Principes de sélection et combinaison des modalités d'électrothérapie Flashcards Preview

PHT 2320 MARIKA > Principes de sélection et combinaison des modalités d'électrothérapie > Flashcards

Flashcards in Principes de sélection et combinaison des modalités d'électrothérapie Deck (138)
Loading flashcards...
1

*Quelles sont les 4 conditions pour lesquelles l'électrothérapie peut avoir un impact ?

1. Douleur
2. Inflammation
3. Lésions tissulaires
4. Tr activation musculaire volontaire.

2

*Nommez 7 modalités que nous pourrions utiliser pour diminuer la douleur.

1. TENS (action superficielle, localisée, on peut bcp jouer sur les paramètres)
2. Courant interférentiel (grand volume, effet profond)
3. Chaleur (diminue les seuils récepteurs, surtout utile en chronique, augmente vascularisation)
4. Glace (en aigu, effet anti-inflammatoire, augmente seuils récepteurs et conduction nerveuse)
5. Courant diadynamique (surtout pour la douleur en aigue causée par l'inflammation)
6. CCC (iontophorèse dans le cas d'une tendinopathie)
7. Haut-voltage (profondeur, précision, effets polaires possibles).

3

*Nommez 3 modalités que nous pourrions utiliser pour diminuer l'inflammation (ceux qu'on a nommés en classe).

Glace (en aigu)
Courant diadynamique
NMES (via pompage musculaire)

4

*Nommez 4 modalités que nous pourrions utiliser pour favoriser la guérison tissulaire (lésion).

LASER
Haut-voltage
Iontophorèse
Ultrason (MIST).

5

*Nommez 4 modalités que nous pourrions utiliser pour améliorer les tr de l'activation musculaire volontaire.

NMES
Courant russe (action plus profonde)
Haut-voltage
EMG/biofeedback pour le contrôle moteur.

6

Quels types de douleur réagissent bien en physiothérapie pour être traitées ?

1. Dlr somatique (musculo-squelettique), parce que souvent plus superficiel et modéré et dans une zone + circonscrite.
2. Dlr neurologique (surtout périphérique)
3. Dlr viscérale (nous on traite plus son aspect référé)
4. Dlr carcinogénique (dépend de la cause)

Dlr psychogénique : on a pas vraiment d'influence là-dessus en physio.

7

*Quels sont les éléments à considérer lors du choix d'une modalité pour traiter la douleur ? (7)

1. Cause de la douleur : trauma vs inflammation vs neuro
2. Type/nature de la dlr : musculo-squelettique vs viscéral
3. Structure touchée : muscle vs tendon vs lig
4. Stade d'atteinte : aigu vs chronique
5. Intensité de la dlr
6. Étendue : localisée vs diffuse
7. Profondeur de la dlr

8

À part choisir notre modalité d'électrothérapie, que faut-il faire lorsque l'on répond à une histoire de cas ?

Donner des conseils de base d'antalgie :
positions de repos, diminuer le stress sur la structure dlreuse.

On doit aussi savoir si on cherche à soulager le patient immédiatement (ex TENS) ou à moyen terme (ex glace pour diminuer inflammation), parce que cela changera sans doute la modalité que l'on choisira.

9

Vrai ou faux

Dans un même tx, on pourrait utiliser deux modalités d'électrothérapie différentes.

Vrai, on pourrait en utiliser une en début de tx par exemple pour préparer les tissus et l'autre à la fin pour faire durer les effets plus longtemps.

10

*Nommez 7 mécanismes antalgiques possibles.

1. Protection/stabilisation, repos
2. Effet portillon
3. Opiacés endogènes
4. Ralentissement ou bloc de la conduction nerveuse (glace)
5. Diminution de l'inflammation
6. Médicaments
7. Encadrement-enseignement

11

Vrai ou faux

Ce serait une bonne idée de faire des exs pendant que le patient est gelé à la glace.

Faux, parce que la douleur n'avertira plus si on sort des AA ''sécuritaires''. On risque de blesser le pt encore plus.

12

Vrai ou faux

Avec le courant interférentiel, on se limite souvent à l'effet du portillon lorsque l'on utilise le mode quadripolaire.

