Articulations de l'épaule Flashcards Preview

Membre thoracique > Articulations de l'épaule > Flashcards

Flashcards in Articulations de l'épaule Deck (24):
1

À quoi est due la grande mobilité de l'épaule?

Elle est due à l'addition des mouvements des articulations scapulo-humérale et scapulo-thoracique.
La clavicule aide aussi en suivant les mouvements de l'épaule via les articulations acromio-claviculaire et sterno-claviculaire.

2

Quelles sont les surfaces articulaires de l'articulation acromio-claviculaire? Quelles sont leurs caractéristiques?

Elles sont tapissées de cartilage.

- surface claviculaire: à l'extrémité latérale de la clavicule; plane, elliptique; regarde en bas, latéralement et en arrière
- surface acromiale: dans la moitié antéro-latérale du bord antéro-médial de l'acromion; plane, elliptique; orientée vers le haut, l'avant et médialement

3

Quels sont les moyens d'union de l'articulation acromio-claviculaire?

- capsule: manchon fibreux disposé autour de l'articulation

- ligament acromio-claviculaire: bande de tissu fibreux solide et épaisse, située au-dessus de la capsule et allant de l'acromion à la clavicule

- ligament conoïde: s'insère sur la face antérieure de la portion horizontale du processus coracoïde d'un côté et sur le quart latéral de la face inférieure de la clavicule de l'autre

- ligament trapézoïde: s'insère sur la face antérieure de la portion horizontale du processus coracoïde (latéralement au ligament conoïde et médialement au muscle petit pectoral) d'un côté et dans le quart latéral de la face inférieure de la clavicule de l'autre

À noter que ces deux derniers ligaments, très puissants, empêchent la clavicule de trop bouger dans le cas d'une luxation acromio-claviculaire; s'ils sont rompus (en plus de la capsule et du ligament acromio-claviculaire, comme dans une luxation "classique"), la clavicule se déplace vers le haut, prenant ainsi un aspect en touche de piano.

4

Quels sont les moyens de glissement de l'articulation acromio-claviculaire?

Une synoviale tapisse la face intérieure de la capsule, en plus du cartilage.

5

Quels mouvements sont rendus possible par l'articulation acromio-claviculaire?

Elle permet des mouvements peu amples mais possibles dans les trois plans de l'espace.

6

De quel type est l'articulation acromio-claviculaire?

C'est une articulation synoviale de type plan.

7

De quel type est l'articulation sterno-claviculaire? Quels os met-elle en jeu?

C'est une articulation synoviale de type "en selle". Contrairement aux apparences, elle ne met pas en jeu que le sternum et la clavicule; mais aussi le premier cartilage costal.

8

Quelles sont les surfaces articulaires de l'articulation sterno-claviculaire?

- incisure claviculaire: située au bord supérieur du manubrium sternal, latéralement à l'incisure jugulaire; forme en selle; regarde latéralement, crânialement et dorsalement

- surface articulaire sternale: forme de selle inverse de celle du manubrium; se prolonge en bas sur la face inférieure de l'extrémité médiale de la clavicule, répondant ainsi à la surface du premier cartilage costal

- disque intra-articulaire: fibrocartilage divisant l'articulation en deux; la face supérieure du premier cartilage costal est encroûtée de cartilage articulaire au contact de la clavicule

9

Quels sont les moyens d'union de l'articulation sterno-claviculaire?

- capsule: mince et peu résistante, elle réalise un manchon allant de la clavicule au sternum et au premier cartilage costal; s'insère au pourtour des surfaces articulaires

- ligaments sterno-claviculaires antérieur et postérieur: s'insèrent sur l'extrémité médiale de la clavicule, au voisinage de la capsule, et se dirige vers le manubrium (le premier en avant de l'articulation, le deuxième en arrière) où ils s'amarrent

- ligament interclaviculaire: va de l'extrémité médiale d'une clavicule à l'autre; s'insère également sur l'incisure jugulaire du sternum

- ligament costo-claviculaire: très puissant; en haut, s'insère dans le quart médial de la clavicule; en bas, à la face supérieure du premier cartilage costal et la partie attenante de la première côte

10

Quels sont les moyens de glissement de l'articulation sterno-claviculaire?

