Cours 11 : langage et cerveau : principaux types d'aphasies Flashcards Preview

psycholinguistique > Cours 11 : langage et cerveau : principaux types d'aphasies > Flashcards

Flashcards in Cours 11 : langage et cerveau : principaux types d'aphasies Deck (14)
Loading flashcards...
1

Définir l'aphasie

Trouble du langage acquit qui apparaît suite à une lésion cérébrale circonscrite (focale), chez un individu qui ne présentait pas antérieurement de troubles langagiers

2

Quelle est la prévalence de l'aphasie ?

1 personne sur 272 -> 0.37%

3

Quelle est l'étiologie de l'aphasie ?

- Accidents vasculaires cérébraux (85-90%) : ischémiques et hémorragiques
- Traumatismes (5%)
- Tumeurs et infections
- processus dégénératifs (ex: sclérose en plaque)

4

Quelle est la sémiologie de l'aphasie ?

- Atteinte en production et/ou compréhension
- Atteinte de l'écrit et/ou de l'oral
- Atteinte à un ou plusieurs niveaux linguistiques : phonologique, lexical, sémantique, morpho-syntaxique, pragmatique

5

Pourquoi l'étude des aphasies est-elle intéressante pour le psycholinguiste ?

- Informe sur la localisation cérébrale des processus et représentations qui sous-tendent la production et compréhension du langage
- Informe sur les représentations et processus (dissociations et doubles dissociations)

6

On classifie les aphasies selon 3 termes, lesquels ?

1) Expression orale
- fluence (accélération, réduction débit, mutisme)
- aspects syntaxiques (agrammatisme)
- transformations de langage oral (paraphasies, néologismes, jargon)
- manque de mot
- prosodie
2) Compréhension orale
3) Répétition (écholalie)

7

Décrire l'aphasie de Broca

-> Aphasie non fluente
-> Troubles de l'expression :
- élocution non fluente et troubles de l'articulation
- paraphasies phonologiques (ex : cotlicot pour coquelicot)
- manque du mot, stéréotypies
- agrammatisme : style télégraphique, absence de mots fonctionnels, verbes à l'infinitif (ex : moi aller cinéma)
- dysprosodie
-> Répétition perturbée
-> Compréhension relativement préservée, mais difficultés avec des phrases syntaxiquement complexes, surtout sans aide du contexte

8

Décrire l'aphasie de Wernicke

-> Aphasie fluente (débit normal, voire plus rapide)
-> Troubles majeurs de la compréhension du langage
-> Expression : discours aisé mais jargon
- élocution fluente voire très fluente
- paraphasies phonologiques (ex : colomotive pour locomotive)
- paraphasies sémantiques (ex : briquet pour allumettes)
- néologismes (ex : taroplu pour chaise)
-> Répétition perturbée
-> Prosodie préservée
-> Anosognosie (pas conscience du trouble)

9

Décrire l'aphasie de conduction

-> Aphasie fluente
-> Expression orale :
- débit +/- normal, mais pauses
- prosodie relativement normale
- paraphasies phonémiques et conduites d'approche
- manque du mot
-> Compréhension normale
-> Répétition très perturbée
-> Conscience du trouble, tentatives de correction

10

Décrire l'aphasie globale

-> Expression orale non fluente
-> Compréhension perturbée
-> Répétition perturbée
-> 3 sites lésionnels différents

11

Décrire les aphasies transcorticales

1) AT motrice (non fluente)
- comme aphasie de Broca sans altération de la capacité de répétition
- manque d'incitation, défaut de spontanéité
- lésion de l'aire motrice supplémentaire

2) AT sensorielle (fluente)
- comme aphasie de Wernicke, sans altération de la capacité de répétition
- paraphasies sémantiques ++
- lésions à l'arrière de Wernicke

12

Quelles sont les 6 limites de l'approche anatomoclinique ?

- Lésions multiples : difficulté de lier une région cérébrale particulière à une fonction spécifique
- Plasticité cérébrale : récupération fonctionnelle alors même qu'il y a persistance de la lésion
- Grande variabilité inter-individuelle
- Problèmes d'interprétations des troubles
- La délimitation exacte de la lésion nécessite une autopsie ou une IRM structurelle très fine
- Interprétations abusives fonction-structure (= mauvais mapping)

13

Expliquer la variabilité inter-individuelle

1) Aphasie de Broca -> lésion aire de Broca ?
Non, seuls 85% des AphB ont des lésions dans l'AB
2) AphW -> lésion AW ?
Non, seuls 65% des AphW ont des lésions dans l'AW
3) Aphasie de conduction -> lésion dans le faisceau arqué (FA) ?
Non, les AphC n'ont presque jamais une lésion dans le FA

14

Explique pourquoi les interprétations des troubles est basée sur les modèles psycholinguistiques et non pas sur la zone lésée

1) Lésion AB -> AphB ?
Non, seuls 50-60% des patients avec lésion de AB ont une AphB
2) Lésion AW -> AphW ?
Non, seuls 30% des patients avec lésion AW ont une AphW
3) Lésion faisceau arqué -> Aph Conduction
Non, les patients avec lésion FA montrent généralement un trouble plus sévère