Vrai, si on veut utiliser les opiacés endogènes on est mieux d'opter pour du bipolaire prémodulé pour limiter l'intensité du courant nécessaire.

13

Quels effets y a-t-il sous la cathode avec un courant polaire ?

Assèchement des tissus, vasodilatation. Donc lorsqu'il y a de l'oedème, on est mieux de mettre la cathode sur le site inflammé (électrode active).

**MAIS AVANT que l'oedème apparaisse on pourrait choisir de mettre l'anode sur le site douloureux puisque le gradient osmotique va vers l'anode, ce qui pourrait limiter la future inflammation parce que repousse les médiateurs de l'inflammation (histamine, bradykinines). Mais dès qu'il y a de l'oedème = la cathode sur le site dlreux.

14

Nommez 3 modalités émergentes qui pourraient agir sur la douleur.

1. Vibration mécanique (via recrutement des rc sensoriels)
2. Diathermie (chaleur profonde)
3. Champs magnétiques pulsés à basse fréquence (augmente vascularisation en profondeur)

15

Quels seraient les avantages/désavantages de choisir glace vs diadynamique en aigu ?

Glace : produit des déficits proprioceptifs (le joueur ne pourra plus jouer pour 3-4 heures post-glace), mais nettement plus efficace.

Diadynamique : pas de tr proprioceptifs

16

Quelle est la définition de l'inflammation ?

Ensemble des mécanismes réactionnels de l'organisme suite à une lésion tissulaire ou à l'introduction d'une substance étrangère dans les tissus. But = reconnaitre, détruire et éliminer les déchets et les intrus. Ensuite, on visera la réparation et la guérison tissulaire.

17

Quels sont les 4 signes de l'inflammation ?

Rougeur
Chaleur
Oedème
Douleur (au repos + limitation de mouvement).

18

*Quels sont les 3 stades de l'inflammation et à quels moments apparaissent-ils ?

Stade 1 (0-3 jours) = stade précoce (aigue)= hémostase et inflammation = TENS, glace
Stade 2 (3-20 jours) = subaigue = réparation et prolifération
Stade 3 (plus de 20 jours) = chronique = remodelage = ultrasons

19

*Quels seront les objectifs thérapeutiques qui nous aideront à choisir la bonne modalité en stade 1 de l'inflammation ? (5)

1. Vasoconstriction
2. Diminuer agents vasoactifs
3. Diminuer dlr
4. Diminuer oedème
5. Diminuer spasme

Modalité de choix = GLACE

20

Quels sont les 3 principaux problèmes en stade 2 de l'inflammation ?

1. Inflammation
2. Dlr en fin d'AA
3. Raideur articulaire

21

*Quels sont les 4 objectifs thérapeutiques en stade 2 d'inflammation ?

1. VASODILATATION
2. Diminuer dlr
3. Diminuer oedème
4. Diminuer spasme

Modalités : CCC (ionto vs dexa), ultrason athermique.

22

*Quels sont les 4 objectifs thérapeutiques en stade 3 d'inflammation ?

1. VASODILATATION
2. Augmenter flexibilité
3. Augmenter force
4. Rééducation proprioceptive

Modalités : NMES, ultrasons thermiques, si tendinopathie calcifiée (No1 = ultrason, 2 = iontophorèse (fonctionne pas tant), 3=ultrasons thermiques.

23

Quels seront les 2 problèmes principaux en stade 3 d'inflammation ?

1. Douleur
2. Raideur

24

Pourquoi devrait-on choisir des ultrasons athermiques en stade subaigu ?

Pour éviter de générer davantage d'inflammation.

25

Quelles sont les différentes classes d'agents physiques/modalités électrothérapeutiques que l'on a appris ?

1. Thermique = cryo-thermothérapie
2. Mécanique = ultrasons
3. Électrique = Basse fréquence (TENS, CCC, iontophorèse, diadynamique, haut-voltage), Moyenne fréquence (courant interférentiel et russe)
4. Électromagnétique = LASER

26

*Quelles sont les 11 modalités d'électro ou thermothérapie que nous pourrions choisir d'utiliser ?

