Cours#12 Flashcards Preview

Méthodologie-Finaux > Cours#12 > Flashcards

Flashcards in Cours#12 Deck (27)
Loading flashcards...
1
Q

revues de littérature

A

les revues de littérature sont une synthèses des études sur un sujet spécifique.
>les revues narratives
>les revues systématiques

2
Q

revues de littérature narrative

A
  • décrivent et discutent l’état de la science sur un suujet, large ou spécifique

> résument différetes études primaires à partir desquelles des conclusions peuvent être tirées dans une interprétation holistiqu apportée par l’expertise des auteurs, les théories et les modèles existants

> habituellement écrites par des experts dans un domaine donné
plusieurs types de revues narratives

3
Q

revus de littérature systématique

A

-suivent une méthodologie rigoureuse etrésument les résultats de toutes les études sur un sujet très spécifique

> but: évaluer et résumer les résultats de toutes le sétudes pertinentes
méthodologie explicite, préspécifiée et reproductible
-objectifs explicites
-critères d”inclusion et d’exclusion
-identification et sélection des études, extraction des données
-examen de la qualité des études
-analyses et interprétation

> 2 types de revue systématiques :

  • narrative
  • méta-analyse
4
Q

types de revues narratives

A

intégrative
théorique
méthodologique
historisque

5
Q

revue narrative intégrative

A

synthétiser de façon critique des études dan un domaine mettent l’accent sur les tendances, les forces et le slimites des études prise de façon golbale

6
Q

revue narrative théorique

A

décrit les théories et leur évolution, en utilisant les preuves empiriques pour soutenir les porpos de la théorie. peut prposer de nouvelles théories s’il y a lieu

7
Q

revue narrative méthodologique

A

décrit les méthodes employées dans un domaine, leurs avantages et désavantages

8
Q

revue narrative historique

A

analyse la littérature dans un domaine et évolution selon les contextes historiques

9
Q

revue systématique : narrative

A

-approche textuelle ( décrit textuellement les études, peut avoir un tableau récapitulatif)

-analyse les relations dans et entre les études
>thèmes principaux entre les études sont identifiés
>les données descriptives des études peuvent être utilisées pour expliquer les résultats
>discussion critique de la méthodologie des études,d e leur fidélité et validité

10
Q

revue systématique : synthèse quantitative / méta-analyse

A

méthode méta-analytiques :
>moyenne pondérée des tailles d’effet

avantages:

  • puissance et précision
  • exploration statistique des patrons de résultats
  • peut aider à résoudre des controverses

> narrative préférable quand bcp d’hétérogénéité out rès peu d’études.

11
Q

pseudoscience

A

conciste en des théories propositions et croyances qui sont présentées comme étant plausibles scientifiquement (ou équivalent à des théories scientifiques), mais qui ne sont pas justifiables selon la méthode scientifique.

12
Q

caractéristiques des pseudoscience

A

recours à des théories invalidées
absence d’autocorrection
argument de l’holisme
utilisation d’énoncés audacieux
utilisation d’analogies avce des concepts scientifiques
confiance dna sles anecdotes et les témoignages
contractions ne changent pas la croyance
pouvoir explicatif illimité et généralisation abusive
messager est plus imp. qu ele message
renversement du fardeau de la preuve
confusion entre coindence, corrélation et causalité
accent mis sur la confirmation plutot que la réfutation
les sciences n,expliquent pas tout

13
Q

diffusion par les médias

A

> la diffusion des résultats par les médias est utile pour renseigne la popu. de façon vulgarisée

  • peut etre fait de façon appropriée, souvent ne collaboration avec les chercheurs (communication de presse, entrevues)
  • parfois les résultats sont mal rapportés par les journalistes

> important de ne pas croire tout ce qui est dans les journaux sans vérifier les sources

14
Q

fraude scientifique

A
  • toujours porter attention à la source de l’étude
  • vérifier qui a financé
  • étude privée/ publique / universitaire
  • les conflits d’interets augmentent les risques de fraude
15
Q

recours à des théories invalidées

A

utilisation de théories démontrées fausses ou non validées, en prétendant que leur ancienneté les rend crédibles

16
Q

absence d’autocorrection

A

lorsqu’il y a des erreurs en sicnece, les théories sont révisées, alors que les théories en psuedoscience demeurent inchangées

17
Q

argument de l’holisme

A

certains ne donnent pas l’hypothèse pour expliquer l’absence de réusltat ou des résultats nég., disant que leur approche ne peut pas etre evaluée dans el cadre scientifique restreint

18
Q

utilisation d’énoncés audacieux

A

tendance à penser qu eplus les propositions sont extravagantes te audacieuses, plus elles sembleront vraies

19
Q

utilisation d’analogie avec des concepts scientifiques

A

utilisation de termes ou concepts scientifiques techniques en dehors de leur contexte
-pour démontrer la cohérence de la théorie pseudoscientifique, pour impressionner le lecteur non spécialisé

20
Q

confiance dans les anecdotes et les témoignages

A

-l’accumulation d’anecdotes et témoignages allant dans le sens d’ue théorie pseudosc. est considérée comme une preuve

21
Q

contradictions ne changent pas la croyance

A

la croyance demeure même si des faits la contredisent

22
Q

pouvoir explicatif illimité et généralisation abusive

A

plusieurs théories pseudosc. prétendent s’appliquer à tous le sgenres de problèmes et toutes les observations possibles

23
Q

messager plus imp. que le message

A

> recours à la méthode de l’autorité, ou les paroles de l’autorité sont considérées comme la verité absolue
valorisation du messager plus grand que le message (gourou)

24
Q

renversement du fardeau de la preuve

A

> plusieurs pseudos. mettent le fardeau de la preuve sur la science
prétention que si on ne peut pas prouver qu ela théorie est fausse, cela signifie qu’elle est vraie

25
Q

confusion entre coincidence, corrélation et causalité

A

> refus que des événemnts puissent se produire sans cause connue
refus de la coincidence et du hasard comme explication
utilisation de données scientifiques sans prendre en compte les notions de corrélation, causalité et variables étrnagères

26
Q

accent mis sur la confirmation plutot que la refutation

A

une théorie scientifique doit etre refutable, ce qui n’est pas le toujours le cas des théories pseudosc.

27
Q

les sciences n’epxliquent pas tous

A

la pseudoscience donne accès à de sconnaissances d’un autre ordre et permet d’expliquer des phénomènes que la science n’explique pas