MICI Flashcards Preview

HGE (jérôme) > MICI > Flashcards

Flashcards in MICI Deck (26):
1

Quel est le pic d'incidence des MICI ?

15 et 30 ans

2

Entre la RCH et la maladie de Crohn laquelle est transmurale ?

C'est la maladie de Crohn.

3

Vrai ou Faux :
Dans la RCH il n'y a jamais d'atteinte anale, ni au-delà de l'iléon.

Vrai, contrairement à la maladie de Crohn la RCH est limitée au colon.

4

Quelles sont les 3 formes possibles de RCH ?

- 1/3 limitées au rectum
- 1/3 étendues jusqu'à l'angle colique gauche
- 1/3 au-delà de l'angle colique gauche (jusqu'au début de l'iléon).

5

Quelle est la symptomatologie classique de la RCH ?

- Diarrhée glairo-sanglante d'évolution progressive
- Douleurs abdominales ou Syndrome rectal

6

Comment sera la biologie en cas de RCH ?

La plupart du temps temps peu perturbée (sauf si colite aigües grave) :
- Sd inflammatoire absent ou minime
- Anémie rare ou discrète
- Sérologie pANCA (Anti-MPO) positive dans 2/3 des cas
- Sérologie ASCA rarement positive

Rq : les sérologies ne sont pas demandées de manière systématique.

7

Quel est l'examen clé lors d'une RCH que montre-t-il ?

- Coloscopie avec iléoscopie
- Lésions démarrant au bas rectum et s'étendant de façon continue et homogène, limite supérieure nette, pas d'intervalle de muqueuse saine et iléon normal.

8

Où doit-on réaliser les biopsies en cas de MICI ?

- Zone pathologique (pour affirmer la MICI)
- Zone saine (pour classer la MICI)
- Iléon si macroscopiquement anormal

9

Que doit-on suspecter en cas de fistule lors d'une coloscopie pour RCH ?

On doit suspecter un CCR.

10

Quelles sont les caractéristiques histologiques communes au MICI ?
Quelles sont les différences (histo) entre RCH et Crohn ?

Association de :
- Inflammation intestinale chronique (infiltrat lymphoplasmocytaire du chorion, modification de l'architecture cryptique ou glandulaire, fibrose)
- Signes d'activité inflammatoire = infiltrat à PNN

RCH :
- Lésions homogènes, comparables d'une biopsie à l'autre.
- Pas de GEG
- Pertes de substance
- Perte de mucosécrétion
- Abcès cryptiques nombreux

Crohn :
- GEG sans nécrose caséeuse dans 30 à 50% des cas
- Lésions focales et hétérogènes
- Ulcérations voire fissures
- Hyperplasie lymphoïde diffuse
- Métaplasie des cellules de Paneth
- Gastrite focale/granulomateuse si EOGD ++++

NB : dans la maladie de Crohn on peut ne pas voir toutes les lésions car c'est une maladie transmurale et les biopsie ne permettent de voir que jusqu'à la superficie de la sous-muqueuse.

11

Vrai ou Faux :
Dans la RCH 95% des patients auront au moins une rechute dans les 20 ans.

Vrai.

12

Vrai ou Faux :
L'espérance de vie est diminuée dans la RCH ?

Faux.

13

Quelle proportion de patient atteint de RCH risque d'être opéré ?
Quelles sont les indications ?

Bonus :
Citer le TTT chir de référence

- 20 à 30%
- Les 3 indications sont :
RCH résistante au TTT médical
K ou dysplasie de haut grade
Colite aiguë grave résistante au TTT médical

Bonus :
Colo-proctectomie totale avec anastomose iléo-anale.

14

Quelles sont les complications de la RCH ?

AIGUES (= Poussées) :
- Colectasie (dilatation colon transverse > 8cm)
- Hémorragie digestive basse abondante
- Perforation colique (conséquence de la colectasie) ==> Péritonite
- TVP = complication commune au MICI

LONG TERME :
Augmentation du RR de CCR

(revoir "Réflexe" p109)

15

Quelle(s) partie(s) du tube digestif peut toucher la maladie de Crohn ?

