Chapitre 8 : théorie des parties prenantes Flashcards Preview

Gestion de la PME > Chapitre 8 : théorie des parties prenantes > Flashcards

Flashcards in Chapitre 8 : théorie des parties prenantes Deck (21)
Loading flashcards...
1

Les parties prenantes tourne encore autour de ___________

les resources limitées

2

Quelles sont les 3 caractéristiques qui nous permet de savoir qui fait parte du groupe ?

1. pouvoir
2. légitimité
3. urgence ou dynamique de la relation partie prenante / gestionnaire

3

pour établir le niveau à partie duquel il y a urgence, on doit répondre à 2 conditions ?

1) tolérance au délai de la partie prenante est faible
2) la partie prenante considère que son grief ou sa demande est importante.

(répondre immédiatement u prendre son temps sans nuire à sa relation avec la partie prenante

4

La partie dormante peut se ______ à tout moment

réveillé

5

Combien ya a-t-il de parties prenantes en tout ?

8
1) partie prenantes dormantes
2) parties prenantes discrétionnaires
3) Partei prenantes exigeantes
4) partie prenante dominantes
5) partie prenante dangereuses
6) partie prenante dépendantes
7) partie prenante définitives
8) les fausse parties prenantes

6

Nommer les roles des parties prenantes:

1) partie prenantes dormantes
2) parties prenantes discrétionnaires
3) Partei prenantes exigeantes
4) partie prenante dominantes
5) partie prenante dangereuses
6) partie prenante dépendantes
7) partie prenante définitives
8) les fausse parties prenantes

1) partie prenantes dormantes : bcp pouvoir, pas lien proximité entreprise , garder un oeil dessus
2) parties prenantes discrétionnaires: + légitime, mais aucune façon de se faire entendre ou de manifester. Rarement une menace.
3) Partei prenantes exigeantes: que l'urgence, + de bruit, pas dangereuses
4) partie prenante dominantes : pas urgence, même table qu,entreprise, communication e négociation formel.
5) partie prenante dangereuses : abuse de l'urgence et du pouvoir pour pallier manque de légitimité.
6) partie prenante dépendantes: espoir de changer les choses, et ont besoins d'une personne pour les aider.
7) partie prenante définitives : ressentent une urgence, mandat clair, motivation individuelle avant tout.
8) les fausse parties prenantes: cherchent prétextes ou causes pour avoir de l'attention et n'ont aucun lien avec l'entreprise. motivation individuelle. situation: opportunité pour gagner notoriété.

7

La première caractéristique qui nous permet de savoir qui fait partie du groupe des parties prenantes est le pouvoir. Il peut venir de différentes sources. Laquelle n'en fait pas partie ?

A. fromelle
B. légitime
C. coercitive
D. récompense
E de consultation

E de consultation

8

Quelle est la caractéristique définie comme «perception ou supposition généralisée selon laquelle les actions d'une entité sont souhaitables, appropriés ou convenables san un système socialement construit de normes, de valeurs, de croyances et de définition?

A. Légitimité
B. Collégialité
C. dynamique relationnelle
D. compétence

A. Légitimité

9

peu importe son point de vue ou sa conscience, le gestionnaire voir le pouvoir, la légitimité et l'urgence chez un groupe ou un individu de la même façon que l, entrevoit son concurrent ?
vrai ou faux ?

faux

10

qui suis je ?
elles n'ont que l'urgence ce son celles qui font le + de bruit mais on ne comprend pas trop pourquoi. dérangeantes mais pas dangereuse.

A. dominane
B. exigente
C. discrétionnaire
D. dépendante

B. exigente

11

qui suis-je ?

parties prenantes dominantes qui ressente urgence. mandat clair et immédiat pour s'occuper de la demande.

A. dépendante
B. dangereuse
C. définitive
D. discrétionnaire

C. définitive

12

si on considère que e client a toujours raison, est ce que ca veut dire qu'on doit accorder la même importance à toutes les parties prenantes ?
vrai ou faux ?

faux

13

Les requêtes de la part d'une partie prenante de production et logistique sont souvent en lien avec. :
A. production
B. entreposage
C. distribution
D. prestation de service
E. toutes ces réponses

E. toutes ces réponses

14

lorsqu'un produit ne répond pas aux standards de qualité, on attribue la responsabilité de la mauvaise qualité :
A. toujours à l'entreprise
B. parfois au fournisseur
C. souvent au groupe de pression
D. aucune de ses réponses

A. toujours à l'entreprise

15

bien que les médias soient considérés comme fausses parties prenantes parce qu'ils n'ont qu'un rôle d'intermédiaire. pour les gens de mkt, leur obligation de dénicher du contenu les oblige à les considérer comme étant plut^t dangereux. Pourquoi ?

A. pour sauver leur empli
B. purinformer les gens de la production
C. pour conserver leur part de marché
D. pour surveiller leur fournisseur

C. pour conserver leur part de marché

16

la loi empêche l'entreprise de payer un peu plus que l'infleunceurs égratigne, au passage, ses plus proches concurrents. vrai ou faux ?

faux

17

Quelle est la définition des parties prenantes de Donaldson et Preston (1995) considérée comme l’une des plus rassembleuses et un bon point de départ par les auteurs?

« Personnes ou groupes ayant des intérêts légitimes dans les aspects procéduraux et/ou de fond de l’activité de l’entreprise ».
Ce qui nous permet d’exclure tous ceux qui n’ont pas d’intérêt légitime dans les activités d’une organisation ou toutes les personnes qui n’ont pas les intérêts de l'entreprise à cœur. Qui plus est, on devrait aussi exclure ceux qui n’auront jamais à assumer les conséquences ou la responsabilité de l’achat du produit ou du service de l'entreprise.

18

Pourquoi dit-on que le modèle de Mitchell et al. est dynamique?

La réalité de ces attributs est socialement construite et subjective. De plus, les parties prenantes peuvent ne pas en avoir conscience et/ou ne pas vouloir se manifester selon ce qui est actuellement « socialement acceptable ».
Comme pour la dépendance envers les ressources, les parties prenantes peuvent prendre plus ou moins de place selon ce qui occupe l’espace public ou les préoccupations du milieu.

19

Considérant l’implication des médias sociaux, les auteurs affirment qu’une technologie ne doit pas être considérée comme une partie prenante. Pourquoi?

Les technologies ne sont que des courroies de transmission, des outils ou des catalyseurs au service des parties prenantes. Il faut observer le comportement des personnes ou des groupes qui l’utilisent pour déterminer leur implication ou leur lien avec l’entreprise.

20

Pourquoi ne peut-on pas faire comme si les groupes de pression n’existaient pas sous prétexte qu’ils ne sont pas toujours légitimes?

Parfois les influenceurs, les groupes de pression ou les politiciens peuvent faire partie des parties prenantes dormantes. Par contre, rien ne dit que l'entreprise ne sera pas leur prochaine cause ou combat.
Le modèle étant dynamique, il ne faut pas oublier que les parties prenantes dormantes peuvent se réveiller à tout moment. Une bonne gestion des parties prenantes signifie aussi de les écouter pour qu’elles demeurent à l’intérieur de la même catégorie et restent tranquille.

21

Comment le responsable du marketing doit-il assurer une vigie en continu des nouvelles susceptibles de nuire à l’entreprise?

Il doit consulter ou avoir des alertes des parties prenantes ayant un rôle d’inspection, de vérification, d’audit à la conformité des règles et des normes.
Il doit recevoir, en temps réel, une copie de tous les commentaires que les clients déposent sur le site Internet ou toutes les pages associées à l'entreprise.