1. Chaleur
2. Glace
3. CCC / iontophorèse
4. Haut-voltage
5. Diadynamique
6. Ultrasons
7. LASER
8. Courant russe
9. Stimulation neuromusculaire (NMES)
10. Courant interférentiel
11. TENS

27

Nommez 4 causes possibles de l'inflammation.

1. Trauma tissulaire
2. Agent infectieux
3. Trophiques
4. Auto-immunes.

28

Quels sont les 4 types de réponse impliquées dans l'inflammation ?

Réponses...
1. Vasculaire
2. Hémostatique
3. Cellulaire
4. Immunitaire.

29

Quels sont les 3 principes biophysiques de la cryothérapie ?

1. Diminution de l'énergie dans les tissus
2. Diminution agitation des molécules
3. Profondeur d'action optimale : moins de 3cm

30

*De combien de degrés peut-on diminuer la température cutanée à l'aide des différentes modalités de cryothérapie ?

15-20 degrés de diminution de la température cutanée, meilleure avec le ice pack et l'eau-alcool.

31

*Combien de temps doit-on appliquer la cryothérapie afin d'avoir des effets profonds ?

20-30 min

32

*Quelle est la meilleure modalité pour refroidir les tissus (diminution de température intramusculaire) ?

Les bains froids ou glace concassée (diminution de 2-10 degrés de la température intramusculaire). Viennent ensuite les enveloppement froids (2-8 degrés), mais les vaporisateurs sont pas mal cul-marde pour l'action en profondeur.

33

Nommez une bonne manière de prévenir les risques de brûlure avec la glace ?

Mettre des serviettes sèches autour de la modalité froide.

34

Quels sont les 7 effets physiologiques ESCOMPTÉS de la cryothérapie ?

1. Diminution métabolisme
2. Vasoconstriction
3. Vasodilatation de protection si température de la peau atteint 10-15 degrés
4. Diminution conduction nerveuse
5. Diminution sensibilité nerveuse
6. Diminution activité FNM et organes tendineux golgi
7. Diminution extensibilité des tissus.

35

*Quelles sont les 4 actions thérapeutiques présumées de la cryothérapie ?

1. Anti-inflammatoire (prouvé)
2. Contrôle de l'oedème (prouvé)
3. Diminution dlr (prouvé)
4. Diminution spasmes musculaires.

36

*Quelles sont les évidences concernant les propriétés anti-inflammatoires et anti-oedème de la cryothérapie ? (3)

1. Diminution oedème dans arthrose genou
2. Diminution oedème lors du PRICE
3. Fonctionnerait pour l'arthrite rhumatoïde.

37

*Quelles sont les évidences concernant les propriétés antalgiques de la cryothérapie ? (5)

1. Augmenterait le seuil de douleur
2. Diminution réflexe d'inhibition musculaire par la douleur en post-trauma
3. Diminution dlr post-op
4. Diminution courbatures post-exs (tout le corps)
5. Augmentation AA avec les étirements musculaires au genou.

38

Nommez des considérations pratiques concernant la cryothérapie.

1. Moins efficace si beaucoup de tissu adipeux
2. Vasodilatation réflexe si on expose pendant plus de 20min
3. Ça prend deux fois plus de temps réchauffer le tissu par la suite que de le refroidir
4. ATTENTION : 4hrs post-glace, y'a encore des effets sur la performance sportive
5. Risque de dommages nerveux si compression ou ischémie (n. superficiels)
6. Attention à la brûlure au froid........
7. Syndrome de Raynaud (?)
8.Attention à l'urticaire au froid

39

*Vrai ou faux

La cryothérapie est une bonne modalité à appliquer avant la stimulation électrique.

Faux, et pendant non plus c'est pas une bonne idée, parce que cela diminue les effets sensoriels (ex. TENS ne servirait alors plus à rien...)

40

*Quelle est la principale précaution à prendre avec la glace, surtout si on fait des exs après avec le patient ?

C'est que la glace diminue la douleur de protection. En plus, y'a diminution de la performance générale (ralentissement conduction nerveuse). Donc augmentation du risque de blessures si on fait des exs post-cryothérapie.

41

*Quelle est la combinaison la plus reconnue avec la glace ?

