Physiologie exam 3 (final) Flashcards Preview

Médecine podiatrique session 1 > Physiologie exam 3 (final) > Flashcards

Flashcards in Physiologie exam 3 (final) Deck (120):
1

Quels sont les 2 partie du systhème nerveux

SNC, SNP

2

Quels sont les 2 partie du SNC

encéphale, moelle épinière

3

Quels sont les 2 partie du SNP

voie afférente, voie éfferente

4

Rôle du SNC

intégration

5

Quels sont les 3 partie de la voie éfferente du SNP

Somatique, SNAP, SNAS

6

Quel est le rôle de la voie afférente

information sensorielle vers le SNC

7

Quel est le rôle du la voie éfferente

réponse motrice au stimutus

8

Quels sont les cellules du système nerveux et à quel partie appartiennent-elle

-Neurone
-Astrocytes (SNC)
-Oligodendrocytes (SNC)
-Microglie (SNC)
-Épendymocytes (SNC)
-Gliocytes ganglionnaires (SNP)
-Cellule de Schwann (SNP)

9

Qu'est-ce-que la substance blanche

axone myélénisés

10

Qu'est-ce-que la substance grise

corps cellulaire et prolongement sans myéline

11

Rôle du liquide céphalorachidien

-protection
-support
-nutrition

12

Endroit ou se trouve le liquide céphalorachidien

-ventricule
-canal central de la moelle épinière
-autour de l'encéphale

13

Quels sont les stuctures composant le SNC

-Hémisphères cérébraux
-Diencéphale
-Tronc cérébral
-Cervelet

14

Quels sont les structure la moelle épinière

-cavité centrale
-substance blanche externe
-substance grise interne

15

Fonction de la moelle épinière

-lien de communication entre le SNP et l'encéphale
-Régit les arcs réflexes

16

Quels sont les partie du tronc cérébrale

-Bulbe rachidien
-Pont
-Mésencéphale

17

Fonction du bulbe rachidien

-forme la paroi du quatrième ventricule avec le pont
-Décussation des pyramides: endroit où les tractus corticospinaux se croisent avant de passer à la moelle épinière
- Centre important de la régulation autonome: centre cardiovasculaire, centre respiratoire
-L'hypothalamus règle ces même fonction en transmettant ses commande au bulbe rachidien

18

Fonction du pont

Région proéminente entre le bulbe rachidien et le mésencéphale

19

Fonction du mésencéphale

-réflexe au son
-coordination des mouvement de la tête et des yeux
-synthèse de la dopamine

20

Quels sont les structure du mésencéphale

-colliculus supérieur
-colliculus inférieur
-substantia nigra

21

Quels sont les composantes du diencéphale

-Thalamus
-Hypothalamus

22

Rôle du thalamus

-station de relais pour les information acheminées au cortex
- -effectue le tri des influx
-Rôle dans la sensibilité, la motricité, l'excitation corticale, l'apprentissage et la mémoire

23

rôle de l'hypothalamus

- Régulation des centres du système nerveux autonome
- Régulation du système des émotion
-Régulation de la température corporelle
- Régulation de l'apport alimentaire
-Régulation de l'apport hydrique
-Régulation du cycle veille-sommeil
-Régulation du fonctionnement endocrinien

24

Expliquer le fonctionnement du cervelet

- les régions motrice du cortex informent le cervelet de l'intention de déclencher des contraction musculaires
- Le cervelet reçoit au même moment des informations de propriocepteurs, des voies d'équilibre et de la vision
- Le cortex cérébelleux déterminer la meilleure façon de coordonner le mouvement pour converser la posture et produire des mouvement coordonnés
-l'information est retournée au cortex et au tronc cérébral

25

Structure qui composent les hémisphères cérébraux

-Cortex
-Substance blancher
-Noyaux basaux

26

Fonction des noyaux basaux

- impliqué dans la régulation des mouvements
-système de récompense, dépendance

27

Structure du cortex cérébral

-gyrus: saillies
-fissures: rainures profondes séparant la cortex en plusieurs partie
-Sillons rainure superficielle séparant les gyrus

