Système digestif Flashcards Preview

Biologie 2 > Système digestif > Flashcards

Flashcards in Système digestif Deck (69):
1

Les organes qui composent le système digestif sont divisés en 2 groupes :

- Les organes du tube digestif ou canal alimentaire
- Les organes digestifs annexes

2

Les organes du tube digestif ou canal alimentaire

Organes souvent de forme d’un tube à l’intérieur desquels les aliments sont propulsés pour être digérés et absorbés .

3

Les organes digestifs annexes

Organes qui participent à la digestion en production des sécrétions, mais ne font pas partie du tube digestif.

4

Organes du tube digestif

- Bouche
- Pharynx
- Oesophage - Estomac
- Intestin grêle
- Gros intestin
- Anus

5

Organes digestifs annexes

- Dents
- Langue
- Glandes salivaires
- Vésicule Biliaire
- Foie
- Pancréas

6


De l’œsophage au canal anal La paroi du tube digestif est composée des mêmes couches principales appelées tunique

1) la tunique muqueuse
2) la tunique sous muqueuse
3) la tunique musculeuse 4) la tunique séreuse

7

Fonction de la tunique muquese

a. sécrétion :
• mucus -> cellules caliciformes ,
• enzymes digestives -> digestion chimique
• hormones -> régulation
b. Absorption des nutriments
c. protection.

8

Composition de la tunique muqueuse

Tissu conjonctif lâche qui renferme :
- vaisseaux sanguins et lymphatiques
- plexus nerveux sous muqueux
- fibres élastiques

9

Fonction des vaisseaux sanguins et lymphatiques dans la tunique muqueuse

absorption des nutriments

10

Plexus nerveux sous-muqueux

Nerfs et ganglions innervant les muscles lisses et les glandes.

11

Composition de la tunique musculeuse

2 à 3 couches de muscles lisses :
- couche circulaire
- longitudinale
- oblique
- plexus nerveux myentérique

12

Rôle couche circulaire de la tunique musculeuse

Effet constricteur du TD

13

Rôle couche longitudinale de la tunique musculeuse

Raccourcissement du TD

14

Rôle de la tunique musculeuse

- déplacement des aliments : → Péristaltisme
- la digestion mécanique : → Segmentation et pétrissage

15

Résultat du sphuncter

résultat de l’épaississement de la musculeuse à plusieurs
endroits du TD pour

16

Rôle du sphincter

- Fermer la lumière du TB
- Contrôler le déplacement des substances dans le segment suivant du TD
- Éviter le reflux dans la section précédente.

17

Tunique séreuse

tissu conjonctif lâche → Protéger le TD.

18

Régulation nerveuse

1. Réflexes courts
2. Réflexes longs

19

Réflexes courts

- Réflexes locaux déclenchés par le système entérique

- La déformation de la paroi du TD par les aliments stimulent des mécanorécepteurs, des osmorécepreurs et des chimiorécepteurs qui stimulent le plexus nerveux interne qui accroit la contraction et la motilité

20

Réflexes longs

- Signaux sensoriels acheminés au système nerveux central système nerveux autonome parasympathique ->
Commande du
Signaux sensoriels

Pour :
- ↓la contraction par le sympathique ou
- ↑par le parasympathique

21

Le système digestif est régulé par le SNS ou SNP?

Parasympathique

22

Processus digestifs

1. Ingestion
2. Propulsion mécanique
3. Digestion mécanique
4. Digestion chimique
5. Absorption
6. Défécation

23

Propulsion mécanique

- Déglutition
- Péristaltisme

24

Péristaltisme

déplacementdesaliments
dans le TD

25

Digestion mécanique

Décompositionphysiquedesaliments : Mastication,pétrissage,segmentation,
émulsion

26

Digestion chimique

- Décomposition chimique des aliments
- Processus cataboliques avec enzymes

27

Absorption

- Passage des nutriments du TD vers les vaisseaux sanguins et lymphatiques.
- Diffusion ou transport actif/passif

28

Défécation

Évacuation des substances non digestibles ou non absorbées dans les selles

29

Les organes où il y a digestion chimique

De la bouche à l’intestin grêle

30

Aliment

contient des substances nécessaires à l'entretien et à la croissance de l'individu et que nous appellerons ici les nutriments.

31

Nutriment

Substance chimique provenant
de la digestion des aliments

32

Constituant de la cavité buccale

1. Épithélium stratifié squameux
2. Dents
3. Langue
4. Joue, lèvres
5. Palais osseux

33

Fonction de la cavité buccale

- Assurent la mastication -> Digestion mécanique
- Déglutition
- Absorption de certains médicaments et de glucides
- Digestion chimique avec enzyme salivaire

34

Fonction du palais mou

s’élève pour fermer le nasopharynx lorsqu’on avale grâce au réflexe de déglutition

35

Fonction de la salive

1. Eau pour lubrifier et nottoyer la bouche
2.Mucine → dissoudre les aliments pour former le bol alimentaire et → aider à la déglutition
3.Amylase salivaire
4.Protection : anticorps A et lysozymes

36

Fonction amylase salivaire

amorcer la digestion chimique de l’amidon et du glycogène .

37

pharynx

un tube musculaire qui relie la bouche à l’œsophage et à l’orifice de la trachée.

38

L’épiglotte

rabat cartilagineux régulant l’orifice de la trachée, il
empêche les aliments et les liquides d’entrer dans les conduits aériens.