PRICE

42

Quel type de modalité devrait être utilisé dans ces différents cas d'oedème...
a) Interstitiel de stase veineuse ?
b) Interstitiel post-trauma ?
c) Intra-articulaire ?
d) Péri-musculaire ?

a) Interstitiel de stase veineuse = pompage musculaire, donc NMES, courant russe
b) Interstitiel post-trauma = glace (PRICE)
c) Intra-articulaire = on peut rien faire... (protection, repos, laisser le temps de résorbtion)
d) Péri-musculaire = pompage musculaire

43

*De quel type de chaleur avons-nous surtout parlé ?

Chaleur superficielle

44

*Nommez 3 exemples de chaleur superficielle.

1. Enveloppements chauds
2. Bains tourbillons/ de paraffine
3. Gels réchauffables.

45

*Vrai ou faux

La chaleur superficielle a des effets differents de la chaleur profonde (diathermie, ultrasons).

Vrai

46

*Nommez 3 principes biophysiques de la chaleur.

1. Augmentation de l'énergie dans le système
2. Augmentation de l'agitation des molécules
3. Augmentation significative de la température des tissus jusqu'à 0,5cm de profondeur... négligeable à partir de 3cm.

47

*Par quoi est limitée l'action de la chaleur dans les tissus ?

Par les mécanismes physiologiques de dissipation de la chaleur (ex. vasodilatation, sueur).

48

Nommez une excellente manière de réchauffer les tissus en profondeur.

Contractions musculaires ! Les effets seront toujours meilleurs via l'exercice que via la chaleur superficielle (ex. vasodilatation).

49

*Nommez les 7 effets physiologiques escomptés de la thermothérapie.

1. Augmentation des réactions physiologiques du corps
2. Augmentation du métabolisme
3. Vasodilatation
4. Diminution seuil des grosses fibres sensorielles
5. Diminution activité des FNM
6. Augmentation activité des organes tendineux de Golgi (à partir de 42 degrés)
7. Augmentation de l'extensibilité tendineuse.

50

*Vrai ou faux

Une augmentation de température de 1 degré augmenterait le métabolisme de 13%.

Vrai.

51

*Nommez 5 effets thérapeutiques présumés de la chaleur superficielle.

1. Antalgie
2. Diminution spasmes musculaires
3. Anti-inflammatoires (augmente la circulation en phase chronique)
4. Facilite la guérison tissulaire (via circulation ++)
5. Assouplissement tissulaire (étirements).

52

*Quelles sont les 4 évidences concernant la chaleur superficielle ?

1. Diminution douleur dans les conditions chroniques : arthrose, arthrite rhumatoide, entorse/tendinose
2. Diminution spasmes musculaires
3. Diminution raideur
4. Diminution spasticité.

53

Pourquoi serait-il adéquat de placer la chaleur avant un TENS ?

Parce que la chaleur diminue le seuil de recrutement nerveux, donc on aura besoin de moins d'intensité pour avoir les mêmes effets dans le TENS après.

54

Quelles sont les 2 seules modalités pour lesquelles il est contre-indiqué d'appliquer de la chaleur avant ?

Ultrasons
LASER

55

Pourquoi est-ce que souvent, c'est pas une bonne idée de mettre de la glace avant une modalité d'électro ?

Parce que la glace diminue la sensibilité donc on aura besoin de full plus d'intensité pour recruter de la même manière les fibres nerveuses (ex TENS).

56

Quelles sont les 3 modalités pour lesquelles il n'est PAS indiqué d'appliquer de la glace APRÈS ?

Chaleur (illogique)
Ultrasons thermiques
Shockwave (parce que le but est de repartir l'inflammation à zéro... si on met de la glace ça va juste empêcher la nouvelle inflammation d'arriver !) (ni prise d'AINS).

57

Nommez une précaution d'utilisation de la thermothérapie.

Les gens qui ont des troubles sensoriels + fragilité de la peau (ex. diabète), parce que risque de brûlures augmenté. Il faut également éviter de coucher le patient sur la source de chaleur.

58

À chaque combien de temps devrait-on vérifier la peau lors du premier tx à la thermothérapie ?

À chaque 5min.