Cartilage hyalin des surfaces articulaires, disque intra-articulaire, synovie.

11

Quels mouvements sont rendus possibles par l'articulation sterno-claviculaire?

- élévation-abaissement: la clavicule se déplace dans le plan frontal (son extrémité latérale s'élève ou s'abaisse); amplitude totale de 40°; correspondent à un déplacement vertical de 13 cm de l'épaule

- antépulsion-rétropulsion: amplitude totale de 45°

- circumduction: combinaison des quatre mouvements précédents

À noter que, du fait de la forme en selle des surfaces articulaires, il ne peut y avoir de mouvement de rotation autour de l'axe de la clavicule.

12

Quels sont les trois rôles de la clavicule?

- amarrer le membre thoracique au tronc

- maintenir l'acromion et la scapula à une distance toujours égale du sternum

- caler le sternum pour l'empêcher de s'enfoncer dans le médiastin pendant l'inspiration

13

De quel type est l'articulation scapulo-thoracique?

Il s'agit d'une syssarcose: ce n'est pas une articulation au sens propre du terme car il ne s'agit que d'espaces de glissement entre la scapula et le thorax.

14

Quels muscles permettent à la scapula de reposer sur la cage thoracique?

- muscle sub-scapulaire, qui occupe la fosse subscapulaire de la scapula

- muscle dentelé antérieur, qui s'étend de la partie latérale de la face externe des 9 ou 10 premières côtes jusqu'au bord médial de la scapula

15

Quels espaces sont définis par les muscles sub-scapulaire et dentelé antérieur dans l'articulation scapulo-thoracique?

- espace inter-serrato-scapulaire: entre le muscle sub-scapulaire et la scapula d'un côté, et le muscle dentelé antérieur de l'autre; communique en avant avec la fosse axillaire

- espace inter-serrato-thoracique: entre la paroi thoracique et le muscle dentelé antérieur

À noter que ces deux espaces sont occupés par une mince couche de graisse qui favorise les glissements.

16

Quels mouvements sont permis par l'articulation scapulo-thoracique?

La scapula peut se déplacer:

- d'avant en arrière, en épousant la convexité de la cage thoracique (mène à une anté-/rétro-pulsion de l'épaule)

- de haut en bas et de bas en haut

- de rotation (bascule ou mouvements de sonnette): la rotation latérale fait que l'angle médial de la scapula se déplace vers le bas, l'angle inférieur latéralement et vers le haut et que la cavité glénoïdale regarde vers le haut; la rotation médiale est le mouvement inverse; l'axe de ces mouvements est antéropostérieur et passe au voisinage du milieu de l'épine; ces mouvements sont ceux d'un volant dont l'axe serait planté dans le thorax

À noter que ces mouvements s'ajoutent à ceux de l'articulation scapulo-humérale, en augmentant fortement l'amplitude.

17

De quel type est l'articulation scapulo-humérale?

Il s'agit d'une articulation synoviale de type sphéroïde.

18

Quelles sont les surfaces articulaires de l'articulation scapulo-humérale?

- tête humérale: tiers de sphère de 3 cm de rayon, encroûtée de cartilage, dont l'axe est dirigé médialement, crânialement et en arrière (il fait un angle de 45° avec le plan horizontal, de 130° avec l'axe de la diaphyse fémorale, et de 20° avec le plan frontal)

- cavité glénoïdale: située à l'angle latéral de la scapula, elle est légèrement concave, le cartilage la recouvrant étant plus épais sur les bords

- bourrelet glénoïdal: labrum triangulaire à la coupe dont une face est adhérente à la cavité glénoïdale, une autre est adhérente à la capsule et la troisième est libre; accroît la surface et la concavité de la cavité glénoïdale

À noter que la cavité glénoïdale est plus petite et moins concave que ne le laisserait penser la tête humérale; cette articulation n'est pas emboîtée, permettant une plus grande amplitude de mouvement, au prix d'une moindre stabilité; les moyens d'union, en contrepartie, sont nombreux et puissants.

19

Quels sont les moyens d'union de l'articulation scapulo-humérale?