28

Quels sont les 3 types de substances blanches

-Commisurale
-Associative
-De projections

29

Rôle de l'hippocampe

Région associé à la mémoire et à la navigation spatiale

30

Structures du neurone et fonction

-corps cellulaire: expression génétique, traduction, production d'énergie
- axone: transport l'influx
- corpuscule terminaux: transport les neurotransmetteurs
- dendrite: reçoit les neurotransmetteurs

31

Quels sont les différentes type de neurone

- multipolaire
- bipolaire
-unipolaire

32

Rôle des neurone multipolaire

-neurone associative
-neurone moteurs

33

Rôle des neurones bipolaire

-neurone sensitif pour vision, olfaction, audition

34

rôle des neurones unipolaire

-neurone sensitif

35

Quels sont les zone de neurogénèse adulte

- zone sous-ventriculaire pour les neurones olfactive
- Gyrus dentelé de l'hippocampe où de nouveau neurones peuvent s'intégrer au circuit de l'hippocampe et jouer un rôle dans la mémoire

36

Définir dépolarisation

la face interne de la membrane devient moins négative (passage à un voltage positif)

37

Définir hyperpolarisation

la face interne de la membrane devient plus négative

38

Où se produit le potentiel gradué

-dendrite
-corps cellulaire

39

Où se produit le potentiel d'action

action

40

Comment fonctionne le potentiel gradué

-régulé par l'ouverture de canaux ionique ligand-dépendant
-fonctionne sur de petite distance

41

Comment fonctionne le potentiel d'action

-régulé par l'ouverture de canaux ionique voltage-dépendant
-processus de tout ou rien
-ne diminue pas avec la distance

42

Décrire la période réfractaire absolue

- couvre la durée d'ouverture des canaux Na+
- permet d'avoir des potentiels d'action distinct

43

Décrire la période réfractaire relative

-Seul un stimulus intense peut générer un nouveau potentiel d'action
-Canaux Na+ sont fermé
-Canaux K+ ouvert

44

Rôle de la gaines de myéline

-Isole électriquement les neurone
-Protège les axones
-Accroît la vitesse de propagation

45

Quels sont les structure de la synapse

-corpuscule nerveux terminal qui renferme des vésicules synaptiques contenant un neurotransmetteur
-région réceptrice contenant des récepteurs pour les neurotransmetteur situé sur la membrane d'un dendrite ou du corps cellulaire
-Fente synaptique: endroit où est libéré le neurotranmetteur, trop large pour permettre la transmission électrique, transmission unidirectionnelle

46

Quels sont les différents type de synapses chimiques

-synapse axosomatique
-synapse axodendritique
-synapse axoaxonales

47

Expliquer le mécanisme par lequel un neurotransmetteur est libéré dans la fente synaptique

-arrivée du potentiel d'action au corpuscule nerveux terminal
-ouverture des cavaux à Ca2+ voltage-dépendant
-entrée du Ca2+ provoque la fusion de vésicule synaptiques avec la membrane plasmique et libère les neurotransmetteur
-les neurotransmetteurs diffuse à travers la fente synaptique et se lie aux récepteur sur le neurone postsynaptiqe
-ouverture de canaux ioniques et génération d'un potentiel gradué
- le neurotransmetteur est retiré de la fente synaptique et le signal postsynaptique cesse

48

Quels sont les mécanismes permettant de retirer le neurotransmetteur de la fente synaptique

- Recaptage par les astrocytes ou les neurone présynaptique
-Dégradation du neurotransmetteur par des enzymes de la fente synaptique
-diffusion à l'extérieur de la fente synaptique