59

Vrai ou faux

Les personnes obèses ont plus de risque de brûlure.

Vrai

60

Vrai ou faux

C'est une bonne idée d'appliquer un baume vasodilatateur avant de mettre une chaleur superficielle.

Faux, ça empêche plus de vasodilatation après via la chaleur pour éliminer le surplus de chaleur = dangereux.

61

*Vrai ou faux

La chaleur est une bonne idée en aigu.

Faux, parce que ça augmenterait l'inflammation à cause de la vasodilatation.

62

*Vrai ou faux

Il est adéquat d'utiliser la thermothérapie avant...
a) Stimulation électrique
b) Assouplissements/étirements
c) Préparation aux exs (contrôle moteur).

Vrai vrai vrai !

63

Vrai ou faux

La thermothérapie est une bonne idée pour diminuer les tensions myofasciales.

Vrai

64

*Quels sont les 4 principes biophysiques des ultrasons à connaître ?

1. Il s'agit d'une onde mécanique (plus de 20 000Hz), avec ou sans effet thermique
2. Fait un genre de ''brassage'' des tissus
3. Augmente les réactions chimiques
4. Profondeur d'action : 1MHz = 5cm de creux, vs 3MHz = moins creux.

65

De quelle manière peut-on obtenir des effets thermiques avec l'ultrason ?

Quand on utilise le mode continu (et qu'on dépasse le 0,5 W/cm2 = densité de puissance)

66

*Vrai ou faux

Les tissus de grande densité absorbent mieux les ondes acoustiques (meilleure transmission de l'onde).

Vrai

67

*Quels sont les 4 effets physiologiques escomptés des ultrasons ?

1. Augmentation du métabolisme cellulaire
2. Augmentation de la perméabilité cellulaire
3. Effets piézoélectriques (ex. réalignement du collagène)
4. Brassage des tissus (débridement).

68

*Quelles sont les 2 actions thérapeutiques présumées des ultrasons ?

1. Diminution inflammation
2. Guérison tissulaire.

69

*Pour quelles conditions/pathologies y a-t-il des évidences pour l'utilisation des ultrasons ? (6)

1. Inflammation
2. Conditions chroniques
3. Arthrose (diminution douleur et augmentation fonction)
4. Tendinite calcifiée (diminution calcification)
5. Guérison tissulaire : plaies chroniques, diabétique, guérison osseuse (LIPUS)
6. Douleur myofasciale

70

Quelles sont les 3 conditions pour lesquelles les ultrasons ont été prouvés comme NON-efficaces ?

1. Entorse cheville
2. Canal carpien
3. Douleur lombaire

71

Vrai ou faux

Selon les évidences, il faut que le tx d'ultrasons dure au moins 10min pour être efficace.

Vrai

72

Vrai ou faux

Il est adéquat d'appliquer de la glace avant les ultrasons.

Faux, c'est pas vraiment prouvé... Il faut également éviter d'utiliser la chaleur superficielle avant l'ultrasons (parce qu'il y aura probablement des effets thermiques anyways).

73

*Quel sont les 3 effets biophysiques du CCC ?

1. Phorèse (migration des ions)
2. Électrolyse (décomposition des molécules)
3. Effets pharmacologiques (vinaigre, dexaméthasone (négatif).

74

Dans quelle phase devrait-on prioriser l'iontophorèse à la dexaméthasone ?

En subaigu.

75

Quels sont les effets physiologiques escomptés du CCC ? (5)

1. Accumulation acides et bases
2. Réactions d'oxydo-réduction
3. Changement de pH sous les électrodes
4. Augmentation des réactions électrochimiques
5. Réaction sclérotique (?).

76

*Quelles sont les 3 actions thérapeutiques présumées du CCC?

1. Décalcifiant (vinaigre - acide acétique)
2. Anti-inflammatoire (gluco-corticoides)
3. Analgésique.

77

*Quelles sont les 4 pathologies pour lesquelles il y a des évidences qui encouragent l'utilisation du CCC ?

1. Tendinopathies
2. Tendinite tendon d'Achille (iontophorèse au dexaméthasone)
3. Tendinite biceps (ionto)
4. Arthrose au genou (dexa augmenterait la fct).

