Intervention auprès de personnes présentant un problème de santé mentale Flashcards Preview

Crimes et troubles mentaux intra 2 > Intervention auprès de personnes présentant un problème de santé mentale > Flashcards

Flashcards in Intervention auprès de personnes présentant un problème de santé mentale Deck (22)
Loading flashcards...
1

De quels éléments devons-nous nous rappeler? (5)

1. La marginalité n’est pas nécessairement associée à la maladie mentale
2. Plusieurs personnes vivent avec un problème de santé mentale dans la plus grande discrétion
3. Elles peuvent avoir une vie tout à fait normale ; travailler, loisir, famille
4. La personne souffrant d’un trouble de santé mentale est une personne intelligente à part entière, elle a des émotions, des buts et des rêves
5. Des études montrent que 20% des canadiens ont souffert ou souffriront un jour d’une maladie mentale

2

Quelles sont les interventions à privilégier pour ceux qui entendent des voix? (5)

1. Reconnaître ce que la personne ressent
2. Être clair et honnête que nous n'entendons pas la même chose
3. La personne en entend-elle en ce moment et combien? À quelle fréquence, répits? Stratégies de copings?
4. Connaît-elle leur identité?
5. Discours positifs ou négatifs?

3

Quelles sont les stratégies que nous pouvons proposer aux entendeurs de voix? (5)

- Écouter de la musique
- Porter des écouteurs
- Mettre un ou deux bouchons
- Dire « stop » / Les encadrer dans le temps
- Rester ouvert et à l’écoute du sens que la personne donne aux voix

4

Quelles sont les interventions à privilégié lors d'une crise d'une personne avec trouble anxieux? (9)

- Ne pas ridiculiser ou minimiser les peurs exprimées
- Dire à la personne que « vous entendez » sa souffrance
- Limiter au maximum la présence de stimuli
- Rassurer la personne
- Aider la personne à ralentir le rythme de sa respiration
- Respirer avec la personne
- Tenter de faire relâcher les tensions
- Encourager une respiration qui provient de l’abdomen et non du thorax
- Encourager la personne à visualiser quelque chose qu’elle aime et qui lui fait du bien

5

Quelles sont les caractéristiques de l'affrontement? (8)

- Relation autoritaire
- Attaque et défense
- Recherche un gagnant, perdant
- Monologue, argumentation, justification
- Climat de tension
- Rigidité et fermeté
- Révolte / résignation, escalade de la violence
- Rejet / soumission

6

Affrontement VS confrontation - laquelle devons-nous privilégier?

Confrontation

7

Quelles sont les caractéristiques de la confrontation? (8)

- Relation égalitaire
- Intérêt et réceptivité
- Recherche d’un compromis
- Dialogue, clarification, compréhension
- Climat d’attention
- Rigueur et souplesse
- Négociation / résolution, début de la relation
- Contribution / responsabilisation

8

Quelles sont les interventions à privilégier avec une personne TPL? (14)

- Rester dans le « ici et maintenant »
- Clarifier la situation
- Rester calme, même lors de menaces d’acting-out (ex. menace de suicide pour montrer la souffrance / à ne pas prendre à la légère / mettre les choses au clair de ce qu’il se passe dans ce cas… « voici comment nous allons intervenir »)
- Distinguer les bons mécanismes d’adaptation des mauvais (qu’est-ce qu’elle aurait pu faire à la place?)
- Être constant et cohérent
- Projeter une image stable et d’assurance
- Favoriser une meilleure gestion de l’impulsivité
- Rester actif tout en favorisant la mobilisation et la responsabilisation
- Renforcer les bons comportements
- Donner des explications lorsque des distorsions cognitives se présentent
- Garder une attitude aimable, mais ferme
- Viser de petits objectifs réalisables
- Tenter d’éviter l’hospitalisation (ex. lors d’acting-out si on réussi à ce qu’elle change son discours…)
- Intervention structurante (pas d’agenda cachée)

9

Que signifie la manipulation?

tenter une manœuvre dans le but d’avoir un gain. Un comportement manipulatoire, sans dire qu’il est malhonnête, démontre un manque de transparence de façon volontaire

10

Que signifie le favoritisme?

tendance à concéder des avantages à quelqu’un par pure faveur et non au mérite et à la justice, sacrifier tous les individus à l’égard d’un seul (s’adapter aux besoins d’un individu ne signifie pas nécessairement faire du favoritisme)

11

Que comprend le cadre? (5)

Un cadre qui peut s’adapter, pas trop fermer. Les limites a imposer, a respecter. C’est se fier au concret
- La personne
- Le groupe
- La dangerosité
- Le reste n’est que zone grise adaptable à ce qu’est la personne

12

être honnête pourquoi? (5)

- Notre vision (exposer la vision que j’ai de la situation)
- Tes rêves
- Notre mandat
- Tes besoins
- Notre offre de services

13

À quoi faut-il faire attention dans la responsabilisation?