49

Qu'est-ce-que le PPSE

le neurotransmetteur entraine la dépolarisation locale de la membrane

50

Comment fonctionne le PPSE

-activation de canaux ionique ligand-dépendant
-canaux perméable au Na+ et au K+ (plus de Na+ entre que de K+ qui sort)
-le voltage ne dépasse jamais 0mV

51

Qu'est-ce-que le PPSI

le neurotransmetteur entraine l'hyperpolarisation locale de la membrane

52

Comment fonctionne le PPSI

-activation de canaux ionique ligand-dépendant
-canaux perméable soit au K+, soit au Cl-
-la sortie du K+ de la cellule ou l'entrée de Cl- cause une hyperpolarisation qui diminue la probabilité de généré un potentiel d'action au niveau du cône d'implantation

53

Décrire les niveaux d'organisation permettant l'intégration de l'information

- Récepteur -> neurone sensitif -> centre d'intégration -> neurone moteur -> effecteur
- arc reflex: va jusqu'à la moelle
- Fonction autonomes: tronc + diencéphale
- Fonction cognitive: cortex

54

Fonction du pont

-Relais entre les centre cérébraux supérieurs et moelle épinière
- Relai entre le cortex moteur et le cervelet

55

Décrire les connections du cervelet

reçoit les informations du cortex, des propriocepteurs, des voies de l'équilibre et de la vision

56

Décrire la structure des noyaux basaux et leurs connections

- Noyau caudé et putamen forment le corps strié dorsal associé aux noyaux subthalamiques et la substantia nigra
- Partie des noyau frontal connecté au cortex frontal pour le plaisir
-Les neurone glutaminergique sont connecté au noyau basaux et relayer aux thalamus et retourne au système moteur

57

Quels sont les 5 lobes du cerveau

- le lobe frontal
- le lobe temporel
- le lobe pariétal
- le lobe occipital
- le lobe insulaire

58

Quels sont les zones du cerveau

- vue
- toucher
- goût
- ouïe
- odorat
- parole
- contrôle des muscles

59

Quels sont les 3 types de substance blanche et leur fonction

- commisurales: relie le corps calleux et les commissures antérieure et postérieur
- Associatives: relie les neurones à l'intérieur d'un même hémisphère
- De projection: relient les centres inférieurs au cortex

60

Rôle du potentiel gradué

crée le potentiel d'action par dépolarisation du corps cellulaire

61

Rôle du potentiel d'action

Transport d'un influx le long d'un axone

62

Quel sont les différences entre le potentiel gradué et le potentiel d'action

Origine: corps cellulaire et dendrite VS cône d'implantation de l'axone et axone
Distance parcourue: courte distance, habituellement à l'intérieur du corps cellulaire VS longue distance, du cône d'implantation de l'axone
Amplitude: variée VS constante
Stimulus déclenchant: chimique ou sensoriel VS voltage
Rétroactivation: absent VS présent
Repolarisation: Voltage-dépendant VS voltage-dépendante

63

Expliquer la sommation temporelle

- Au moins un corpuscule nerveux terminal est stimulé de façon répétée
• Augmentation de la concentration de neurotransmetteur dans la fente synaptique et de
la durée de sa présence
• Ouverture d’un plus grand nombre de canaux ioniques sur le neurone postsynaptique
• Plus grande dépolarisation

64

Expliquer la sommation spaciale

- Le neurone postsynaptique est stimulé simultanément par un grand nombre de corpuscules terminaux appartenant à un ou plusieurs neurones présynaptiques
- En s'additionnant, les PSSE causent une plus grande dépolarisation, menant éventuellement à l’induction d’un potentiel d’action
- Les PPSI peuvent également s’additionner

65

Vrai ou Faux
Plus la fréquence des potentiels d’action est élevée, plus il y aura de neurotransmetteur relâché dans la fente synaptique

Vrai

66

Définition et rôle de la période réfractaire absolue

-Couvre la durée d'ouverture des canaux Na+
- Permet d'avoir des potentiels d'action distinct