39

déglutition

le mécanisme par lequel le bol alimentaire passe de la bouche à l’œsophage. Le bol alimentaire déclenche le réflexe de déglutition lorsqu’il atteint le
pharynx

40

Les Barorécepteurs du pharynx envoient l’information au bulbe
rachidien qui agit par
SNP sur

1. La luette ferme les voies nasales
2. Le larynx s'élève et l'épiglotte s'abaisse -> ferme la trachée
3. Les muscles du pharynx et de l'oesophage se contractent

41

Composition de l'oesophage

- 4 tuniques
- Tube musculeux situé derrière la trachée tapissé d’un épithélium stratifié pavimenteux
- Sphincter œsophagien supérieur qui le sépare du larynx
- Sphincter inférieur qui le protège des secrétions de l’estomac

42

Fonctions de l'oesophage

-Sécrète du mucus et transporte les aliments vers l’estomac par un ensemble de contractions musculaires : le péristaltisme.
- Suite de la digestion de l’amidon en maltose par l’amylase salivaire

43

Péristaltisme

Les segmetns contigus des organes du tube digestif se contractent et se relâchent tour à tour en déplaçant la nourriture vers l'extrémité distale du tube.

44

L'estomac

L’estomac est une dilatation en forme de J du tube digestif

45

Fonctions de l'estomac

SPPADED
1) Emmagasiner la nourriture.
2) Effectuer de la digestion mécanique par pétrissage.
3) Propulser la nourriture par péristaltisme vers le duodénum
4) Première étape de la digestion chimique des protéines par la pepsine
5) Absorption de
6) Protection contre les bactéries par action de HCL.
7) Sécrétion du facteur intrinsèque qui permet l’absorption intestinale de la vitamine B12.

46

plis gastriques

Une couche de ¢ épithéliales qui forme des invaginations appelées cryptes qui donnent naissances en profondeur à des glandes gastriques

47

Crypte de l’estomac

• Cellules à mucus
• Protection: mucus alcalin

48

Glande gastrique

Production du suc gastrique
• Cellules pariétale
• Cellules principales
• Cellules endocrinocytes G
• Cellules à mucus

49

Cellules pariétales

- sécrétion d’HCl
- Sécrétion du Facteur intrinsèque

50

Fonction vit B12

responsable de la transcription du gène de la globine dans les GR.

51

Cellules principales

- sécrétion de pepsinogène→ Pepsine = Enzyme protéolytique
- Lipase gastrique : Enzyme lipolytique Digestion des lipides

52

Endocrinocytes G

sécrétion d’hormones → Gastrine → stimule la motilité et les sécrétions dans l’estomac

53

La tunique sous-muqueuse de l'estomac

- Participe à la formation des plis gastriques : Présence de plexus nerveux interne

- Vaisseaux sanguins et lymphatiques

54

La tunique musculeuse de l'estomac

Présence d'une 3e couche appelée oblique permet un meilleur brassage et pétrissage

55

chyme

Suc gastrique qui se mélange au bol alimentaire

56

le suc gastrique est constitué de

- pepsinogène
- HCl
- Mucus alcalin

57

Pepsinogène

Pepsinogéene inactive en présence d’HCl se
transforme en une forme active→la pepsine

58

pepsine

enzyme protéolytique responsable de digestion chimique des protéines

59

Rôle HCl

- acidification du suc gastrique
- transforme le pepsinogène en pepsine
- Dénaturation protéines →Inactivation amylase salivaire
- détruit les bactéries présentes dans le bol alimentaire.

60

Rôle mucus alcalin

Protège la surface de la muqueuse

61

Processus digestifs

- Digestion mécanique
- Digestion chimique
- Propulsion : chyme poussé vers le duodénum
- Absorption : alcool et aspirine

62

ondes de brassage

ondes de contractions péristaltiques favorisent le brassage des aliments et leur mélange avec les sécrétions gastriques.

63

Ondes de brassage due à quoi

Cellules de Cajal , des cellules musculaires non contractiles reliées par des jonctions ouvertes aux cellules musculaires

64

La déformation de la paroi gastrique par les aliments stimulent des mécanorécepteurs, des osmorécepreurs et des chimiorécepteurs qui stimulent

- le plexus nerveux interne qui accroit la contraction et la motilité gastrique : reflexe court

- Ces récepteurs stimulent aussi les voies nerveuses supérieurs qui agiront sur le plexus nerveux interne. reflexe long pour ↓la contraction par le sympathique ou ↑par le parasympathique

65

L’estomac possède une barrière protectrice formée de

1. Épaisse couche de mucus riche en ions bicarbonate HCO3- .
2. Membrane plasmique imperméable au HCl.
3. Présence de jonctions très serrées qui empêchent le suc gastrique de se répandre dans les couches de tissus sous-jacentes.
4. Division de cellules

66

Qu'est-ce qui se passe dans l'intestin grêle?

Majeure partie des processus :
digestion chimique et absorption des nutriments

67

L'intestin grêle comporte trois segments

- Duodénum
- Jéjunum
- Iléon

68

L’intestin grêle s’étend du

sphincter pylorique jusqu’à la valve iléo-cæcale

69

Fonction duodénum

recueille le chyme mélangé aux sécrétions des organes annexes :
• la bile et
• le suc pancréatique