- Qu’est-ce qu’un comportement inadéquat
- Qui a peur et pourquoi?
- La zone grise, l’écoute, le plancher (le senti)

- Faire attention de ne pas se déresponsabiliser – mais lui demander de se responsabiliser c’est à faire attention, car la personne ne sait même pas ce que c’est ou comment faire

14

Quelles sont les étapes du rétablissement? (5)

- Vivre avec les difficultés
- Vivre au-delà des difficultés
- Submergé par les difficultés
- Résigné face aux difficultés
- Combattre les difficultés

15

Qu'est-ce que l'appropriation du pouvoir d'agir?

- Il s’agit d’une combinaison de détermination à prendre le contrôle de sa propre vie, de la création d’un environnement qui y soit favorable et de la conception de politiques et de services qui encouragent l’appropriation du pouvoir d’agir des personnes. Plus la personne s’est approprié son pouvoir d’agir, moins elle est susceptible d’avoir des symptômes.

16

Quels sont les principes de l'approche axée sur les forces? (6)

- Le soutien est centré sur les forces, les intérêts et les aspirations de l’individu plutôt que sur le diagnostic
- Les individus possèdent la capacité d’apprendre, de grandir et de changer
- L’usager est le maître d’œuvre de la relation d’aide
- La relation usager/intervenant devient un facteur essentiel du processus de soutien
- Le mode d’intervention privilégié est l’accompagnement des usagers dans des contextes naturels de la vie en société (Exemple ; il n’y a pas de bureau, c’est un espace ouvert dans la maison)
- La communauté est une oasis de collaborateurs potentiels au processus de soutien

17

Quelles sont les étapes du modèle axée sur les forces ? (5)

- L’engagement ; établir le partenariat au début du processus d’aide
- L’identification des forces ; un inventaire personnel complet
- La planification ; combiner les besoins et les aspirations des usagers
- Favoriser les contacts dans la communauté ; l’acquisition de ressources
- Désengagement progressif

18

aide mémoire pour évaluer l'état mental? JOMAC

- Jugement  capacité de raisonnement
- Orientation  Dans le temps et l’espace
- Mémoire  À court, moyen et long terme
- Attention  est-ce qu’elle m’entend, le temps avant de répondre, regarde quoi…
- Concentration  à demeurer dans une écoute, une conversation…

- L’objectif est de prendre le temps de catégoriser, de prendre des notes sur ce qui est concret, sur les faits. Parce que quand on invoque la P-38 par exemple, il faut des faits, pas seulement des sentis.

19

Quelles sont les pistes d'intervention en situation de crise? (10)

- Clarifier notre rôle
o Ce que l’on peut faire / Nos limites / Notre position
- Diminuer les stimuli
- Vérifier si la personne vous reconnaît
- Demander ce qui se passe (sa perception de la situation à l’individu)
- Rassurer
- Sécuriser l’environnement pour la personne et pour l’intervenant
- Établir un contact
- Vérifier s’il y a une prise de médication
- Ne pas entrer dans le délire, mais le respecter
- Semer le doute quant à la réalité du délire

20

Quelles sont les attitudes à privilégier en intervention de crise? (16)

- Utiliser le facteur de réalité présent dans le délire afin de créer ou maintenir le lien
- Maintenir le lien
- Si c’est un délire mystique, vérifier la mission (c’est là qu’il y a le plus de risque de violence, car cela n’entre pas en conflit avec ses valeurs car c’est Dieu qui lui dit quoi faire)
- Identifier les conséquences possibles
- Tenter d’amener la personne à consulter un médecin
- Écouter, permettre la ventilation
- Normaliser
- Faire des reflets
- Informer
- Dédramatiser
- Renforcer
- Encadrer et diriger au besoin
- Encourager
- Supporter
- Évaluer le degré de dangerosité reliée à l’état mental de la personne
- Accompagner et référer si nécessaire

21

Quoi observer pour évaluer le potentiel d'activité?

- Langage corporel  poings serrés / hypervigilance / expression faciale / posture / gestuelle
- Activités psychomotrices - Marcher de long en large / se tordre les mains / serrer les dents / peau rougeâtre / respiration rapide / réactions de sursaut / comportements hallucinatoires

22

PECH en résumé?

- 9 volets de services
- Approche axée sur les forces
- Accompagnement vers une vie à l’extérieur du système de la santé mentale
- Hébergement entre 30-60jours  santé mentale, itinérance, toxicomanie, judiciarisée….