67

Expliquer l'inhibition de la facilitation présynaptique

- Synapse axoaxonale inhibitrice 

- L’activation de cette synapse réduit la quantité de Ca2+ entrant dans la synapse et donc 
la quantité de neurotransmetteur relâché 

- Une synapse axoaxonale peut également être facilitatrice, c’est-à-dire augmenter la sécrétion de neurotransmetteur excitateur relâché 


68

Expliquer la désensibilisation et son rôle

- Si on stimule beaucoup un récepteur, il va moins fonctionner ou du moins change.
-Les récepteurs hypersensible vont être dégrader.
-On peut les synthétiser à nouveau.

- Évite une hyperstimulation
- permet une plus grande plage dynamique.

69

Définir la plasticité synaptique et expliquer son importance

- PPSE, PPSI et modulation présynapique déterminent la génération des potentiels d’action du neurone postsynaptique
- Les mécanismes de signalisation synaptiques sont cependant dynamiques:
Modulation de l’activité de la synapse en fonction de son activité passée 

Réponse postsynaptique diminuée ou augmentée pour le même relâchement de 
neurotransmetteur 

Permet l’apprentissage 

- Deux sortes: 
Potentialisation à long terme (PLT) Dépression à long terme (DLT) 
Les deux mécanismes agissent de concert pour moduler l’activité synaptique et ainsi, la plasticité synaptique

70

Définir le PLT

L’utilisation répétée ou persistante d’une synapse la rend plus efficace:
- Génération d’un potentiel gradué postsynaptique plus important pour la même libération de neurotransmetteur 

- Augmentation de la quantité de récepteurs au niveau de la densité postsynaptique 


71

Définir PLT précoce

dépend de l’activation de protéines kinases

72

Définir PLT tardive

dépend de la traduction de protéines

73

Définir la dépression à long terme

Diminution de l’efficacité d’une synapse 

- Inactive suite à l’activation d’une autre synapse 

- Stimulée à basse fréquence
Due à l’endocytose des récepteurs suite à l’activation de phosphatases 


74

Quels sont les types de réseaux neuronaux

- réseau divergent
-réseau convergent
-réseaux réverbérants ou à action prolongé
- réseau parallèles postdécharge

75

Expliquer le réseau neuronal divergent

• Neurone entrant active un nombre toujours 
croissant de neurones 

• Réseaux amplificateurs 

• Voies motrices et sensitives 


76

Expliquer le réseau neuronal convergent

• Un neurone reçoit de l’information de plusieurs 
neurones 

• Concentration des signaux 

• Convergence en provenance de une ou 
plusieurs régions 

• Voies motrices et sensitives 


77

Expliquer le réseau neuronal réverbérants

• Présence de synapses collatérales avec les 
neurones précédents 

• Rétroactivation, production d’une commande 
continue qui cesse quand un des neurones du 
réseau cesse de réagir 

• Régulation des activités rythmiques (cycle veille- 
sommeil, respiration)

78

Expliquer le réseau parallèle postdécharge

• Un neurone active plusieurs neurones parallèles 
qui agissent sur le même neurone 

• Génération d’une série d’influx sur le neurone de 
sortie (décharge consécutive) 

• Possiblement associé dans les processus 
mentaux exigeants

79

Quels sont les 2 type de traitement de l'information

-Traitement en série simple
-Traitement parallèle

80

Fonction du traitement en série simple

• Chaîne de neurones activés de manière linéaire et générant une réponse 
prévisible et invariable 

• Réflexes spinaux 

• Voies sensitives directes reliant les récepteurs à l’encéphale 


81

Fonction du traitement parallèle

• Les informations sensorielles sont réparties en de nombreuses voies et 
l’information est traitée simultanément dans des réseaux différents 

