Troubles dépressifs et anxieux Flashcards Preview

PHA-2052 : Nerveux #2 > Troubles dépressifs et anxieux > Flashcards

Flashcards in Troubles dépressifs et anxieux Deck (26):
1

Durée minimale des symptômes pour diagnostiquer un trouble dépressif caractérisé

2 semaines

2

Mécanisme d’action possible de l'électroconvulsothérapie

► Action similaire aux antidépresseurs : libération de neurotransmetteurs
► Effets sur les hormones hypophysaires
► Augmentation du seuil convulsif

3

Indications de l'électroconvulsothérapie

► Dépression majeure, psychotique, catatonique
► Manie aiguë
► Schizophrénie associés à des symptômes affectifs ou catatoniques
► Syndrome malin aux neuroleptiques, maladie de Parkinson, l’épilepsie réfractaire, l’hypopituitarisme
**Éléments à considérer :
► Si urgence
► Si l’ECT représente le traitement le plus sécuritaire (ex : grossesse)
► Intolérance aux autres traitements
► Histoire antérieure de réponse favorable aux ECT
► Choix du patient
► ECT en ambulatoire possible, même en entretien chronique (1 à quelque fois)

4

Médicaments pouvant causer la
dépression

► Antinéoplasiques;
► Clonidine;
► Digoxine;
► β-bloquants;
► L-Dopa;
► AINS;
► ❗️Corticostéroïdes❗️;
► Stéroïdes anabolisants;
► Alcool, PCP, amphétamines, cocaïne, opiacés;
► Alcool et drogue: 1 mois de sobriété pour faire disparaître les symptômes de dépression.

5

Maladies pouvant causer la dépression

► Alzheimer et autres démences;
► AVC;
► Sclérose en plaques;
► Maladies infectieuses (hépatites,
VIH, etc.);
► Maladies cardiaques: insuffisance
cardiaque congestive, infarctus;
► Hypothyroïdie;
► Diabète;
► Maladie de Parkinson;
► Cancers;
► Alcoolisme;
► Femme: post-partum,
périménopause, ménopause.

6

Symptômes présents dans le Trouble dépressif persistant (dysthymie)

Au moins deux des symptômes suivants :
1) Perte d’appétit ou hyperphagie;
2) Insomnie ou hypersomnie;
3) Baisse d’énergie ou fatigue;
4) Faible estime de soi;
5) Difficultés de concentration ou difficultés à
prendre des décisions;
6) Sentiments de perte d’espoir
**Pendant au moins 2 ans et jamais de période > 2 mois sans Sx

7

Symptômes présents dans le l'Épisode Dépressif Caractérisé

Au moins cinq des symptômes suivants presque tous les jours:
1) Humeur dépressive persistante
2) Diminution marquée de l’intérêt ou du plaisir
Anhédonie : incapacité à ressentir le plaisir.
3) Perte ou gain de poids significatif en l’absence de régime (> 5% en 1 mois) ou ↑ ↓ de l’appétit
4) Insomnie ou hypersomnie
5) Agitation ou ralentissement psychomoteur
6) Fatigue ou perte d’énergie
7) Sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive ou inappropriée
8) Diminution de l’aptitude à penser ou à se concentrer ou indécision
9) Pensées de mort récurrentes, idées
suicidaires
**Pendant au moins 2 semaines et obligatoire d'avoir 1) ou 2) parmi les Sx

8

Symptômes présents lors d'une attaque de panique

Au moins quatre des symptômes suivants :
1. Palpitations;
2. Transpiration;
3. Tremblements;
4. Sensation d'étouffement;
5. Sensation d'étranglement;
6. Douleur thoracique;
7. Nausée;
8. Vertige;
9. Déréalisation;
10. Peur de perdre le contrôle;
11. Peur de mourir;
12. Paresthésies;
13. Frissons

9

Physiopathologie du trouble panique (hypothèses)

- Structures impliquées:
o Locus ceruleus : neurones noradrénergiques
o Noyau du raphe : neurone sérotoninergiques
o Système limbique (anxiété anticipatoire)
o Cortex préfrontal (évitement phobique)
- Dysrégulation du système noradrénergique cérébral et périphérique
- ↑ du tonus sympathique du SN autonome
- ↑ sensibilité des récepteurs sérotoninergique postsynaptiques
- ↓ de l’inhibition de la transmission GABA au niveau de l’amygdale, du mésencéphale et de l’hypothalamus
- ↑ MHPG, du cortisol et de la réponse cardiovasculaire

10

Nommez des substances 'paniquogènes' (Les patients atteints de panique auraient proportionnellement plus d’attaques lorsque soumis à ces substances)

- CO2, lactate de sodium, bicarbonates (changement rapide de pH)
- caféine, antagonistes des récepteurs GABA

11

Situations pouvant causer de la peur ou de l'anxiété chez les patients qui souffrent d'agoraphobie

Peur ou anxiété marquées pour deux (ou plus) des cinq situations suivantes :
1. Utiliser des transports en commun (voitures, bus, bateaux, avions)
2. Être dans des endroits ouverts (marchés, parking, ponts)
3. Être dans des endroits clos (magasins, théâtres, cinémas, ascenseurs)
4. Être dans un file d’attente ou dans une foule
5. Être seul à l’extérieur du domicile

12

Symptômes présents lors d'anxiété généralisée

L’anxiété et les soucis sont associés au moins trois des symptômes suivants:
1) Agitation ou sensation d’être survolté ou à bout;
2) Fatigabilité;
3) Difficultés de concentration ou trous de mémoire;
4) Irritabilité;
5) Tension musculaire;
6) Perturbation du sommeil (difficultés d’endormissement ou sommeil
interrompu ou sommeil agité et non satisfaisant).

