CH9 Flashcards Preview

Biologie moléculaire > CH9 > Flashcards

Flashcards in CH9 Deck (57):
1

Les cellules sont généralement à la fois émettrices et réceptrices. Vrai ou faux%

Vrai

2

Qu,est-ce que la transduction d'un signal?

processus de conversion de signaux d’une forme en une autre

3

Qu,estce que la signalisation cellulaire?

«mécanisme moléculaire qui permet aux cellules de détecter et de répondre aux signaux externes et d’envoyer des messages à d’autres cellules

4

Que permet l'interaction ligand-récetpeur?

capture signal

5

Qu'est-ce que la signalisation intracellulaire?

Traitement du signal

6

Qu'est-ce que la réponse biologique?

Sorite du signal

7

Quels sont les 4 types de commmunication intercelluiare?

• Endocrine
–À distance
• Paracrine
–À proximité
• Neuronal
–Via l’axone
• Contact-dépendant:
ligand/récepteur
membranaires

8

Communication endocrine et exemple

envoyer signaux à distance dans tout le corps par intermédiaire de sang ex insuline (pancréas)

9

Mécansime communication paracrine et exemple

Les molécules de signalisation sont libérées par diffusion locale à travers le
milieu extracellulaire et agissent sur les cellules avoisinantes de la cellule émettrice.
EX : molécule controle inflammation sur site infecté ou porlifération cells d'une blessure

10

Communication neurale et exempl

Très rapide, spécifique au niveau synapse
Ex : Ach MBplasmique cell musclaire

11

Qu'elle est la particularité de la communication contact dépendant?

Pas de sécrétion : Signlisation surface se lie à surface récepteur autre cell.
EX : développement enbryon, permet à cells adjacentes de se spécialiser

12

Une même molécule peut avoir des effets différents sur types cells différents? Vrai ou faux?

Vrai!
Ex :
- AcH diminution vitesse de force contraction
- Muscles squelettiques : contraction

13

Comment combinaison de signaux vont agi sur comportement cellule?

- Survie
- Division
- Différenciation

14

Qu'arrive-t-il en l'absence de tout signal extracell?

apoptose

15

Temps de réponse cell varie. Donner exemple

- Contraction musculaire vs glycogénolyse
- vs division cellulaire

16

Quels sont les 2 molécules de signalisation (ligands)? Caractéristique

1) Ligands des récepteurs membranaires (hydrophiles)
2) Ligands des récepteurs intracell

17

Où sont les récepteurs des hormones stéroïdiens? Et que font les récepteurs par la suite?

- Cytosol ou noyau
- Facteurs de transcription : changement conformation récepteur et l'active.
- Activation ou inhibition transcription de gènes spécifiques

18

Une hormone contrôle les mêmes groupes de gènes dans différents types cellulaires. Vrai ou faux

Faux. Différents groupes gènes, différents effets physiologiques

19

Décrire en quoi le NO est un médiateur local dans de nombreux tissus

1) Agit localement car très rapidement converti en nitrate ou nitrite
2) (arginine + NO synthase) Diffusé facile hors cell et traverse MBplasm cells avoisinantes
3) Dans nombreuses cells cibles active Guanylate cyclase : GTP-----GMPc
EX : stimulation cell endoth VS---libération NO----cell voisines----dilation VS

20

Le NO est-il utilisé comme signal extracellulaire par certaines cellules nerveuses? EX

Oui,
Terminansions nerveuses pénis = NO=dilatation VS=érection

21

Quel est l'effet viagra?

vs impuissance qui bloque enzyme qui dégrade GMPc et GTP (phosphodiestérase)

22

Quelles sont les différentes fonctions des molécules impliquées dans voies de signalisation intracellulaire?

- Relaye, participe à diffusion à travers cell
- Amplifie message reçu
- Recevoir et intégrer signaux plusieurs voies signalisation effectrices

23

Les molécules n'ont pas besoin d'être inactivés pour que la voie de signalisation fonctionne

FAUX! Important

24

Quelles sont les deux classes de protéines qui agissent comme commutateur?

1) Protéines dont activité est régulée par cycle phosphorylation / déphosphorylation
2) Les protéines dont l’activité est régulée par un cycle de liaison et d’hydrolyse du GTP

25

Expliquer activation phosphorylationvia protéine kinase et donner 2 types plus retrouvées

- activation de phosphorylation: protéine kinase
-inhibition: protéine phophatase (déphosphorylation)
-molécules elles-mêmes des kinases
- Cascade de kinase qui phoporlylent kinase
EXEMPLES
- Sérine thréonine kinases
- Tyrosine kinases

26

Rpot régulées par cycle liaiosn et hydrolyse GTP

GTP active
GDP inactive
- capacité intrinsèque d'hydroluse et de s'inactiver

27

Quel est la particularité des protéines G?