• Permet de créer une image globale 

• Permet de traiter une grande quantité d’information dans un temps très courté 


82

Quels sont les différentes classe de neurone selon leur fonction

-sensitif
-moteur
-intermoteur

83

Quels sont les différentes classe de neurone selon leur anatomie

-multipolaire
-bipolaire
-unipolaire

84

Décrire le neurone multipolaire

• Neurones les plus abondants (99% du SNC) 

• Majoritairement des neurones d’association 

• Les neurones moteurs sont également des neurones multipolaires (corps cellulaire dans le 
SNC) 


85

Décrire le neurone bipolaire

• Neurones sensitifs 

• Beaucoup plus rares 

• Seulement dans certains organes des sens (muqueuse olfactive, rétine) 


86

Décrire le neurone unipolaire

• Neurones sensitifs constitués d’un court prolongement se divisant en T 

• Corps cellulaire à l’extérieur du SNC 

• Prolongement périphérique lié à un récepteur sensoriel 

• Prolongement central dans le SNC 


87

Fonction de l'endorphine

-inhibitrice en générale
-réduisent la douleur en inhibant la substance P

88

Fonction de la substance P

-Excitatrice
- intervient dans la transmission nociceptrive

89

Expliquer la régulation de l'Ach

Suite à sa libération dans la fente synaptique, l’Ach est dégradée en acétate et choline par l’acétycholinestérase (AchE). La choline est ensuite recaptée par le neurone pour synthétiser de nouvelles molécules d’Ach

90

Comment fonctionne les récepteur à l'Ach

• Récepteurs nicotiniques: activés pas la nicotine 

• Récepteurs muscariniques: activé par la muscarine (dérivé d’un champignon)

91

Où peut être retrouver l'Ach

-SNC
-SNP

92

Comment fonction GABA

GABA A: 
 canaux Cl-
l’entrée du Cl- hyperpolarise la membrane

GABA B: 
récepteur couplé à une protéine G, augmente la conductance de canaux K+ inhibe l’adénylate cyclase,
inhibe des canaux Ca2+

93

Décrire les différents récepteurs du glutamate


• Récepteurs métabotropiques: 11 sous-types, pré et postsynaptiques, activent des récepteurs couplés à une protéine G, augmentent IP3 et DAG (Ca2+)(groupe 1) ou diminuent, AMPc (groupe 2 et 3)
• Récepteurs ionotropiques: kaïnate, AMPA et NMDA canaux ioniques

94

Comment fonctionne l'AMPAR

- récepteur au glutamate
- crée la dépolarisation de la membrane en faisant entré du Na+

95

Comment fonctionne le NMDAR

- Contient un ion de magnésium dans le pore du récepteur qui peut être libéré par une modification de la polarisation.
- Activé par le glutamate ET un chagement de polarisation crée par le AMPAR
- Permet l'entré du Ca++ dans le sarcolemme

96

Rôle de l'entré du Ca++ dans le fonctionnement de la synapse

- Phosphoryle AMPAR et augmente sa conductance, permettant l’entrée d’une plus 
grande quantité de Na+ 


- Phosphoryle une protéine associée à AMPAR (Stargazine), menant au recrutement 
d’une plus grande quantité du récepteur au niveau de la synapse

- De plus, l’activation de CaMKII et de PLC mène à une augmentation de la traduction 
de protéines synaptiques, incluant AMPAR (PLT tardive) 


97

Expliquer le rôle de NMDAR et AMPAR dans la PLT

Récepteur faisant entrer le Ca++ qui active la CamK II qui cause la PLT

98

Comment fonctionne le retrait du glutamate de la fente synaptique

Le glutamate est rapidement retiré de la fente synaptique par des transporteurs Na+/Glutamate dépendant de l’établissement d’un gradient de Na+ par la pompe Na+/K+ 


99

Comment fonctionne la sortie du CA++ de la cellule

Le Ca2+ est pompé à l’extérieur de la cellule ou envoyé temporairement dans les mitochondries 


100

À quoi sert le Ca++ dans la cellule

- contraction musculaire
- Recruter des mitochondries à la synapse active
- Activer la production d’ATP par les mitochondries

