Le post-romantisme allemand Flashcards Preview

Histoire 304 > Le post-romantisme allemand > Flashcards

Flashcards in Le post-romantisme allemand Deck (36)
Loading flashcards...
1

Qui sont les trois représentant du courant postromantique (post-wagnérien) en Allemagne? Quelles sont leurs années?

- Hugo Wolf (1860-1903)
- Gustav Mahler (1860-1911)
- Richard Strauss (1864-1949)

2

Quel est le rapport de Wolf à la poésie qu'il met en musique dans ses lieder? (6)

- Consacre souvent un groupe ou un cycle de lieder à un même auteur ;
- Écrit toujours le nom du poète avant le sien sur ses manuscrits. ;
- Lis et relit sans fin les poèmes avant de les mettre en musique ;
- La musique est entièrement au service du texte (sorte de retour à la seconda prattica de Monteverdi) ;
- Avant d'accompagner des chanteurs en concert, il lit toujours les poèmes des mélodies qu'ils allaient
interpréter ;
- Le style musical de Wolf s’ajuste à la tonalité expressive du poète, de sorte qu’il existe chez Wolf un « style Möricke » et un « style Eichendorff ».

3

Quelle sont les caractéristiques du lied chez Wolf? (4)

- Découle du drame wagnérien ;
- N'a pas recours aux mélodies de type folklorique (≠Brahms) ;
- Lieder souvent en durchkomponiert (de forme continue)
(Composés en fonction de la forme poétique avant tout - à la façon de la mélodie continue de Wagner.)
- Nombreuses et rapides modulations ainsi que des dissonances.

4

Quel est le rôle du piano dans les lieder de Wolf? (3)

- Le piano de Wolf est l'équivalent de l'orchestre wagnérien : Wolf reprend volontiers certains motifs dans
l’accompagnement, à la façon du leitmotiv wagnérien.
- Cependant les accompagnements de ses mélodies, même dans les pages les plus « symphoniques », ne suggèrent pratiquement jamais quelque texture orchestrale que ce soit.
- Le piano n'occupe jamais de position prédominante sur la voix; on peut parler de fusion idéale entre les deux.

5

Parlez-moi de l'oeuvre « Kennst du das Land » de Wolf. (6)

- Extrait de « Wilhem Meister » de Goethe.
- Le compositeur reprend un poème strophique, mais musicalement, ne se contente pas d'une répétition musicale du premier couplet ;
- Partie chantée de type arioso, presque récitatif, sans régularité périodique ;
- Continuité assurée par la partie de piano, qui reprend certains motifs ;
- Dans la troisième (et dernière) strophe, le piano prend la tension à sa charge ;
- L'idiome musical est typiquement wagnérien, avec ses chromatismes, ses appoggiatures, ses anticipations, sans parler de sa tonalité flottante. On sent l'ombre de Tristan...

6

De son vivant, quel aspect de sa carrière vaut à Mahler une certaine renommé?

C'est comme chef d'orchestre qu'il se fait davantage reconnaître ( Direction de l'Opéra de Vienne, du Metropolitan Opera de New York et de l'Orchestre philharmonique de New York). Sa production musicale est méprisée.

7

Caractéristiques esthétiques chez Mahler. (3)

Les œuvres de Mahler sont typiquement postromantiques :
- Durée remarquablement longue
- Affichent une complexité formelle
- Chargées d'intentions programmatiques (même si le plus souvent cachées).

8

Chez Mahler, on retrouve l'emploi occasionnel d’instruments et de procédés rares comme... (4)

- Guitare (symph. no 7)
- Mandoline (symph. nos 7 et 8; Chant de la terre).
- Marteau (symph. no 6) marquant les coups du destin.
- Scordatura (symph. no 4, scherzo), ou accord différent du violon solo (en l’occurrence un ton plus haut) pour obtenir un effet de violoneux.

9

Caractéristiques de l'orchestration chez Mahler. (3)

- Influence de Berlioz :
1. Instruments souvent poussés à leurs limites techniques
2. Combinaisons audacieuses de timbre
- Combinaisons sonores allant de la musique de chambre (qu'on pense à pratiquement toute la Quatrième symphonie, qui conserve un caractère de musique de chambre) au gigantisme le plus assourdissant.
- Très nombreuses indications de toutes sortes : nuances, phrasés, tempos.

10

Chez Mahler, que représentent les contrastes majeur-mineur?