- capsule: s'amarre au pourtour de la cavité glénoïdale du côté de la scapula; s'insère sur le col anatomique de l'humérus, mais en bas, son insertion peut descendre jusqu'à la diaphyse, où elle forme une poche qui se tend en abduction; fine et peu résistante, elle est renforcée par des ligaments et les tendons des muscles s'amarrant sur les tubercules de l'épiphyse proximale humérale (en avant, le muscle sub-scapulaire; en arrière, de haut en bas, les muscles supra-épineux, infra-épineux et petit rond)

- ligament coraco-huméral: épais et puissant; s'insère médialement à la face postérieure du processus coracoïde, et latéralement aux deux tubercules de l'épiphyse proximale de l'humérus; limite les mouvements d'anté-/rétro-pulsion de l'articulation

- ligament gléno-huméral inférieur: s'insère méidalement à la partie inférieure du bord antérieur de la cavité gléoïdale et sur les zones avoisinantes du col de la scapula, et latéralement à la face antéro-médiale du col chirurgical de l'humérus ou à la partie haute de la diaphyse; ses insertions se confondent avec celle de la capsule; puissant, il limite le mouvement d'abduction

- ligament huméral transverse, ligaments gléno-huméraux moyen et inférieur: peu épais, peu de rôle mécanique, menant à une faiblesse antéro-médiale de l'articulation (les luxations de la tête humérale sont donc souvent antéro-médiales)

20

Quels muscles sont concernés par l'articulation scapulo-humérale? Quelles sont leurs caractéristiques?

- muscles de la coiffe des rotateurs: périarticulaires, forts moyens d'union

- muscle sub-scapulaire: médialement, s'insère dans la fosse sub-scapulaire de la face antéro-médiale de la scapula; ses fibres convergent latéralement vers le tubercule mineur de l'épiphyse proximale de l'humérus, où elles s'insèrent; innervé par le nerf sub-scapulaire; rotateur médial et adducteur

- muscle supra-épineux: s'insère médialement dans la fosse supra-épineuse de la scapula et dans les deux tiers médiaux de la face supérieure de l'épine; il se dirige latéralement et se termine sur la face supérieure du tubercule majeur de l'humérus; innervé par le nerf supra-scapulaire; abducteur

- muscle infra-épineux: s'insère médialement dans la fosse infra-épineuse et dans les deux tiers médiaux de la face inférieure de l'épine; il se dirige latéralement et se termine sur le tubercule majeur de l'humérus, entre le muscle supra-épineux (au-dessus) et le petit rond) en-dessous); innervé par le nerf supra-scapulaire; rotateur latéral et abducteur

- muscle petit rond: s'insère médialement sur la face postéro-latérale de la scapula, à la partie haute d'une bande osseuse située entre le bord latéral de la scapula et une crête qui lui est médiale de 0,5-1 cm, qui la sépare de la fosse infra-épineuse; se dirige latéralement et vers le haut et se termine à la face postérieure du tubercule majeur; innervé par le nerf petit rond branche du nerf axillaire; rotateur latéral et adducteur

21

Qu'est-ce que le ligament coraco-acromial?

Il s'agit d'un ligament propre à la scapula s'insérant médialement à la partie horizontale du processus coracoïde, et latéralement à la face inférieure de l'acromion. Il se dirige donc en haut et latéralement. Il surplombe l'articulation scapulo-humérale.

22

Qu'est-ce que le tendon de la longue portion du biceps?

Il s'agit d'un tendon s'amarrant médialement sur le tubercule supra-glénoïdal, qui contourne ensuite l'articulation scapulo-humérale par-dessus puis se dirigeant vers le bas en s'engageant dans le sillon inter-tuberculaire, où il est recouvert par le ligament huméral transverse.
S'il passe à l'intérieur de la capsule de l'articulation scapulo-humérale, il ne passe pas à l'intérieur de la synoviale.

23

Que dire de l'articulation subdeltoïdienne?

Il ne s'agit pas d'un articulation à proprement parler; mais plus d'un ensemble de bourses synoviales (notamment la bourse sub-deltoïdienne, entre le muscle deltoïde d'un côté et l'humérus et l'articulation scapulo-humérale de l'autre).

24

Qu'est-ce qu'une bourse synoviale = séreuse?

Il s'agit d'un sac membraneux rempli de synovie et favorisant le glissement d'un muscle sur un os, une articulation ou même un autre muscle.