Pancréatite Aiguë Flashcards Preview

HGE (jérôme) > Pancréatite Aiguë > Flashcards

Flashcards in Pancréatite Aiguë Deck (24):
1

Vrai ou Faux :
La PA est la complication la plus grave d'une lithiase bilaire ?

Vrai.

2

Quelles sont les 2 principales étiologies de PA ?

- OH (diagnostic d'élimination +++)
- Lithiase biliaire (à toujours rechercher !)

3

Vrai ou Faux :
Les PA OH surviennent quasi exclusivement chez un patient ayant une pancréatite chronique.

Vrai.

4

Quel est le pourcentage d' OH chronique qui développeront une PA au moins 1 fois dans leur vie ?

10 % ==> place importante des facteurs génétiques et environnementaux.

5

Qu'est ce que les critères de Blamey ?
Citez-les.

Critères en faveur d'une origine biliaire de la PA.

- Sexe féminin
- Age supérieur à 50 ans
- ALAT supérieur à 3N et aux ASAT
(- PAL supérieure à 2,5N)
(- Amylase supérieure à 13N)

6

Quelles sont les étiologies moins fréquentes de PA ?

- Métabolique (HPT, Hyperlipidémie, Nutrition parentérale, Mucovicidose)
- Médicamenteuse (VIH +++ à cause des anti-rétroviraux)
- Tumorale (K pancréas, Ampullome Vatérien, TIPMP)
- Anomalies canalaires (Pancréas divisum, Pancréas annulaire, DKPA)
- Infectieuses (VIH +++, autres voir p 267 KB)
- Post-CPRE
- Autres = Post-trauma, Maladies système, MICI, Génétique, AI

7

Que faut-il effectuer si aucune cause n'est retrouvée devant une PA (= PA idiopathique) ?

Cholécystectomie de principe.

Il faudra avoir éliminer une tumeur pancréatique ou une pathologie biliaire à distance.
Il s'agit de 20% des PA.

8

Quels sont les signes de gravité d'une PA ?

- Signes de choc
- Signe de Cullen (ecchymoses péri-ombilicales)
- Signe de Gray Turner (infiltrations hématique des flancs à partir de l'espace péritonéal)
- Obésité (augmente les formes graves)

9

Quel est l'examen à réaliser dans les 24h en cas de PA ?

Une échographie abdominale.
Si l'écho est négative mais que la suspicion lithiasique est forte faire écho-endoscopie bilio-pancréatique voire cholangio-IRM.

10

Quand réalise-t-on une TDM abdominale pour une PA ?

Toujours à 48-72h pour calculer le score de Balthazar (avant injection) et CTSI (après injection).
On recherchera également des signes de complications :
- Thromboses veineusesn abcès, pseudo-anévrismes
- Infection de la nécrose (bulle d'air)
- Compression des voies biliaires ou de segments digestifs

11

Quelle est la définition d'une PA grave ?

PA + défaillance d'organe et/ou complication locale
(mortalité de 10 à 30%)

12

Quel marqueur biologique permet de prédire la survenue d'une PA sévère ?

La CRP à 48h.

13

Quels scores utilise-t-on pour apprécier la sévérité d'une PA ?

- Score de Ranson
- Score d'Imrie
- Score de Balthazar/CTSI (en radiologie)

NB : Les 2 premiers scores ne sont validés que pour les PA OH et biliaires.

14

Quels sont les principaux organes touchés au cours d'une PA ?

- Rein (hypovolémie, choc septique, NTA)
- Poumon (SDRA, Epanchement pleural, Atélectasies)
- CIVD
- Choc = hypovolémique (3ème secteur), septique
- Encéphalopathie (rare)
- Rétinopathie de Purtscher (exceptionnelle)

NB : La PA est une des rares causes d'IRA avec hypoCa (avec la rhabdomyolyse et le Sd de lyse).

15

Vrai ou Faux :
Une PA peut causer une acido-cétose.

Faux.
L'hyperglycémie de la PA est causée par l'inflammation qui provoque une sécrétion accrue de glucagon, mais il reste une sécrétion basale d'insuline.

16

A partir de combien de temps apparaissent les pseudo-kystes lors d'une PA ?

Il faut attendre au moins 4 semaines après la poussée.

17

Comment reconnaît-on de la nécrose pancréatique sur l'imagerie (IRM/TDM) ?
Quel est le risque de cette nécrose ?

- Zone pancréatique ne se réhaussant pas après injection au temps artériel.
- Le risque est l'infection de la nécrose.

18

Concernant l'infection de nécrose pancréatique :
- quelle est sa fréquence d'apparition ?
- quel est son délais d'apparition ?
- Quels sont les germes les + souvent en cause ?
- Comment faire le diagnostic ?

- 30 à 50% des PA avec nécrose.
- Généralement vers la 3ème semaine après la poussée.
- Elle est souvent poly-microbienne : BGN (E.coli +++, Klebsiella, Entérocoques), Staph. Doré (rare) et Candida (rare).
- Diagnostic compliqué, car l'élévation de la CRP, des PNN ou les douleurs peut être causée par la PA.
On peut l'évoquer devant une aggravation du score de Ranson ou la présence de bulles d'air au sein de la coulée de nécrose.
Elle est confirmée par la ponction sous TDM (systématique si aggravation de l'état général).

19

Quels sont les antalgiques contre-indiqués dans la PA ?

- Aspirine
- AINS

20

Quelles sont les indications à l'antibiothérapie dans la PA ?

- Angiocholite associée (PA biliaire)
- Infection de nécrose documentée par la ponction sous TDM

21

Comment doit s'effectuer la nutrition lors d'une PA ?

- A jeun au début +++
- Nutrition entérale par SNG+++ si période longue et hypercatabolisme
(éviter au maximum la nutrition parentérale).

22

Quel est le TTT de l'infection de nécrose pancréatique ?

- ATB large spectre en probabiliste
- Adaptation à l'ATBG
- Si échec prévoir drainage radiologique, endoscopique voire chirurgical.

23

Quelles sont les indications à la CPRE dans le TTT de la PA ?

- Angiocholite associée
- PA biliaire grave non contrôlée (controversé)

24

Quel est le TTT de la PA biliaire ?

Cholécystectomie à distance.