description des neurones moteurs

-pericaryon volumineux
-pouvant soutenir des fonctions importantes et un long axones

157

Description des neurones sensitives

-habituellement unipolaire

158

Description des interneurones

-petite cellules avec de courts prolongement
- bipolaire
-assurent les connexions locale dans le SNC
-un extrémité est les dendrites et l'autre les axones

159

Description des cellules de purkinje

- grosse cellule dans le cervelet
- prolongement multiple

160

Description des synapses

-moyen dont se sert les cellules pour communiquer entre elles
-jonction cellulaire spécialisée dans la neurotransmission de l'influx nerveux
- extrémité renflé et forme le bouton synaptique
- séparé de la cellule cible par une fente synaptique

161

Constituant de la synapse

- microtubule
-neurofilament
- mitochondrie
-vésicule à double membrane qui emmagasinent les neurotransmetteurs et des protéines comme la synaptophysine et le chromogranine

162

Comment fonctionne la diffusion des neurotransmetterus dans la synapse

- sous l'influence de l'onde de dépolarisation, la vésicule va acheminer le neurotransmetteur jusqu'à la membrane
- relâcher dans la fente synaptique par exocytose
- agit sur les récepteurs de la membrane post-synaptique de la cellule cible
- les vésicule libres peuvent être recyclées grâce à un système de puits recouvert utilisant la clathrine

163

De quoi est constitué la gaine de myéline

-lipide particulier comme la galactocérébroside
-protéine comme la protéine basique de la myéline (MBP) et la protéine PO

164

Dans quel partie du cerveau se retrouve les axones myélinisés

-substance blanche

165

Quel cellules crée la gaine de myéline dans le SNC

oligodendrocyte

166

Quel cellules crée la gaine de myéline dans le SNP

cellule de SWANN

167

Que sont les incisures de Schmidt-Lantermann

replis de la gaine de myéline formant des zone obliques

168

Que sont les noeuds de Ranvier

-gaine de myéline interrompue créant un axone dénudé
-zone axonale légèrement plus épaisses er formant une concentration de canaux ioniques de Na+ ancrés de l'ankyrine

169

Comment fonctionne le transport de l'influx dans un axone myélinisé

-la dépolarisation est suivi d'un diffusion rapide et passive le long de la gaine de myéline jusqu'au noeud de Ranvier suivant, où la dépolarisation est accrue

170

Expliquer la différence entre la dépolarisation des nerfs myélinisés et amyélinisés

dépolarisation du myélinisés plus rapide car la présence de canaux Na+ sur tout la longueur de l'axone entraine une grande dépense d'énergie

171

Quel sont les cellules de la névroglie

-oligodendroglie
-astrocytes
-microglie
-épendymocytes

172

Description des astrocytes

-grandes cellules étoilées avec de longs prolongements cytoplasmique
- présents autour des vaisseaux sanguins et autour des cellules du SNC
-entrent en contact par des pieds vasculaire avec la lame basale de l'endothélium
- entrent en contact avec des neurone

173

Rôle des astrocytes

- charpente de soutient des vaisseaux sanguin
- fonction de perméabilité sélective des endothéliums
-assurent le transport de substances entre le neurone et le sang
- charpente cellulaire dans l'embryogénèse pour guider la migration des neurones

174

Quels sont les deux types d'astrocytes et ou ce trouve-t-il

- astrocytes protoplasmique: substance grise
- astrocytes fibrillaire: substance blanche

175

description des cellules épendymaires

- bordent les cavités du cerveau et le canal épendymaire de la moelle épinière
-se sont des cellules jointive, épithéliales, cubiques, reliées par des desmosomes
-en contact avec le liquide céphalo-rachidien
-pôle apical est hérissé de c ils et de microvillosités

176

Description des microglie

-macrophage spécialisés du cerveau
- petite cellules avec de fins prolongements cytoplasmiques
-appartiennent au système macrophagique et ont des propriétés de CPA

177

Quels sont les enveloppes du SNC

- la dure-mère
-l'arachnoïde
- la pie-mère

178

Description de la dure-mère

- couche épaisse
- résistance car elle est solidement ancrée au périoste de la calotte cranienne
-émet des prolongement vers la profondeur vers la profondeur du cerveau et du cervelet pour séparer les différentes parties
- constitué de tissu conjonctif

179

Description de l'arachnoïde

- couche située sous la dure-mère
- constituée de fibres conjonctives
-bordée par un épithélium
-émet des trabécules entre lesquelles circule le LCR

180

Description de la pie-mère

-couche mince, interne
- composée de cellule épithéliales et de tissu conjonctif lâche
-continue par une lame basale en contact avec les prolongement astrocytaires

181

Description des plexus choroïdes

- tapissent les ventricules du cerveau
- constitués de cellules épithéliales cylindriques reposant sur des lame basale qui les sépare du conjonctif richement vascularisé
- cellule jointive munies de microvillosités au pôle apical
- élabore le LCR

182

Où circule le LCR

-circule dans les ventricules
-passe par les trous situés à la base du crâne pour se retrouver dans l'espace sous-arachnoïde

183

Par quoi est résorber le LCR

sinus veineux de la dure-mère

184

Description de la barrière hémato-méningée

-endothélium uni par des jonctions serrées qui limitent le passage des substances du sang ver le cerveau.
- renforcé par une lame basale bordée par des pieds astrocytaires

185

Quels sont les 2 types de ganglions

- ganglions sensitifs rachidiens ou spinaux et les ganglions crâniens
- ganglions végétatif

186

Description des ganglions sensitifs rachidiens ou spinaux et les ganglions crâniens

contiennent des neurones sensitifs dans lesquels aucune synapse ne se fait

187

Description des ganglions végétatif

-ganglions sympathiques et parasymphatiques
-contient des neurones dits post-ganglionnaires
- nombreuse synapses s'y effectuent

188

Description des nerfs périphériques

-faisceaux d'axones étroitement associés à du tissu de soutien comprenant: le tissu conjonctif, les cellules de Schwann et les vaisseaux sanguins

189

Par quoi sont entouré les axones périphériques

-gaine de myéline
-cellules de Schwann

190

Quels sont les 3 enveloppes d'un nerf

-endonèvre
-épinèvre
-périnèvre

191

De quoi sont composés les ganglions du SNP

- péricaryons des neurones
- cellule de schwann et cellules satellites
- fibres nerveuses