Tout le tube digestif

16

Quelles sont les différentes formes cliniques de la maladies de Crohn (au moment du diagnostic)?

- Iléite terminale (50%)
- Atteinte colique (30%)
- Atteinte iléo-colique (20%)
- Tractus digestif supérieur ( moins de 5%)

+ 20 à 50% d'atteinte ano-périnéale

17

Vrai ou Faux :
Au moment du diagnostic la maladie de Crohn est majoritairement fistulisante ?

Faux dans 70% des cas elle n'est ni fistulisante ni sténosante

(15% fistulisante et 15% sténosante).

18

Quelle est la particularité clinique de la forme sténosante de la maladie de Crohn ?

Syndrome de Konig : Douleurs abdominales et ballonements post-prandiaux, d'intensité croissante, soulagés brusquement dans un vacarme hydro-aérique +/- débâcle de gaz et/ou diarrhée.

19

Quel score clinique permet d'apprécier l'activité de la maladie de Crohn ?

Le score de Best (= CDAI).
==> entre 150 et 450 la maladie est considérée comme active.

20

Comment sera la biologie en cas de maladie de Crohn ?

- Syndrome inflammatoire
- Hypo-albuminémie (anorexie, malabsorption, ...)
- Sérologie ASCA + dans 2/3 des cas
- Sérologie pANCA (anti-MPO) rarement +
(comme la RCH les sérologies ne sont pas systématiques).

21

Quel est l'examen clé dans la maladie de Crohn ?

- Coloscopie totale avec iéloscopie (biopsie comme RCH).

22

Quel examen morphologique est-il souvent nécessaire de réaliser dans le bilan de maladie de Crohn ?
Quelle est sa CI ?
Que montre-t-il ?

- L'entéroscanner (= TDM avec opacification par SNJ)
- CI = occulusion intestinale
- Il recherche une atteinte grêlique (fistule +++), différencie l'épaississement cicatriciel d'un épaississement aigu inflammatoire).

Rq : tend à être remplacé par l'entéro-IRM.

23

Quelles sont les complications de la maladie de Crohn ?

AIGUES :
- Fistule
- Abcès
- Colite aigües grave
- TVP

SUB-AIGUES :
- Sténose digestive

LONG TERME :
- Dénutrition carence
- Augmentation du RR de CCR
- Amylose secondaire (AA)

24

Quels sont les critères augmentant le RR de CCR lors d'une MICI ?

- La durée de la maladie
- L'étendue des lésions
- ATCD familiaux au 1er degré de CCR
- Association à une cholangite sclérosante

25

Quand doit-on effectuer un dépistage du CCR chez un patient atteint de MICI ?
Combien de biopsies sont réalisées ?
A quel rythme s'effectue la surveillance endscopique ?

- Au bout de 8 ans d'évolution
- Dès le diagnostic si association à une cholangite sclérosante

Il faut réaliser au moins 32 biopsies (4 par segments de 10 cm + dès qu'il y a une lésion suspecte).

La surveillance endoscopique est à réaliser tous les 1 à 3 ans.

Rq : les biopsies sont analyséespar 2 anapath.

26

Comment pose-t-on le diagnostic de colite aiguë grave (RCH +++) ?

Si Urgence :
- Hémorragie grave
- Perforation

Sinon = critère clinico-biologique et/ou endoscopiques :
- Nombre d'évacuation/24h supérieures à 6h
- Température vespérale d'au moins 37,5°C
- FC d'au moins 90 bpm
- Hémoglobine inférieure à 10,5 g/dL
- VS d'au moins 30 ou CRP

- Ulcérations étendues, avec décollements et ponts muqueux
- Ulcérations creusantes, mettant à nu la musculeuse
- Ulcérations en puits