13

Hypothèse de la physiopathologie de l'anxiété généralisée

► Dysrégulation du système sérotoninergique et GABAergique
► Implication du récepteur 5-HT1A (efficacité buspirone)
► Hyposensibilité des récepteurs alpha-2 adrénergiques (libération émoussée d’hormone de croissance après infusion de clonidine)
► Diminution du métabolisme dans les noyaux gris centraux et la substance blanche

14

2 critères pour définir une obsession

1) Pensées, impulsions ou représentations récurrentes et persistantes qui, à certains moments de l’affection, sont ressenties comme intrusives et inappropriées et qui entraînent une anxiété ou une détresse importante.
2) Le sujet fait des efforts pour ignorer ou réprimer ces pensées, impulsions ou représentations ou pour neutraliser celles-ci par d’autres pensées ou actions.

15

2 critères pour définir une compulsion

1) Comportements répétitifsou actes mentaux que le sujet se sent poussé à accomplir en réponse à une obsession ou selon certaines règles qui doivent être appliquées de manière inflexible.
2) Les comportements ou les actes mentaux sont destinés à neutraliser ou à diminuer le sentiment de détresse ou à empêcher un événement ou une situation redoutés : cependant, ces comportements ou ces actes mentaux sont soit sans relations réalistes avec ce qu’ils se proposent de neutraliser ou de prévenir, soit manifestement excessifs.

16

Qu'est-ce qu'un Trouble de dysmorphie corporelle?

Préoccupation concernant une ou plusieurs imperfections ou défauts perçus dans
son apparence physique qui ne sont pas apparents ou qui semblent mineurs pour autrui

17

Qu'est-ce que la thésaurisation pathologique (hoarding disorder- Syndrome de Diogène)?

Difficulté persistante à jeter ou à se séparer de certains objets, indépendamment de leur valeur réelle. Due à un besoin ressenti de conserver les objets et à la souffrance associée au fait de les jeter.

18

Qu'est-ce que la Trichotillomanie?

Comportement qui consiste à s’arracher compulsivement les cheveux

19

Qu'est-ce que la Dermatillomanie?

Comportement qui consiste à se triturer la peau à répétions, ce qui aboutit à des lésions
cutanées

20

Symptômes envahissants présents lors de stress post-traumatique

1. Souvenirs répétitifs, involontaires et envahissants du ou des événements traumatiques.
2. Rêves répétitifs provoquant un sentiment de détresse dans lesquels le contenu ou l’affect du rêve sont liés à l’évènement traumatique.
3. Réactions dissociatives au cours desquelles le sujet se sent ou agit comme si le ou les événements traumatiques allaient se reproduire. (flashbacks)
4. Sentiment intense ou prolongé de détresse psychique lors de l’exposition des
indices internes ou externes évoquant ou ressemblant à un aspect du ou des événements traumatiques en cause.
5. Réactions physiologiques marquées lors de l’exposition à des indices internes ou externes pouvant évoquer ou ressembler à un aspect du ou des événements traumatiques en cause.

21

Quand survient principalement le REM?

REM = Rapid Eye Movement
- après les phases légères (1, 2, 3 et 4)
- cauchemars précis et détaillés surviennent pendant le REM

22

Comment se modifie la structure du sommeil en fonction de l'âge?

- On observe une diminution des stades 3-4 = moins de
sommeil profond
- Le REM ne change pas, ce sont les stades 1-2 qui vont augmenter pour compenser

23

Quelle est la fréquence de l'insomnie dans la population générale?

► 9% persistante ou saisonnière;
► 20 à 27% passagère ou occasionnelle.
► Prévalence plus élevée chez la femme;
► Incidence augmente avec l’âge.

24

Diagnostics différentiels de l'insomnie

► Variations normales du sommeil
► Insomnie situationnelle/aiguë
► Trouble de l'alternance veille-sommeil lié au rythme circadien, type avec retard de phase et type travail posté
► Syndrome des jambes sans repos;
► Troubles liés à la respiration (Apnée du sommeil, Hypoventilation)
► Narcolepsie;
► Parasomnies;
► Induction par une substance, médicament

25

Médicaments pouvant causer de l'insomnie

- Effets secondaires : corticostéroïdes, antidépresseurs, stimulants, analgésiques;
- Sevrage : hypnotiques, sédatifs, alcool.

26

Nommez les principales parasomnies et le stade de leur occurence

► Somnambulisme : sommeil profond;
► Terreurs nocturnes : sommeil profond;
► Cauchemars : REM;
► Bruxisme : stade 2;
► Syndrome des jambes sans repos : à tous les stades