101

Comment fonctionne excitotoxicité et le rôle du glutamate

- Perte de l’activité des transporteurs Na+/Glutamate 

- Le Ca2+ ne peut plus être pompé à l’extérieur de la cellule 

Conséquences (cellules en périphérie de la lésion): 


- Accumulation extracellulaire de glutamate et 
accumulation intracellulaire de Ca2+ 

- L’accumulation de Ca2+ dans la cellules a plusieurs conséquences importantes:
-Activation de protéases Ca2+-dépendantes 
(calpaines)
- Dysfonction mitochondriale(PTP), 
libération de protéines mitochondriales 
toxiques et perte de production d’ATP 

- Production d’espèces réactives d’oxygène 

- Mène à la mort neuronale 


102

Quels sont les structure de la rétine

-partie pigmentaire
-partie nerveuse

103

Décrire la partie pigmentaire de la rétine

- cellules pigmentaire contenant de la mélanine 

- rôle de phagocyte 

- Réserve de vitamine A 


104

Décrire la partie nerveuse de la rétine

• Photorécepteurs: Bâtonnets et cônes
• Neurones bipolaires
• Cellules ganglionnaires

105

Décrire la struture d'un photorécepteur

- Neurone modifié
segment externe:
• Formé de disques empilés les
uns sur les autres 

• Contient les pigments visuels nécessaires à la perception
de la lumière 

• Les disques sont 
continuellement renouvelés

Segment interne 

• Contient de nombreuses mitochondries

106

Différence en batônnet et cône

Fonctionnent de façon similaire mais contiennent des pigments ayant une sensibilité différente et répondant à des longueurs d’ondes distinctes
Bâtonnets:
• Très sensibles 

• Ne possèdent qu’un type de pigment (perception comme nuances de gris) 

• Connectés aux cellules ganglionnaires sous forme de réseaux convergents (jusqu’à 
1000 bâtonnet pour une cellule ganglionnaire)(image floue) 

Cônes: 

• Peu sensibles 

• Trois type ayant chacun son pigment visuel correspondant à une longueur d’onde 

• Un Cône par cellule ganglionnaire - image plus précise

107

Structure d'un pigment visuels

• Molécule dérivée de la vitamine A, le rétinal (la même pour tous les photorécepteurs) 

• Récepteur couplé à une protéine G (Opsine) qui varie selon le type de photorécepteur 

• Rhodopsine (bâtonnets (rods)) 

• Photopsines (cônes, 3 types) 


108

Comment la lumière est-t-elle transformé en influx nerveux

• Synthétisée par les cellules de la partie
pigmentaire de la rétine
• En absence de lumière, s’associe à une opsine 
sous sa forme 11-cis 

• Prends sa forme tout-trans en présence de 
lumière et se dissocie de l’opsine 

• Rétinal reconverti en 11-cis dans la l’épithélium 
pigmentaire 


109

Expliquer les processus d'adaptation à la lumière et à l'obscurité

• Rhodopsine inactivée par une trop grande quantité de lumière (séparation de l’opsine et du rétinal)
• Les cônes fonctionnent avec une plus grande quantité de lumière
• Ajustement de l’activité des photorécepteurs par désensibilisation:
• Arrestine (différents types) se lie au photorécepteur et l’inhibe 

• Internalisation et dégradation du récepteur 

• L’adaptation à la noirceur nécessite de former de nouveaux photorécepteurs (plus lent)

110

Quels structure force un triade sarcomère

- tubule transverse
- 2 citerne terminales

111

Décrire la fibre musculaire

cellule multinucléée contenant les myofibrilles

112

Décrire le sarcolemme

membrane plasmique de la fibre musculaire

113

Décrire le sarcoplasme

cytoplasme de la fibre musculaire

114

Décrire le réticulum sarcoplasmique

RE lisse modifié

115

De quoi est composé le filament épais du muscle

myosine

116

De quoi est composé le filament mince du muscle

• Filament d’actine
• Tropomyosine: rigidifient et stabilisent l’actine empêche la liaison de la myosine
• Troponine: hétérotrimère
TnC: Ca2+
TnI: Inhibitrice (actine)
TnT: Tropomyosine