Protéine de liaison au GTP qui relaie mesage des récepteurs couplés à protéine G

28

3 familles de récepteurs

1)R couplés à canal ionique
2) R couplés à port G
3)Récepteurs couplés à enzyme à l'intérieur cell

29

De quel spécialité sont les récepteurs couplés à canal ionique? Comment fonctionnent-ils?

SN et autres cellules excitables comme cell musculaires
- Neurotransmetteur se lie au récepteur etinduit chang conformation récept et ouvre ou ferme canal éerpméable à certains ions (induire potentile action ou empêcher autres neurotransm de le faire)

30

Quelle est la plus grande famille de récepteurs?

Couplé à prots G (plus de 800)

31

Strucutre et fonctionnement

- 1 chaine polypet qui traverse 7 fois MB plasmique (7 segments transmebranaires)
- Ligand se lie au récept, changement conformation, qui active prot G face cytosolique---diminue affinité sous-unité a et GDP----GTP
- sous-unité a/GTP et complexe By activés----réagissent avec prots cibles MB plasm---signal intracell
- Prot G : a,B,y ; sous-unité a lié à GDP (possède activité GTPase

32

En restant attaché à sa cible, la sous-unité a/GTP active sa cible. Vrai ou faux?

Faux! L'inhibe tant et aussi lonngtemps qu'elle y est attachée

33

Quelles sont les types de prot G?

Peuvent cibler canaux ioniques ou enzymes
1) Prot Gs stimulent enzyme adénylate cyclase
2) Prto Gi inhibent enzyme adénylate c
3) Port Gq : activent phospholipase C-B

34

Donner exemple de régulation canaux ioniques par protéine G

Ach : récepteurs muscariniques-----a/GTP et By se séparent----By active canal K+----Sortie K+ coeur----Changement potentiel de membrane atteint seuil maximum (signale début modulation)---Ralentissmeent bpm----modulatin----Hydrolyse GTP de sous-unité a/GTP + inactivation By---fermeture canal

35

qu'active Adénylate cyclase? qu,active Pholpholpase C-B?

Des seconds messagers
- AMPc
- DAG et IPs

36

Qui est le premier messager?

molécule extracell

37

Qu'est-ce qui inactive AMPc (en quoi ça la transforme) et quelles sont les de AMPc?

1)Phosphodiestérase===AMP non-cyclique
2) PKa : protéine kinase A = sérine thréonine kinase
- phosphoryle sérines et thréonines

38

Décrire voie Adrénaline/AMPc/PKa

Adrénaline----réc adrénergique----active prot G----sous-unité a active adénylate c---transforme ATP en AMPc-----augmente concetration AMPc-----AMPc se fixe sur PKA et l'active-----phosphoryle enzyme GP/GS kinase---induit glycogénolyse par activation glycogène phphorylase----ET PKA diminue glycogenèse par inhibitin (phosporylation glycogène synthaseDONC augmentation glucose dispo-É

39

Le PKA peut phopsphryler des facteurs de transcription

Vrai mais minutes/heures pour changement expression gènes

40

Décrire récepteur couplé à port G qactivant PLC-B (voie inositol phosphates)

Activation PLCB---clive PIP2 (dans monocouche cytosolique de MB plasmique en DAG + IP3----diffuse dans cytosol et se lie à canaux Ca2+ dans MB RE----ouverture canaux----sortie Ca2+ de RE----Augm Ca2+ cytosolique------activation prots
ET DAG reste inclu dans MB plasmique et sera reconnu par prot kinase dépendante du Ca2+ (PKC=sérine thréonine kinase)----activée par ions Ca2+----phosphorylent de nombreuses prots ciblents

41

Que génère anomalie signalisation par récepteurs couplés à enz?

Anomalies croissance, prolifération, différenciation, survie, migration cellulaires=RÔLE dans dével tumoral

42

Quel autre nom donne-t-on aux récepteurs tyrosines kinase? Structure

- Récepteurs de facteurs de croissance
- 1 domaine extracell (liaison ligand)
- 1 domaine transMBaire (fomre a)
- 1 domaine (cytoplasmique d'action, contenant tyrosine kinase=induction signal au noyau= transcription

43

Mécanisme récepteurs facteurs de croissance

ligand récepteur---induction dimérisation entre deux récepteurs adjacents (contact entre queues intracellulaires de deux récepteurs active fonction kinase=chaque récepteur phosphoryle tyrosines particulières sur voisin---- Assemblage complexe élaboré signalisation intracellulaire

44

Comment mettre fin à activté RTK?

tyrosine phosphatases (élimine phophatse ajouté en réponse au signal extracellulaire (parfois récepteurs attirés intérieur cell par endocytose et digérés dans lysosomes

45

Qu'est-ce que Ras?