Symbolise l'opposition dramatique optimisme-désespoir.

11

Comment se fait sentir l'influence de Bruckner dans l'oeuvre de Mahler? (3)

- Atmosphère des adagios (ceux de la Neuvième reprennent délibérément l'atmosphère de ceux de la Neuvième de Bruckner.)
- Emploi occasionnel de thèmes de type choral
- Motifs basés sur les intervalles de quarte et de quinte

12

Quelle est l'innovation formelle de Mahler?

Il donne une nouvelle dynamique à la forme sonate en incluant de nouveaux éléments au schéma classique.
- La percée (intrusion soudaine d’un élément inattendu et hors de propos)
- La suspension (passage immobile où le temps s’arrête)
- L'accomplissement
- L'effondrement

13

Que signifie l'expression « tonalité évolutive » et comment s'exprime ce phénomène dans l'oeuvre de Mahler?

C'est l'importance symbolique des relations tonales. Les symphonies de Mahler finissent souvent dans une autre tonalité que celle initiale.

14

Quelle question traite la symphonie n.2 « Résurrection » de Mahler?

L'éternelle question du sens de la vie, dont les souffrances se trouvent rachetées par la mort et la
résurrection.

15

Caractéristique de la symphonie n. 8 de Mahler.

Formée de deux gigantesques mouvements avec chœurs:
- Le premier est basé sur le chant grégorien du Veni creator spiritus.
- Le second sur un passage du second Faust de Goethe. (Il a des allures d'oratorio et peut être comparé à la Faust Symphonie ou à l'oratorio Sainte-Élisabeth, tous deux de Liszt, ou même au Parsifal de Wagner.)

16

Que peut-on entendre dans les quatre premières symphonies (dites « symphonies du Wunderhorn ») de Mahler?

Des thèmes de ses lieder de jeunesse.

17

En ajoutant des voix dans ses symphonies (2, 3, 4 et 8), de quels compositeurs (3) Mahler suit les traces?

- Beethoven
- Berlioz
- Liszt

18

Caractéristiques du cycle « Kindertoterlieder » de Mahler. (4)

- Mahler annonce le style de ses dernières symphonies.
- Le langage devient plus austère (le sujet choisi en dit long...)
- Le premier lied de ce cycle possède une sonorité proche de la musique de chambre (instrumentation délicate et discrète, qui permet au contrepoint raffiné de ressortir avec clarté).
- Harmonie d'essence wagnérienne mais limitée à sa plus simple expression et dénote une fraîcheur (contraste avec la rigueur habituelle)

19

Parlez-moi du cycle « Das Lied von der Erde » (Chant de la terre) de Mahler. (5)

- Basée sur des poèmes chinois du VIIIe siècle ;
- Couleurs instrumentales inhabituellement chatoyantes et recours à la gamme pentatonique
- Forme une sorte de symphonie
- Alternance de passages frissonnant de vie avec d’autres empreints d’une tristesse résignée.
- Représente une sorte de résumé de toutes les qualités du génie de Mahler. Nulle part ailleurs, la dualité entre plaisir extatique et prémonitions de la mort ne ressort avec autant de finesse.

20

Traits généraux de la musique de Mahler. (6)

- Folklore autrichien et rythmes populaires
-Thèmes de type choral
- Marches militaires,
- Évocations de la Nature
- Parodie, frayeur et grotesque
- Pour Mahler, une symphonie doit constituer « un monde » en lui-même :
o « Le terme symphonie signifie pour moi : avec tous les moyens techniques à ma disposition, bâtir un monde ! ».
o Ce qui explique sans doute qu'il cite également certains motifs ou thèmes d'un mouvement à l'autre (sans, toutefois, en faire un élément proprement cyclique.)

21

En quoi Mahler est-il un compositeur de transition? (3)

- Héritier de la tradition : Berlioz, Liszt, Wagner, Bruckner, Beethoven, Schubert et Brahms ;
- Perpétuel expérimentateur tourné vers l'avenir.
- Influence sur la deuxième école de Vienne – celle des Schönberg, Berg, Webern.

22

Qui est le dernier grand représentant du post-romantisme allemand?

Richard Strauss.