117

Explique comment le potentiel d'Action dans le neurone moteur active un potentiel d'action dans la fibre musculaire

1. Le potentiel d’action atteint le télodendron et le corpuscule nerveux terminal d’un neurone moteur.
2. Les canaux à Ca2+ voltage- dépendants s’ouvrent et les ions Ca2+ entrent dans le corpuscule nerveux terminal.
3. L’entrée des ions Ca2+ provoque
la libération du contenu (acétylcholine) de certaines vésicules synaptiques par exocytose.
4. L’ACh, un neurotransmetteur, diffuse dans la fente synaptique et se lie aux récepteurs du sarcolemme.
5. La liaison de l’ACh provoque
l’ouverture des canaux ioniques qui
permettent le passage simultané du
Na+ vers l’intérieur de la fibre
musculaire et du K+ vers l’extérieur. Il
y a plus d’ions Na+ qui entrent que
d’ions K+ qui sortent, ce qui produit
une variation locale du potentiel de
membrane (dépolarisation).
6. La dégradation enzymatique de l’ACh par l’acétycholinestérase dans la fente synaptique met fin aux effets de ce neurotransmetteur.

118

Expliquer le mécanisme régulant l'entrée du calcium dans le sarcoplasme

1. La dépolarisation cause l’ouverture d’un canal Ca2+ voltage-dépendent (CaV1.1)
2. Dans les muscles squelettiques, CaV1.1 est lié mécaniquement à un canal à Ca2+ dans le RS (récepteur Ryanodine (RyR). L’ouverture de CaV1.1 cause l’ouverture des RyR. Dans le muscle cardiaque, c’est l’entrée de Ca2+ qui cause l’ouverture des RyR
3. Entrée massive de Ca2+ dans le sarcoplasme

119

Expliquer le mécanisme régulant le couplage excitation-contraction

1. Le potentiel d’action se propage le long du sarcolemme et dans les tubules transverses.
2. Libération d’ions calcium.
3. Liaison du calcium à la troponine (TnC) et éloignement de la tropomyosine du site de liaison. Quand le calcium est lié, la conformation de la troponine change; les sites de liaison (sites actifs) de l’actine à la myosine sont exposés sur les filaments minces.
4. Début de la contraction. La liaison de la myosine à l’actine forme des ponts d’union; la contraction commence (cycle des ponts d’union). À ce point, le couplage excitation-contraction se termine.
5. Formation des ponts d’union. La myosine énergisée se lie au myofilament d’actine, formant des ponts d’union.
6. Phase active (de propulsion).
L’ADP et le Pi sont libérés et la tête de myosine pivote et se replie, prenant une forme de basse énergie, permettant au filament d’actine de glisser vers la ligne M.
7. Détachementdestêtesdemyosine.
Après la liaison de l’ATP à la myosine, la liaison de la myosine à l’actine devient plus lâche et la tête de myosine se détache (le pont d’union se brise).
8. Mise sous tension de la tête de myosine.
Pendant l’hydrolyse de l’ATP en ADP et en Pi , la tête de myosine reprend la forme riche en énergie (sous tension) qu’elle avait avant la phase de propulsion.*

120

Comment la force de contraction musculaire est-t-elle régulée

- Au-dessous du voltage liminaire, on n’observe aucune réponse musculaire sur le tracé.
- Une fois le seuil atteint, les augmentations de voltage excitent un nombre de plus en plus grand d’unités motrices jusqu’à l’obtention du stimulus maximal .
- Toute autre augmentation de voltage ne produit plus d’accroissement de la force de contraction.