78

Quelle est la limite de densité de courant que l'on peut appliquer à la cathode avec le CCC ?

0,5mA/cm2. Il faut également surveiller les effets de changement de pH sous les électrodes pour ne pas que l'on brule le patient, et il faut une bonne grandeur de cathode.

79

*Vrai ou faux

Le CCC peut être utilisé chez à peu près n'importe qui.

Faux, il s'agit d'une modalité irritante et qu'il faut appliquer seulement sur une peau saine (patient jeune, en santé, athlète...).

80

*Pour quel type de pathologie est-ce que le CCC est particulièrement indiqué ?

Pour accélérer la guérison des inflammations tendineuses.

81

Vrai ou faux

Il est adéquat de combiner le CCC avec d'autres modalités d'électrothérapie.

Faux, il est préférable d'éviter de combiner le CCC avec d'autres modalités d'électrothérapie.

82

Vrai ou faux

L'efficacité du CCC pour les tendinites calcifiée est vraiment full prouvée par la littérature.

Faux, l'efficacité du CCC pour les tendinites calcifiées est incertaine.

83

Vrai ou faux

Le courant diadynamique représente une grande quantité d'énergie électrique que l'on envoie dans les tissus.

Vrai

84

*Quels sont les 2 effets physiologiques escomptés du courant diadynamique ?

1. Dépolarisation nerveuse (sensorielle et motrice)
2. Effets polaires anodiques et cathodiques.

85

*Quels sont les 4 effets thérapeutiques présumés du courant diadynamique ?

1. Antalgie type portillon
2. Antalgie contre-irritation (effets polaires)
3. Anti-inflammatoire
4. Stabilisation oedème

86

Quel type d'effet est-ce que le courant diadynamique a été le plus prouvé pour être efficace ?

Diminuer la douleur !

87

*Nommez 4 conditions pour lesquelles le courant diadynamique a été prouvé comme efficace.

1. Gonarthrose pour diminuer la douleur
2. Syndrome fémoro-patellaire pour diminuer la dlr et améliorer la fct
3. Dlr lombaire
4. Dlr myofasciale chronique a/n cervicale et épaule

88

Quelles sont les considérations pratiques du courant diadynamique ? (5)

1. Débuter par du DF
2. 2-5min par type de courant
3. Inverser la polarité
4. Très irritant pour la peau (juste l'utiliser sur la peau saine)
5. Garder à 3m des diathermies.

89

*Quelles sont les 5 trucs importants à savoir pour la sélection et combinaison des courant diadynamiques ?

1. Peau saine
2. Antalgie du type portillon
3. Aigu
4. Grande surface à traiter
5. Antalgie avec effet anti-oedème potentiel grâce aux effets polaires théoriquement.

90

*Quels sont les 4 principes biophysiques du TENS ?

1. Courant électrique
2. Dépolarisé
3. Profondeur d'action dépend de l'intensité utilisée (mais toujours superficiel)
4. Paramètres versatiles ++.

91

Quel est l'effet physiologique escompté du TENS ?

Recrutement nerveux (sensoriel ++ et moteur).

92

Quelles sont les 3 actions thérapeutiques présumées du TENS ?

1. Antalgie (effet direct)
2. Anti-spasmes
3. Diminution inhibition réflexe par la dlr.

93

*Quelles sont les 4 conditions pour lesquelles le TENS a été prouvé comme efficace ?

1. Dlr aigue traumatique
2. Dlr aigue post-op
3. Arthrite rhumatoide
4. Dlr neuropathique.

94

*Vrai ou faux

Il y a peu d'évidences concernant le TENS.

Faux, il s'agit d'une des modalités les plus étudiées en électrothérapie. Il y a beaucoup d'ECR et de revues systématiques... mais certaines ne sont pas toujours concluantes. De plus, toutes les études utilisent des paramètres différents donc important de les vérifier et d'utiliser les bons.

95

Nommez 2 trucs que l'on doit absolument vérifier auprès du patient avant de lui appliquer du TENS afin que cela soit efficace.

1. Sa sensibilité
2. Sa collaboration
(Parce qu'ici, l'intensité du courant dépend à 100% de ce que le patient nous dit).

