Les enfants trans Flashcards Preview

Diversité des genres > Les enfants trans > Flashcards

Flashcards in Les enfants trans Deck (19)
Loading flashcards...
1

Quels sont les trois types d’approches en santé trans auprès de jeunes et enfants ?

1. Coercitive (maladie – on va te guérir)
• Approche principale il y a une 20 taine d’années
• Thérapie relié à la droite religieuse américaine, idée blanche suprémative
• Trouble de santé mentale
• Souhaite attendre et faire bcp de thérapie, souhaite que ça passe

2. D’attente vigilante
• Initié à Amsterdam par Peggy Cohen-Kettenis
• Protocole de retard et de blocage de puberté

3. Transaffirmative
• Basé sur le consentement éclairé
• Vision : c’est tout le système doit devenir plus accueillant pour les personnes trans. Les difficulté psychique des personnes trans doivent être compris
• Ils ont des difficulté psychique parce qu’ils sont trans et vivent les conséquences de la transphobie

2

Quel est le moment du coming out du Type C «agenré»

Type C: agenré

• Coming out entre 14-17 ans

3

Pourquoi il y aurait un plus grand % (54,8%) de jeune qui le savent qu'ils sont trans après 12 ans ?

Pourquoi plus vers l’adolescence :

1. Puberté : dev cognitif + affectif du jeune devient +complexe. Et il est plus capable d’expliquer et de comprendre

2. Ancrage corporel, arrivé des hormones et des interet pour la sexualité, fait ressentir un corps qu’avant on ne ressentait pas

4

Qu'est-ce qui affecte beaucoup la capacité de résilience des enfant trans

• Ils vivent dans le secret depuis tout jeune (donc pas de lien de confiance dans leur environnement).

5

Il est faux de dire que les jeunes s’identifient de plus en plus comme personnes trans

VRAI
Les jeunes s’identifient de plus en plus comme personnes trans
■ entre 0.7% and 2% s’identifient « trans »
■ entre 1.6% et 2.7% se disent fluides dans le genre ou en questionnement

6

Les jeunes trans sont plus à risque de

■ Idéations suicidaires et tentatives de suicide
■ Dépression
■ Anxiété
■ Troubles alimentaires
■ Abandon scolaire
■ Violences subies, harcèlement par les pairs, cyberintimidation
■ Violences sexuelles
■ Conduites à risque, drogue, alcool
■ Marginalisation

7

Quel est le moment de déclenchement de la dysphorie et de la compréhension ?

Puberté = moment de déclenchement dysphorie et compréhension

8

Quels sont les types de chemin développementaux des enfants/jeunes trans ?

Type A : affirmé
• Toujours su
o il va adapter son genre. Facon intérieur pour gérer ca
• Moment de la révélation indéfini

Type B : silencieux
• toujours su sans pouvoir mettre les mots : Enfant qu’ils l’ont quelque part tjrs su. Pas tout à fait claire ou j’espérais que ça ne soit pas ça, que ça passe. J’hésite, je suis en doute.
o Le sait depuis de 5 à 8 ans et le dise entre 12 et 16 ans
• Ca ne devient plus possible de le nié
• C’est le groupe qui vie dans le secret (conséquence de la distance et du manque de confiance)
• Se pose des questions (lourdeur), enfance chargé avec bcp de questionnement existentiel
• Coming out entre 12 et 16 ans

Type C: agenré
• su entre 10 et 12 ans
• au moment de la puberté ca comment a pausé problème
• stéréotype sociaux ne sont pas les mêmes donc à la puberté devenir une femme ne devient plus possible. Être un enfant neutre n’est pas un problème.
• Coming out entre 14-17 ans

9

les jeunes sont résilients et la situation peut changer, quand :

■ Ils peuvent mettre des mots, se comprendre, se dire
■ Soutien parental fort
■ Accès aux soins et aux transitions médicales de confirmation de genre, à temps
■ Sécurité dans environnement scolaire et vie quotidienne (Important et pas encore garantit)
■ Possibilité de vivre dans le genre désiré et d’être respecté dans leur genre, y compris non binaire et neutre
■ Accès à des modèles positifs

10

En générale dès ? l'expression binaire trans peut être visible et vers ? les enfants le savent

Des 3-4 ans expression binaire trans peut être visible et vers 5-8 ans les enfants le savent

11

Soutenir son enfant c'est ?

■ Affirmer le genre de son enfant
■ Apprendre de lui (avant ils ne connaissaient souvent rien)
■ Mobiliser activement pour la défense des droit de l’enfant
– École
– Famille élargie, entourage
– Monde médical
– Accès aux soins de transition et assurances
■ Besoin d’être soutenus dans le soutien, de savoir qu’on fait la bonne chose

12

Une structure de soin adaptée doit offrir un ? et ?

■ Une structure de soin adaptée doit offrir un accompagnement respectueux et acceptant la différence de genre, donc

13

Quel est le moment du coming out du Type A «affirmé»

Type A : affirmé

Moment de la révélation indéfini

14

À quel moment il est possible pour les enfants/jeunes de retarder la puberté ?

Dès Tanner 2 et pour ceux ayant une dysphorie de genre : retard de puberté pour éviter de devoir faire de lourds traitements postpubertaires et leur permettre de vivre de manière invisible dans le genre souhaité

15

COMMENT UN.E JEUNE EN VIENT À S’IDENTIFIER COMME PERSONNE TRANS ?
2 types de récits dans la Recherches qualitatives rétrospectives sur des adultes trans et expérience clinique

2 types de récits (3):
– Toujours su mais caché et tenté de le réprimer
– Pressenti mais devenu clair au moment où iels ont été confrontés à l’existence d’autres personnes trans

16

Quel est le moment du coming out du Type B «Silencieux»

Type B : silencieux

• Coming out entre 12 et 16 ans

17

Comment les familles, les parents réagissent face au coming out de leur enfant ?

■ De l’étonnement à l’évidence
■ Un soulagement de comprendre pourquoi le jeune va mal
■ Une famille à rééquilibrer, des rôles et places à retrouver, des deuils de projections/futur à faire
■ Des adaptations à des rythmes différents
■ Ne pas savoir si on fait la bonne chose, devoir faire face aux critiques

■ Le début de l’implication pour défendre les droits de son enfant (le coming out)
• Les parents sont souvent confronter à défendre régulirement les droit de leurs enfants. C’est un quotidien (voisin, école, famille etc)

Les réactions sont diverses

18

Avec les enfants/jeunes la professionnelle de santé mentale doit ?

– évaluer l’importance et l’urgence de la dysphorie
– Évaluer le consentement éclairé
– Ne doit pas donner de traitements avant puberté et pas de psychothérapie des enfants qui vont bien
– faire de l'Accompagnement pour familles qui ont besoin de soutien
– Dès Tanner 2 et pour ceux ayant une dysphorie de genre : retard de puberté pour éviter de devoir faire de lourds traitements postpubertaires et leur permettre de vivre de manière invisible dans le genre souhaité

19

L'expressions non binaires apparaissent plutôt à quel moment ?

Expressions non binaires apparaissent plutôt à la puberté