Petite protéine liée à queue lipidique à la face cytoplasmique MBplasmique
- fait partie de famille = protéines de liaison du GTP monomérique (une seule sous-unité)
Inactivé : lié au GDP
- Ras est activé par RTK via adaptateur et activation
ADAPTATEUR qui permet de construire complsde de singalisation en couplant récepteur à d'Atres ports

46

Exemples de RTK qui active Ras

PDGF (processus de cicatrisation) et NGF (survie neuronale)

47

Qu'est-ce qui active et inactive RAs

GEF active et GAP inactive
aussi activté GTPase intrinsèque mais plus lente

48

Comment déroule le relais de la MBplasmique jusqu'au noyau par la voie Ras

MAPkinases (kinase activée par un mitogène)
- activation Ras--phosphorylation en cascade de portéines kinases---MAPkinase phosphoryle protéines régulatrices sur sérines ou théronines=modifie capacité à contôler transcription gène

49

Expliquer la conséquence d'une anomalie voie Ras/MAPkinase

par activation constitutive de Ras = certains cancers =empêche stimulation hydrolyse GTP par médiation prot GAP =------DONC activation premanente commutateur

50

Décrire mécanisme récetpeurs des cytokines

- Voie directe ou presque vers noyau
- Liaison cytokines récept MB = activation très rapide facteurs transcription ou via adaptateur
- Certains facteurs transcription(STAT) maintenus inactifs à proximité MB plasmique ----activitation, ils dimérisent et se dirigent directemetn noyau

51

Exemple stimulation intracellularire de la voie directe de singalisaiotn cytpkines

Interférons= signalisation pour production prots vs infection virale

52

4 classes de cytokines

1) Interleukines (leucocytes et agi sur autres leucocytes)
2) Lymphocytes
3) Monokines (monocytes)
4) Chimikines (activité chimiotactiques)

53

actions cytokines

Les actions des cytokines incluent:
•Régulation de l'expression des protéines membranaires (y compris les récepteurs des cytokines) et de molécules effectrices (histamine, anticorps, cytokines)
•Régulation de la prolifération et la différenciation cellulaires
•Chimiotaxieet activation des neutrophiles, monocytes et lymphocytes
•Inflammation
•Phagocytose
•Mort des cellules tumorales
•Élimination des agents pathogènes

54

Nommer 7 types récepteurs cytkines

les récepteurs de 1)cytokine de type I et
2)de type II,
3)les récepteurs de TNF (facteur de nécrose tumorale), 4)les récepteurs de d'immunoglobuline, les récepteurs 5)couplés à une protéine G et les 6)récepteurs de l’IL-17.

55

Expliquer implcation JAK dans récepteurs cytokines

Activation récepteur----phosphorylation JAK1 et 2.= phosphorylation tyrosines spécifiques sur queue récepteur= site arrimage pour STAT---STAT se fixe-----JAK phopshorylent et activent STAT---libération STAT

56

Effet toxine choléra sur signalisation cellulaire endothélium

modifie la sous-unité α d’une protéine Gs, de telle sorte qu’elle ne peut plus hydrolyser son GTP
- La sous-unité α demeure active, transmettant sans arrêt un signal aux protéines cibles.
• Dans les cellules intestinales cela cause une sortie excessive d’ions Cl-et d’eau vers la lumière intestinale produisant des diarrhées et une déshydratation pouvant entraîner la mort.
• Cela nécessite des mesures d’urgence afin de remplacer l’eau et les ions perdus.

57

Effet de toxine de la coqueluche sur signalisation cellulaire

modifie sous-unité a de protéine Gi. Dans ce cas, la modification bloque la sous-unité α dans sa forme inactive liée au GDP. L’inhibition de Gi induit un signal prolongé inapproprié qui stimule la toux (levée de l’inhibition exercée par Gi).
• Au Québec, la coqueluche est une maladie à déclaration obligatoire. Le meilleur moyen de se protéger est la vaccination. Maladie qui peut être mortelle. Les enfants de moins d’un an sont plus à risque d’avoir des complications. (Sante.gouv.qc.ca)
• Aussi bien la toux provoquée par la toxine pertussiqueque la diarrhée provoquée par la toxine cholérique facilitent la dissémination de la bactérie d’hôte en hôte.