96

*Vrai ou faux

C'est une bonne idée de mettre de la glace avant le TENS.

Faux, mais la chaleur c'est une bonne idée (attention si on est en phase inflammatoire...)

97

*Vrai ou faux

Le TENS est une modalité que l'on peut facilement combiner à d'autres.

Vrai.

98

*Quels sont les 6 principes biophysiques du courant interférentiel ?

1. La fréquence porteuse qui traverse les tissus est entre 2500-4000Hz
2. On vise la zone d'interférence dans les tissus
3. Effets en profondeur
4. Courant dépolarisé
5. Action diffuse
6. Grand volume stimulé.

99

Quel est l'effet physiologique escompté du courant interférentiel ?

Stimulation nerveuse en profondeur.

100

Quelles sont les 3 actions thérapeutiques présumées du CI ?

1. Antalgie
2. Stimulation neuromusculaire
3. Anti-inflammatoire : effet de pompage par stimulation neuromusculaire ou succion.

101

*Quelles sont les 7 conditions pour lesquelles le CI a été prouvé comme efficace ?

1. Dlrs musculosquelettiques générales
2. Dlrs lombaires aigues (et TMO)
3. Dlrs lombaires chroniques non-spécifique (ou TENS)
4. Capsulite (et exs)
5. Arthrose au genou
6. Dlrs menstruelles (ou TENS)
7. Incontinence urinaire (et exs).

102

Quelle est l'intensité maximale de courant à envoyer dans la région thoracique ?

Il ne faut pas dépasser 50mA.

103

Vrai ou faux

Le CI aurait des effets thoraciques et abdominaux.

Vrai...

104

Vrai ou faux

Il faut garder les appareils de CI à au moins 3m des diathermies.

Vrai

105

*Vrai ou faux

Il est possible d'appliquer la chaleur avant le CI.

Vrai

106

*Vrai ou faux

Le CI agit sur l'antalgie à court ET long terme.

Vrai

107

*Vrai ou faux

Le CI agit sur un grand volume de tissu, en profondeur et de manière diffuse.

Vrai, le CI peut aussi avoir un effet anti-oedème indirect via un effet de pompage.

108

*Quels sont les 2 principes biophysiques du NMES ?

1. Basse fréquence
2. Polaisé ou non

109

*Quels sont les 5 principes biophysiques du courant russe ?

1. Stimulation en profondeur
2. Courant sinusoidal dépolarisé
3. Fréquence porteuse de 2500Hz
4. Sans dlr (?)
5. Meilleure contraction (?).

110

*Quel est l'effet physiologique escompté de la stimulation neuromusculaire (NMES et courant russe) ?

Stimulation nerveuse (motrice ++ et sensorielle).

111

*Quelles sont les 6 actions thérapeutiques présumées du NMES et courant russe ?.

1. Renforcement musculaire
2. Force
3. Endurance
4. Contrôle moteur
5. Atrophie
6. Effet indirect anti-oedème via pompage musculaire

112

*Vrai ou faux

Il existe beaucoup d'études au sujet de la stimulation neuromusculaire (NMES et courant russe).

Vrai.

113

*Vrai ou faux

Selon les évidences, le courant russe ne serait pas meilleur que le NMES conventionnel.

Vrai

114

*Nommez 6 conditions pour lesquelles le NMES et/ou courant russe ont été prouvés comme efficaces.

1. Renforcement quads
2. Post-op LCA, renforcement quads (NMES + exs)
3. Paralysie cérébrale : augmente le contrôle de la marche
4. Augmentation fonction MS parétique
5. MI parétique
6. Diminution atrophie chez blessés médullaires.

115

Vrai ou faux

La glace est adéquate avant le NMES ou courant russe.

Faux, mais la chaleur oui.

116

Vrai ou faux

En NMES et courant russe, plus les électrodes sont loin l'une de l'autre, plus l'action sera profonde.

Vrai

117

Vrai ou faux

En NMES et courant russe, il faut orienter les électrodes parallèlement aux fibres musculaires

Vrai

118

Vrai ou faux

En stimulation neuromusculaire (NMES ou courant russe), on vise la contraction maximale.