23

Donnez-moi un aperçu de la vie de Strauss. (6)

- Dernier grand représentant du post–romantisme allemand.
- Disciple du chef d’orchestre Hans von Bülow, farouche partisan et défenseur de Wagner.
- Comme Mahler, carrière partagée entre la direction et la composition (Réputation internationale : Opéra de Munich, Philharmonique de Berlin, Opéra de Berlin, Gewandhaus de Leipzig, Staatsoper de Vienne)
- Le compositeur acquiert très tôt une parfaite maîtrise de son art, une très grande capacité de travail (il compose très rapidement et uniquement à l’oreille une musique complexe) et un style personnel. À 24 ans, il attire l’attention du milieu musical allemand avec son premier poème symphonique, Don Juan (1888).
- Production musicale partagée en trois grands domaines essentiels : poèmes symphoniques (8) et symphonies à programme (2), opéras (15) et lieder (140 avec piano ; 18 avec orchestre)
- Sa vie couvre une période de très grandes transformations esthétiques dans le monde musical.
(Il naît en 1864, soit un an avant la première de Tristan und Isolde de Wagner et meurt en 1949, à l'époque où Boulez écrit ses premiers ouvrages significatifs et un an après la Turangalila-Symphonie de Messiaen.)

24

Avec quelles oeuvres Strauss participe brièvement à l’expressionnisme?

Salome et Elektra.

25

En quoi les dernières œuvres (Les Métamorphoses et Vier letzte lieder) de Strauss se révèlent anachronique par rapport à son époque?

Esthétique romantique alors que le langage tonal n'est plus d'actualité.

26

Parlez-moi de la première période de Strauss. (3)

- Poème symphonique
- Prend pour modèle Berlioz
1. Orchestration recherchant les effets inédits de couleurs
2. Programme basé sur des expériences personnelles
3. Programmes narratifs ou descriptifs
- Prend pour modèle Liszt
1. Emploi de la transformation motivique
2. Programmes basés sur des sources littéraires
(Don Juan : poème de Nikolaus Lenau,
Macbeth : William Shakespeare,
Also sprach Zarathustra : Friedrich Nietzsche,
Don Quichotte : Miguel Cervantes)
3. Programmes philosophiques (ex.: Also sprach Zarathustra)

27

Parlez-moi de la contribution de Strauss au poème symphonique. (6)

- Don Juan (1889) ; quelques épisodes de la vie du célèbre séducteur.
- Tod und Verklärung (« Mort et transfiguration »), 1889; un homme à l’agonie, revoit défiler des épisodes de sa vie.
- Also sprach Zarathustra (« Ainsi parlait Zarathoustra »), 1896; commentaire sur le livre du philosophe Nietzsche revendiquant le remplacement de l’éthique chrétienne par l’idéal du surhomme se plaçant au-delà du bien et du mal7.
- Till Eulenspiegel (« Till l'espiègle »), 1895. D’après un conte populaire. La musique narre une histoire entièrement notée dans un programme. Les deux thèmes associés au personnage de Till sont modifiés, à la manière de leitmotive, au fil de ses diverses aventures.
- Dans Ein Heldenleben (« Une vie de héros », 1898) Les dissonances et passages cacophoniques semblent se moquer des critiques, tandis que de nombreuses citations de ses œuvres antérieures magnifient le compositeur...
- Trois symphonies à programme (Aus Italien, Symphonie domestique, Symphonie alpestre)

28

Caractéristiques du poème symphonique Don Quichotte de Strauss. (3)

- Forme : ensemble de variations pour violoncelle et orchestre.
- Dimension de musique de chambre en raison de la couleur soliste des thèmes :
(Don Quichotte, en ré mineur : violoncelle solo, Sancho Pança, en fa majeur : alto solo et clarinette basse (souvent doublée par le tuba basse))
- Variation no 2 Don Quichotte se bat contre un troupeau de moutons
(Klangfarbenmelodie « mélodie de timbre » : mélodie passant d’un instrument à l’autre, passage onirique rempli de dissonances curieuses.)

29

Qu'est-ce qui caractérise la seconde période de Strauss? (3)

- Opéra
- Applique le principe du leitmotiv wagnérien ;
- Illustre ses capacités à concevoir des images musicales fortes, acquises dans le domaine du poème symphonique, au service de la caractérisation musicale.

30

Caractéristiques des deux premiers chef d'oeuvres de Strauss dans le domaine lyrique (Salomé et Elektra). (5)

- Ouvrent la voie à l'expressionnisme ;
- Harmonies chromatiques post-wagnérienne dissonantes ;
- Expression dramatique violente ou sensuelle ;
- Couleurs orchestrales nouvelles.
- Polytonalité