Vrai, afin de recruter le plus de fibres nerveuses et musculaires possibles, de manière à la fois volontaire ET électrique.

119

Pourquoi choisirait-on du NMES au lieu du courant russe ?

Pour avoir des paramètres plus ajustables et une action plus précise (ex contrôle moteur).

120

Pourquoi choisirait-on du courant russe au lieu du NMES ?

Pour agir plus en profondeur, de manière plus diffuse et s'assurer de recruter vraiment toutes les fibres d'un plus gros volume de muscle.

121

Pourquoi choisirait-on le haut-voltage pour recruter les muscles électriquement ?

Action profonde et précise (ex. recruter un point moteur nerveux ou musculaire spécifiquement).

122

*Quels sont les 5 principes biophysiques du haut-voltage ?

1. Courant électrique
2. Polarisé
3. Haut voltage et haut ampérage
4. Profond
5. Précis.

123

Quels sont les 2 effets physiologiques escomptés du haut-voltage ?

1. Stimulation nerveuse (motrice et sensorielle)
2. Effets polaires.

124

Quelles sont les 4 actions thérapeutiques présumées du haut-voltage ?

1. Antalgie
2. Renforcement
3. Anti-inflammatoire
4. Guérison tissulaire.

125

*Quelles sont les 4 conditions pour lesquelles le haut-voltage a été prouvé comme efficace ?

1. Ulcères de pression : accélère la guérison
2. Lymphoedème post cancer du sein
3. Points myofasciaux
4. Courbatures musculaires post-exs.

126

À quoi faut-il particulièrement porter attention lorsque l'on utilise le haut-voltage pour la guérison des plaies ?

Attention à la contamination croisée.

127

*Vrai ou faux

Le haut-voltage est la modalité la plus versatile potentiellement.

Vrai : antalgique, stimulation neuromusculaire, anti-inflammatoire et guérison tissulaire (LA SEULE qui a des évidences). Agit en profondeur et précisément.

128

*Quelle est la seule application pour laquelle le haut-voltage a été vraiment prouvé comme efficace ?

Guérison des plaies.

129

*Vrai ou faux

Il est adéquat d'utiliser la glace avant d'appliquer du haut-voltage.

Faux, mais la chaleur ce serait ''ok''.

130

*Vrai ou faux

Le haut-voltage aurait des paramètres moins versatiles que le NMES et le TENS.

Vrai, mais agit plus profondément et précisément que ces modalités.

131

*Quels sont les 3 principes biophysiques du LASER ?

1. HeNe = rouge visible = profondeur 0,5cm
2. GaAlAs = infrarouge = profondeur 1cm
3. GaAs = infrarouge = profondeur 1cm.

132

Quels sont les 7 effets physiologiques escomptés du LASER ?

1. Photobiostimulation
2. Favorise les réactions chimiques et enzymatiques spécifiques
3. Énergie des photons vs orbitales électroniques spécifiques (???)
4. Activation des chromophores
5. Augmentation de l'activité des mitochondries
6. Augmentation activité chaine respiratoire
7. Augmentation métabolisme cellulaire.

133

*Quelles sont les 3 actions thérapeutiques présumées du LASER ?

1. Antalgie
2. Anti-inflammatoire
3. Guérison tissulaire

134

*Quelles sont les 5 pathologies pour lesquelles le LASER a été prouvé comme efficace ?

1. Épicondylite latérale
2. Tendinopathies en général
3. Points myofasciaux
4. Cervicalgie aigue et chronique
5. Plaies (dépend du type de plaie et du type de LASER).

135

Quelle est la considération pratique la plus importante lorsque l'on utilise le LASER ?

Ça prend des lunettes !!! Patient ET nous aussi. Ça prend des lunettes de protection de la bonne longueur d'onde selon le LASER. Et faire ça dans une salle fermée.

136

Vrai ou faux

Avec le temps, les LASER perdent un certain % de leur puissance de sortie.

Vrai

137

*Vrai ou faux

Le LASER est peu irritant.

Vrai

138

*Pour quelles situations voudrait-on choisir le LASER particulièrement ?

Lorsque les tissus à guérir sont superficiels ++ (moins d'1cm), genre tendinite.